Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

22 mai 2017

Libre comme des oiseaux !

oiseau

 

 

Je me suis toujours senti proche de la philosophie de Krishnamurti et j'apprécie de lire de temps en temps certains passages de ses livres. De temps en temps seulement....Car lire krishnamurti ce n'est pas comme lire un roman ! Sans doute m'a-t-il influencé dans ma propre façon de penser et de vivre. Mais je ressens tellement au fond de moi, comme une évidence, vibrer ses phrases, ses réflexions et ses fulgurances.

Certes son langage commence à être un peu démodé mais la profondeur et l'universalité de ses pensées sont toujours bien vivantes et surtout très éclairantes.

Voici résumer en quelques lignes sa philosophie:

Krishnamurti a toujours considéré que la vérité était au fond de soi et qu'elle ne pouvait pas être transmise d'un individu à un autre. Aucun méthode selon lui ne permet d'accéder à la vérité, parce que la vérité n'a pas sa source à l'extérieur. La quête de la vérité est une quête individuelle. Tout ce que peuvent faire les gourous, les maîtres spirituels à propos de l'état de conscience absolu se réduirait « à vous le décrire, éveiller votre intérêt, votre désir de le posséder, de le vivre ».

En ce sens Krishnamurti croit beaucoup plus aux vertus du vécu qu'à celles de la transmission.

En outre, s'attacher à un maître spirituel et à sa méthode, c'est s'enfermer dans une technique, c'est nourrir une dépendance envers un individu et une technique. Cela revient à dire que c'est une privation de liberté. L'individu, en s'en remettant à un gourou, ne fait que renier sa propre vérité intérieure. Ceci est vrai également pour tous ceux qui se réfèrent, dans leur recherche de la vérité, à des livres, qu'ils s'agisse de la Bible, du Coran ou de la Torah......

Tout ce que  Krishnamurti recommande, c'est d' observer le monde tel qu’il est. "Observez-le en dehors de toute directive, de tout mobile, de toute idée préconçue. Regardez-le. » C'est dans l'observation que l'on pourra éveiller sa conscience et nourrir sa propre évolution.

Moi, qui toute ma vie n'a guère aimé l'autorité, les idéologies toutes faites, tout cela me va comme un gant....Je crois que la liberté totale n'existe pas . Alors si, en plus, on vient nous enseigner une croyance !!

"Soyez libres comme des oiseaux" disait Krishnamurti

Posté par DANIEL GENTY à 07:58 - Enseignement spirituel - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Libre comme des oiseaux !

    faut-il le préciser à qui se proclame libre ? mais à tous les autres bien !
    amitié .

    Posté par Marie-Claude, 20 mai 2017 à 18:16 | | Répondre
  • ...Encore plus libres que les oiseaux puisque nous en avons conscience.

    Posté par manouche, 22 mai 2017 à 08:26 | | Répondre
  • Soyez libres comme des oiseaux, quel magnifique phrase, il y a tant à admirer et à picorer dans tous les domaines de la vie ! Rester libre, n'appartenir à aucune chapelle et ne suivre aucun dogme est essentiel, des milliards de particules animent les êtres et le monde, tout bouge, tout se forme, tout disparait, alors comment affirmer une soi-disante vérité ? Il n'y a que des propositions qui nous aident à savoir qui l'on est et qui l'on n'est pas... Belle journée Daniel, à bientôt. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 22 mai 2017 à 09:18 | | Répondre
    • J'aime bien ton message que je partage totalement. Tout se transforme constamment. Alors la vérité....Pfffit !

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2017 à 10:15 | | Répondre
  • Je suis d'accord d'être libre comme un oiseau. Seulement, je ne sais pas bien voler.
    J'ai participé, il y a quelques années en arrière, à une recherche concernant la pratique religieuse des gens. Il ressortait clairement que les gens cherchent de plus en plus à composer eux-mêmes leur catalogues de croyances. On appelle cela l'individualisation de la religion et des croyances. Mais pour certains, ils continuent à participer à des rituels de passage comme les enterrements, les mariages, baptêmes ou autres. Merci pour cette réflexion Daniel. Bises alpines.

