guidon

Oh mon petit lapin. T'as passé toute ta vie le nez dans le guidon, à faire des plans sur la comète, à te fixer des objectifs à n'en plus finir. T'as voulu atteindre des buts, posséder tout un tas de truc. Pourquoi tout ça ?

Mais t'as jamais vu les jours, les p'tis bonheurs qui ne demandaient qu'à te tendre les bras, les fleurs du printemps qui coloraient le jardin. T'es passé à côté de la vraie vie, celle qui barbouille les murs de joie. Toujours  les sourcils froncés, pas un sourire, à réfléchir sur quoi? Tu ne  regardais jamais rien et t'essayais d'avancer.....Vers où ? T'avais comme des œillères et t'as pas réussi à t'ouvrir au monde.

Mon p'tit lapin t'aurais du plus m'écouter. A quoi ça t'a servi tout ça ! Que du vide, de l'illusion. T'es vraiment passé à côté !

Daniel