Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

10 juin 2015

A l'hôpital Necker

 

Je suis  au service des consultations en urologie à l'hôpital Necker de Paris (Necker est spécialisé dans les soins concernant les enfants).

necker-hospital

J'accompagne l'une de mes belles-filles  dont l'un des enfants vient de subir une opération assez grave puisqu'une greffe du canal de l'urètre a été réalisée par le chirurgien. Il s'agit d'une visite de contrôle.

Plusieurs mamans attendent avec leurs enfants. L'une d'elles est assise en face de moi, son enfant dans les bras. Il doit avoir quatre ans, il pleure et a des troubles du comportement. Ce doit être un enfant handicapé mental. Elle le rassure avec une infinie patience. Ses gestes sont doux. Je la regarde, elle paraît lasse. Ses yeux sont dans le vague et on sent un lourd fardeau sur ses épaules. Sa vie doit être difficile.

 J'aimerais lui parler afin qu'elle puisse exprimer sa douleur. Mais , bien entendu je ne le fais pas. Mon conformisme m'arrête ainsi que la peur d'être rejeté. Une telle démarche ne se fait pas ! Je n'en saurais pas plus. . .Son amour et sa lassitude m'ont beaucoup interpellé.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur A l'hôpital Necker

    c'est dur de ne pouvoir intervenir ... mais au nom de quoi le ferions-nous ?
    toutes les vies ne sont pas simples et pourtant elles s'assument ... comme le fait cette dame même si la fatigue la taraude ...
    amitié .

    Posté par marie-claude, 10 juin 2015 à 07:21 | | Répondre
    • Oui, chacun son destin. Nous ne pouvons pas faire grand chose pour les autres, sinon écouter.

      Posté par DANIEL GENTY, 10 juin 2015 à 18:24 | | Répondre
  • La compassion peut rarement s'exprimer.

    Posté par manouche, 10 juin 2015 à 08:47 | | Répondre
  • Il est des situations comme celle-ci où l'on est profondément touché et pourtant l'on n'ose pas le manifester : peur d'être maladroit, peur de ne pas trouver les mots justes...et il me semble que c'est dommage, qu'il serait bon d'être un peu plus spontané...mais sans doute que je n'aurais pas osé parler moi non plus

    Posté par gazou, 10 juin 2015 à 09:51 | | Répondre
    • Difficile d'aller vers celui que l'on ne connait pas !

      Posté par DANIEL GENTY, 10 juin 2015 à 18:26 | | Répondre
  • On ne peut pas toujours intervenir car notre comportement para^trait incongru.
    Nous pouvons toujours intervenir avec le Coeur en demandant guérison et bénédictions aux être invisibles, rayonner l'Amouret laisser faire....

    Posté par solange ternon, 10 juin 2015 à 09:55 | | Répondre
    • C'est vrai. On peut demander l'aide de l'au delà pour les autres. Je n'y avais pas pensé !

      Posté par DANIEL GENTY, 10 juin 2015 à 18:27 | | Répondre
  • cc
    c'est difficile ..
    mais possible..
    une autre fois je t'encourage à faire un pas.en avant.....
    que risque tu ??
    juste un échange, avec une chance sur deux qu'il soit...
    d un beau et doux réconfort...
    merci pour ton regard...
    bzzz
    claire

    Posté par claire, 10 juin 2015 à 12:06 | | Répondre
    • Je ne sais pas si j'oserais. Ma timidité sans doute ...

      Posté par DANIEL GENTY, 10 juin 2015 à 18:28 | | Répondre
  • Il est vrai, Daniel, qu'en certaines circonstances on ne sait s'il faut parler ou se taire... Le cœur nous dit de réconforter, la raison nous dicte de rester discret... Je comprends votre ressenti, mais votre regard a sans doute parlé à cette personne sans que vous l'imaginiez.
    J'espère que tout va bien pour vos proches puisqu'il en est aussi question ici.
    Cathy.

    Posté par Cathy, 10 juin 2015 à 12:11 | | Répondre
    • Oui tout va bien. La greffe effectuée sur mon petit fils semble avoir réussie.

      Posté par DANIEL GENTY, 10 juin 2015 à 18:29 | | Répondre
  • tu ne l'as pas fait parce que tu avais une bonne raison certainement. Dans un hôpital on voit toujours pire que soit, une parole, un geste l'auraient-elle aidée ! peut être avait -elle besoin de solitude et d'introspection. Moi je pense que je n'aurai pas voulu qu'on me parle.

    Posté par leboudoir de soi, 10 juin 2015 à 16:27 | | Répondre
  • je suis fatiguée aujourd'hui, fatiguée par le boulot, par je ne sais quoi, c'est usant je n'arrive pas à m'équilibrer dans ce monde.

    Posté par leboudoir de soi, 10 juin 2015 à 16:28 | | Répondre
    • Il faut décompresser, se réserver des instants pour soi. Il faut aussi se faire plaisir à chaque fois que cela est possible. Et puis et surtout essayer de se placer dans l'acceptation des situations....

      Posté par DANIEL GENTY, 10 juin 2015 à 18:31 | | Répondre
  • et oui on a souvent peur de parler devant de tels cas mais peut-être un sourire, juste un petit mot sur la pluie et le beau tps ferait plaisir

    Posté par flipperine, 10 juin 2015 à 18:07 | | Répondre
    • Pas toujours facile de créer des liens. Ma femme est bien plus douée que moi !