    Posté par Dédé, 22 mai 2017 à 11:31 | | Répondre
    • Il suffit de te mettre un petit moteur dans le dos.
      Oui le fait religieux évolue. Les religions sont trop dogmatiques. Et puis rien ne vaut un contact direct avec Dieu !!

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2017 à 10:17 | | Répondre
  • Si je puis me permettre... Les oiseaux sont aussi "muselés". Ils ne savent que voler. Ils ne savent pas nager, marcher, courir...
    L'enseignement est alors comme les oiseaux : il ne sait que voler ; pas courire, marcher, nager...
    Je dirais alors "ne soyez pas comme les oiseaux. Soyez juste... comme votre nature"...
    Amicalement.

    Posté par Hyoutoko, 22 mai 2017 à 15:00 | | Répondre
    • Bien sûr, tu as raison. Mais où es tu, tu disparais. Plus de blog! A quand le prochain ?

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2017 à 10:19 | | Répondre
      • Daniel,
        L'impermanence... Je n'arrive pas à me recentrer... Je n'arrête pas de me juger et de me dénigrer... Je tente encore et encore, non pas obstiné mais résolu à trouver le fil d'Ariane...

        Posté par Hyoutoko, 23 mai 2017 à 13:44 | | Répondre
        • Hyoutoko, accepte toi comme tu es avec tes défauts et tes qualités. Tu n'es ni pire ni meilleur que les autres. Tu es TOI et tu as plein de qualités. Apprends à t'aimer et montre toi tolérant avec toi même.

          Posté par DANIEL GENTY, 25 mai 2017 à 18:07 | | Répondre
  • J'ai eu la chance quand j'habitais Bruxelles de faire partie d'une association Krishnamurti qui comprenait des membres qui l'avaient connu et suivi.Ils étaient pénétrés de son enseignement qui était essentiellement oral. Ce fut une belle période dans la vie spirituelle. J'ai écouté beaucoup de ses enregistrements et je dois dire que la lecture m'inspire moins. Amitiés.

    Posté par Ariaga, 22 mai 2017 à 15:05 | | Répondre
    • On change, on évolue et on passe à autre chose.....Et c'est très bien ainsi.

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2017 à 10:20 | | Répondre
  • Il est très intéressant ton article / j'aime beaucoup ! Bonne semaine . Cordiales amitiés & à +

    Posté par Gabray 31, 22 mai 2017 à 18:38 | | Répondre
    • Merci. amitiés et continue à faire de belles photos.

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2017 à 10:23 | | Répondre
  • Mots sucrés

    Verte brousse jungle, bruyante grouillante des fourmis noires tâtonnantes, tarentules tentantes et
    jaguar au regard… perdu.
    Amer rêve, songe enivrant, vent frais et bruissement du temps, feuille.
    Homme fleuri.
    Flop flop de l’oiseau lourd qui part de la branche.

    Jaune musique du désert nectar thé ruisselant, danse femme dans les parfums de folie.
    Du fruit, gros, tombe éclate et jaillit… le poison, flèche sifflante dans l’air blanc, brouillard.
    Flèche du vieil olivier oublié ; clef de la félicité.
    Lait chaud gras et gros, bullant moussant,
    Mouche viande, chaude et faim,
    Rot du savoir, chaleur d’accouchement.

    Rouge crachat glissant long sanglant, coulant sur la pierre et brûlant – pierre – de leur cruauté et de leur misère.
    Rouge ardent et plus que puissant, souffrant immanent, émanant de la plaie riche.
    Flamme toujours, morte flamme,
    Cendre et narine, cramoisi poudreux.
    Étonne acétone qui es-tu?
    Intérieur sang.

    Bleu déchainé océan hurlant dans l’éther infini et la peur étonnante, Vous saisit pétrifie!
    Le silence et la nuit qui tangue, bleue. On croirait entendre la pluie…

    De ses bois piquant, arbre noir dur profond, résonne, silence obscur et plein, on attend et le cri… du fou, du loup, du tout.
    Et l’univers frémit, se recroqueville et pli, se recroqueville et pli en riant.
    Sonore et le loup sourit.

