Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

30 juin 2015

Apprendre à effacer son ego....

ego

Apprendre à effacer son ego. Ne plus juger, comparer, trier, rejeter.....Ne plus réagir émotionnellement.....Savoir prendre du recul......Eviter d'être prisonnier de son mental pour se libérer de ses conditionnements. Commencer à inverser son mode de fonctionnement en quittant l'analyse pour laisser place au ressenti. Se placer dans l'écoute et la compréhension plutôt que dans l'action et  le raisonnement.

Tout cela pour introduire dans ses comportements  plus de la fluidité, de légèreté, des possibilités d'ouverture plus grandes et  une élévation de sa conscience. La véritable connexion au monde et aux autres est à ce prix car tout nous pousse à vivre d'une façon séparée où le moi devient un moyen d'expression omniprésent. Le moi n'écoute pas les autres, il cherche avant tout à s'exprimer, à occuper la place. Il a toujours tendance à déformer la réalité. Le moi cherche le plaisir , la satisfaction, la reconnaissance.

Utopique, théorique tout cela ? Non, pas du tout. C'est simplement un travail sur soi, très long, régulier, à effectuer par petites touches. Un travail d'observation de ses comportements, de prises de conscience, et de lucidité. L'âge, le temps qui passe, les expériences vécues, les échecs concourent à ces nouvelles attitudes.

"Quand l'égo s'efface, alors naît la conscience"

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Apprendre à effacer son ego....

  • Comme ton texte me plait Daniel ! Mais il me fait aussi mesurer le chemin à parcourir pour y parvenir ! Belle journée à toi. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 30 juin 2015 à 08:11 | | Répondre
    • Nous sommes tous un peu embarqués dans la même galère.

      Posté par Daniel, 30 juin 2015 à 15:55 | | Répondre
  • l'ego est toujours très puissant très fort et réapparaît lorsque l'on croyait avoir réussi.

    Posté par leboudoirdesoi, 30 juin 2015 à 10:50 | | Répondre
    • L'ego est un gros coquin ! qui nous joue bien des tours !

      Posté par Daniel, 30 juin 2015 à 15:56 | | Répondre
  • Koua ?
    Qu'est-ce que tu nous chantes là, mon Daniel !
    "Ne plus réagir émotionnellement ?"
    Mais alors, c'est la mort avant l'heure !
    Mes émotions, n'y touche surtout pas !
    Pour moi, elles sont le plus beau cadeau qu'il nous soit donné de vivre !
    Même les tristes, car elles nous permettent souvent de mieux rebondir !
    Tout en corrigeant le tir ...
    Pour atteindre notre cible.
    Le tout étant de bien visualiser cette cible, notre but, le sens de notre vie.

    Posté par PLV, 30 juin 2015 à 13:48 | | Répondre
    • Tu as certainement raison mais j'ai constaté, pour ma part, que certaine de mes émotions me faisaient souffrir et qu'il y avait peut être une autre voie. Mais les émotions sont importantes ! Comme tu le dis certaines peuvent faire avancer.

      Posté par Daniel, 30 juin 2015 à 16:05 | | Répondre
  • Dur travail, car comme le souligne "leboudoirdesoi" c'est quand on le croit vaincu qu'il surgit encore plus vaillant, ce caméléon d'ego qui ne cesse de se déguiser pour mieux nous tromper (comme "le loup déguisé en agneau") ! De plus il est essentiel, pour évoquer le propos de PLV, de renoncer à toutes ses émotions évidemment, et donc également aux ressentis et aux sensations ou sentiments divers... C'est pourquoi je dis que l'on ne peut pas s'en sortir sans aide. Tu as besoin de t'appuyer sur quelque chose, et ce quelque chose sera toujours une facette sournoise de l'ego.

    Posté par Aloysia_Martine, 30 juin 2015 à 15:04 | | Répondre
  • D'ailleurs c'est net dans ton titre. "Apprendre" : qui apprend, sinon l'ego ? "effacer SON ego" : qui agit sur "soi-même" si ce n'est l'ego ?? Tu travailles sans relâche, et lui rigole bien en sourdine parce que c'est lui qui gagne. Il t'a bien eu !! Après tu iras dire à tout le monde : "j'ai vaincu mon ego", et qui s'en glorifiera ? L'ego !!

    Posté par Aloysia_Martine, 30 juin 2015 à 15:07 | | Répondre
  • L'ego est à accueillir, les émotions sont à accueillir, TOUT est à accueillir. C'est grâce à cet accueil à ce qui est, qui fera que les ombres deviendront lumière. Vouloir supprimer ne fera que renforcer.

