Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

05 février 2015

Les conditionnements

 

thé

 

Mais comment pouvons nous être libres de regarder et d'apprendre, lorsque, depuis notre naissance jusqu'à l'instant de notre mort, nous sommes façonnés par telle ou telle culture, dans le petit moule de notre moi? Nous avons été conditionnés pendant des siècles  par nos nationalités, nos castes, nos classes, nos traditions, nos religions, nos langues; par l'éducation, la littérature, l'art; par des coutumes, des conventions, par des propagandes de toutes sortes, des pressions économiques, des modes d'alimentation, des climats différents; par nos familles et nos amis; par nos expériences vécues; bref par toutes les influences auxquelles on peut penser et cela, de telle sorte que nos réactions à tous les problèmes qui se présentent sont conditionnées.

"Est ce que je me rends compte que je suis conditionné?" C'est la première question à se poser, et non : "Comment puis je me libérer de mon conditionnement?"

Krishnamurti

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Les conditionnements

    Voilà une grande vérité en effet. Oui, mais là réponse n'y est pas : COMMENT ?

    Posté par Aloysia_Martine, 05 février 2015 à 11:50 | | Répondre
    • Voici la réponse: prends conscience de tes comportements et de ton savoir car ton savoir est aussi un conditionnement.

      Posté par DANIEL GENTY, 06 février 2015 à 17:11 | | Répondre
  • ... Et j'ai mal lu : il dit que ce n'est pas la bonne question... "Est-ce que je me rends compte" est effectivement une méthode ... !

    Posté par Aloysia_Martine, 05 février 2015 à 11:51 | | Répondre
  • Lire un article tel que celui ci peut m'aider à prendre conscience que je suis un être conditionné. Donc, merci. C'est une étape pour apprendre à mieux me connaître.

    Posté par Lyne-Anke, 05 février 2015 à 11:53 | | Répondre
    • Oui, et une étape importante dans la connaissance de son être.....Une véritable découverte qui peut nous transformer.

      Posté par DANIEL GENTY, 06 février 2015 à 17:13 | | Répondre
  • Il me semble que le conditionnement se soigne en allant vers l'autre en faisant table rase de tous les acquis et en se laissant envahir avant de rationaliser...

    Posté par manouche, 05 février 2015 à 15:30 | | Répondre
    • Et en pensant aussi que mes croyances ne sont pas des vérités.

      Posté par DANIEL GENTY, 06 février 2015 à 17:15 | | Répondre
  • Pour ne pas rester "coincé(e)" dans ces conditionnements, justement, il faut s'ouvrir à d'autres cultures, tenter de comprendre l'autre tirer profit de nos différences. Ce sont là des leçons de vie, parfois difficiles à admettre tant les préjugés sont présents. Mais une fois compris, on peut en faire une force et changer nos points de vue. Ne sommes nous pas tous complémentaires, Daniel ?
    Bonne fin de journée,
    Cathy.

    Posté par Cathy, 05 février 2015 à 16:49 | | Répondre
    • Vous avez raison. Votre voyage en Inde sera un bel exercice de déconditionnement. Lâchez bien prise.Vous me raconterez.

      Posté par DANIEL GENTY, 06 février 2015 à 17:20 | | Répondre
  • Une seule solution : Se libérer du "connu"...et s'affranchir ainsi du passé...
    Le passé est le conditionnement !
    Vivre ce qui ce présente sans l'influence de quoi que ce soit, ou de qui que ce soit...
    Être sa propre lumière...
    Jacques

    Posté par Jacques, 05 février 2015 à 17:54 | | Répondre
    • C'est tout à fait cela. Etre neuf à chaque instant !

      Posté par DANIEL GENTY, 06 février 2015 à 17:21 | | Répondre
  • Oui dès la naissance nous sommes conditionnés mais comment un bébé pourrait-il choisir librement ses pensées puisqu'il sort du néant et qu'il a tout à apprendre. C'est vrai que toute notre vie est conditionnée par la façon dont notre esprit a été façonné. Le plus difficile c'est de se débarrasser de toutes les choses et les pensées négatives qui nous ont été inculquées et qui bien souvent entravent la bonne marche de notre vie. C'est là qu'il faut tout mettre en œuvre pour s'en débarrasser.

