Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

24 novembre 2014

Mais qu'est ce qu'on a fait !

chemin

 

Il y a le temps qui passe

Et les souvenirs que l'on ressasse.

Il y a le vent qui m'enlace

Et les nuages qui menacent.

Il ya le ciel de pluie

Qui fait naître l'ennui.

Sur le chemin, on trace nos pas

Marques éphémères

Recouvertes par la poussière.

On s'en va là-bas

Tout est fugace, tout s'efface,

Même les rires et les grimaces.

Qu'est ce qu'on a fait?

Des petites choses

Trois fois rien

Quelques névroses

Du bien et du pas bien.

On a levé nos verres

Les jours d'anniversaire

Et on a vu la vie s'enfuir

 Sans pouvoir la retenir.

Un pt'it bal

Au bord du canal

Ton sourire

Le monde est bleu

Je suis heureux

Quelques souvenirs

Ne pas partir....Ne pas partir.....

 Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Mais qu'est ce qu'on a fait !

  • Oui Daniel, notre vie se réduit à bien peu de choses au fond. On la crois importante et au fur et à mesure que le temps passe, notre vision change. Passe une belle journée. Amitiés; Joëlle

    Posté par JC, 24 novembre 2014 à 08:37 | | Répondre
    • Des chose qui me paraissait importantes lorsque j'étais jeune me paraissent maintenant bien dérisoires. Notamment tout ce qui tourne au tour du paraître. Je crois que, lorsqu'on vieillit , on prend un peu de recul.

      Posté par DANIEL GENTY, 24 novembre 2014 à 16:03 | | Répondre
  • "Retiens la vie"....

    Posté par manouche, 24 novembre 2014 à 09:17 | | Répondre
  • Plus on s'approche de la fin, et plus la vie nous paraît belle (ou du moins j'aimerais qu'il en soit ainsi) et plus on sait la savourer mais sans s'y accrocher en sachant que la fin est nécessaire pour un nouveau commencement

    Posté par gazou, 24 novembre 2014 à 09:24 | | Répondre
    • C'est la sagesse de la maturité ! Quand on vieillit le temps passe plus vite .

      Posté par DANIEL GENTY, 24 novembre 2014 à 16:15 | | Répondre
  • Scènes-souvenirs qui se dissolvent dans leur propre néant aussitôt vécues... Belle semaine, cher Daniel.

    Posté par Phène, 24 novembre 2014 à 09:27 | | Répondre
  • La vie, la vie... grande ou petite selon les temps à traverser... Quelle expérience grandiose, ici pour l'instant, dans un ailleurs mystérieux plus tard... Drôle de blague tout de même ! Bises. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 24 novembre 2014 à 10:42 | | Répondre
    • D'où on vient et où va-t-on ? C'est le grand mystère. En attendant, profitons de la parenthèse.

      Posté par DANIEL GENTY, 24 novembre 2014 à 16:20 | | Répondre
  • Très beau cher Daniel !
    Je m'y retrouve complétement ...
    Bonne journée à toi.

    Posté par PLV, 24 novembre 2014 à 12:39 | | Répondre
  • Exactement cela..
    Ce poème est superbe pour crier que l'on est bien peu de chose..
    Comme nous a dit notre amie la rose !

    Posté par M'mamzelle Jeann, 24 novembre 2014 à 13:00 | | Répondre
    • Un poème bien plus beau que le mien !

      Posté par Daniel, 24 novembre 2014 à 16:26 | | Répondre
  • Tous les matins je remercie ma chance (faute de Dieu) de m'avoir fait naître ici, loin de la guerre, de la famine, de la pauvreté ou de la précarité et pour l'instant loin de la maladie.
    Je n'ai rien accompli qui me fasse passer dans la postérité, à l'instar de millions d'autres bipèdes. Je m'en fiche. Je suis simplement heureuse, malgré quelques chagrins, de ne pas avoir été "une malheureuse".

    Posté par veronique, 24 novembre 2014 à 16:03 | | Répondre
    • Belle sagesse. Savoir se contenter de ce que l'on a . Inutile de créer des désirs superflus !

