En 1693, le sud est de la Sicile est victime d'un séisme. Les principales villes de la région sont détruites et  obligent les autorités  à repenser  entièrement l'urbanisme des villes. C'est l'époque du baroque et on fait appel aux plus grands architectes de ce style. Naissent alors des villes nouvelles  au style flamboyant: statues de marbre, édifices religieux grandioses et chargés d'anges et de toiles qui font l'éloge des saints, façades sculptées, fenêtres aux formes ventrues, balcons s'enflant tels des jabots d'oies. Tout est prétexte à une créativité folle. Six de ces villes sont classées au patrimoine mondial de l'Unesco: Syracuse, Noto, Raguse, Sicli, Modica, Palazzolo Acréide. La plus belle est, sans conteste, Noto.  J'avais eu l'occasion de la visiter il y a plusieurs années. L'envie de revoir cette région, riche sur le plan artistique, m'a poussé à y retourner en septembre 2013. Ce fut un vrai bonheur !

Ma femme et moi avons pris tout notre temps pour flâner dans ces belles villes, à marcher dans les rues pavées, à entrer dans les églises, lever la tête pour voir les trésors architecturaux.  Noto a été entièrement reconstruite. Tout y est baroque. On se croirait transporter dans un autre monde. Le soir venu, quand le soleil commence à se coucher à l'horizon, ses rayons viennent caresser les belles pierres ocres des édifices faisant ressortir toutes les formes, toutes les ciselures, toutes les statues des monuments. Le temps s'est arrêté à Noto et les calèches n'attendent plus qu'à surgir au coin de la ville et à rouler sur les rues pavées.

Petite ville de 25 000 habitants, située sur une colline avec vue imprenable sur la mer, Noto a été conçue autour de trois rues principales parallèles, tracées d'est en ouest afin d'être éclairée par le soleil toute la journée. La rue haute était occupée par la noblesse, celle du centre par le clergé et celle du bas par les classes populaires. On y dénombre pas moins  d'une vingtaine d'églises et  une dizaine de palais.

C'est la quatrième fois que je vais en Sicile et c'est toujours un vrai plaisir. Le peuple sicilien est accueillant, toujours disponible à vous aider, le coeur sur la main et l'île propose des paysages arides ou luxuriants, selon les régions où il fait bon  découvrir des petits villages, chargés d'histoires car la Sicile est un véritable carrefour des civilisations. J'ai parlé du style baroque mais j'aurais aussi pu parler des styles Grec, Byzantin, Arabe ou bien Romain. Je crois bien que j'y retournerais une cinquième fois!

Daniel

 

IMG_1719

 

IMG_1717

 

IMG_1670

IMG_1654

 

IMG_1687

 

IMG_1606