Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

20 septembre 2016

Méfions nous des apparences.....

JOSHUA

Joshua Bell en train de jouer dans le métro

 

Le musicien de rue était debout dans l'entrée de la station « Enfant Plaza »  du métro de Washington DC. Il a commencé à jouer du violon. C'était un matin froid, en janvier dernier.
Il a joué durant quarante-cinq minutes. Pour commencer, «  la Chaconne de la 2ème partita de Bach », puis «  l'Ave Maria de Schubert », du Manuel Ponce, du Massenet et à nouveau, du Bach. A cette heure de pointe, vers 8h du matin, quelque mille  personnes ont traversé ce couloir, pour la plupart en route vers leur travail.
Après trois minutes, un homme d'âge mûr a remarqué qu'un musicien jouait. Il a ralenti son pas, s'est arrêté quelques secondes puis a démarré  en accélérant.
Une minute plus tard, le violoniste a reçu son premier dollar : en continuant droit devant, une femme lui a jeté l'argent dans  son petit pot. Peu après, un quidam s'est appuyé sur le mur d'en face pour l'écouter mais il a regardé sa montre et a recommencé à marcher. Il était clairement en retard.

Celui qui a marqué le plus d'attention fut un petit garçon qui devait avoir trois ans. Sa mère l'a tiré, pressé mais l'enfant s'est arrêté pour regarder le violoniste.
Finalement sa mère l'a secoué et agrippé brutalement afin que l'enfant reprenne le pas. Toutefois, en marchant,  il a gardé sa tête tournée vers le musicien. Cette scène s'est répétée plusieurs fois avec d'autres enfants. Et les parents, sans exception, les ont forcés à bouger.

Durant les trois quarts d'heure de jeu du musicien, seules sept personnes se sont vraiment arrêtées pour l'écouter un temps. Une vingtaine environ lui a donné de l'argent tout en en continuant leur marche. Il a récolté 32 dollars. Personne ne l'a remarqué quand il a eu fini de jouer. Personne n'a applaudi. Sur plus de mille passants, seule une personne l'a reconnu.

Ce violoniste était Joshua Bell, actuellement un des meilleurs musiciens de la planète. Il a joué dans ce hall les partitions les plus difficiles jamais écrites, avec un Stradivarius valant 3,5 millions de dollars.

Deux jours avant de jouer dans le métro, sa prestation future au théâtre de Boston était « sold out » avec des prix avoisinant les 100 dollars la place. C'est une histoire vraie. L'expérience a été organisée par le « Washington Post » dans le cadre d'une  enquête sur la perception, les goûts et les priorités d'action des gens.
Les questions étaient : dans un environnement commun, à une heure  inappropriée, « pouvons-nous percevoir la beauté ? Nous arrêtons-nous pour l'apprécier ? »
Reconnaissons-nous le talent dans un contexte inattendu ? Une des possibles conclusions de cette expérience pourrait être : si nous n'avons pas le temps pour nous arrêter et écouter un des meilleurs  musiciens au monde, jouant pour nous gratuitement quelques-unes des plus belles partitions jamais composées, avec un violon Stradivarius valant 3,5 millions de dollars, à côté de combien d'autres choses passons-nous ?

A méditer ...

ET si on faisait l'expérience inverse. Si on demandait à un musicien très moyen (sachant jouer un minimum néanmoins) de jouer au théâtre de Boston avec un déguisement en JOSHUA  BELL avec un violon ¨normal ¨ entouré des accompagnements musicaux habituels de qualité et qu'on organise la prestation, la publicité, les affiches etc...etc...  Comme si c'était le vrai JOSHUA  BELL  avec un Stradivarius.

Est ce que tous les spectateurs et gens de la haute société qui s'y donnent rendez-vous s'apercevraient de la supercherie ?? Il serait intéressant de faire cette expérience. Il y aurait peut-être la même proportion de gens qui s'en apercevrait que ceux qui ont apprécié la prestation dans le métro.

