Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

06 mars 2016

Les petites boîtes

boite

 

Prends donc conscience ! Ta vie se déroule dans des petites boites. D'abord ton corps...Regarde comme il est tout petit, tout lourd. Tu peux même pas voler ! T'es à l'étroit !

Ta vie se déroule aussi entre quatre murs dans ta petite maison. Tu l'aimes bien ta petite maison. Peut être même que tu l'as construites ou que tu as investis tout ton argent pour avoir une petite et belle maison. Tu as du certainement entourer ton jardin de murs afin de ne pas être dérangé par les voisins.

Autre boîte:  ta petite voiture et tu y tiens à celle -là. Surtout qu'on ne te fasse pas une queue de poisson ! C'est ta propriété et tu y veilles jalousement. D'ailleurs je sens que tu es fier d'avoir une belle voiture.

Et puis je ne sais si c'est une grosse boite ou une petite boite: tes habitudes ! Difficile de t' en passer. Elles te rassurent car elles te permettent de vivre dans le connu. Et c'est bien de vivre dans le connu! pas de surprises, une route toute tracée. Tu sais où tu vas.

On pourrait ajouter à tout ça, tes croyances. Tu y crois dur comme fer et tu n'admets guère les avis contraires. Tu crois sincèrement détenir la vérité  et tu es prêt à les défendre becs et ongles !

Je te le concède: c'est une vie bien tranquille, rassurante, voir bétonnée.  Mais je pense que tu devrais ouvrir un peu plus les yeux. Regarde autour de toi. Le monde bouge, il change constamment et toi tu vis séparé du monde . Projette toi vers les autres.

Ouvre les portes de ton univers, respire profondément !!

Soyez rassurés ce message ne s'adresse pas à vous( enfin..... si un peu !) mais il me concerne particulièrement.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Les petites boîtes

  • Cher Daniel il ne faut pas oublier la boite à malices et la garnir d'humour toute la vie !

    Posté par manouche, 06 mars 2016 à 08:17 | | Répondre
    • Oh, oui, c'est important la boîte à malices. J'aime bien l'ouvrir !!

      Posté par DANIEL GENTY, 07 mars 2016 à 17:44 | | Répondre
  • Ces petites boîtes sont bien rassurantes mais il faut savoir les ouvrir , les aérer...sinon, elles deviennent sdes prisons
    Bon dimanche Daniel !

    Posté par gazou, 06 mars 2016 à 08:55 | | Répondre
    • Il faut parfois aller au delà des limites qui nous emprisonnent !

      Posté par DANIEL GENTY, 07 mars 2016 à 17:46 | | Répondre
  • il y en a des boites, qui nous empêchent d'avoir peur des changements, de l'impermanence, un jour on comprend mieux ?

    Posté par witney, 06 mars 2016 à 09:52 | | Répondre
    • Il faut ouvrir tout ça, faire péter les barrières et les murs qui nous emprisonnent. Il faut se libérer et abandonner tous ses préjugés.

      Posté par DANIEL GENTY, 07 mars 2016 à 17:48 | | Répondre
  • Merci Daniel pour ce message imagé et tellement réaliste ! Beau dimanche à toi. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 06 mars 2016 à 10:56 | | Répondre
  • Ôter tous les couvercles de ces boîtes pour s'ouvrir à d'autres horizons et le faire si possible avant de se retrouver dans une autre boîte...

    Posté par Florinette, 06 mars 2016 à 11:27 | | Répondre
    • Ah, ah, même si ce n'est pas rigolo, votre réflexion me fait rire, Florinette !

      Posté par Marie-Christine, 06 mars 2016 à 18:56 | | Répondre
    • La dernière, la seule que l'on ne peut éviter que ce soit une urne ou un cercueil !!

      Posté par DANIEL GENTY, 07 mars 2016 à 17:50 | | Répondre
      • A tout choisir, je préfère le laid en brique plutôt que le laid en poudre (humour noir !!!)

