Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

19 août 2013

La vie

Cette semaine, un coup de fil m'a annoncé une mauvaise nouvelle. Une amie venait de perdre brusquement sa fille. Elle est morte brutalement alors qu'elle était à la plage. Elle avait 46 ans et laisse deux enfant. Arrêt du coeur. Le soir en me couchant je pensais à la douleur de mon amie. Perdre un enfant est l'épreuve la plus terrible qui soit. Le matin je suis allé faire mon footing au bord du lac. Je n'ai jamais autant apprécié cet instant. Je me disais que j'avais de la chance d'être en vie car celle-ci peut s'arrêter inopinément. je profitais de toutes les sensations: le vent, le chant des oiseaux, le soleil qui se levait. J'étais en vie et j'étais autonome. Je pouvais courrir! Quelle chance. Tout le reste n'avait pas d'importance. Tout cela me confortait dans l'idée qu'il faut vivre intensément l'instant et qu'il ne faut pas trop s'encombrer la tête avec des scénarii plus ou moins vaseux. Vive la vie et Paix à son âme.

Daniel

 

IMG_1299

Vue sur le lac

 

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur La vie

    En chaque instant est un précieux éclat d'éternité. Sachons l'apprécier à sa juste valeur !... Belle journée, cher Daniel

    Posté par Phène, 19 août 2013 à 13:51 | | Répondre
  • Sachons apprécier ces instants que souvent on ne voit pas car trop pris par nos pensées.

    Posté par Daniel, 19 août 2013 à 15:16 | | Répondre
  • Ces tristes nouvelles nous font encore plus apprécier la vie. C'est ici et maintenant que nous devons faire le travail et le faire, si possible, avec plaisir. Dans un commentaire adressé à tous j'ai mis sur la dernière note un lien vers ton blog car j'apprécie très fort tout ce que tu écris en ce moment. Amitiés.

    Posté par Ariaga, 19 août 2013 à 15:46 | | Répondre
    • Merci de ton message. Je suis très touché que tu parles de mon blog et aussi très heureux que ce que j'écris résonne en toi. Bonne journée

      Posté par Daniel, 20 août 2013 à 08:25 | | Répondre
  • Tout a du sens, tout est bien même les plus tristes nouvelles qui nous permettent de nous recentrer dans notre vie, c'est un travail souvent difficile pour le mettre en conscience, il nous faut être très présent à soi-même. Bonne après-midi Daniel. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 19 août 2013 à 17:21 | | Répondre
  • apprécier d'être présent et en santé voilà la plus grande richesse.

    Posté par dani, 19 août 2013 à 21:50 | | Répondre
  • Le décès subit d'un proche, et a fortiori d'un enfant, est terrible. Je comprends parfaitement ta peine et ce que tu as ressenti ensuite en appréciant cet instant de détente...
    Ce sont des évènements tels que ceux-là qui nous font relativiser et apprécier la vie à sa juste valeur. Après l'A.V.C. de mon mari en 2009 (dont il n'a, par chance, aucune séquelle), et les dix décès survenus au sein de nos familles respectives - cette même année - nous avons aussi changé notre façon de voir les choses... Et nous profitons de chaque instant.

    Merci, Daniel, de rappeler ici les vraies valeurs de la vie. Courage à ton amie que tu aideras très certainement à ta manière, je n'en doute pas.

    Cathy.

    Posté par Cathy, 20 août 2013 à 14:13 | | Répondre
    • Toutes ces épreuves que vous avez subies font grandir. Notre vision du monde change et on acquiert une maturité psychologique plus grande. Quel bonheur, alors, de pouvoir goûter des choses simples.

      Posté par Daniel, 21 août 2013 à 17:46 | | Répondre
  • tu as bien raison, perdre un enfant est le plus terrible des malheurs et nous on ne doit pas se plaindre si on a une petite douleur, un peu coup de cafard et chaque jour on peut dire merci pour cette journée qui commence et sachons profiter du temps présent qui passe

    Posté par flipperine13, 20 août 2013 à 22:53 | | Répondre
    • Prenons conscience de bien relativiser tout ce qui nous arrive. Bonne soirée Flipperine

      Posté par Daniel, 21 août 2013 à 17:49 | | Répondre
  • Y a-t-il un sens à la perte d'un enfant mise à part l'immense souffrance que cela procure ?
    Nous avons tous un moment de recueillement derrière cette nouvelle que l'on apprend. On reste cois parce que cela est injuste... et pourtant...
    C'est très difficile de commenter un pareil événement.
    Le silence reste une possibilité pour cheminer car celui qui souffre n'est pas forcément celui qui est parti mais ceux qui restent.
    Alors pourquoi ?
    Cette question, je me la suis posée maintes et maintes fois. J'ai connu tellement de personnes qui ont traversé cette épreuve, à tous âges et à chaque fois, je n'ai trouvé qu'une seule réponse : la foi, la foi en la vie, la foi au fait que l'injustice est une illusion, que tout a un sens, que la mort n'est qu'un passage qui sert pour les autres... et sans doute pour soi aussi.
    Le malheur et le bonheur cohabitent en permanence dans la vie. Ce ne peut être qu'un message auquel nous devons être attentifs pour cheminer.
    Je me joins à ta peine Daniel comme je me joins à la peine de tous ceux qui perdent leur enfant.

    Posté par alain thomas, 21 août 2013 à 00:13 | | Répondre
  • Merci Alain. Je partage ton avis. Seule la foi nous sauve, la foi que la mort n'est pas une fin en soi. Si tu lis mon message , regarde la 6 ce soir.

    Posté par Daniel, 21 août 2013 à 17:52 | | Répondre
    • Ok Daniel, je regarde la 6

      Posté par alain thomas, 21 août 2013 à 20:35 | | Répondre
  • Oui, je crois qu'il faut apprécier chaque instant de la vie comme si il pouvait être le dernier, dire aussi aux personnes qui nous entourent combien on les aime, donner de l'amour autour de soi, c'est vrai on ne sait pas de quoi demain sera fait, j'ai vécu de douloureuses expériences et je sais combien on est peu de chose et qu'en un instant la vie peut nous être retirée. Je découvre votre site et j'apprécie vos articles. Bonne soirée à vous.

    Posté par monicalisa, 25 août 2013 à 23:38 | | Répondre
  • Vous le savez bien. Ce sont, hélas, les épreuves qui nous forgent, nous renforcent et nous permettent de prendre conscience. Après de lourdes épreuves, on peut vraiment apprécier la vie, les autres, mieux comprendre , être plus tolérant. Bon courage et à bientôt sur mon blog.

    Posté par Daniel, 26 août 2013 à 17:23 | | Répondre
Nouveau commentaire