Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

04 mai 2014

Ête vous sûr de bien connaître la langue française ?

 

dictionnaire-564x261

 

« Un kéké choupinet roule une galoche à la bombasse. C’est chelou ! »

Savez vous ce que cela signifie ? Et pourtant tous ces mots figureront dans le dictionnaire Robert de 2014 qui sera diffusé en mai.

Traduction : un mignon frimeur embrasse une belle femme. C’est louche !

Le français est une langue vivante, avec des mots qui naissent, d’autres qui disparaissent. Elle évolue constamment s’adaptant à l transformation de la société. Il n’y a pas si longtemps, après tout, que les mots ordinateurs, web, internet,  GPS et bien d’autres existent.

Florilège de  mots nouveaux figurant au Robert 2014

-Bolosse : qualifie une personne présentée comme imbécile ou naïve.

- Branchouille: une façon familière et péjorative de dire que quelque chose est à la mode.

- Calmos: adjectif qui signifie calmement, tranquillement.

- Couillu: cet adjectif viril remonte au XVIe siècle et a été repris dans les années 1960. Il peut faire référence aux attributs masculins d'une personne, mais aussi, de manière figurée, à un comportement courageux ou audacieux.

- Péguer: ce verbe issu de la Provence ou du Languedoc s'utilise pour ce qui colle, ou est enduit d'une substance visqueuse, collante.

- Psychoter: avoir peur, dans un verbe dérivé de «psychose».

-Texter: un verbe très utile si vous êtes friands des SMS, ces courts messages écrits envoyés par téléphone. Dérivé du fameux texto, sa variante textoter est évidemment mentionnée.

-Zigonner: un mot peu commun, qui remonte au tout début du XIXe siècle et vient du Canada. Si vous zigonnez, c'est que vous essayez sans succès, ou bien que vous tergiversez ou que vous vous faufilez. On peut ainsi zigonner entre les voitures.

A cela s’ajoutent des mots pratiqués à l’étranger dans les pays francophones. Connaissez-vous ?

- Le bas-culotte, qui désigne les collants en québécois.

-Le chialage, qui consiste à se plaindre sans cesse, autrement dit à "chialer".

- Le patenteux : bricoleur en québécois.

- Le brol :fouillis, "bordèle" en belge.

La kriek : bière à la cerise venue de Belgique.

-La fricadelle : plat célèbre dans le Nord et en Belgique.

Bon, on n’est pas sortis de l’auberge ! Faut s’mettre à jour !

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Ête vous sûr de bien connaître la langue française ?

    Il va vraiment falloir que je me mette à la page, sinon dans quelque temps je ne vais plus rien comprendre de ce qui va se dire, même si je trouve que ce nouveau langage manque de poésie... Bon dimanche Daniel.

    Posté par Florinette, 04 mai 2014 à 11:27 | | Répondre
  • langue vivante et souriante, j'aime bien les mots nouveaux
    j'aime donc bien cet article, merci.

    Posté par jamadrou, 04 mai 2014 à 12:38 | | Répondre
    • Je suis allé sur votre blog. Comment fait-on pour déposer des commentaires?

      Posté par DANIEL GENTY, 04 mai 2014 à 18:53 | | Répondre
      • sous chaque article, de la place pour déposer un com.
        puis taper ce satané captcha
        le commentaire sera ensuite validé ...
        même sans com. merci d'être passé chez moi.
        bonne soirée

        Posté par jamadrou, 04 mai 2014 à 20:32 | | Répondre
  • Je ne suis pas suffisamment "couillue" pour être "branchouille". Je préfère "zigonner" avec mes mots plutôt que de "psychoter" pour faire bien et finir par "chialer".
    En écrivant ces mots, je ne les trouve pas beaux.
    Je garderai donc mon vocabulaire pour y voir plus clair et tant pis si je passe pour une "bolosse". Tous ces mots qu'on disait "argot" et venus de l'étranger me prennent le chou et il n'est pas question que j'apprenne des mots que je n'emploierai jamais.
    En ce moment on entend dans toutes les bouches, dans toutes les conversations et dans tous les milieux le mot "voilà". Vous me direz, il est dans le dictionnaire depuis longtemps, mais à l'heure actuelle il est devenu très à la mode. Il est employé à tout bout de champ lorsque les gens ne savent plus quoi dire ou cherchent leurs mots. ça m'énerve, je ne vous dis pas ! Pour terminer, je dirai donc "voili, voilou" pour ne pas faire comme tout le monde et qui sait, j'aurai peut-être une longueur d'avance sur la prochaine mode ......

    Posté par Lauriza, 04 mai 2014 à 14:23 | | Répondre
    • Des mots nouveaux , des expressions nouvelles apparaissent de je ne sais où: la cerise sur le gâteau( par ex) ou le mot à la mode à télédiffusion: la battle......Et plein d'autres;

      Posté par DANIEL GENTY, 04 mai 2014 à 18:56 | | Répondre
  • J'aimerais comprendre comment ces nouveaux mots sont choisis. Il y en a que je n'ai vraiment jamais entendus, et en plus ils sont vraiment laids...
    Je dois vieillir.

    Posté par Pastellle, 04 mai 2014 à 15:49 | | Répondre
  • j'en connais certains...je devrais me mettre à la page!

