Dans mes activités antérieures j’ai fait connaissance d’un charmant couple d’artistes. Ils habitent à St Malo  et vivent ensemble depuis 55 ans. Pierre était graphiste et a réalisé beaucoup d’aquarelles et de gouaches toutes plus belles  les unes que les autres. Michelle l’a accompagné dans sa vie d’artiste. Elle aime écrire et vient de publier un recueil de nouvelles et de poèmes qu’ils m’ont gentiment offert. J’ai choisi de diffuser le premier poème de ce recueil. Je m’adresse à vous, Michelle et Pierre. Continuez à avoir ainsi de beaux projets !

theberge

 Claude Theberge

 

C’est au bar des Artistes

Que je l’ai rencontré.

Il avait l’air si triste,

J’avais le cœur serré.

 

Je l’ai revu chaque soir,

Au bar des Artistes.

Devant un café noir,

Il semblait moins triste.

 

Un samedi, je m’en souviens,

Il se joignit à nous

Ses yeux étaient loin

Mais moi j’étais bien.

 

Un soir, il me prit la main.

Nous marchâmes jusqu’au matin.

Je marchais près de lui.

J’entends nos pas dans la nuit.

 

C’est au bar des Artistes

Que je l’ai rencontré.

Il semblait apaisé.

Nous nous sommes aimés.

 

Il me fit entrer chez lui.

Une toile vierge sur le chevalet

Attendait le pinceau de l’artiste.

Je posais pour lui dans la nuit.

 

Mais un matin, plein de cafard,

Il se coucha  sans bruit

Sur mon œuvre inachevée.

Elle avait un goût de désespoir.

 

C’est au bar des Artistes

Que je vais chaque soir.

C’est moi qui suis triste.

Je n’ai plus d’espoir.