Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

16 mars 2017

La 7 ème de Beethoven

 

massy

 

L'orchestre est  déjà là lorsque le premier violon surgit des coulisses. Un homme sec , un peu coincé, droit comme un I. Applaudissements .....Plus une place de disponible. Nous n'attendons plus que le chef d'orchestre....Le voilà, il arrive d'un pas conquérant. Je l'aime bien ce chef d'orchestre car c'est un pédagogue dans l'âme.  Débonnaire, c'est un vrai conteur d'histoires. Il passe ainsi 20 minutes à expliquer l'oeuvre qu'il va jouer, les circonstances dans lesquelles elle a été composée. Il prend son orchestres à témoin pour lui demander de jouer quelques notes afin d'illustrer ses propos. Bref un bon moment convivial avant d'attaquer la 7e symphonie de Beethoven.

Installé confortablement sur mon siège( Hé oui l'opéra de Massy est remarquablement conçu tant au niveau du confort, de la vision que de l'acoustique), je m'apprête à vivre un moment qui va faire du bien à mon âme, un moment enchanteur où mon imagination se laissera emporter par le flot des violons et où mon regard scrutera avec attention les musiciens pour savoir s'ils jouent vraiment avec leur coeur.

L'œuvre a été créée lors d’un concert en 1813, donné à l’initiative de l’ingénieur Mälzel, l'inventeur du métronome.  Le succès du concert est immense, malgré une direction un peu hasardeuse de Beethoven (il est sourd), et l’Allegretto de la 7ème Symphonie est bissé en entier. Le programme est rejoué quatre jours plus tard avec un égal succès. Quatre parties constituent la symphonie, comme d'habitude : la première partie, est rapide, tandis que la seconde partie, qui souvent dans les symphonies est lente et dramatique, est appelée ici « Allegretto », ce qui voudrait dire très rapide, mais le mot indique plus l'idée de légèreté ; la 3ème partie est un scherzo à 3 temps, et la dernière section se nomme finale, donc rapide et brillante.

Pour ma part j'ai beaucoup apprécié le 3ème partie, très exaltante et enlevée.

Tiens ! si vous pouvez écouter de la musique sur votre ordinateur, je vous diffuse ce 3ème mouvement.

 Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 08:00 - Expériences de vie - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur La 7 ème de Beethoven

    L'apothéose de la danse !! Vive ce bon chef d'orchestre.

    Posté par Aloysia_Martine, 16 mars 2017 à 09:18 | | Répondre
  • mille mercis

    Posté par manouche, 16 mars 2017 à 12:11 | | Répondre
  • Ce Bethoven est un type formidable. On s'est toujours bien entendu. (même s'il était un peu sourd). )

    Posté par Dédé, 16 mars 2017 à 15:13 | | Répondre
    • Quand il a composé la 7ème, il était déjà sourd.

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mars 2017 à 17:22 | | Répondre
  • Le décryptage du classique devient source limpide avec tes mots... J'ai écouté attentivement, et... je perçois un flux changeant, comme chaque étape d'une aube naissante... Persuasion ?...

    Posté par Hyôtoko, 16 mars 2017 à 16:57 | | Répondre
  • quand la musique est bonne ... mon père disait d'elle qu'elle constituait le langage universel !
    amitié

    Posté par Marie-Claude, 16 mars 2017 à 18:50 | | Répondre
    • Ah si on pouvait communiquer en musique ! Deux notes de guitares, une composition au piano!

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mars 2017 à 17:25 | | Répondre
  • Comment on fait pour écouter ta musique ?
    Tu en parles si bien
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 16 mars 2017 à 18:56 | | Répondre
    • Sur la colonne de droite du blog, tout en bas, il y a un petit rectangle allongé avec une flèche au milieu. Tu cliques sur la flèche et hop un petit air de musique surgit !

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mars 2017 à 17:28 | | Répondre
  • Oh le bon moment, c'est vrai que tu en parles très bien.
    Massy ? j'y ai passé deux années de collège, dans ma jeunesse... il y avait au sud du grand ensemble dans lequel j'habitais, une carrière de gypse qui me fascinait... C'est lointain tout cela. Merci pour cette musique Daniel, belle soirée. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 16 mars 2017 à 19:20 | | Répondre
    • Massy a bien changé ! plein d'immeubles et de grandes avenues. Mais un beau théâtre !!

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mars 2017 à 17:30 | | Répondre
  • Les symphonies concertantes sont en principe à deux mouvements. Ici, nous sommes dans une symphonie à 4 mouvements dont le 3ème (Scherzo) est essentiellement en fa majeur qui confère avec le tempo (blanche pointée) un côté dansant et enlevé. Dommage que contrairement à ce que tu nous annonces, on ne puisse pas l'entendre mais peut être.....je m'y prend mal.

    Posté par chinou, 16 mars 2017 à 20:07 | | Répondre
    • Une grande connaisseuse !!
      Sur la colonne de droite du blog, tout en bas, il y a un petit rectangle allongé avec une flèche au milieu. Tu cliques sur la flèche et hop un petit air de musique surgit !

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mars 2017 à 17:31 | | Répondre
  • La musique adoucit les mœurs ! On parlait certainement de ces symphonies concertantes.

    Posté par bizak, 16 mars 2017 à 21:21 | | Répondre
    • On devrait en écouter plus souvent. J'aime beaucoup la musique la classique et la moderne. Et toi ?

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mars 2017 à 17:33 | | Répondre
  • la musique emplit l'âme. Merci pour ce partage. Bises

    Posté par durgalola, 16 mars 2017 à 21:22 | | Répondre
    • Elle touche le coeur et vient caresser l'âme.

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mars 2017 à 17:34 | | Répondre
  • Tu as bien raison de profiter de ce merveilleux moment. Je ne sors presque jamais. Il faudrait que je m'y mette...mais cricri partagera t-il ces moments...

    Posté par Le boudoir de so, 17 mars 2017 à 14:08 | | Répondre
    • J'habite non loin de Paris et donc je vais assez souvent au théâtre ou à des concerts. Il faut profiter de la retraite.

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mars 2017 à 17:37 | | Répondre
  • vraiment chouette ces explications du "chef d'orchestre en chef". Car d'explications j'en aurais besoin concernant la musique dite classique

    Posté par les cafards, 17 mars 2017 à 15:14 | | Répondre
    • Non pas forcément. L'écoute suffit et cela peut être un vrai plaisir.

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mars 2017 à 17:38 | | Répondre
  • La musique nourrit l'âme (et la lecture, et tant d'autres choses encore).
    Merci pour ce très beau morceau, Daniel.

    Posté par Françoise, 26 mars 2017 à 14:37 | | Répondre
  • A oui, un beau morceau avec du rythme !!

    Posté par DANIEL GENTY, 26 mars 2017 à 18:45 | | Répondre
Nouveau commentaire