    Posté par eki eder, 04 mai 2014 à 17:54 | | Répondre
    • Il suffit d'aller faire un tour dans les cités. On y découvrira un langage totalement différent du notre.

      Posté par DANIEL GENTY, 04 mai 2014 à 18:59 | | Répondre
  • Je n'en connais aucun ! Bigre, quand on est plutôt sourd on ne reconnait à l'écoute que les mots préalablement connus. Heureusement que la lecture existe !
    Le langage, comme le reste n'est pas immuable. Il me parait alors évident de faire entrer des nouveaux mots dans le dictionnaire. Ici j'ai l'impression que l'on veut intégrer des pratiques un peu spécifiques à certains pays, idée très louable dans un contexte d'échanges internationaux fréquents.

    Posté par Francine, 04 mai 2014 à 18:50 | | Répondre
  • Il y en a peu qui me sont inconnus...pourtant j'ai de bonnes fréquentations :-$

    Posté par veronique, 04 mai 2014 à 20:07 | | Répondre
    • Tu es dans le vent!

      Posté par Daniel, 06 mai 2014 à 17:53 | | Répondre
  • Bonne idée, Daniel, de nous faire découvrir les nouveaux mots de la langue française .
    Assez inconnus de mon vocabulaire mais, comme Francine, je pense qu'il n'est pas mauvais d'introduire quelques termes de nos amis francophones . D'un autre côté, il y a le nouveau langage de la jeunesse qui représente l'avenir ...
    Mais je continue à trouver dommage qu'on ne change pas l'orthographe de certains mots quand elle n'a aucune logique (ex : charrette, chariot - appeler, interpeller, etc ...), et qui complique et encombre la vie des élèves à l'école . Beaucoup de temps perdu qui pourrait être employé à des activités plus intéressantes .

    Posté par marie christine, 04 mai 2014 à 20:38 | | Répondre
    • C'est la maîtresse qui parte. Et une maîtresse ouverte!

      Posté par Daniel, 06 mai 2014 à 17:55 | | Répondre
  • Excellente idée cher Daniel d'examiner l'évolution des mots !
    On croit tout savoir, du haut de nos 58 ans !
    Et pi vlan, vla les d'jeun's qui se mettent à causer à leur sauce !
    Voici 4 exemples d'expression marrante qu'un guide m'a proposées lors de mon récent séjour à Alger :
    1°) Question : Comment tu vas ?
    Réponse : "Normal"
    Il faut comprendre : "ça pourrait être pire"
    Ou encore : "Qu'est-ce ça peut te foutre ?"
    2°) Qualificatif dans une phrase : "sans pitié"
    Il voyage sans pitié = Il voyage beaucoup.
    3°) "Oh celui-là, il est périmé" = Il est démodé.
    Ou, par extension, il est retraité !
    Bref, un vieux grand-père !
    4°) Il m'a offert un cadeau "Taïwan" = un objet de mauvaise qualité.

    Posté par PLV, 05 mai 2014 à 00:01 | | Répondre
    • Bravo, PLV. On se met au goût du jour. Est ce que tes filles emploient ce genre de vocabulaire?

      Posté par Daniel, 06 mai 2014 à 17:57 | | Répondre
  • Voilà un domaine dans lequel je suis nullissime, mais qui m'amuse beaucoup... Belle semaine, Daniel

    Posté par Phène, 05 mai 2014 à 08:58 | | Répondre
    • Il y a effectivement des mots très drôles. Moi j'aime bien.

      Posté par Daniel, 06 mai 2014 à 18:00 | | Répondre
  • Me voici à peine rentrée que vous me "sapez" le moral, Daniel !!
    Pauvre langue Française dénaturée avec l'aval du dictionnaire !

    J'en resterai aux fricadelles que je connais bien et que j'apprécie beaucoup avec les frites. Comme disent les Belges "on ne sait pas ce qu'il y a dedans, mais on sait que c'est bon !!".

    Allez, sans rancune (rire).
    Bonne semaine,
    Cathy.

    Posté par Cathy, 05 mai 2014 à 12:17 | | Répondre
    • Ah, les fricadelles.....Un vrai régal avec des bonnes frites belges!

      Posté par Daniel, 06 mai 2014 à 18:01 | | Répondre
  • que de mots et certains semblent être du patois

    Posté par flipperine, 05 mai 2014 à 16:56 | | Répondre
    • La langue française devient internationale ! Que de mots nouveaux!

      Posté par Daniel, 06 mai 2014 à 18:03 | | Répondre
  • certains mots semblent vraiment bizarres, sonnent "argot" ou même vulgaire..
    oui je dois vieillir aussi!

    Posté par Coumarine, 05 mai 2014 à 21:28 | | Répondre
    • Mais il y en a aussi de rigolos!

      Posté par Daniel, 06 mai 2014 à 18:04 | | Répondre
  • Tout change, tout évolue, dans quelques années tous ces nouveaux mots seront complètement intégrés, ne soyons pas effrayés !!! Belle soirée Daniel. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 05 mai 2014 à 22:13 | | Répondre
    • C'est ça l"évolution ! Même la langue française évolue. On assiste d'ailleurs à une mixité entre les langues.

      Posté par Daniel, 06 mai 2014 à 21:26 | | Répondre
  • Merci pour la remise à niveau , suis presque prête !

    Posté par Arlettekassiopee, 08 mai 2014 à 21:01 | | Répondre
Nouveau commentaire