Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

01 mai 2017

Le coiffeur

 

 

coiffure

 

 

C'était la rue principale de la petite ville dans laquelle j'habitais. Au numéro 34 se trouvait le salon de coiffure, un salon banal, tenu par un couple qui commençait à être âgé. Ils avaient séparé le salon, par un rideau, en deux parties: un coin pour les hommes et un coin pour les femmes. Je m'y rendais une fois par mois pour tailler mes cheveux en brosse car à l'époque c'était la mode d'avoir les cheveux en brosse. Je me souviens de tout. J'entrais dans le salon  allais m'asseoir sur une chaise et attendais que Mr Camille, le coiffeur, en ait terminé avec le client précédent.

Mr Camille m'invitait alors à venir sur le fauteuil immense qu'il ajustait de quelques coups de pédale à la hauteur parfaite pour pouvoir réaliser son oeuvre. Quelques coups de ciseaux, puis on attaquait à la tondeuse mécanique sur les côtés, bien court si possible !!. Puis Mr Camille se saisissait d'un bâton de gomina , le passait dans mes cheveux, à l'aide d'un peigne, cheveux  qui devenaient droits comme un I. On aurait dit un porc épic.

Alors arrivait l'instant stratégique où Mr Camille pouvait exercer tout son savoir: l'égalisation de tous ces cheveux dressés. Il prenait les ciseaux, pliait un peu son corps pour placer son regard au même plan que les cheveux, fronçait un peu les sourcils et à l'aide de quelques coups de ciseaux bien sentis terminait son travail. Il reculait alors pour admirer ce chef d'oeuvre plein de rectitude !! Phase finale : il prenait un miroir avec lequel il faisait le tour de ma tête pour me montrer le travail accompli. Sur le chemin du retour, je tapotais de temps en temps mes cheveux pour sentir s'il restaient bien droit !

Tout cela est bien loin....Mr Camille est mort et le salon a disparu. A sa place  un bar !

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Le coiffeur

    Souvenirs...C'est M. Victor qui, la larme à l’œil, m'avait rasé la tête. J'avais 17 ans et perdais mes cheveux après une rougeole typhoïdique ! Ils ont repoussé vite et beaux !

    Posté par manouche, 01 mai 2017 à 09:48 | | Répondre
    • Mon problème à moi, c'est qu'ils ont de plus en plus de mal à repousser !

      Posté par DANIEL GENTY, 02 mai 2017 à 16:57 | | Répondre
  • ces commerces d'antan quel bon souvenir ,lundissime et bonheur en ce jour

    Posté par la griffe, 01 mai 2017 à 11:23 | | Répondre
    • Ils disparaissent les uns après les autres, écrasés par les grandes surfaces. Dommage !

      Posté par DANIEL GENTY, 02 mai 2017 à 16:59 | | Répondre
  • Le temps est à la nostalgie, on dirait...
    Belle journée pleine de bonheur et de muguet pour toi Daniel.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 01 mai 2017 à 11:54 | | Répondre
    • Merci. Moi aussi je te souhaite beaucoup de bonheur. Pour le muguet, c'est trop tard !

      Posté par DANIEL GENTY, 02 mai 2017 à 17:00 | | Répondre
  • Souvenirs, souvenirs... Un brin de nostalgie... Mais en ce jour du 1er mai, je t'offre, quant à moi, un brin de muguet et une belle journée toute pleine de bonheur, Daniel !

    Posté par Françoise, 01 mai 2017 à 14:34 | | Répondre
    • Merci et que la vie soit belle pour toi.....Mais ça, c'est une affaire intérieur !

      Posté par DANIEL GENTY, 02 mai 2017 à 17:02 | | Répondre
  • toujours un peu de nostalgie quand on songe aux moments heureux du passé et aux lieux qui ont disparu

    Posté par gazou, 01 mai 2017 à 14:55 | | Répondre
    • Le monde se transforme tous les jours et nous avec !

      Posté par DANIEL GENTY, 02 mai 2017 à 17:03 | | Répondre
  • Et maintenant tu n'as plus de cheveux ???
    Bon je me moque
    Les miens sont blancs et noirs..blancs devant noirs derrière.

    Posté par Leboudoirdesoi, 01 mai 2017 à 17:11 | | Répondre
    • Au lieu d'aller chez le coiffeur tous les mois, je n'y vais plus que tous les six mois.

      Posté par DANIEL GENTY, 02 mai 2017 à 17:05 | | Répondre
  • C'est très beau ce que tu dis Daniel ! C'est toujours avec plein d'émotion que je regarde le salon de coiffure où je me suis coiffé la première fois de ma vie à l'âge de cinq ans. Le coiffeur est toujours là, le salon aussi , mais avec beaucoup moins de clients. Je me rappelle toujours la fameuse brosse, presque à raz.

    Posté par bizak, 01 mai 2017 à 23:20 | | Répondre
    • Le mien est mort depuis longtemps...Vas tu toujours chez lui te faire couper le cheveux ?

      Posté par DANIEL GENTY, 02 mai 2017 à 17:07 | | Répondre
      • Il est trop âgé, il ne coiffe plus apparemment, mais il aime ouvrir le salon te temps à autre.

        Posté par bizak, 02 mai 2017 à 21:14 | | Répondre
        • C'est toute une époque qui s'en va. Je lui souhaite une bonne retraite.

          Posté par DANIEL GENTY, 04 mai 2017 à 15:22 | | Répondre
  • j'aime ta façon de l'écrire

    Posté par sylvie, 02 mai 2017 à 11:57 | | Répondre
  • je me souviens de ces "gamins" ainsi coiffés ... j'ai toujours préféré les cheveux longs ... Philippe les avait longs quand nous nous sommes rencontrés ...
    amitié .

    Posté par Marie-Claude, 02 mai 2017 à 18:02 | | Répondre
Nouveau commentaire