parents

L’amour n’est pas possession. Bien au contraire l’amour est liberté car aimer quelqu’un c’est le reconnaître dans son être profond avec ses qualités et ses défauts. C’est l’accepter tel qu’il est. Il ne doit pas y avoir attachement car nous ne sommes propriétaire de personne. Il nous faut juste un simple équilibre entre attachement et détachement. Cultivons le détachement et aimons sans attendre en retour. Prenons conscience que tout est éphémère et impermanent. Un lien si fort soit-il peut être brutalement rompu par la destinée.

Personne ne nous appartient et cela vaut même pour nos enfants, surtout pour nos enfants. Le prophète Khalil Gilbran l’a très bien exprimé.

 

« Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles de l’appel de la vie elle-même.

Ils viennent à travers vous mais non de vous.

Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,

Car ils ont leurs propres pensées.

Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,

Car leurs âmes habitent la maison de demain,

Que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.

Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux,

mais ne tentez pas de les faire comme vous.»

 

C’est la même chose pour nos biens matériels. Soyons prêts quelque part à tout perdre. Tout est éphémère, même notre corps, notre bien le plus précieux. L’attachement aux biens ne peut qu’entraîner une grande frustration : la peur de les perdre.

Daniel