mariage

"Vive la mariée !!". En ce mois de juin, mariages et communions pleuvent comme à Gravelotte*.  Voitures enrubannées avec petits bouquets sur le capot, cortèges qui défilent dans les rues, coups de klaxonne intempestifs, les mariages foisonnent et les belles robes sont de sortie. Les beaux messieurs sont en costume, cheveux gominés et les belles dames toute  maquillées et toute frisottées. Dans les parcs, les futurs époux enlacés, bisous sur la bouche, poses alanguies obéissent aux exigences et  à l'inspiration du photographe. Ils ont dit oui et se sont engagés pour la vie( enfin, pas toujours!) .

Je n'ai jamais aimé les mariages et je dois vous avouer que j'ai beaucoup souffert lors du mien. Tous ses amis qui viennent vous souhaiter du bonheur. Ma femme était belle dans sa robe de mariée et moi j'étais très mal à l'aise dans mon costume .Ah, si j'avais pu  éviter cela !Et puis un grand repas qui s'éternise  avec obligation de danser après. Je n'avais qu'une hâte, c'était de m'éclipser  avec ma femme, loin de tout, tous les deux,  ce que nous avons fait vers 2 heures du matin. Nous sommes partis tout simplement en vacances, avons roulé toute la nuit pour arriver à notre hôtel à St Pierre de Quiberon. Ce fut notre nuit de noce. La vie de couple pouvait commencer. Elle fut souvent âpre, difficile, au bord de la rupture mais avec le temps la tendresse s'est installée......

* Pleuvoir comme à Gravelotte: Expression qui prend son origine en août 1870 lors de la bataille de Gravelotte pendant la guerre franco-prussienne. Bataille spécialement connue pour la quantité impressionnante de tirs d'armes à feu qui furent donnés ce jour-là et qui donnèrent naissance à l'expression.

Daniel