Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

28 novembre 2013

Comme un oiseau dans le ciel

Le-temps-qui-passe

 

Le temps  ne reviendra jamais

Il est parti pour toujours

Ne laissant que des souvenirs,

Des feuilles mortes dans les cours

Et des secrets derrière les volets.

Sur le bord du chemin le temps soupire.

Il est passé par ici mais ne repassera pas par là.

Il s'en va,  file à grands pas,

A pris ses clics et ses clacs

Abandonnant les heures passées.

Dans les instants fanés

Les portes claquent

Se refermant sur le passé.

Passant surtout ne te retourne pas

 Ne le retiens pas, laisse le s'envoler

 Comme l'oiseau dans le ciel.

Même si sur la route

Les secondes et les minutes s'effacent,

Ton ombre marchera toujours avec le soleil

Se faufilant entre les gouttes.

Passant le temps n'existe pas.

Tu est d'ici

Mais tu traverses les vies

Comme un voyageur dans l'éternité

Poussé par le vent de l'immensité.

 Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Comme un oiseau dans le ciel

  • Beau poème, merci.

    Posté par manouche, 28 novembre 2013 à 08:41 | | Répondre
  • Tout va vite et tu le dis avec de jolis mots, c'est pour cela qu'il faut VIVRE le moment présent... Belle journée Daniel. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 28 novembre 2013 à 09:16 | | Répondre
    • Je me le dis tous les jours: Daniel vis donc l'instant présent!

      Posté par DANIEL GENTY, 28 novembre 2013 à 16:10 | | Répondre
  • Ce poème est à la fois "mélodieux" et empreint de réalisme... L'illustration est, de plus, très bien trouvée.
    Il n'est pas toujours aisé d'oublier le passé, mais votre écrit ouvre les yeux sur une réalité importante pour l'équilibre et la sérénité.
    Merci, Daniel.

    Posté par Cathy, 28 novembre 2013 à 16:03 | | Répondre
  • Merci pour les compliments. Je ne sais si vous partagez mon ressenti mais un poème pour moi est quelque choses de sensitif, voir de sensuel. Il y a le rythme, la mélodie et l'émotion.

    Posté par DANIEL GENTY, 28 novembre 2013 à 16:16 | | Répondre
  • Un très beau texte pour nous rappeler l'importance de vivre l'instant présent alors suivons ton conseil avant que le temps nous échappe !

    Posté par Arlettekassiopee, 28 novembre 2013 à 21:00 | | Répondre
  • un très beau texte, carpe diem!

    Posté par eki eder, 29 novembre 2013 à 12:14 | | Répondre
  • Accepter que le temps a passé, qu'il ne cesse de passer et que ce qui a été ne sera plus jamais...

    Posté par MARIE, 29 novembre 2013 à 20:33 | | Répondre
    • sage attitude. On ne rfait pas le passé.

      Posté par DANIEL GENTY, 01 décembre 2013 à 17:36 | | Répondre
  • Pas facile... Mais belle image.

    Posté par Pastellle, 30 novembre 2013 à 20:29 | | Répondre
  • Tout en nuances d'une grande sensibilité cette poésie...Face à l'immensité du temps que sommes-nous ?

    Posté par Hécate, 01 décembre 2013 à 11:01 | | Répondre
  • C'est une jolie poésie au rythme très enlevé

    Posté par Lyne-Anke, 02 décembre 2013 à 10:52 | | Répondre
Nouveau commentaire