Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

29 août 2016

Le curseur de la vie

au delà

Mon ami Alain a réagi à mon texte sur les épreuves. Je diffuse son ressenti car il me paraît intéressant.

Pour ma part je résumerais la Vie sur un curseur en forme de ligne droite à l'infini ... du négatif au positif ... avec une infinité de petits curseurs secondaires.
Par exemple le curseur du bon et mauvais temps ou de la pluie et du soleil ou encore des profondeurs et des hauteurs ... de la bonté et de la méchanceté, du courage et de la peur, du danger et de la sécurité, du bien et du mal ....
Nous oscillons toujours entre ce que nous voyons comme négatif ou positif.
Il suffit de tourner son esprit pour voir le verre à moitié vide ... ou à moitié plein.
Nos humeurs déterminent notre vision des choses.
Devant une situation, nous allons agir différemment selon notre humeur ou bien notre capacité à appréhender l'Ethique ... le Coeur.
Nous ne savons pas trop comment faire selon si nous sommes gouvernés par notre mental ou bien notre esprit profond.
Alors les obstacles sont là pour nous permettre d'approfondir notre compréhension de l'univers.
Nous sommes là à la fois pour conscientiser la matière et matérialiser notre conscience.
C'est le curseur de la Vie.
L'équilibre entre l'esprit et la matière, voilà ce à quoi nous devons réfléchir pour parvenir à nous ancrer dans la terre tout en ayant des valeurs liées au Coeur (esprit).
Les obstacles sont là pour nous guider et parfois, notre vie peut s'arrêter net, soit parce que nous la quittons brutalement soit parce qu'un de nos proches la quitte brutalement. Nous pouvons aussi devenir très malade ou alors un de nos proches.
La Vie n'est pas l'opposée de la mort. C'est la naissance qui est l'opposée de la mort. La Vie ne s'arrête jamais et n'a jamais commencé ... donc.
Elle est partout, dans une montagne, une rivière, un champ de coquelicots, un chemin de terre bordé par un sous-bois, une clairière ... un stade de football.
Elle s'insinue perpétuellement dans tout ce qui est.
Quand nous comprenons que la naissance et la mort ne sont que des portes sur la Vie et que notre venue sur terre est programmée pour évoluer, alors nous acceptons tout ce qui se présente et nous relativisons sur les événements ... même ceux qui font mal. Nous ne devenons pas insensibles non mais nous acceptons car nous ne sommes jamais seuls. Il suffit d'entrer en nous-mêmes pour voir tout ce monde qui nous entoure et nous aime.
La mort et la naissance surviennent en permanence, sous nos yeux, comme s'ils étaient illusoires. La Vie elle, est partout, emprunte de ce mystère qui évacue les certitudes.
Dans cette expérience de Vie, nous n'avons pas besoin de savoir ... il nous suffit d'être et de vivre ... vivre ... vivre encore et encore ... et remercier.
Car lorsque nous allons très profondément en nous-mêmes, dans l'apaisement de l'esprit ordinaire (mental), nous découvrons alors l'amour et la lumière.
Et quelque part, au coeur du grand Mystère, nous savons ... l'Unique certitude ....

Alain Thomas

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Le curseur de la vie

    Belle réflexion. La vie se déploie sous toutes ses formes, les joies et les peines se présentent pour mieux nous connaître, pour savoir qui l'on est, on "s'affine" avec le temps, on se "polit"... ou pas, à nous de choisir. Belle et lumineuse journée Daniel. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 29 août 2016 à 09:19 | | Répondre
    • Mieux vaut se polir et gommer toutes les aspérités de notre être. Tout glissera alors mieux .

      Posté par DANIEL GENTY, 29 août 2016 à 18:24 | | Répondre
  • Cette expression de "Vie sur un curseur" m'interpelle". A l'origine cursor en latin veut dire coureur. C'est devenu un repère donc l'idée est très intéressante pour mieux se situer, mais évitons de faire de notre vie une course effrénée !
    Continuons "d'être et de vivre ... dans l'apaisement... (emplis) d'amour et de lumière".
    Merci Alain pour ce ressenti.

