Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

22 mai 2013

Dans les greniers

 

grenier

 

Dans les greniers dorment nos souvenirs. Comme la belle au bois dormant, ils se sont assoupis, il y a bien longtemps. Seules les toiles d’araignées les ont accompagnés dans l’oubli.

Et puis un jour, il faut nettoyer, ranger, débarrasser et les souvenirs ressurgissent du passé. Photos jaunies ou nos ancêtres revivent pour quelques instants. Tiens voilà l’oncle Théodore posant fièrement dans sa tenue de chasseur, un pied posé sur une caisse. El la grand-mère Berthe avec son tablier noir et son gros chignon. Quelle autorité !! Je me souviens comme elle savait bien faire les crêpes. Et son mari, le grand-père. Drôle de prénom : Landry. Il était un peu effacé, mais c’était un sacré bricoleur. Avec trois planches et des clous, il pouvait faire des miracles. Souvenirs…Souvenirs

 

photographe

« Photos jaunies, photos souvenirs

Nostalgie du passé

Clap, un petit sourire

C’est pour la postérité

 

Photo d’Anatole

Petit oiseau s’envole

Le monsieur s’est caché

Derrière son appareil à pied.

 

Et puis derrière la pile de livres, des lettres poussiéreuses entourées d’un ruban. Moments intimes, moments émouvants « Je pense à toi, il y a tellement longtemps que je ne t’ai pas serré dans mes bras », « Tu me manques beaucoup, la guerre est une sale chose ». Alors devant ces instants de vie, les pensées vagabondent, nostalgiques, des images surgissent, des scènes, des visages apparaissent.

Le temps a passé si vite. On prend doucement les photos et les lettres et on les range précieusement dans une boîte. La parenthèse se referme mais les souvenirs restent enfouis au fond de notre cœur.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Dans les greniers

    Témoignages du passé qui ravivent les souvenirs ou nous donnent un aperçu du mode de vie de nos ancêtres ... Occasions de panser nos plaies en redécouvrant les objets fétiches de notre prime enfance ...
    Maintenant que nous faisons du tri et rangement au fur et à mesure, entre autres pour permettre la circulation des énergies, ou par manque de place, nous perdons ces occasions.

    Posté par Francine, 22 mai 2013 à 09:38 | | Répondre
    • Ah les souvenirs!! Je n'aime pas regarder les albums de photos. Cela me met mal à l'aise( la fuite du temps sans doute....). Je suis allé sur ton blog. Ton travail est magnifique( toujours ces couleurs si belles). Je vais mettre en ligne, d'ici quelque temps, sur mon blog tes dernières toiles.

      Posté par DANIEL GENTY, 22 mai 2013 à 17:44 | | Répondre
      • Ben ça alors !
        Mais c'est mon grenier !
        Sauf que...
        Grand vide ! J'ai tout viré.
        Sans états d'âme, sauf que...
        Heureusement, un autre grenier m'attend pour ce qui reste encore...
        Je n'arrive pas à me résigner ...
        Tout bazarder, est-ce bien raisonnable ?
        Oui oui, il le faut !
        Bon allez, on continue à faire du vide.
        Faut penser à ceux qui n'auront pas ce fardeau à porter.
        Vous aurez compris que je déménage.
        Au fait, Daniel...
        Avez-vous remiser dans votre grenier...Mon poème ?

        Posté par Eve Lyne, 22 mai 2013 à 19:06 | | Répondre
        • Il faut virer beaucoup de choses. Cela ne sert à rien d'entasser. Quand je fais le vide, je me sens plus léger.

          Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2013 à 16:43 | | Répondre
  • Tant d'émotion dans le moindre objet.
    "Objets inanimés, avez-vous donc une âme,
    Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer"...

    Posté par pourquoi pas 732, 22 mai 2013 à 09:42 | | Répondre
  • Décidément, cher Daniel, nous nous rencontrons à nouveau...
    Voici un vieux poème, que j’ai appris à l’âge de 15 ans, et que ton superbe texte a d’emblée fait ressurgir d’un tiroir secret de ma mémoire...

    Le Coffret.

    Ma mère, pour ses jours de deuil et de souci,
    Garde, dans un tiroir secret de sa commode,
    Un petit coffre en fer rouillé, de vieille mode,
    Et ne me l'a fait voir que deux fois jusqu'ici.

    Comme un cercueil, la boîte est funèbre et massive,
    Et contient les cheveux de ses parents défunts,
    Dans des sachets jaunis aux pénétrants parfums,
    Qu'elle vient quelquefois baiser le soir, pensive !

    Quand sont mortes nos sœurs blondes, on l'a rouvert
    Pour y mettre des pleurs et deux boucles frisées !
    Hélas ! nous ne gardions d'elles, chaînes brisées,
    Que ces deux anneaux d'or dans ce coffret de fer.