Une des possibles conclusions de cette expérience pourrait être alors : On peut facilement nous tromper sur le fond des choses si on est assez  malin pour embellir celles-ci. Sachons garder notre esprit critique et indépendant de façon à ne ps nous laisser berner par l'apparence des choses .

 

 

 

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Méfions nous des apparences.....

  • Difficile d'apprécier la beauté quand on est pressé par le temps
    Et difficile aussi de ne pas se laisser leurrer par tous les charlatans qui ne font pas la différence entre la réalité et leurs illusions.
    Et cependant, c'est là le chemin...

    Posté par gazou, 20 septembre 2016 à 09:09 | | Répondre
  • Cela m'étonne beaucoup, ou alors cela a été fait à un moment où les américains étaient au travail et ne pouvaient vraiment pas s'arrêter ; et peut-être dans un endroit du métro où l'on en tendait mal à cause du bruit ambiant. En effet dans ma jeunesse, à l'époque où ce n'était pas la RATP qui décidait de qui se plaçait et où, j'ai vécu avec des élèves du Conservatoire qui avaient coutume d'aller jouer sous le métro parisien parce que cela sonne bien. Et les gens les écoutaient avec plaisir. De plus, ils n'en attendaient rien de particulier car leur seul plaisir était de jouer dans des conditions de sonorité optimales, ce qui était le cas dans l'ancien métro (et plus forcément maintenant !). C'étaient dans les années 70. Par la suite, je me suis toujours arrêtée lorsque j'entendais un musicien classique qui jouait qqchose de beau, mais il est vrai que quand il s'est mis à y en avoir à tous les carrefours au point que parfois on en tendait deux à la fois, et que certains se sont mis à grimper dans les rames pour faire la quête, c'est devenu ingérable. Quand c'est comme ça on en a assez, c'est certain. Et ce qui est dommage, c'est que maintenant on en voit plus que des groupes constitués qui viennent se faire de la pub et vendre leurs disques...
    Finalement la vérité n'est pas que ces gens n'ont pas su apprécier qqun que les médias et publicitaires considéraient comme une star ; mais bien plutôt, que les stars sont des objets fabriqués de toutes pièces par les médias pour faire marcher leur commerce !!!

    Posté par Aloysia_Martine, 20 septembre 2016 à 09:47 | | Répondre
    • La faute aux médias qui font et défont les artistes en tout genre !

      Posté par DANIEL GENTY, 20 septembre 2016 à 14:17 | | Répondre
  • cc..
    joli post
    qui donne a rèflechir..
    les com... qui suivent aussi d 'ailleurs..
    merci
    toute belle journée à toi
    bzzz
    claire

    Posté par CLAIRE, 20 septembre 2016 à 09:54 | | Répondre
  • Je pense que l'erreur venait de ce que huit heures,l'heure de pointe, les gens étaient pressés d'aller au travail, d'accompagner leur enfant à la crèche etc. Notre esprit est ailleurs avec le stress d'arriver en retard; C'est comme celui qui a une faim de loup, à qui on demande de jeûner car c'est bon pour la santé, enfin quelque chose comme ça!! ç'aurait été mieux si l’expérience avait eu lieu, dans un parc,un endroit où les gens baillaient aux corneilles. Belle journée Daniel

    Posté par bizak, 20 septembre 2016 à 11:29 | | Répondre
    • Finalement tout se passe dans la tête !

      Posté par DANIEL GENTY, 20 septembre 2016 à 14:19 | | Répondre
  • L'heure était mal choisie et peut-être le lieu aussi. Mais ce sont dans ces circonstances que l'ont voit si les gens sont à l'affût du bonheur de vivre. Ils préfèrent courir pour gagner bien souvent des "clopinettes" qui ne leur donneront même pas un beefsteak, pour nourrir leur corps, alors que la musique nourrit l'âme et par ricochet le corps.

    Posté par leslunettesroses, 20 septembre 2016 à 13:11 | | Répondre
    • J'adore tes remarques. C'est carré et incisif !!