    Posté par Francine, 29 août 2016 à 11:22 | | Répondre
  • Le texte d'Alain est très inspirant en effet. La phrase qui m'interpelle le plus : "L'équilibre entre l'esprit et la matière, voilà ce à quoi nous devons réfléchir pour parvenir à nous ancrer dans la terre tout en ayant des valeurs liées au Coeur (esprit), les obstacles sont là pour nous guider ..."
    Lue depuis 2 ou 3 jours, elle sert de support à mes réflexions ... grand merci.

    Posté par Marie-Ange, 29 août 2016 à 13:56 | | Répondre
  • Ligne droite ? surement pas, soyons reconnaissants à ses multiples inflorescences.

    Posté par manouche, 29 août 2016 à 16:58 | | Répondre
    • Remercier la Vie... Voilà un langage Universel pour ne pas diviser les hommes.
      Je rejoins notre Alain :
      "Il nous suffit d'être et de vivre ... vivre ... vivre encore et encore ... et remercier."

      Posté par Eve Lyne, 29 août 2016 à 18:01 | | Répondre
    • Ici la ligne droite est symbolique.
      Par exemple, nous faisons connaissance avec une personne et si nous cherchons ce qui la caractérise le plus, nous pouvons dire : "cette personne possède la bonté".
      Or, nous ne pouvons pas nous arrêter sur cette affirmation.
      Cette même personne peut présenter un visage tout à fait différent dans n'importe quelle circonstance. On pourrait même dire de la même personne qu'elle est méchante.
      C'est cela que je veux expliquer dans ma vision.
      Alors, sur la ligne infinie de la bonté, le curseur se déplace tantôt côté négatif, tantôt côté positif ... de la méchanceté à la bonté.
      Nous avons tous en nous la bonté et la méchanceté qui peuvent se manifester.
      On dira d'une personne qu'elle est méchante si cette méchanceté se manifeste le plus souvent.
      Mais en chaque homme, la bonté peut se manifester ... comme la méchanceté.
      Et c'est valable dans tous les domaines de la vie.
      Tiens, le chaud et le froid : à quel moment pouvons-nous dire qu'il fait chaud ... ou qu'il fait froid ?
      La vie est ainsi faite.

      Posté par alain thomas, 29 août 2016 à 18:16 | | Répondre
      • Te fatigue pas, cher Alain...
        Je comprend le sens de ton raisonnement :
        Avec un peu d'intelligence on doit pouvoir s'en sortir, pour finir :
        Le verre à moitié plein ou à moitié vide.
        Nous n'en sommes pas tous au même point.
        Toutes les discordes viennent de là... Enfin, selon moi, bien sûr !

        Posté par Eve Lyne, 29 août 2016 à 18:38 | | Répondre
        • Coucou Lyne ... fidèle parmi les fidèles ... Bises.

          Posté par alain thomas, 30 août 2016 à 09:33 | | Répondre
  • Un texte de très belle facture, plein de sagesse et de modération en tout. Prendre la vie sereinement sans tout extrapoler, mais vivre en adéquation avec tout ce qui nous entoure et s'accepter comme on est. Belle journée Daniel

    Posté par bizak, 30 août 2016 à 14:18 | | Répondre
  • Pour ce texte je me suis simplement inspiré d'un documentaire exceptionnel d'Olivier CHAMBON, psychiatre de formation et qui étudie depuis longtemps les états modifiés de conscience.
    Le Docteur CHAMBON exerce sur Lyon, ma ville de naissance.
    Pour ma part je suis passionné par ce thème depuis 1971 et la sortie du livre du Docteur Raymond MOODY "La Vie après la Vie" (le premier du genre).
    Je vous recommande vraiment ce documentaire de 41 minutes, en tous points exceptionnel.

    https://www.youtube.com/watch?v=lBndbvIM3ig

    Posté par alain thomas, 30 août 2016 à 15:59 | | Répondre
    • @Alain
      Merci beaucoup pour le lien
      je visionne ça pour sûr
      car ce sujet m'intéresse particulièrement.

      Posté par kéa, 31 août 2016 à 21:29 | | Répondre
    • Merci Alain pour cette excellente vidéo qui résume bien le monde invisible.

      Posté par DANIEL GENTY, 02 septembre 2016 à 17:15 | | Répondre
  • Un très beau texte en effet !

    Posté par Aloysia_Martine, 30 août 2016 à 21:38 | | Répondre
  • Tout est dit, et bien dit.
    merci beaucoup Alain
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 31 août 2016 à 02:43 | | Répondre
Nouveau commentaire