    Et toi, puisque tout front vers le tombeau se penche,
    O mère, quand viendra l'inévitable jour
    Où j'irai dans la boîte enfermer à mon tour
    Un peu de tes cheveux..., que la mèche soit blanche !

    Les Tristesses, 1879, Georges Rodenbach.

    La mère de Rodenbach perpétuait la coutume familiale vieille de deux siècles qui consistait à conserver dans un coffret les boucles de cheveux des parents défunts.

    Georges Rodenbach, né le 16 juillet 1855 à Tournai et décédé le 25 décembre 1898 à Paris, est un poète symboliste et un romancier belge.



    Bonne journée sous la pluie...

    José.

    Posté par José, 22 mai 2013 à 11:14 | | Répondre
    • Merci pour ce beau poème. Je me souviens de cette coutume. Mon arrière grand mère avait aussi une petite boite avec des cheveux dedans. Une relique en quelque sorte...

      Posté par DANIEL GENTY, 22 mai 2013 à 17:47 | | Répondre
  • le grenier...une grande boite à souvenirs!

    Posté par dani-elle, 22 mai 2013 à 17:12 | | Répondre
    • Les souvenirs sont les poussières du passé.

      Posté par DANIEL GENTY, 22 mai 2013 à 17:48 | | Répondre
  • ça peut être touchant, ensuite que fait on de ces souvenirs souvent riches d'ailleurs ? bonne soirée

    Posté par witney18, 22 mai 2013 à 18:33 | | Répondre
    • Pas grand chose à vrai dire! Je n'aime pas regarder les photos qui figent le passé. J'ai l'impression que c'est une autre époque. Je préfère le présent.

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2013 à 16:40 | | Répondre
  • Le véritable tombeau des morts n'est-il pas le coeur des vivants comme le disait Victor Hugo ? C'est drôle comme les choses survivent aux êtres ! Bonne soirée à vous; Joëlle

    Posté par Joëlle Colomar, 22 mai 2013 à 20:54 | | Répondre
    • On quitte la terre et on laisse des choses comme un testament.....

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2013 à 16:46 | | Répondre
  • quand on range un grenier les souvenirs remontent et il y a des objets dont on ne se sert même plus et qu'on ne veut pas jeter ils rappellent trop de souvenirs

    Posté par flipperine, 23 mai 2013 à 00:23 | | Répondre
    • Moi j'évite de trop garder car je ne suis pas trop attaché au passé sauf pour certaines chose

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2013 à 16:47 | | Répondre
  • J'aime bien les maisons où les greniers sont remplis de vieux souvenirs...
    Les nouvelles maisons n'ont plus de grenier , du coup plus de souvenirs à nous raconter...
    Que restera-t-il dans nos vieux smartphones et disques durs ... RIEN je crois
    Bonne journée Daniel
    A+
    TIMILO

    Posté par TIMILO, 23 mai 2013 à 06:37 | | Répondre
    • C'est vrai. Plus de greniers, plus de souvenirs ! Ils restent dans la tête.

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2013 à 16:49 | | Répondre
  • Bonjour Daniel,
    J'avoue pouvoir rester une journée entière à fouiller et refouiller mon grenier à la recherche d'un je-ne-sais-quoi qui me transportera une fraction de seconde au cœur de l'instant d'un bonheur passé... Amitiés

    Posté par Phène, 23 mai 2013 à 08:17 | | Répondre
    • Instant de rêve, de retour sur le passé....Une façon de retourner aux sources.

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2013 à 16:51 | | Répondre
  • Oh Daniel ! que du plaisir si je pouvais fouiner dans ce grenier...
    A première vue tant d'objets qui pourraient retrouver une seconde vie ...

    Dans un fond de tiroir...dans un modeste coffret oublié,quelques photos posées, si anciennes qu'elles n'offrent plus à la curiosité que leurs couleurs fanées...
    Ces aïeux représentent en attitudes compassées...
    Etrange de constater aucuns sourires sur les lèvres fermées...
    Juste des regards voilés ou déterminés...

    Posté par michèle, 23 mai 2013 à 09:29 | | Répondre
    • Michèle, comme c'est bien vu ! Sur les vieilles photos nos aïeux posent très sérieusement comme figés.

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2013 à 16:53 | | Répondre
  • Daniel...j'oubliais de te préciser...
    Ce texte est prévu sur mon blog pour le samedi 25 Mai...étrange coïncidence puisque qu'il a été élaboré pendant l'automne dernier...
    Le plaisir de t'en offrir la primeur !...
    Amicale pensée,
    Michèle

    Posté par michèle, 23 mai 2013 à 09:34 | | Répondre
    • Sacré coïncidence! Les grands esprits se rencontrent.

