Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

03 septembre 2014

Je me promène dans un parc

 

au delà

Je me promène dans un parc, les fleurs sont magnifiques. A part le chant des oiseaux, un profond silence règne. Vous ne pouvez imaginer comme c’est beau. C’est une grande chance pour nous de vivre cela. Rien à voir avec la terre. Tout est plus léger, aérien. Je me promène ainsi de temps en temps. Mon âme aspire à cela.

Vous vivez dans un monde difficile où la violence me fait mal partout dans mon être. Si vous pouviez avoir la capacité à entrer dans notre monde, vous comprendriez la différence et vous sauriez qu’il est possible de vivre autrement que vous ne le faites. Je suis souvent malheureuse (et impuissante) de vous voir ainsi. Un temps viendra, pas trop lointain où tout changera sur la terre. Mais en attendant, il faut bien continuer. A notre manière, nous faisons des efforts pour que cela change, pour vous faire prendre conscience mais vous n’écoutez pas. Ah si vos perceptions étaient plus fines, si vous aviez la volonté d’écouter un peu plus votre âme, vos progrès seraient encore plus rapides.

Nous sommes proches de vous et pourtant que de distance nous séparent encore ! Pour vous joindre comme je le fais maintenant, cela demande beaucoup d’efforts. Energétiquement il me faut pénétrer dans quelque chose de dense, de lourd qui n’est pas très agréable. J’ai un ajustement vibratoire à réaliser car dans notre sphère tout est plus léger et il y est plus facile de se déplacer.  Nous sommes beaucoup plus libres. Je veux vous délivrer un message d’espoir. Vous n’êtes pas seuls même si cela est votre impression. Vous n’êtes pas séparés non plus mais vous n’arrivez pas à le ressentir. Rien n’est coupé, rien n’est interrompu malgré le silence. Sachez que vous pouvez toujours demander de l’aide. Au bout du fil il y a toujours quelqu’un. Le barrage vient de vous et de votre monde. Vos pensées sont trop lourdes et trop présentes pour vous rendre disponibles à nous. C’est bien dommage mais c’est ainsi.

Sachez qu’il ne faut plus grand-chose pour qu’un contact plus précis se fasse jour.

 

Une amie envolée……

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Je me promène dans un parc

  • J'ai été touchée aux larmes en lisant ce texte. Amitiés spirituelles.

    Posté par Ariaga, 03 septembre 2014 à 18:54 | | Répondre
  • il faut oser faire le premier pas

    Posté par flipperine, 04 septembre 2014 à 09:34 | | Répondre
  • Lorsque ce contact là peut s'établir, Daniel, quel bonheur !
    Ce texte est vibrant d'espoir pour nos âmes...
    Merci et bonne fin de semaine.
    Cathy

    Posté par Cathy, 04 septembre 2014 à 16:42 | | Répondre
  • Des moments uniques peuvent se produire si nous notre coeur est ouvert et prêt , cela nous est arrivé dernièrement à ma fille et moi à Carcassonne . Ce fut très intense en émotion

    Posté par Arlettekassiopee, 07 septembre 2014 à 11:07 | | Répondre
  • Que s'est-il passé? Cela peut être intéressant à raconter.

    Posté par DANIEL GENTY, 08 septembre 2014 à 16:50 | | Répondre
Nouveau commentaire