    Posté par Yog, 30 juin 2015 à 15:21 | | Répondre
    • Je pense que vous avez raison. Rien ne sert de lutter contre l'ego. D'ailleurs je n'ai pas parlé de suppression mais d'effacement, action beaucoup plus douce.
      Ce qui me paraît essentiel, c'est la prise de conscience, l'observation de tous nos petits travers.

      Posté par Daniel, 01 juillet 2015 à 16:13 | | Répondre
  • Je ne sais que te répondre car ce que j'ai écrit est ce que je ressens au fond de moi même et je ne prétends pas détenir une vérité quelconque car en fait je ne sais pas grand chose .

    Posté par Daniel, 30 juin 2015 à 16:07 | | Répondre
  • C'est là l'une des choses les plus difficiles à réaliser ; mais aussi l'une des choses les plus bénéfiques... Malheureusement, nous sommes tellement conditionné, tellement ancré en nous que peu en prennent conscience et entame ce travail de toute une vie... Car travailler sur l'égo prends autant de temps que nous avons vécu avec... Ainsi, même si certains d'entre nous voient les dégâts qu'occasionne l'égo, peu sont prêt à s'en débarrasser dans un effort incommensurable. Nous sommes tellement conditionné à tout avoir en un laps de temps court, nous avons une estime de nous-même tellement baisée que nous n'acceptons pas l'effort dans le temps...
    Merci pour cette remarquable pensée.

    Posté par L'ombre, 01 juillet 2015 à 00:45 | | Répondre
    • Tu as raison dans tes propos. Nous sommes conditionnés et le déconditionnement nécessite un gros travail sur soi. Souvent je me surprends à voir mon égo se comporter comme un enfant qui veut que ses désirs soient exaucés.

      Posté par Daniel, 01 juillet 2015 à 16:02 | | Répondre
  • pas facile tout ça, on peut aussi s'appuyer sur autre chose..
    bonne continuation

    Posté par witney, 01 juillet 2015 à 08:58 | | Répondre
    • C'est intéressant ce que tu dis. Sur quoi d'autre peut-on s'appuyer?

      Posté par Daniel, 01 juillet 2015 à 16:03 | | Répondre
  • Je me relis et me trouve un peu "dure" ; merci, Daniel, d'être venu sur mon site et d'avoir lu ma version du problème. Ces réflexions sont bien sûr personnelles et je ne vise personne, que l'ego lui-même ; qui ne peut être vaincu que par qqchose qui le transcende, à savoir : en s'inclinant devant le "Très-Haut". Et en laissant le Suprême le détruire.

    Posté par Aloysia_Martine, 01 juillet 2015 à 10:32 | | Répondre
  • Oui bien sûr. Rien ne sert de lutter contre l'égo. Mais plutôt que de ne rien faire, on peut quand même tenter de s'améliorer. D'ailleurs dans mes propos je n'ai pas parlé de suppression de l'égo mais d'effacement progressif.....Mais tout cela n'est guère important, l'essentiel étant le désir d'évoluer pour ouvrir un peu plus sa conscience.

    Posté par Daniel, 01 juillet 2015 à 16:09 | | Répondre
  • Plus la lumière entre quelque part plus l'obscurité s'efface
    l'égo aussi s'efface devant la connaissance de Soi !
    lorsqu'on dit : "je suis comme ceci je suis comme cela
    j'aime ceci je n'aime pas cela"
    c'est encore du petit égo dont on parle !

    Posté par kéa, 07 juillet 2015 à 03:07 | | Répondre
  • C'est courageux d'essayer, au moins cela permet de constater combien l'égo est tenace, et de donner le moins souvent, au monde, une réponse égotique. Comme toute chose sur cette terre la fréquence d'une attitude la renforce. Alors il me semble que réduire cette fréquence est une bonne chose.
    Peu parviennent à devenir blanchis de leur égo, mais le limiter donne plus de place à la compréhension, à l'empathie, à l'amour. C'est déjà beaucoup !

    Posté par Carmen P., 26 juillet 2015 à 19:39 | | Répondre
  • l'ego est la source de tous nos maux et de toutes nos souffrances. On ne peut le supprimer certes mais, comme vous le dites, on peut le limiter et déjà cela change beaucoup de choses: plus de recul, moins de réactions et une vision plus globale de la vie.

    Posté par DANIEL GENTY, 26 juillet 2015 à 20:57 | | Répondre
Nouveau commentaire