Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

17 décembre 2013

Zut!

"Zut! j'ai oublié mon portable". Comme je m'en veux lorsque je sors de la station de métro Invalides. Je suis face au pont Alexandre III, l'un des plus beaux ponts de Paris. Le soleil fait ressortir toutes les dorures qui ornent le pont. Il est magnifique. J'éprouve toujours une émotion  particulière lorsque je sors d'une bouche de métro pour rentrer de plein pied dans Paris. La ville m'absorbe brusquement et vient jeter sur moi sa vie trépidante et son atmosphère si singulière.

Au loin j'aperçois le Grand Palais où je me rends avec ma femme et un ami. Nous allons voir l'exposition de peinture consacrée à Georges Braque. Très peu de queue à faire( ouf!), nous avons pris les billets à l'avance. Beaucoup de monde à l'intérieur. Tout est silencieux. Les visiteurs constituent un véritable ballet totalement muet. Pas de musique, pas de paroles que des regards qui vont et viennent d'un tableau à l'autre, s'arrêtent sur un détail, se reculent pour voir sous un autre angle. L'exposition démarre en 1906, date des premiers tableaux du peintre pour se terminer en 1955. Nous pouvons suivre au fil des années le style de Braque qui se transforme et aborde des sujets différents.

Depuis la période fauve jusqu’à l’œuvre ultime, la rétrospective présente toutes les périodes de sa création : le cubisme dont il fut l’initiateur, les papiers collés dont il fut l’inventeur, les natures mortes des années vingt, les majestueuses Canéphores et les nus des années trente, la série des Billards, le cycle complet des neufs Ateliers, les derniers paysages, les oiseaux. Je suis toujours fasciné  par l'esprit créatif des artistes et l'œuvre de Braque est prolifique. J'ai été aussi très intéressé par la façon dont son style à évoluer au fil du temps. Les artistes sont à la fois des éponges qui absorbent la société et ses tendances et des chercheurs inlassables qui vont jusqu'au cœur de leur art.

En sortant nous nous dirigeons vers le rond point des Champs Elysées pour admirer les décorations de Noël. Vraiment dommage que j'ai oublié mon appareil photo  !

Daniel

 

ALEXANDRE 3 1

 

ALEXANDRE 3 2

 

BRAQUE 1

Port en Normandie

BRAQUE 2

Le port de l'Estaque

 

braque4

La table

 

 

 

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Zut!

  • comme mon mari dit quand on part et qu'on oublie qq chose on dirait des voleurs

    Posté par flipperine13, 14 décembre 2013 à 23:25 | | Répondre
  • Attention à la zaïmeure qui guette ! Méchante bestiole !
    Quand même, je me demande comment tu as fait pour prendre de si belles photos sans appareil ... Tu serais déjà entré dans le monde magique de la 5ème dimension ?
    Belles peintures ! Mon oncle était le cardiologue de Braque à Paris et il se faisait payer en tableaux .

    Posté par marie christine, 14 décembre 2013 à 23:37 | | Répondre
    • Ton oncle doit être riche maintenant. Es tu sur son héritage?

      Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:18 | | Répondre
      • Hé non, Daniel, pas d'héritage .
        Mon oncle entassait tout dans son grenier, puis il est mort de démence .

        Posté par marie christine, 17 décembre 2013 à 11:25 | | Répondre
  • Je suis allée voir l'expo avec des souvenirs de tableaux de Braque qui ne m'attiraient pas particulièrement, et ... oui eh bien j'ai été ravie et fascinée de découvrir toute son œuvre, un travail très riche et très créatif. J'y ai passé 2h30 sans voir le temps passer !

    Posté par francine, 15 décembre 2013 à 18:06 | | Répondre
  • C'est une très belle exposition et moi aussi j'y ai passé un moment agréable.

    Posté par DANIEL GENTY, 16 décembre 2013 à 16:28 | | Répondre
  • Le tableau nommé dans le message "Le compotier" est en fait "Port-en-Normandie" de 1909.

    Posté par Francine, 17 décembre 2013 à 14:27 | | Répondre
  • j'aime beaucoup le tableau port de l'Estaque pour ces touches colorées.

    Posté par EKI EDER, 17 décembre 2013 à 22:09 | | Répondre
Nouveau commentaire