Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

07 mars 2014

Je me regarde vivre

C'est  très curieux, je ne sais si vous ressentez la même chose que moi,  mais depuis un certain temps, non seulement  je vis,  mais je me

miroirregarde vivre aussi. Comment vous expliquer cela? Lorsque j'étais plus jeune, je vivais sans trop me poser de questions et sans m'interroger sur mon comportement ou ma façon d'être. Je n'avais aucun esprit critique à mon égard ou si peu....J'agissais sans toujours en mesurer les conséquences.  Souvent les passions l'emportaient  sur la raison. L'âge aidant, la vie étant passée par là, un certain recul s'est installé qui fait qu'un espace s'est progressivement créé entre moi et les événements. J'ai plus le temps d'analyser les situations et aussi de me juger.  Je relativise et je deviens ainsi mon propre censeur. Comme dans une pièce de théâtre, j'ai parfois la sensation de jouer un rôle et d'être acteur de ma vie. Serait- ce un dédoublement de personnalité?

Je m'observe, me compare à ma jeunesse, analyse mes réactions, suit mon évolution ( bonne ou pas bonne). Je sais bien aussi que cette attitude volera en éclat le jour où une épreuve difficile viendra s'abattre sur mes épaules. Je retrouverais mes travers  qui, j'espère, seront toutefois plus atténués.

Daniel

 

Le tableau ci-dessus est l'oeuvre de René Magritte (1937:"La reproduction interdite". ). Muséum Boymanvan Beuningen.

l

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Je me regarde vivre

  • Non, Daniel , tu ne souffres pas d'un dédoublement de personnalité Seulement, maintenant, tu peux prendre du recul, ce qui veut dire que tu n'aies plus noyé dans tes émotions.Je pense que c'est le cadeau de la vieillesse lorsqu'on a fait un certain travail de conscience.D'un même coup, nos actions sont différentes puisqu'elles ne sont plus sous l'emprise des émotions. Cela ne signifie devenir insensible Personnellement, cela me permet de vivre des choses difficiles avec mes enfants sans me laisser emporter par les événements.
    On deveient aussi de plus en plus lucide sur le fonctionnement des autres et on est plein de compassion, étant passé par le même chamin je te souhaite une belle journée.

    Posté par solange, 07 mars 2014 à 08:22 | | Répondre
  • Tout à fait d'accord avec tes propos. Je ressens exactement la même chose. La vie nous a appris à agir avec un certain recul et à ne plus être dans l'émotif. Cela permet d'avoir une plus grande maîtrise.

    Posté par DANIEL GENTY, 07 mars 2014 à 10:15 | | Répondre
  • Tu te regardes vivre mais aussi tu regardes vivre les autres...la maturité.

    Posté par manouche, 07 mars 2014 à 10:51 | | Répondre
    • Hum ! la maturité ! Parfois il y a des ratés mais dans l'ensemble je vis bien différemment que lorsque j'étais jeune.

      Posté par DANIEL GENTY, 08 mars 2014 à 18:48 | | Répondre
  • C'est un grand pas en avant de ne plus vivre en suivant toutes ses impulsions !
    On prend du recul et on se regarde vivre en même temps qu'on agit .
    Mais il y a encore des pièges, comme toujours ! On peut se regarder vivre avec l'ego mental qui peut tirer fierté, gloriole ou désapprouver, avoir honte, etc ...
    Evidemment, il vaut mieux se regarder avec la conscience supérieure qui, elle, est neutre de tout jugement de bien et de mal, qui regarde comme un scientifique observerait l'objet de son étude, en tire des conclusions et des enseignements toujours plus pointus, toujours plus élargis, toujours plus fiables .
    Dans le yoga indien, on parle du principe pourousha/prakriti .

    Posté par marie christine, 07 mars 2014 à 13:07 | | Répondre
    • Ce qui me semble important, c'est de e plus être dans la réaction. Et ça fait du bien. Bon il y a des ratés de temps en temps mais ce n'est plus comme au temps de la jeunesse.

      Posté par DANIEL GENTY, 08 mars 2014 à 18:50 | | Répondre
  • Dédoublement de la personnalité, je ne crois pas... Prise de conscience, le temps aidant, plutôt... On mesure son ego, on prend le recul nécessaire pour mieux le "doser"... C'est une forme "d'auto-analyse" il me semble.
    Le tableau que vous avez placé (très beau et très "parlant") en témoigne d'ailleurs.
    C'est le chemin vers la sagesse, Daniel (sourire)...
    Bonne fin de semaine,
    Cathy.

    Posté par Cathy, 07 mars 2014 à 16:36 | | Répondre
    • Le temps patine la vie, les émotions et les désirs. Tout devient plus doux, moins rugueux.

      Posté par DANIEL GENTY, 08 mars 2014 à 18:52 | | Répondre
  • maintenant nous nous observons en effet nous ne voulons plus commettre les mêmes erreurs que par le passé, nous tenons à nous complimenter quand nous faisons qq chose de bien

    Posté par flipperine13, 07 mars 2014 à 23:59 | | Répondre
    • Savoir tire les leçons de passé, c'est peut être cela le plus important.

      Posté par DANIEL GENTY, 08 mars 2014 à 18:53 | | Répondre
  • Je crois que c'est le propre de la maturité: prise de recul et analyse. J'ose espérer que le moment venu, ce travail sur nous, nous aidera. Mais pour ma part, je pense que ce travail n'a jamais de fin. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 08 mars 2014 à 09:35 | | Répondre
  • pas un dédoublement mais une manière autre d'observer les actes de ta vie. Bon samedi

    Posté par eki eder, 08 mars 2014 à 16:01 | | Répondre
    • Bon dimanche.Une petite balade sous le soleil, avec l'appareil photo....

      Posté par DANIEL GENTY, 08 mars 2014 à 18:55 | | Répondre
  • Si tu me permets un petit détour par...Jung (psychologie des profondeurs), cela se décrirait ainsi :
    D'après C-G Jung, dans la seconde moitié de la vie, le "centre" de l'être se déplace ; au lieu d'être centré sur le Moi , on évolue et on se centre peu à peu sur le Soi (qui est en fait le "centre de gravité" de l'inconscient et du conscient réunis, au lieu d'être celui du conscient seulement).
    Et cela se traduit par ce que tu décris : on fait un "pas de côté" et au lieu d'être collé aux réactions épidermiques du "JE"et du "MOI", on le regarde avec un léger décalage...ce qui donne une attitude plus stable et plus "sage".
    Normalement, à terme, si l'on a suffisamment évolué, on est plus serein en toutes circonstances, même dans les difficultés... (enfin, ça , c'est la théorie...en pratique, on a encore des hauts et des bas, bien sûr...du moins dans certains domaines...).

    Posté par La Licorne, 08 mars 2014 à 16:46 | | Répondre
  • C'est bien pensé tout ça, mon cher Daniel !
    Poursuivons ...

    Posté par PLV, 13 mars 2014 à 12:42 | | Répondre
  • Ne lâchons rien , et poursuivons!

    Posté par DANIEL GENTY, 13 mars 2014 à 13:38 | | Répondre
Nouveau commentaire