      Posté par DANIEL GENTY, 20 septembre 2016 à 13:42 | | Répondre
  • Je connaissais cette histoire, et je l'adore ! Effectivement, le moment n'était peut être pas bien choisi, mais quand même, ça laisse rêveur...

    Posté par Pastellle, 20 septembre 2016 à 13:24 | | Répondre
  • Comme Aloysia, j'ai fini par me rendre compte que les "stars" sont souvent fabriquées pour les besoins des labels ... idem pour le cinéma où les fils et filles de, sont décrétés génies de la pellicule alors que d'illustres inconnus feraient probablement aussi bien. Et tous suivent comme des moutons ...
    L'histoire de ce musicien est parlante : pas au bon endroit, pas au bon moment, pas d'annonce ou de pub ronflante ... et voilà !

    Posté par Marie-Ange, 20 septembre 2016 à 14:43 | | Répondre
    • Moutons...Illusion....Médias. Sachons garder notre lucidité pour ne pas être sous influence.

      Posté par DANIEL GENTY, 22 septembre 2016 à 15:36 | | Répondre
  • L'habit, l'église et l'orgue font lr moine...

    Posté par manouche, 20 septembre 2016 à 17:20 | | Répondre
  • j'adore tous les musiciens en rue, je trouve cela méritoire, alors je m'arrête et j'écoute ...
    amitié .

    Posté par Marie-Claude, 20 septembre 2016 à 19:21 | | Répondre
    • Moi aussi j'aime beaucoup. excellent pour lutter contre la morosité.

      Posté par DANIEL GENTY, 22 septembre 2016 à 15:38 | | Répondre
  • c'est passionnant Daniel!

    Posté par sylvie, 20 septembre 2016 à 22:21 | | Répondre
  • L'essentiel est invisible pour les yeux...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 20 septembre 2016 à 22:40 | | Répondre
  • Si les gens avaient su qu'il était un musicien célèbre, beaucoup se seraient arrêtés. Ils auraient eu le temps pour ça.

    Posté par Marie-Christine, 21 septembre 2016 à 15:53 | | Répondre
    • Comme quoi, souvent tout est illusoire !

      Posté par DANIEL GENTY, 22 septembre 2016 à 15:41 | | Répondre
  • En effet, n'être Rien... n'est pas attirant !
    Tout comme ce qui n'est pas cher est rebutant !
    Ainsi va le monde... descendant !

    Posté par Eve Lyne, 21 septembre 2016 à 17:13 | | Répondre
    • Toujours plus ! ......Ainsi va la société !

      Posté par DANIEL GENTY, 22 septembre 2016 à 15:42 | | Répondre
  • Et bien dommage que je ne sois pas passée par là ce matin là. Nul doute que j'en aurais profité de toutes mes oreilles !

    Posté par Bonheur du Jour, 22 septembre 2016 à 06:14 | | Répondre
    • Oui mais vous, vous avez les cigales !!

      Posté par DANIEL GENTY, 22 septembre 2016 à 15:43 | | Répondre
  • une expérience intéressante et même celle que tu proposes.
    Je pense que c'est important même un instant de profiter de ce qui nous entoure et de savoir l'apprécier.
    Bon jeudi☼

    Posté par eki eder, 22 septembre 2016 à 13:22 | | Répondre
    • C'est l'instant présent, le moment nique de la vie !! A vivre intensément !

      Posté par DANIEL GENTY, 22 septembre 2016 à 15:52 | | Répondre
  • Expérience vraiment très judicieuse ! C'est terrible ce que la course de la vie quotidienne empêche de goûter l'instant et sa beauté ! L'être humain est alors robotisé ! Bonne soirée à toi. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 22 septembre 2016 à 17:33 | | Répondre
    • Ne pas se faire piéger par les apparences et écouter son cœur, sa sensibilité.....

      Posté par DANIEL GENTY, 25 septembre 2016 à 17:03 | | Répondre
Nouveau commentaire