Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

15 décembre 2013

De passage

chemin

 

On  peut être une star

avec  sa photo sur les grand boulevards

ou bien quelqu'un d'anonyme

qui passe sa vie en intérim

Dans des châteaux ou des bidonvilles.

On  peut se regarder le nombril

ou bien s'intéresser aux autres

comme un véritable apôtre.

Mais à la fin, on sera tous pareils

Les bras en croix, lourds comme la pierre,

A quatre pieds sous terre.

Qu'on soit un petit malin

Ou un grand marlou

Un moins que rien

Ou un risque  tout,

Tous pareils et tout seul à la fin

Pour finir en poussière

Dans le froid du petit matin.

Qu'on fasse tous les jours des prières,

Qu'on croie en Dieu, en Bouddha

Ou bien en rien du tout

On prendra la direction de l'au delà

pour rejoindre le grand tout.

On peut être un mécréant ou un grand sage

On est tous de passage.

Daniel

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur De passage

  • Oui Daniel, cette sensation de passage m'a toujours habitée. Peut-être est-ce dû au métier que j'ai exercé. Et cette notion d'égalité la mort venue ne m'a jamais lâchée non plus. Voilà un poème qui dit bien ce que je ressens. Merci à toi et beau dimanche. Amitiés. Joëlle

    Posté par Joëlle Colomar, 15 décembre 2013 à 10:20 | | Répondre
    • Mais quel métier as donc tu pu exercer ? Moi c'est un sujet qui m'a toujours fasciné.

      Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:20 | | Répondre
  • Bien vu ! Finalement, ce n'est pas ce que nous avons fait ou été socialement qui compte puisque tout n'est qu'expérience, mais l'esprit dans lequel nous l'avons fait : le désir d'évoluer et de nous perfectionner pour nous rapprocher de Dieu en nous et de Dieu dans les autres . Mieux nous connaître nous-mêmes, c'est mieux connaître Dieu et mieux connaître les autres . Tout est lié .

    Posté par marie christine, 15 décembre 2013 à 11:08 | | Répondre
    • Oui ce sont les expériences que nous avons vécues qui sont importantes et surtout ce que nous avons pu en tirer.

      Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:21 | | Répondre
  • Très joli poème qui nous rappel que nous sommes tous égaux face à cette finalité, que dès la naissance notre temps est compté, le sablier est retourné. Nous sommes tous des intérimaires de la vie. Merci Daniel et bon dimanche !

    Posté par Florinette, 15 décembre 2013 à 14:33 | | Répondre
    • Nous sommes nés pour mourir et chaque jour nous nous rapprochons du passage.Bonne semaine Florinette.

      Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:23 | | Répondre
  • on est né poussière et on retourne poussière et face à la maladie, la mort, on souffre tous autant

    Posté par flipperine13, 15 décembre 2013 à 17:00 | | Répondre
    • Nous somme poussière!( avec une âme).

      Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:24 | | Répondre
  • un poème très juste, nous sommes tous de passages et autant laisser une trace agréable. Bonne soirée, muxu

    Posté par eki eder, 15 décembre 2013 à 17:29 | | Répondre
    • J'ai déjà préparé mon mouchoir pour dire adieu!

      Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:27 | | Répondre
  • Je te souhaite un long et heureux passage!

    Posté par manouche, 15 décembre 2013 à 18:15 | | Répondre
    • Heureux ...oui. Pas trop long quand même....

      Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:29 | | Répondre
  • Tout est là, dans la conscience qu'ont les hommes de n'être que de passage ... Certains voudront dominer, d'autres exister, moi, je m'essaie à aimer tout ce qui partage mon passage ...
    très beau l'ami !

    Posté par Marie-Claude, 16 décembre 2013 à 06:51 | | Répondre
    • D'autres vont faire souffrir, dépouiller, tuer....Et d'autres aimer, aider. Moi je suis entre les deux ni diable, ni saint!

      Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:31 | | Répondre
  • Très joli poème. Ce thème rappelle le fait que les Maîtres aiment à dire "Je suis passant"... Belle semaine, cher Daniel

    Posté par Phène, 16 décembre 2013 à 08:20 | | Répondre
    • Tous les jours, je suis de passage comme le temps qui s'en va. Je suis né pour mourir un jour.Bonne semaine , cher Phène.

      Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:34 | | Répondre
  • Très beau ! Nus on arrive, nus on repars... enfin une belle égalité ! Douce journée Daniel. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 16 décembre 2013 à 08:58 | | Répondre
    • Tout un symbole, la nudité. On arrive sans rien et on repart idem!Mais entre temps qu'est ce qu'on charge!

      Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:37 | | Répondre
  • Tu mêle ici pensée et poésie et le résultat est vraiment beau. Merci. Amitiés Philosophico-poétiques.

    Posté par Ariaga, 16 décembre 2013 à 16:10 | | Répondre
  • J'aime bien mêler les deux. Merci pour le compliment. Bonne semaine Ariaga avec l'ami Freud !

    Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:40 | | Répondre
  • Il n'est pas mauvais de se faire rappeler de temps en temps ce qui est tellement évident que l'on finit par l'oublier.

    Posté par Lyne-Anke, 16 décembre 2013 à 17:46 | | Répondre
  • Tiens, tiens j'ai récemment écrit un article du même titre
    => http://t-photographe.over-blog.com/article-de-passage-120304366.html
    prise de conscience...

    Posté par MARIE, 17 décembre 2013 à 20:46 | | Répondre
  • On a eu la même idée! Les grands esprits se rencontrent ! Je crois qu'il a eu aussi un chanteur qui avait écrit une jolie chanson sur le sujet: Graham Allwgritht.

    Posté par Daniel, 19 décembre 2013 à 14:20 | | Répondre
Nouveau commentaire