Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

20 février 2016

C'est la révolution !

 

émirats

A la faveur d'un remaniement ministériel, les Emirats Arabe Unis viennent de créer un ministère du bonheur( S'il suffisait de créer un ministère pour être heureux !). Les fonctions seront exercées par une femme,  Ouhoud al-Roumi qui était directrice générale de la présidence du Conseil des ministres. Le remaniement ministériel fait entrer au nouveau gouvernement cinq femmes. Du jamais vu !!

Les Emirats suivent la trace du Bhoutan, ce petit royaume himalayen qui s'est rendu célèbre en promouvant une philosophie économique basée sur le "Bonheur national brut" plutôt que le Produit intérieur brut.

A quand le matriarcat dans les pays du Golf ? Sans doute la prochaine étape !!

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur C'est la révolution !

  • espérons qu"lle saura et qu'elle pourra remplir son rôle...mais c'est quand même très curieux !!!

    Posté par gazou, 20 février 2016 à 08:13 | | Répondre
  • Tout commence toujours par un petit pas. C'est bien qu'ils l'aient franchi.

    Posté par Pastelle, 20 février 2016 à 10:24 | | Répondre
    • Attendons la suite....Il y a encore beaucoup à faire !

      Posté par DANIEL GENTY, 21 février 2016 à 17:38 | | Répondre
  • Une avancée avec le sourire. Voilà de quoi déstabiliser ces messieurs. Mais au fait, c'est quoi le bonheur, le savent-ils seulement ? Bon WE à toi. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 20 février 2016 à 10:50 | | Répondre
    • Drôle d'idée de créer un ministère du bonheur ! On ne décrète pas le bonheur.

      Posté par DANIEL GENTY, 21 février 2016 à 17:40 | | Répondre
  • Le bonheur cela pourrait commencer par rendre les enfants heureux. Une génération d'enfants heureux, est-ce que cela ne pourrait pas changer quelque chose ? Je pense que c'est une bonne initiative .

    Posté par Lyne-Anke, 20 février 2016 à 12:28 | | Répondre
    • Le bonheur sur la planète ! A quand? Dans plusieurs siècles !

      Posté par DANIEL GENTY, 21 février 2016 à 17:41 | | Répondre
  • Chez nous, c'est la valse des Jupettes, des Sarkozettes, des Hollandettes ... qu'on prend, qu'on jette, comme des serviettes .
    Dinosaures masculins au Sénat, à l'Académie française, au Conseil constitutionnel, aux postes clés du patronnat . Et pas une femme présidente dans toute notre histoire de France .
    Le foulard serait-il autant sur les têtes que dedans ?
    Je souhaite à ces femmes d'être prises plus au sérieux que chez nous .
    Mais pourquoi pas ? Quand ils s'y mettent, ils ne font pas dans la demi-mesure ! On verra ...

    Posté par Marie-Christine, 20 février 2016 à 14:04 | | Répondre
    • C'est vrai que chez nous, c'est pas triste non plus, surtout dans le monde politique. Beaucoup de machos. Quand on voit le comportement de certains à l'Assemblée Nationale !

      Posté par DANIEL GENTY, 21 février 2016 à 18:01 | | Répondre
  • il y a surtout dans ce pays le bonheur des pendus, des femmes lapidées, des opposants au régime, des esclaves au travail ... mais il est vrai que tous les autres ont aussi droit au bonheur ...
    amitié .

    Posté par marie-claude, 20 février 2016 à 16:24 | | Répondre
    • c'est un tout petit début! Attendons la suite !

      Posté par DANIEL GENTY, 21 février 2016 à 18:03 | | Répondre
  • On est déjà le premier avril ?
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 20 février 2016 à 17:16 | | Répondre
  • Un ministère du Bonheur et une femme pour l'occuper c'est peut être le début d'un grand chambardement!

    Posté par alezandro, 20 février 2016 à 17:51 | | Répondre
    • En tout cas , quel changement !Le hommes n'ont plus qu'à bien se tenir !

      Posté par DANIEL GENTY, 21 février 2016 à 18:05 | | Répondre
  • Ami Daniel :à combien de trous le Golf de l'émirat ?
    Bises....

    Posté par manouche, 21 février 2016 à 11:05 | | Répondre
  • Espérons que ce changement amènera le bonheur même si celui-ci ne se trouve pas à l'extérieur... Mais bon, il faut un début à tout... Bon dimanche Daniel !

    Posté par Florinette, 21 février 2016 à 11:36 | | Répondre
  • Pa besoin de créer un ministère....Le bonheur est en soi !

    Posté par DANIEL GENTY, 21 février 2016 à 18:07 | | Répondre
  • C'est drôle, il y a quelques années, j'ai eu un rêve prémonitoire : on créait un ministère du bien-être dans un pays d'Europe (je ne sais pas lequel) .
    Peut-être que ce ministère du bonheur donnera des idées à d'autres ...
    En tout cas c'est audacieux et pas banal . Fallait y penser ! Ca attise la curiosité et on va être attentifs aux mesures qui seront prises .

    Posté par Marie-Christine, 21 février 2016 à 18:22 | | Répondre
  • Bizarre ; je ne savais pas que le bonheur avait une origine sociale et politique.

    Posté par Aloysia_Martine, 21 février 2016 à 18:23 | | Répondre
  • Il semble qu'il rentre dans un catalogue référentiel , avec ses recommandations , pourra - ton poser des réclamations en cas d'absence ?

    Posté par Arlettekassiopee, 21 février 2016 à 19:00 | | Répondre
  • Peut-être que ce Bonheur prend sa source dans la pédagogie et sans doute qu'il faille l'initier aux enfants.
    Le Bonheur pourrait bien être une "matière", une "discipline" même ... pourquoi pas.
    Enseigner le Bonheur ....
    Le Dalaï-lama dans ces livres enseigne le Bonheur par la transformation de l'Esprit.
    Si déjà nous disons par exemple que l'argent ne fait pas le Bonheur mais que sans doute il y contribue un peu, alors nous pouvons envisager un ministère du Bonheur.
    Et la femme sans doute symbolise-t-elle l'être qui peut le mieux expliquer quelles sont les pratiques qui peuvent mener au Bonheur et celles qui conduisent inexorablement au Malheur.
    Car c'est bien de cela qu'il s'agit : qu'est-ce qui peut nous rendre heureux ? Et qu'est-ce qui peut nous rendre malheureux ?
    Ne sommes-nous pas en quelque sorte les seuls responsables de nos actes et donc de ce qu'il s'ensuit ?
    Bien sûr, tout en considérant que la misère qui frappe les enfants qui naissent est un obstacle immense mais pas rédhibitoire au chemin qui mène au bonheur.
    Sans jamais oublier que le bonheur n'est pas le But ... il est le Chemin

    Posté par alain thomas, 25 février 2016 à 17:26 | | Répondre
Nouveau commentaire