Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

14 avril 2016

S'émerveiller

rosee

Cultivons notre capacité à nous émerveiller, à nous étonner du spectacle que nous offre la vie. Elle prouve au moins que nous savons rester vivants et que notre âme d’enfant pleine d’innocence et de fraîcheur ne nous a pas quitté. Sachons prendre le temps pour voir glisser, le long de la fenêtre, une petite goute d’eau qui va s’évanouir doucement. Émerveillons-nous, par une belle journée d’été, du parfum subtil émanant d’un chèvrefeuille et laissons nous vibrer par les couleurs flamboyantes du ciel quand le soleil s’assoupit doucement derrière l’horizon.

Prenons le temps tout simplement de nous extasier car s’attarder et s’étonner sur une chose, un événement, c’est en quelque sorte lui rendre hommage, lui donner de l’importance, le reconnaître, le valoriser. Par là nous suscitons un échange avec ce qui nous entoure, échange qui ne peut que nous enrichir. S’émerveiller c’est donc enrichir sa vie et continuer de vibrer pour l’éternité. S’émerveiller c’est aussi percevoir les choses avec son cœur et non son mental. De l’indifférence nait la pauvreté de l’âme. Alors butinons ce spectacle de la vie comme une abeille vient butiner les fleurs du jardin.

Un oiseau s’envole dans le ciel, le vent soupire à l’infini. Je connais le poids des larmes mais mon âme reste mutine et traverse les saisons, bercée par le chant des étoiles. 

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur S'émerveiller

    c'est cette capacité à s'émerveiller de ces dites petites choses qui nous tient en vie, ce regard venu de l'enfance efface nos rêves manqués et nous donne du courage pour tenter d'en réaliser d'autres ...
    amitié .

    Posté par marie-claude, 14 avril 2016 à 07:18 | | Répondre
    • Conserver son âme d'enfant, son innocence ! j'espère que ton séjour au bord de la mer se passe bien. Pas trop de vent et plein de petites crevettes !!

      Posté par DANIEL GENTY, 14 avril 2016 à 10:35 | | Répondre
  • "Je connais le poids des larmes mais mon âme reste mutine et traverse les saisons, bercée par le chant des étoiles. "

    Posté par jamadrou, 14 avril 2016 à 07:45 | | Répondre
  • Qu'il en soit ainsi jusqu'au bout de ta vie !

    Posté par DANIEL GENTY, 14 avril 2016 à 10:35 | | Répondre
  • Tu as parfaitement raison, l'émerveillement permet d'aimer la vie même dans les moments difficiles.

    Posté par manouche, 14 avril 2016 à 15:46 | | Répondre
    • S'émerveiller, c'est rester vivant. ......

      Posté par DANIEL GENTY, 14 avril 2016 à 18:58 | | Répondre
  • Lorsqu'un enfant découvre quelque chose pour la première fois, il est dans la nature immuable de son esprit.
    Son regard se situe entre l'étonnement, la surprise et l'émerveillement.
    Aucune pensée, aucun savoir, aucune sorte de mental, juste "être" en osmose avec ce qui est.
    Nous avons tous la possibilité lorsque nous sommes "un" avec la nature, lorsque l'on regarde une fleur ou un arbre ou encore le ciel, de nous émerveiller sans fabrication mentale.
    Je crois que c'est ça le bonheur ... malheureusement nous ne le savons pas ; nous cherchons d'autre fruits, nous cherchons ailleurs ce qui se trouve là, devant nous, tout près.
    C'est trop près pour que l'on y croit ...
    Car ne nous trompons pas !
    Tous ces mots que nous avons créés comme "paradis" "nirvana" ou autre, nous laissent à penser que cela existe en dehors de nous-même, dans je ne sais quel lieu.
    Mais ici, chez Dame Nature, il y a tout, enfer et paradis, samsara et nirvana ...

    Posté par alain thomas, 14 avril 2016 à 16:31 | | Répondre
    • Aucun filtre pour appréhender la réalité....Une certaine innocence en quelque sorte.....

      Posté par DANIEL GENTY, 14 avril 2016 à 19:01 | | Répondre
  • Savoir s'émerveiller et goûter tout ce qui est beau...Cela n'empêche pas de voir les horreurs et la violence mais cela permet de vivre debout et cela embellit la vie

    Posté par gazou, 14 avril 2016 à 18:36 | | Répondre
  • S"émerveiller ne doit pas empêcher de rester lucide. S'émerveiller c'est rester vivant et vibrer à la beauté de la vie.

    Posté par DANIEL GENTY, 14 avril 2016 à 19:04 | | Répondre
  • Magnifique, Daniel ! Merci pour ce beau texte.

    Posté par Aloysia_Martine, 14 avril 2016 à 19:38 | | Répondre
  • J'applaudis mille fois à tes propos Daniel. Pour moi, ce pouvoir d'émerveillement est le secret du bonheur ! Bonne soirée à toi. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 14 avril 2016 à 19:51 | | Répondre
  • J'aime...et je m'émerveille de ton texte !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 15 avril 2016 à 01:21 | | Répondre
  • Quand on arrive à être présent à soi-même, on a mille sujets d'émerveillement... Merveilleux week end à toi Daniel. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 15 avril 2016 à 15:05 | | Répondre
  • Mon WE est bordelais. Je suis sur le bassin d'Arcachon où , hélas, le temps n'est guère favorable.....Je fais de longues marches en bord de mer. Que c'est bon !

    Posté par DANIEL GENTY, 17 avril 2016 à 18:57 | | Répondre
  • Très beau texte. Bien sûr qu'il faut s'émerveiller devant les plus petites choses...

    Posté par Pastelle, 20 avril 2016 à 19:21 | | Répondre
    • Oui, oui, il faut savoir s'arrêter et apprécier !

      Posté par DANIEL GENTY, 21 avril 2016 à 18:43 | | Répondre
Nouveau commentaire