ventPeinture de Claire Basler

 

Vive le vent qui passe. Il caresse les herbes folles et les blés murs, pousse les nuages dans le ciel et fait frissonner l’eau des lacs. Il claque les volets et gémit à travers les branches des arbres. Vive le vent qui balaye les rues et fait trembler les réverbères. C’est un tourbillon qui passe et qui s’en va, insaisissable et imprévisible comme un cheval fougueux que l’on ne peut dompter. Vive le vent qui s’engouffre dans les voiles des bateaux et fait chanter les gréements. Une mouette, ailes déployées, immobile, plane à l’horizon poussée par la puissance des alizées.

 

Vive le vent qui soulève la jupe des filles et vient frôler la peau. Vent coquin, vent marin, sirocco, foehn, blizzard, noroit ou suroit, bise légère ou tempête violente. Le vent est multiple, mystérieux. C’est la nature qui vibre et vit. Allez !! bon vent à tous !!……

Daniel