Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

29 janvier 2013

Le détachement

 

parents

L’amour n’est pas possession. Bien au contraire l’amour est liberté car aimer quelqu’un c’est le reconnaître dans son être profond avec ses qualités et ses défauts. C’est l’accepter tel qu’il est. Il ne doit pas y avoir attachement car nous ne sommes propriétaire de personne. Il nous faut juste un simple équilibre entre attachement et détachement. Cultivons le détachement et aimons sans attendre en retour. Prenons conscience que tout est éphémère et impermanent. Un lien si fort soit-il peut être brutalement rompu par la destinée.

Personne ne nous appartient et cela vaut même pour nos enfants, surtout pour nos enfants. Le prophète Khalil Gilbran l’a très bien exprimé.

 

« Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles de l’appel de la vie elle-même.

Ils viennent à travers vous mais non de vous.

Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,

Car ils ont leurs propres pensées.

Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,

Car leurs âmes habitent la maison de demain,

Que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.

Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux,

mais ne tentez pas de les faire comme vous.»

 

C’est la même chose pour nos biens matériels. Soyons prêts quelque part à tout perdre. Tout est éphémère, même notre corps, notre bien le plus précieux. L’attachement aux biens ne peut qu’entraîner une grande frustration : la peur de les perdre.

Daniel

 

 

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Le détachement

    Hélas, on les perd de toute façon!

    Posté par manouche, 29 janvier 2013 à 08:14 | | Répondre
  • Bonjour Daniel
    un très bon livre qui d'ailleurs parle de différents sujets auquels,il faut méditer,relativiser
    belle journée

    Posté par Profil supprimé, 29 janvier 2013 à 08:23 | | Répondre
  • Tu as raison, le véritable amour est un don, il est gratuit et sans chaînes. Amitiés philosophiques.

    Posté par Ariaga, 29 janvier 2013 à 12:26 | | Répondre
  • C'est une très juste réflexion, Daniel. "Aimer mal" fait mal à l'autre, il faut cerner la barrière qui sépare la volonté de s'accomplir à travers l'autre, de celle qui permet à l'autre (et à chacun des partenaires, bien sûr) de s'épanouir totalement.

    Cathy

    Posté par Cathy, 29 janvier 2013 à 16:31 | | Répondre
    • Oui, c'est tout un programme !D'ailleurs la vie d couple est un bel apprentissage de la vie.

      Posté par DANIEL GENTY, 29 janvier 2013 à 21:27 | | Répondre
  • Tu touches là le coeur de la sagesse Daniel... le détachement.
    Ce n'est pas facile.
    Si je suis capable de regarder l'attachement comme un objet de souffrance, non seulement je cultiverai le détachement mieux encore j'augmenterai ma capacité à aimer l'autre sans condition.
    Si je pense que chaque être humain a son propre chemin et qu'il est venu s'incarner parce que c'est lui qui l'a décidé, alors je suis comme un oiseau, libre comme l'air.
    Je surveille les nids des hirondelles et je m'aperçois que le seul souci de la communauté, sans véritables parents mais tous ensemble, est que le dernier oisillon doit prendre son envol. J'ai sous les yeux la plus belle des leçons de vie.
    Si en plus, j'adhère à la culture du contentement, ce trésor de vertu, je ne m'attacherai pas non plus aux biens et ainsi, je deviendrai un être sage et certainement éveillé.
    Il m'arrive de rêver tout éveillé ainsi mais pas tant que ça.
    Je m'aperçois au fil du temps, au fur et à mesure des obstacles qui à la fois pèsent tout en allégeant le Fardeau, que petit à petit, pas à pas, je me rapproche du détachement et du contentement.
    Chaque être a son chemin. Tous les chemins sont dans le Chemin.

    Posté par alain thomas, 29 janvier 2013 à 17:42 | | Répondre
    • Je crois que lorsqu'on prend de l'age on arrive peu à peu à cet état de détachement. Pour mon cas personnel je ne réagis plus du tout de la même façon que lorsque j'étais jeune. Avant d'agir, j'essaie de comprendre.

      Posté par DANIEL GENTY, 29 janvier 2013 à 21:30 | | Répondre
  • On va toujours là où notre coeur nous mène ! Le détachement d'une chose se fait de lui-même lorsqu'autre chose nous attire encore plus. Autant se laisser attirer par cette soif qui en nous ne cesse de nous interpeler depuis toujours.
    Il y a Paul de Tarse qui m'a complètement bouleversée en disant : " Un jour j'ai tout et le lendemain je n'ai rien. Pour moi ça ne fait aucune différence ! " et je me suis dit " Faut-il donc qu'il soit attiré par quelque chose de si puissant pour vivre un tel détachement ? Quelle liqueur a-t-il consommée pour connaître une telle "IVRESSE" ?" Je ne sais pas pour vous, mais moi je ne veux pas moins que cela.