      Posté par DANIEL GENTY, 10 juin 2015 à 18:33 | | Répondre
  • Envoyer vers ceux qui souffrent de l'amour et de la lumière, remercier le ciel de les accompagner... l'invisible est là et nous sommes entendus. Belle journée Daniel. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 11 juin 2015 à 09:05 | | Répondre
    • C'est vrai en voyer de la lumière et de l'amour ! Et bien je n'y ai pas pensé !

      Posté par DANIEL GENTY, 13 juin 2015 à 15:12 | | Répondre
  • Ils sont très beaux tous ces commentaires ! merci à chacun de son expression toute personnelle.
    Belle vision de la compassion :
    Cette compassion si difficile à dire avec des mots, sans blesser, sans "con-descendre".
    "Au nom de quoi le ferions-nous ?" dites-vous !
    Mais au nom de notre Humanité, bien-sûr.
    Nous sommes tous des compagnons de route sur le chemin de la Vie.
    Plus ou moins chanceux, plus ou moins heureux !
    Créer des liens, quel bonheur !
    Donner un sourire, une parole gentille, un geste, comme ramassez tout simplement le jouet ou le doudou qui est tombé ...
    Daniel, tu te rends compte, si tu avais osé une parole, ou un geste, quelle jolie histoire tu aurais eu à nous conter !
    Bah, ça sera pour la prochaine fois ...
    Tu me promets ?

    Posté par PLV, 12 juin 2015 à 12:54 | | Répondre
    • Un beau billet Pierre Louis. J'essaierai la prochaine fois. Il est des circonstances où tendre la main est facile et nous ne le faisons même pas.

      Posté par DANIEL GENTY, 13 juin 2015 à 15:18 | | Répondre
    • merci PLV de me donner des idées, c'est gentil, parfois je traverse des déserts bien sombres... Et après je me demande mais pourquoi ?
      Je suis restée seule, j'ai marché, j'ai pleuré, j'ai déprimé, et comme à chaque fois me suis relevée. Mais plus je vieillis plus je me demande pourquoi ? Je n'en saurai jamais rien..

      Posté par leboudoirdesoi, 13 juin 2015 à 21:36 | | Répondre
  • Pour "leboudoir de soi" :
    Votre partage de ressenti est touchant. Merci !
    Reposez-vous !
    Mais aussi, sortez !
    Allez voir quelque chose de beau : un sous-bois, une chapelle, une expo, un film, une amie ...
    Faire un brin de ménage, du rangement, du tri ...
    Une petite retraite d'un WE ou d'une semaine, à l'écart :
    Sur l'énéagramme par exemple ?
    Voici que je joue au "père-conseil" ...
    Excusez-moi !
    Trouver notre équilibre dans ce monde de requins qui ne pensent qu'au fric et à la jouissance, en continuant à polluer notre pauvre Terre !
    Parfois, mission impossible !
    Cette Terre qui me nourrit et qui me porte,
    Ne lui suis-je pas redevable de quelque chose ?
    Moi, souvent, je tâche de prendre le contrepied !
    Pour certaines choses, je choisis la simplicité.
    Arroser mes fleurs, porter mes narines sur le chèvrefeuille en fleur.
    Dire merci à la Providence pour toutes les choses positives qui m'arrivent :
    Ma santé, mon boulot, mes 6 filles, mes 7 petits-enfants, mes amis, ma famille.
    Allez, bon courage, avec ma amitié toute virtuelle.

    Posté par PLV, 12 juin 2015 à 13:10 | | Répondre
  • Vous aurez rectifié de vous-même ?
    Avec toute "mon" amitié ...
    Autre piste :
    Invitez une amie à dîner : c'est super !
    Imaginez le bon menu, et les discussions ...

    Posté par PLV, 12 juin 2015 à 13:12 | | Répondre
  • C'est vrai que sa vie doit être lourde à porter ; cependant on ne peut intervenir sans y être invité. Elle pourrait avoir senti quelque chose dans ton regard, mais apparemment n'en a rien laissé paraître, c'est donc que vous ne vous correspondiez pas à ce moment ; et en fait il semble que ce soit plutôt toi qui aies eu là quelque chose à comprendre puisque c'est toi qui a été le plus "touché".

    Posté par Aloysia_Martine, 12 juin 2015 à 21:30 | | Répondre
  • C'est difficile quelque fois.. nous ne voulons pas fracturer les consciences ! Mais un simple sourire apporte confiance éloigne l'indifférence !
    Merci de m'avoir donné votre adresse.. je ne sais pas où le préserver dans mon blog
    Bonne soirée et au plaisir de vous lire encore.

    Posté par M'mamzelle jeann, 03 juillet 2015 à 20:01 | | Répondre
    • A bientôt, je pars en vacances....

      Posté par Daniel, 04 juillet 2015 à 17:45 | | Répondre
  • Profitez bien..du calme de la tranquillité afin de pouvoir méditer !!

    Posté par M'mamzelle Jeann, 04 juillet 2015 à 18:15 | | Répondre
Nouveau commentaire