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2013 à 16:54 | | Répondre
  • coucou,
    joli post..
    comme beaucoup,
    j'ai la nostalgie de certains greniers..
    et pourtant,
    le temps passant..
    je m'allége de plus en plus..
    de moins en moins de stock..
    à mettre à la poussiére...
    pour ceux d'aprés....
    est ce bien ou mal....??....
    la question reste en suspend....
    toute belle journée à toi..
    bizzzzzzz
    claire

    Posté par claire, 23 mai 2013 à 09:35 | | Répondre
    • Je suis comme toi, je m'allège.......Je n'aime pas trop revenir en arrière. La sagesse est d'essayer de bien vivre dans le présent.

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2013 à 16:56 | | Répondre
      • oui..
        le présent..
        ""pleinement""......
        et quand il est pas top,
        je fais le dos rond,...
        je regarde autour de moi
        et j'aide.....
        c'est ma maniére à moi...
        d'aller de l'avant,sans spleen...
        mais que de chemin..
        pour en arrivé là....
        toute belle soirée à toi....
        rebizzz
        claire

        Posté par claire, 23 mai 2013 à 18:16 | | Répondre
        • Aider, c'est s'oublier un peu, c'est oublier ses petites misères. Belle soirée à toi

          Posté par DANIEL GENTY, 24 mai 2013 à 18:58 | | Répondre
  • Ben moi, je brocante, je brocante ... jusqu'à épuisement (du stock, bien sûr !) .
    Bon débarras à tous .
    Amitié .

    Posté par marie christine, 23 mai 2013 à 11:38 | | Répondre
    • Il ne va bientôt plus rien rester. Est ce que tu fais au moins de bonnes affaires!

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2013 à 16:57 | | Répondre
    • Hello Marie !
      N'oublies pas :
      Tu fais un blot !
      La Titine avec...
      Tu rentres à pieds à travers champs...Légère...légère...
      Les poches blindées de flouzzz...
      T'as compris, là !

      Posté par Eve Lyne, 26 mai 2013 à 07:44 | | Répondre
      • Allo ! Marie...
        T'es où ???
        J' t'ai pas dit de faire partie du blot !!!
        Je suis inquiète, là !
        Donnes vite des nouvelles, ou j'envoie les pompiers

        Posté par Eve Lyne, 27 mai 2013 à 17:52 | | Répondre
  • Bonjour Daniel.
    Toujours du soleil, toujours du vent et toujours un petit chauffage bien nécessaire !

    Posté par pourquoi pas 732, 23 mai 2013 à 17:29 | | Répondre
  • de quoi faire un vide grenier!

    Posté par dani-elle, 23 mai 2013 à 17:59 | | Répondre
  • re de re..
    VIVIANA GAROFOLI...
    http://www.mbartists.com/cgi-bin/iowa/artists.html?artist=58
    une jeune illustratrice..
    j'illustrais moi mére..ya......
    et du coup..
    je mets a l'honneur des illustrateurs trices que j'm...
    j 'avais oublié de mettre un mini.
    de renseigements sur elle
    merci de me l'avoir fait remarquer
    grace à toi
    j'ai corrigé...
    allez..
    ARVI PA....

    Posté par claire, 23 mai 2013 à 19:05 | | Répondre
  • Ton article me fait penser au déménagement fait chez mes parents au décès de mon père et départ en maison de retraite de ma mère, pleins de souvenis que j'ai précieusement gardé...C'est ton grenier ???

    Posté par eve, 23 mai 2013 à 20:18 | | Répondre
    • Non , c'est une photo. J'ai un très mauvais souvenir lorsqu'il a fallu déménager la maison de mes parents, mon père étant décédé et ma mère partant en maison de retraite. Impossible de tout garder. J'ai brûlé beaucoup de choses!

      Posté par DANIEL GENTY, 24 mai 2013 à 19:02 | | Répondre
  • Non non !
    Ce grenier est le mien !

    Posté par Eve Lyne, 23 mai 2013 à 20:24 | | Répondre
  • En parlant de grenier , je me suis inscrit à un vide-grenier Dimanche , j'espère au moins qu'il fera bon
    Bonne journée Daniel
    A+
    timilo

    Posté par timilo, 24 mai 2013 à 06:09 | | Répondre
    • Je te souhaite de faire de bonnes affaires et sans la pluie !

      Posté par DANIEL GENTY, 24 mai 2013 à 19:02 | | Répondre
  • le grenier s'est transformé en salle de découvertes, avec mes petits enfants nous y allons souvent pêcher (ou repêcher) les trésors enfuis ...

    Posté par marie-claude, 24 mai 2013 à 16:27 | | Répondre
  • Ma grand mère s'appelait Berthe aussi. Mon grand père Francis...ils étaient tapissiers à Paris. N'es dans les années 1884.....

    Posté par Le boudoir de so, 29 mars 2017 à 10:12 | | Répondre
  • Et mon grand père s'appelait Landry.....Des gens modestes de la Beauce...

    Posté par DANIEL GENTY, 29 mars 2017 à 14:38 | | Répondre
Nouveau commentaire