    Posté par kéa, 29 janvier 2013 à 18:09 | | Répondre
    • Kéa, j'aime beaucoup cette phrase que tu cites " Un jour j'ai tout et le lendemain je n'ai rien. Pour moi ça ne fait aucune différence ". Je trouve que la vie c'est exactement cela. Encore faut-il en avoir conscience.

      Posté par DANIEL GENTY, 29 janvier 2013 à 21:32 | | Répondre
      • Bonsoir Daniel,

        La nouvelle façon de procéder avec les com est intéressante, sauf qu'étant donné que les derniers commentaires peuvent se trouver n'importe où sur la page, je pense en louper plusieurs. Avant, on avait qu'à aller à la fin et lire tous ceux qui n'étaient pas là la dernière fois qu'on avait consultés l'article en question. Là c'est beaucoup plus compliqué. Lorsqu'il n'y a que quelques com c'est facile mais lorsqu'il y en aura dans les quatre-vingt-dix comme ça arrive parfois... bienheureux celui qui arrivera à y naviguer ! On arrête pas le progrès !

        Posté par kéa, 29 janvier 2013 à 23:29 | | Répondre
      • Malheureusement, je n'y peux pas grand chose car c'est Canalblog qui a réorganisé le système.

        Posté par DANIEL GENTY, 30 janvier 2013 à 18:00 | | Répondre
      • Daniel, Je ne sais pas avec qui est Coumarine, ce ne doit pas être Canalblog car chez elle il y a aussi moyen de répondre à chaque com directement mais leur organisation est beaucoup plus simple et claire. Je trouve que Canalblog a compliqué l'histoire inutilement. Ça n'apporte pas grand chose sinon de la confusion. Mon pc prend de l'âge et devient lent, alors il en arrache pour aller d'un endroit à l'autre. Je magasine pour un nouveau, mais j'hésite : écran tactile ou pas ??? Je n'ai pas beaucoup de temps à consacrer aux nouvelles technologies.

        Posté par kéa, 30 janvier 2013 à 18:17 | | Répondre
      • Choisis un ordinateur bien solide et pas trop sophistiqué. Au fait j'espère que la tornade de neige est terminée et que tu peux sortir un peu.

        Posté par DANIEL GENTY, 31 janvier 2013 à 14:40 | | Répondre
      • Oui la tornade est terminée depuis un bon bout de temps et là nous avons de la pluie et de la pluie qui deviendra grésil vers la fin de la journée selon météomédia. Aux States c'est pas beau non plus.

        Posté par kéa, 31 janvier 2013 à 15:34 | | Répondre
  • Bonsoir Daniel,

    Merci pour cette profonde réflexion et aussi pour mettre à l'honneur sur votre page, un texte de Khalil Gibran que je connais, puisque j'ai la collection complète du Prophète...l'Eternelle Sagesse...L'Amour est libre, savoir respecter l'autre et les autres dans leur identité propre, avec qualités et ses défauts, c'est savoir AIMER tout simplement...le véritable détachement, c'est de savoir se contenter "du peu" que la vie nous donne, car elle reprend aussi...Oui...nos enfants ne nous appartienne pas...un jour il quitte le nid bien douillet, pour voler de leurs propres ailes....l'Amour ne se "modèle pas" afin qu'il nous ressemble, il se façonne avec le coeur et l'âme, libre de s'exprimer, de donner, de recevoir, savoir que nos enfants, et que celui ou celle qui un jour aura besoin de nous, recevra l'Amour c'est offrir le meilleur de nous-même...j'ajouterais, que la LUMIERE que nous recevrons en retour par ce geste d'Amour sera notre plus belle pierre précieuse au jardin intérieur de notre demeure (le coeur) Merci pour vos mots déposés sur ma page de ce jour...et pour la musique d'un compositeur que j'aime beaucoup...Ennio Morricone... Belle soirée à vous...Corinne (Cronin)

    Posté par cronin, 29 janvier 2013 à 18:24 | | Répondre
    • Chère Cronin vous venez de tout exprimer sur le sujet.
      Khalil Gilbran a eu beaucoup de fulgurances.

      Posté par DANIEL GENTY, 29 janvier 2013 à 21:35 | | Répondre
  • très juste ton texte. Merci de ce partage .

