Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

06 avril 2015

Evangile selon Saint Jean

amour

"Evangile selon St Jean, chapitre 15, 9-17

Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis."

Ainsi parlait Jésus. Noble parole que la religion catholique a transmise tout au long des siècles. Pour quel résultat ?

En complément à ce commandement j'aurais apprécié que l'église catholique ajoute le précepte suivant : apprendre à s'aimer soi même car à mon avis tout élan d'amour part de là.

Apprendre à s'aimer, c'est en quelque sorte apprendre à mieux se connaître, à accepter aussi bien ses défauts que ses qualités. Nous avons tous des points forts et des points faibles car nous ne sommes pas parfaits. Nos défauts font partie de notre personnalité et il serait vain de les rejeter et de les nier. Bien au contraire, il est important de les identifier, de les reconnaître et de faire avec. Nous aurons alors peut être la possibilité de mieux les gérer. Nous devons nous accepter dans la totalité de notre être car les conflits internes, les blocages éventuels, les ressentiments et la culpabilisation ne sont que des poisons qui viennent perturber notre être intérieur.

Alors aimons  nous !  car derrière cet amour risque de surgir une belle vertu :  la lucidité, cette façon d'observer  à priori objective et sans jugement. La balance tendra alors à l'équilibre et cessera de pencher d'un côté plutôt que l'autre.

 S'aimer cela signifie aussi être bien dans sa peau et être bien dans sa peau génère une fluidité de vie  bien agréable. Enfin et surtout s'aimer, c'est quelque part se pardonner et se déculpabiliser.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Evangile selon Saint Jean

  • Oui, pour aimer les autres, il est besoin de s'aimer soi-même et tout en découle: l'amour de la vie, la lucidité, la générosité, savoir donner sans attendre...
    Bonne journée Daniel !

    Posté par gazou, 06 avril 2015 à 08:36 | | Répondre
    • De toute faon notre monde a besoin d'amour. Il en manque terriblement.

      Posté par DANIEL GENTY, 07 avril 2015 à 21:24 | | Répondre
  • Tu as parfaitement raison: il fallait aimer les autres en nous sachant peu "aimable", quelle bêtise !

    Posté par manouche, 06 avril 2015 à 08:49 | | Répondre
  • Je pense que c'était sous-entendu dans la parole de Jésus, notamment lorsqu'il dit "aime ton prochain comme toi-même". Mais ce que Jésus voulait souligner à juste titre, c'est que lorsqu'il s'agit de s'aimer soi-même, on ne peut le faire qu'en s'imaginant être un autre ! Car le nombrilisme n'a jamais porté le moindre fruit. Le seul amour que l'on puisse se porter c'est un regard porté sur soi de l'extérieur, d'où l'expression retenue : "aimez-vous les uns les autres".

    Posté par Aloysia_Martine, 06 avril 2015 à 21:28 | | Répondre
  • Tout à fait d'accord avec ce que tu dis là, Daniel...
    Et aussi avec le message précédent...
    L'amour de soi est "premier" et il fut prescrit par Jésus dans la formule "aime ton prochain comme toi-même" qui est une formule très claire...:

    Tu peux aimer ton prochain dans l'exacte mesure où tu t'aimes toi-même...tu ne l'aimeras jamais que "comme" tu t'aimes toi-même...si tu te détestes, tu le détesteras...si tu te juges, tu le jugeras...si tu te maltraites, tu le maltraiteras...
    Alors au final aime-toi le plus possible...et aime l'autre, cet "autre toi-même" de la même façon !

    Posté par La Licorne, 06 avril 2015 à 23:16 | | Répondre
    • Et cela n'a rien à voir avec le narcissisme !

      Posté par DANIEL GENTY, 07 avril 2015 à 21:29 | | Répondre
  • je te rejoins il est important de s'aimer d'abord pour pouvoir aimer les autres.

    Posté par eki eder, 07 avril 2015 à 13:23 | | Répondre
  • Tu as raison Daniel....J'ai appris depuis quelques mois ,entre autre grâce a toi,a porter un autre regard sur moi et je me disais il y a quelques heures que "Apprendre à s'aimer, c'est en quelque sorte apprendre à mieux se connaître, à accepter aussi bien ses défauts que ses qualités." je me sentais mieux et me tournais vers les autres
    Bisous

    Posté par capitaineecho, 07 avril 2015 à 15:35 | | Répondre
    • Extra, continue ! Pourquoi tu serai moins bien qu'une autre? Tu as certainement de belles qualités. J'en connais au moins une: l'humour !

      Posté par DANIEL GENTY, 07 avril 2015 à 21:27 | | Répondre
  • aimer et s'accepter tel que l'on est un long travail à faire sur soi

    Posté par flipperine, 08 avril 2015 à 00:17 | | Répondre
    • Oui mais ça vaut le coup! On a ainsi de chances d'être mieux dans sa peau.