    Posté par Lauriza, 05 février 2015 à 18:47 | | Répondre
    • Se déconditionner est un long travail mais qui vaut le coup. On perd ses croyances, on devient plus léger et plus ouvert. Tout est bénéfice !

      Posté par DANIEL GENTY, 06 février 2015 à 17:23 | | Répondre
  • Notre conditionnement est la partie de nous qui n'est pas le vrai soi.
    On aura beau travailler sur notre conditionnement il est si conditionné qu'il reste collé à nous.
    J'essaie juste de rejoindre le plus possible le soi, rester en contact par tous les moyens que je connais afin de rester près de moi-même
    Et comme on ne peut pas occuper deux endroits en même temps soit je suis avec le SOI soit je suis dans mes conditionnements.

    Posté par maty, 05 février 2015 à 22:53 | | Répondre
    • Bien sûr que c'est difficile de se déconditionner mais c'est un processus progressif qui se fait à l'aide de prises de conscience successives.

      Posté par DANIEL GENTY, 06 février 2015 à 17:25 | | Répondre
  • Ma femme me raconte souvent la même histoire : celle d'une grenouille vivant depuis son existence au bord d'un étang... On lui parle de l'océan et d'une baleine plongeant dans les profondeurs marines... Elle écoute et répond : "et alors ?".
    La grenouille ne comprend pas "océan" ni "baleine" ni "profondeur"... Ce n'est pas son monde.
    A moins de se rendre à l'océan et de croiser la baleine dans les profondeurs, elle ne comprendra jamais.
    Elle restera au bord de son étang, dans son conditionnement de grenouille, et mourra comme une grenouille...

    Érudit que tu es, tu as sûrement lu "Jonathan Livingston, le goéland" de Richard Bach...

    J'invite tous ceux et celles qui ne connaisse pas de lire ce petit ouvrage...

    Merci de ce billet profond. j'aime beaucoup l'image, qui nous renvoie à ce questionnement : sommes-nous grenouille ou baleine ?

    Posté par Shirokuma, 06 février 2015 à 02:26 | | Répondre
  • Merci pour ton commentaire et cette petite histoire qui illustre bien le propos

    Posté par DANIEL GENTY, 06 février 2015 à 17:27 | | Répondre
  • Nous avons besoin d'être très vigilants pour nous libérer de nos conditionnements

    Posté par gazou, 06 février 2015 à 17:34 | | Répondre
    • Prendre conscience de nos comportements.....

      Posté par DANIEL GENTY, 08 février 2015 à 17:43 | | Répondre
  • l'adolescence est souvent le moment propice aux déconditionnement familial ... mais c'est aussi alors qu'on se reconditionne dans d'autres cultures parfois pires ...
    amitié .

    Posté par marie-claude, 06 février 2015 à 18:17 | | Répondre
    • Un autre moment pour se déconditionner: l'âge de la retraite...C'est ce que je fais , me semble -t-il. Je suis hors circuit professionnel et c'est plus facile. D'autre part j'ai pris beaucoup de recul sur la vie.....

      Posté par DANIEL GENTY, 08 février 2015 à 17:46 | | Répondre
  • Chaque fois que je lis Krishnamurti je suis frappée par la justesse de ses propos. il parle de la persona mais avec un plus par rapport à Jung.

    Posté par Ariaga, 06 février 2015 à 19:03 | | Répondre
    • J'ai toujours un bouquin de Krishnamurti près de mon lit....La profondeur de sa pensée est impressionnante !

      Posté par DANIEL GENTY, 08 février 2015 à 17:47 | | Répondre
  • on se rend compte qu'on est bien emprisonné, il y a de quoi faire !

    Posté par witney, 12 février 2015 à 09:58 | | Répondre
    • Nous sommes comme un poussin dans sa coquille. Quel bonheur lorsque la coquille se casse. Un conseil: il faut s'autoriser plein de choses interdites ! La transgression...J'adore !

      Posté par DANIEL GENTY, 13 février 2015 à 17:24 | | Répondre
Nouveau commentaire