        Posté par Marie-Christine, 07 mars 2016 à 20:07 | | Répondre
  • ♬Petites boîtes
    très étroites...♫

    http://celestinetroussecotte.blogspot.fr/2013/10/petites-boites.html
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 06 mars 2016 à 11:34 | | Répondre
  • Avoir des petites boîtes c'est très bien pour s'organiser, mais il faut souvent les aérer, les nettoyer, faire le vide afin de ne pas voir la poussière s'accumuler et nous rendre aveugle. J'aime beaucoup faire le ménage dans tout, surtout au printemps, là c'est en grand ......

    Posté par leslunettesroses, 07 mars 2016 à 10:09 | | Répondre
    • Moi aussi je fais le ménage souvent. Je vide , je range, je ne garde pas grand chose sinon j'ai l'impression d'être encombré et je n'aime guère cela.

      Posté par DANIEL GENTY, 07 mars 2016 à 17:53 | | Répondre
  • Formidable billet, il nous concerne tous malheureusement, il nous faut vraiment ouvrir nos frontières intérieures... Bises Daniel. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 07 mars 2016 à 11:06 | | Répondre
    • C'est cela. Aller au delà de nos frontières, s'ouvrir à l'inconnu et aux différences. Quitter sa bulle et son cadre de vie de temps en temps.

      Posté par DANIEL GENTY, 07 mars 2016 à 17:55 | | Répondre
  • Et mon cercueil ...
    Ce sera ma dernière boîte.
    Pas forcément la plus rigolote !

    Posté par PLV, 07 mars 2016 à 14:04 | | Répondre
    • Oui mais c'est celle qui t'ouvrira les portes du paradis. Mes amitiés cher PLV.

      Posté par DANIEL GENTY, 07 mars 2016 à 17:56 | | Répondre
  • Une bonne idée, que ces petites boîtes en effet pour désigner les carcans dans lesquels nous nous enfermons ; ainsi chacun a ses propres difficultés à affronter : les uns sont trop mous, et les autres trop rigides ! Pas de corps, pas d'environnement, pas d'habitudes, pas de croyances, pas de caractère non plus, pas d'histoire de vie, pas de connaissances ni d'évolution supposée ! Tout cela est fumée, ce que nous sommes est hors de la pensée, hors de la vision, hors du domaine de toute quête.

    Posté par Aloysia_Martine, 07 mars 2016 à 17:36 | | Répondre
    • ça, c'est presque l'absolu...Et moi j'en suis bien loin !

      Posté par DANIEL GENTY, 07 mars 2016 à 17:59 | | Répondre
  • j'ai bien aimé ce texte ... savoir se laisser déranger ... je ne doute pas que tu connais tes petites boites très étroites ou très confortables et que tu sais ouvrir ta porte à chaque nouveau jour. Bonne soirée et merci pour ton commentaire.

    Posté par durgalola, 07 mars 2016 à 17:44 | | Répondre
  • Quel beau sujet Daniel ... encore une fois.
    Un esprit limité ... au sein de l'esprit illimité.
    Voilà ce que nous expérimentons. Alors nous sommes bel et bien prisonniers de notre enveloppe. Ainsi les boîtes se succèdent les unes aux autres. A peine parvenons-nous à nous extirper de l'une d'entre elles que nous glissons inexorablement dans une autre, sans que nous puissions faire quoi que ce soit.
    Il suffit d'essayer d'entrer (en télépathie par exemple) dans la boîte d'un autre que nous n'y parvenons pas. On aimerait connaître la pensée de l'autre mais c'est impossible, alors nous restons coincés dans la nôtre, irrémédiablement.
    On ne peut pas sortir de nos boîtes sans nous retrouver dans une autre.
    Pourtant, chaque fois que nous parvenons à nous extirper, nous nous sentons libres et meilleurs qu'avant mais aussitôt ce palier franchi, nous retombons encore et encore.
    C'est le phénomène de la spirale, qui nous pousse à évoluer en permanence sans jamais pourtant nous sortir de notre condition.
    Quand je médite là-dessus, je pars aux toilettes et je m'aperçois que je ne peux pas vivre sans passer chaque jour par les toilettes mais aussi par la salle de bains, puis le lit, puis la voiture, la musique, la marche, la nourriture, la boisson, le sommeil, le lit encore, la chaise, le bureau ..... c'est sans fin.
    Et puis il y a la pensée, celle qui revient systématiquement, sans qu'on n'y prenne garde. On ne peut pas s'en défaire.
    Et quand on veut s'en défaire vraiment alors on trouve un rituel, une pratique nouvelle ... qui devient une nouvelle habitude ... une nouvelle boîte.