    Posté par anton, 22 mai 2017 à 20:55 | | Répondre
  • Je suis une plante domestique et pas sauvage (enfin un peu) qui ait besoin de la nourriture de la vie et des livres de sagesse. Ton blog est aussi une de mes nourritures. Bises

    Posté par durgalola, 22 mai 2017 à 21:09 | | Répondre
    • C'est un beau compliment pour moi !! Nous devons toujours avoir en mémoire que nous ne sommes pas seulement un corps physique.

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2017 à 10:28 | | Répondre
  • Les oiseaux sont-ils si libres que cela? N'ont-ils aucune contrainte? Comme nous ils se battent pour vivre, se nourrir, ils s'occupent de leurs petits et ne sont à l'abri d'aucun danger. Comme nous ils peuvent tomber malades et finissent par mourir. Ce qui nous fascine chez eux, c' est leur aptitude à voler, à s'échapper de l'attraction terrestre. Ceci sans vouloir juger Krishnamurti -que je ne connais que par tes élogieux articles- sur cette seule citation. Je m' interroge donc.

    Posté par Lyne-Anke, 22 mai 2017 à 23:36 | | Répondre
  • Peut être peut on dire que la véritable liberté n'existe pas ? Mais on peut s'en rapprocher par notre état d'être et notre façon de penser.

    Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2017 à 10:32 | | Répondre
  • nous accusons l'autre souvent mais ne sommes nous pas à la source de certains conflits . le moi profond de moi je ne l'ai pas encore trouvé mais je sens que je m'en approche chaque jour un peu plus .le trouverais je un jour ? peut être le dernier jour .mardissime

    Posté par la griffe, 23 mai 2017 à 17:21 | | Répondre
    • J'espère que tu le trouveras avant le grand départ! En attendant continue de travailler sur toi.

      Posté par DANIEL GENTY, 25 mai 2017 à 18:08 | | Répondre
  • « à vous le décrire, éveiller votre intérêt, votre désir de le posséder, de le vivre ».
    Oui c'est à cela que sert un maître... c'est immense et... essentiel ! Les enfants qui n'ont jamais vu qq'un marcher debout ne savent pas le faire et marchent à quatre pattes comme les animaux qu'ils ont vu. Nous avons besoin de miroirs qui nous montrent qui nous sommes mais aucunement de qq'un pour nous dire quoi faire et comment le faire. Je n'ai jamais vu un oisillon sur le dos d'un autre pour apprendre à voler. Mais il regarde et apprend et fait sa propre expérience. Sans ce miroir il serait perdu. Grace à Krishnamurti et d'autres, nous apprenons. Les maîtres sont essentiels.

    Posté par kéa, 23 mai 2017 à 17:56 | | Répondre
    • Rien ne remplace le vécu, l'expérience. Le premier des maîtres, c'est la vie ! Et vive le Québec !!

      Posté par DANIEL GENTY, 25 mai 2017 à 18:10 | | Répondre
      • Oui, rien ne remplace le vécu et heureusement on peut aussi profiter du vécu des autres, sinon faudrait que chacun réinvente la roue à chaque fois... ce serait pas d'avance pour l'humanité ! et vive la France ! pas terrible par contre l'histoire du référendum de l'UE au sujet de "pour ou contre l'argent liquide ?" On est pas sorti du bois mon cher Daniel ! les choses s'accélèrent là... trop de personnes se réveillent présentement.

        Posté par kéa, 25 mai 2017 à 18:27 | | Répondre
        • Chez nous ça bouge beaucoup, les partis traditionnels sont tout chamboulés et je suis bien content. Les repères traditionnels s'effritent !!

          Posté par DANIEL GENTY, 29 mai 2017 à 15:22 | | Répondre
  • Merci pour cet article.. ce cher ami est bien dans le passé.. déjà !

    Posté par gadgio, 24 mai 2017 à 14:27 | | Répondre
  • laisser faire et reprendre contact avec notre moi intérieur pour laisser agir notre intuition. C'est elle qui nous donne les réponses à bien des choses..

    Posté par le boudoir de so, 26 mai 2017 à 14:12 | | Répondre
    • Oui ! Et éviter de trop fonctionner avec le mental.

      Posté par DANIEL GENTY, 29 mai 2017 à 15:23 | | Répondre
Nouveau commentaire