Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

18 janvier 2016

Les clandestins

migrants

 

 

Ils n’ont plus rien

Seulement leur désespoir.

Poussés par le souffle du vent

C’est pour eux le grand soir.

Ils ont quitté leur terre natale

Pour partir à la quête du graal.

Pieds nus, avec pour seul bagage

Leur âme, ils laissent leur village

Pour se confier aux voiles

D’un vieux rafiot vermoulu.

Grelotant sous les étoiles

Ce sont les clandestins

Les moins que rien, les malvenus

Qui sont prêts à tout abandonner

Pour un eldorado d’illusion.

Voyage chaloupé, sur la mer démontée,

Ils partent pour une autre prison.

Des passeurs sans scrupules et violents

Leur ouvrent les portes du néant.

Vogue, vogue, petit bateau

L’humanité court au fiasco.

Soufflez, soufflez les alizées

Un jour viendra le temps de l’égalité.

Un pied posé sur le sable fin

Voici venu le monde tant désiré.

Il ne vous tend pas la main

Si seulement vous le saviez !

 Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Les clandestins

  • Voilà un texte qui a sa propre valeur.
    Beaucoup critiquent les immigrés, réfugiés politiques, migrants... Ce sont les mêmes qui sont incapables de tout abandonner, de tout et tous quitter...
    Il faut avoir un sacré courage pour laisser son pays, sa culture, sa langue maternelle, son alimentation, sa famille et ses amis derrière soi.
    Ces gens là ne sont pas tous des illettrés comme certains chauvins voudraient le croire ; en fait beaucoup ont des diplômes et une expérience bienvenue dans notre pays...
    De surcroît, ils sont de la classe moyenne pour a plupart. Quel Français pourrait payer la somme d plusieurs milliers d'euros pour se payer "une sortie" vers un pays inamical dans ds conditions périlleuses...
    Et contrairement aux Français, ces étrangers sont travailleurs !...
    Bref...
    Joli texte ; vraiment.
    Passe un bon début de semaine.

    Posté par kakushiken, 18 janvier 2016 à 07:12 | | Répondre
    • C'est pas rien de quitter une culture. Il faut beaucoup de courage...Ou beaucoup de désespoir. Le monde est terriblement féroce !!

      Posté par DANIEL GENTY, 18 janvier 2016 à 17:30 | | Répondre
  • Quel beau texte, criant de vérités, ils savent sais-tu le mal qui les attend mais ils connaissent encore mieux ce qu'ils fuient ....
    amitié .

    Posté par marie-claude, 18 janvier 2016 à 07:32 | | Répondre
  • Dramatique ! Des pays se vident accentuant le déséquilibre mondial. A quand une ceratine justice sociale ?

    Posté par DANIEL GENTY, 18 janvier 2016 à 17:32 | | Répondre
  • L'égalité des habitants du mondeest en marche et ne se fera pas sans difficultés pour tous.

    Posté par manouche, 19 janvier 2016 à 11:16 | | Répondre
    • Réduire les inégalités sociales,ce serait déjà bien !

      Posté par DANIEL GENTY, 20 janvier 2016 à 17:53 | | Répondre
  • Bravo Daniel pour cette belle réflexion !
    Qui sonne si juste, si vrai !
    Ce monde de fraternité auquel j'aspire,
    Ne pourra se réaliser que si j'en pose une 1ère pierre,
    Puis une seconde, et une 3ème, etc ...
    Je crois bien que je manque d'audace, ...
    Ou de courage ?
    Bien au chaud devant mon ordi !

    Posté par PLV, 19 janvier 2016 à 12:29 | | Répondre
    • j'adore la fin de ton message" Bien au chaud devant mon ordinateur".......Tout comme moi !

      Posté par DANIEL GENTY, 20 janvier 2016 à 17:54 | | Répondre
  • Cruel et malheureusement tellement vrai !

    Posté par Nanegrub, 20 janvier 2016 à 22:02 | | Répondre
Nouveau commentaire