    Finalement toutes ces boîtes ont un sens.
    L'idée est de trouver le juste équilibre entre l'habitude inéluctable de l'homme limité dans son corps et son esprit et le besoin qu'il a plus ou moins de se sortir du connu pour expérimenter l'inconnu ... en permanence.
    Certains appellent cela "La Voie du Milieu" ... qui transcende les extrêmes ...

    Posté par alain thomas, 07 mars 2016 à 22:01 | | Répondre
    • Le principal est de prendre conscience que toutes ces petites boites nous limitent. Après la prise de conscience, on peut essayer d'aller un peu au delà de ces petites boites. En out cas, il y en a une à laquelle on échappera pas! C'est la dernière !!

      Posté par DANIEL GENTY, 09 mars 2016 à 18:10 | | Répondre
      • Et si la dernière était le grand passage pour un monde sans limites ... et sans boites donc ?
        Qu'en penses-tu mon cher Daniel ?
        Allez PSG !!!

        Posté par alain thomas, 09 mars 2016 à 18:37 | | Répondre
        • La dernière boite s'ouvre à tous le possibles !! Bravo le PSG !

          Posté par DANIEL GENTY, 11 mars 2016 à 09:32 | | Répondre
  • Les boîtes, c'est bien aussi, c'est comme un jeu: on se met dans son lit et on joue au pilote de course, à l'aviateur, au pirate... Le tout, c'est de ne pas oublier qu'on peut sortir du lit!

    Et si la dernière boîte n'était qu'une boîte comme les autres?

    Posté par Cael, 10 mars 2016 à 15:35 | | Répondre
    • La dernière boite est celle qui ouvre à tous les possibles !

      Posté par DANIEL GENTY, 11 mars 2016 à 10:00 | | Répondre
  • Bien mignon cette histoire de boîtes avec l'accent chapeau...
    Une mise en boite, ou Koi ?
    La curiosité de vérifier cette expression de mise en boite:
    "Lui rendre impossible tout moyen de répliquer, de se tirer d'affaire."
    On comprend mieux l'image de l'immobilisation et de l'enfermement dans une boite!
    Bon allez...
    J'retourne élever mon esprit...
    Salut l'Alain, salut PLV...
    Merci Daniel pour ce moment de réflexion fort judicieux.

    Posté par Eve Lyne, 10 mars 2016 à 17:49 | | Répondre
  • Toujours là, Eve Lyne ? Coucou et à bientôt.

    Posté par DANIEL GENTY, 11 mars 2016 à 10:04 | | Répondre
    • "Mise en boîte".
      Grâce à vous, cher Daniel...
      Je m'instruis.
      Cette histoire d'accent circonflexe...
      Je me disais aussi... Le Alain et le PLV ne pouvaient commettre une telle erreur!
      Dans ma prochaine vie, je veux revenir avec un français meilleur...
      Cela me rendra t'il meilleure?

      Posté par Eve Lyne, 12 mars 2016 à 06:44 | | Répondre
      • Peut être que dans une prochaine vie, on ne parlera plu du tout le français !

        Posté par DANIEL GENTY, 14 mars 2016 à 15:25 | | Répondre
  • Eh oui le PLV est de passage ... il visite ...
    Entre le boulot, la maison, la famille, et la généalogie ...
    Bonjour Eve Lyne.

    Posté par PLV, 17 mars 2016 à 12:40 | | Répondre
    • Bonjour PLV. Nous sommes tous de passage....La vie file très vite. Nous marchons sur un fil entre le commencement et la fin....

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mars 2016 à 16:40 | | Répondre
Nouveau commentaire