    Posté par dani-elle, 29 janvier 2013 à 18:49 | | Répondre
  • Bonsoir Daniel...
    Qu'elles soient de Khalil ou de Daniel, ces réflexions sont émouvantes tout en étant très lucides...
    En m'observant avec mon premier enfant ( j'avais 19 ans!)...ma grand-mère m'a dit ceci...
    "Elève ton fils pour lui, pas pour toi...apprend-lui la liberté sans cesser de le protèger "...

    Que cette soirée soit douce à ton coeur,
    Chaleureuses pensées...

    Posté par michèle, 29 janvier 2013 à 18:48 | | Répondre
    • Ta grand mère avait tout compris. Sans doute l'expérience.

      Posté par DANIEL GENTY, 29 janvier 2013 à 21:37 | | Répondre
  • j'aime bien ce texte de K gibran, bonne soirée

    Posté par witney18, 29 janvier 2013 à 19:21 | | Répondre
  • À Michèle

    Quelle chance tu as eue d'avoir une grand-mère comme ça. Elle avait une bonne longueur d'avance sur la plupart des gens de son époque. Cela t'a évité de faire bien des erreurs avec tes enfant j'imagine?

    Posté par kéa, 29 janvier 2013 à 19:59 | | Répondre
    • A Kéa
      Oui j'ai eu cette chance d'avoir ces grand-parents, qui ont été par leurs exemples et leurs conseils et leur amour, les replaçants bien-aimés de parents gravement déficients dans leurs rôles parentaux...
      Parfois des erreurs ont été évitées...d'autres ont été faites...je leur ai expliqué que j'étais loin d'être parfaite !!!mais dans l'ensemble cela se passe plutît bien !!!

      Posté par michèle, 30 janvier 2013 à 11:57 | | Répondre
  • Une bien jolie citation de ce grand Poète ,
    Il faudrait l'apprendre à l'école pour avoir des bases une fois adulte
    C'est compliqué l'amour ..
    Bonne journée Daniel
    a+
    timilo

    Posté par timilo, 30 janvier 2013 à 06:14 | | Répondre
    • Ah oui, c'est compliqué l'amour. Moi même je n'y comprends pas grand chose. Heureusement ma femme comprend pour moi!

      Posté par DANIEL GENTY, 30 janvier 2013 à 18:01 | | Répondre
  • Toute ma philosophie résumée dans tes mots ...

    Posté par marie-claude, 30 janvier 2013 à 16:45 | | Répondre
    • Donc je ne croyais pas si bien dire !Pas facile dans tout ça de trouver un juste équilibre. On avance sur un fil, funambules de la vie.

      Posté par DANIEL GENTY, 30 janvier 2013 à 18:09 | | Répondre
  • un article très juste.

    Posté par DAni-elle, 30 janvier 2013 à 21:06 | | Répondre
  • Je passe trop tôt aussi je relis ce joli poème de khalil Gibran
    Bonne journée Daniel
    a+
    TIMILO

    Posté par timilo, 31 janvier 2013 à 06:52 | | Répondre
  • Oui, Aimer ses enfants oblige à un détachement certain.Lors d'un groupe de personnes de plus de 70 ans, j'ai eu du mal à faire comprendre ce concept de détachement.
    Le détachement peut s'appliquer à bien d'autres choses.Pour méditer sur ce détachement, je vous conseille le livre de Jean-Marie Gueullette "laisse Dieu être Dieu en toi"petit traité de la liberté intérieure, à lire et à intégrer tout doucement, ou plutôt à se laisser imprégner.

    Posté par solange, 31 janvier 2013 à 09:24 | | Répondre
    • "Oui, Aimer ses enfants oblige à un détachement certain".

      Particulièrement quand les enfants sont difficiles par leur sensibilité, leur mal être.
      Voilà pourquoi les paradoxes servent à avancer, quoiqu'il advienne.
      Le détachement est un chemin qui mène à une sagesse.
      Plus nous avançons vers une sagesse, moins nous souffrons.

      Posté par alain thomas, 31 janvier 2013 à 13:57 | | Répondre
      • Comme c'est bien dit: plus nous avançons vers une sagesse, moins nous souffrons.

        Posté par DANIEL GENTY, 31 janvier 2013 à 14:47 | | Répondre
  • Oui je me suis aperçu que tu était très matinal. L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt.

    Posté par DANIEL GENTY, 31 janvier 2013 à 14:41 | | Répondre
  • Merci pour l'info, Solange et pratiquons le détachement !

    Posté par DANIEL GENTY, 31 janvier 2013 à 14:44 | | