Je devais avoir 17 ans. J'allais encore au lycée. Tous les dimanche après midi, avec mon amie de l'époque , nous allions au Jazz Club, à Juvisy, juste à côté de la gare. C'était le temps de l'insouciance. Toute la jeunesse de la banlieue sud  se retrouvait dans la grande salle. Au milieu, il y avait une scène, comme un ring et au milieu de la scène un piano. Assis derrière le piano se tenait un tout petit jeune homme. Il s'appelait Daniel Bevilaqua et avait un succès fou. Il consacra toute sa vie à la musique et devint un chanteur très connu: Christophe.

A chaque  fois que j'écoute "Les paradis perdus", j'en ai des frissons !!

 

Christophe - Les Paradis Perdus - Live Deezer Sessions