      Posté par DANIEL GENTY, 26 novembre 2014 à 16:16 | | Répondre
  • Qu'est-ce qu'on a fait ? Bonne question (et beau poème) .
    On est venus une fois de plus expérimenter la vie sur terre . On est venus terminer (ou continuer) de résoudre nos difficultés karmiques et apprendre à nous connaître mieux à travers nos erreurs, nos bêtises, nos joies et nos peines . On est venus faire des prises de conscience .
    On est venus aussi à une époque charnière de transformation de l'humanité .
    Alors on est venus pour préparer cette époque, la vivre en conscience, et reconstruire sur d'autres bases . Et pour construire sur d'autres bases, il fallait bien plonger complètement dans le vieux système, le connaître à fond, afin de savoir s'en dégager, savoir de quoi on devait se dégager !
    Et dans cette délicate époque charnière, il y a une sorte de mélancolie de l'ego qui sent qu'il s'amenuise et qu'il est destiné à disparaître pour une grande part . Notre mental lui prête de moins en moins d'attention, notre monde émotionnel réagit de moins en moins à ses sollicitations à fleur de peau . Nous acquérons plus de capacité de recul donc de maîtrise de nous-mêmes . Alors l'ego est triste de se sentir de moins en moins le roi en notre demeure, de moins en moin écouté .
    Et puis, une fois cette phase "digérée", nous devenons plus ouverts aux intuitions, aux lumières de compréhension, aux connections divines, aux élans du coeur authentiques . La vie prend un autre goût, d'autres perspectives, un autre intérêt qui suscite notre curiosité .
    C'est cet intérêt, cette intuition, cet appel du nouveau monde qui nous fait voir notre ancienne vie sous un jour morne, superficiel et répétitif voire complètement inutile .
    Mais d'une certaine manière, si on regarde en arrière, on des raisons de regarder en avant avec optimisme : au moins, on sait qu'on va sortir définitivement de cette vieille manière de fonctionner en rond et qu'on va immanquablement émerger vers une vraie créativité, une autre liberté d'être . C'est la loi de l'évolution !

    Posté par Marie Christine, 24 novembre 2014 à 18:04 | | Répondre
    • Nous allons sortir de cette époque difficile. Mais certains commencent à le regretter: ceux qui ont le pouvoir et l'argent. Un monde nouveau nous attend moins hiérarchisé, plus ouvert. Déjà des pionniers se sont enfoncés dans cette ère nouvelle, accélérant le processus en marche.

      Posté par DANIEL GENTY, 26 novembre 2014 à 16:20 | | Répondre
  • Eh oui, Que reste-t-il ? ... Ne pas partir ? Mais que faire de plus ?

    Posté par Aloysia_Martine, 24 novembre 2014 à 21:24 | | Répondre
    • Rester et vivre pleinement nos expériences terrestres. Chaque chose en son temps.

      Posté par DANIEL GENTY, 26 novembre 2014 à 16:22 | | Répondre
  • et tous les jours on fait quasiment la même chose et le tps passe vite et on se rend qu'en fait on n'agit pas beaucoup

    Posté par flipperine, 25 novembre 2014 à 17:10 | | Répondre
    • Le temps passe vite et nos habitudes nous endorment !

      Posté par DANIEL GENTY, 26 novembre 2014 à 16:23 | | Répondre
  • les choses semblent dérisoires et pourtant comptaient beaucoup pour soi à l'époque, on est venu expérimenter, apprendre, nous connaitre mieux, purger qq karmas, évoluer, participer même simplement à l'évolution du monde, vivre la VIE, aimer..

    Posté par witney, 25 novembre 2014 à 19:24 | | Répondre
    • Tout ce que tu dis est important mais la vie n'est qu'un grain de poussière qui s'effacera aussi vite qu'elle est née. Il faut en avoir conscience . Cela permet de relativiser. A bientôt Witney et avec le moral !

      Posté par DANIEL GENTY, 26 novembre 2014 à 16:25 | | Répondre
  • Bonsoir,"le ciel de pluie " ne fait pas naître chez moi ,l'ennui,un peu de cocooning et un temps de méditation mais je sors par tous les temps!Le temps passe plus vite et je ralentis mon rythme... le poids des années,du handicap mais ...j'avance et surtout dans ma tête,je suis bien!La mort ne me fait pas peur

    Posté par capitaineecho, 26 novembre 2014 à 17:38 | | Répondre
    • Etre bien dans sa tête, c'est déjà pas mal ! Et puis sortir tous le jours, c'est bien aussi

      Posté par Daniel, 28 novembre 2014 à 15:30 | | Répondre
  • ainsi va la vie..

    Posté par eki eder, 26 novembre 2014 à 18:59 | | Répondre
Nouveau commentaire