      Posté par DANIEL GENTY, 10 avril 2015 à 10:21 | | Répondre
  • Daniel,

    Un texte qui me pousse aux questions.

    Je n'argumenterai pas sur les évangiles qui sont ce qu'ils sont (perso je les considère seulement comme des textes compilés "sans queue ni tête" ; lais tu sais déjà cela)...

    Je me demande toujours si ce "de moi aux autres" n'est pas une illusion ?

    Par exemple, il est évident que je ne m'aime pas. Selon le raisonnement ci-dessus : je ne m'aime pas donc je n'aime pas les autres...

    Alors comment est-il possible d'apporter du positif à autrui lorsqu'on ne s'aime pas ? Comme leur procurer des sensations agréables, de la sorte ?

    Je persiste à penser qu'en me détachant de moi, je laisse couler l'énergie au travers de moi sans la perturber.
    Ainsi, quand je donnais un "shiatsu" (version japonaise, pas française) je déconnectais l'entité de l'ombre, et le praticien donnait un ressentis qui semblait formidable à la personne massée...
    (Je parle au passé parce que j'ai cessé cette activité.)

    Selon les évangiles, je ne peux donner ce que je n'ai pas. Cela est censé si l'on ramène l'ensemble à l'individu...

    Suis-je seulement un mythomane qui vit dans un fantasme ?...

    Bon week-end.

    Posté par L'ombre, 11 avril 2015 à 09:15 | | Répondre
    • Ta réflexion est intéressante, notamment l'idée de détachement. Je pense que c'est une bonne chose car il y a aussi la notion de lâcher prise. Un petit effort encore afin d'apprendre à effacer progressivement son ego qui est la source de nos souffrances. Plus l'ego est fort, plus nos résistances à ce qui vient de l'extérieur sont fortes. Un semblant de paix se trouve dans cette démarche: l’abandon partiel de son ego. C'est ce que tu exprimes , me semble-t-il lorsque tu parles du détachement de ton moi.

      S'aimer , c'est aussi se regarder avec lucidité en acceptant tous ses points faibles. Pourquoi les combattre? Mieux vaut essayer de les comprendre. Alors ils se dissoudront d'eux mêmes. S'aimer, c'est s'accepter tel que l'on est. aimer les autres c'est aussi les accepter tels qu'ils sont. Pourquoi vouloir les changer? C'est encore un problème d'ego qui n'accepte pas les différences.
      Bon dimanche à toi.
      A chacun de faire son chemin.....

      Posté par DANIEL GENTY, 12 avril 2015 à 11:50 | | Répondre
  • Moi je poserai juste cette question c'est quoi s'aimer soi même ? Accepter ses travers sans les corriges, ses dérives mentales ? S'aimer soi même c'est aussi se corriger ?
    Il parait que lorsque l'on s'aime la vie parait moi difficile est-ce vraiment la solution ? Quand on dit s'aime soi même peut être cela veut dire se retrancher à l'intérieur de soi ?

    Posté par leboudoirdesoi, 11 avril 2015 à 15:02 | | Répondre
  • S'aimer c'est s'accepter tel que l'on est sans jugement, sans culpabilité,en prenant conscience de ses défauts et qualités et tenter de corriger ce qui pourrait aller mieux. C'est aussi faire preuve de lucidité sur ses comportements. Cela n'a rien à voir avec le narcissisme, ni avec une valorisation de son ego. Enfin ce n'est que mon avis et il vaut ce qu'il vaut !

    Posté par DANIEL GENTY, 12 avril 2015 à 11:37 | | Répondre
  • je dirai que ce n'est pas simple parce que l'erreur est humaine... Oui d'accord je cherche la petite bête, bon je sors...Bises du dimanche soir !

    Posté par leboudoirdesoi, 12 avril 2015 à 22:08 | | Répondre
  • S'aimer soi-même, c'est s'accepter tel que l'on est,et pour s'accepter il faut se connaître. Dans l'antiquité, on trouvait déjà cette citation sur le fronton du temple de
    delphes "connais-toi toi-même", vaste sujet philosophique toujours posé.
    Savoir reconnaître ses qualités et ses défauts, sa capacité à se tourner vers les autres, ce n'est pas donné à tout le monde. Connais-toi toi-même ... aussi, avant de juger les autres, cela rend plus humble.

    Posté par Jackie, 13 avril 2015 à 17:15 | | Répondre
  • S'aimer soi même, ne pas juger les autres, bien se connaître.....Un beau programme de développement personnel !

    Posté par DANIEL GENTY, 14 avril 2015 à 17:03 | | Répondre
Nouveau commentaire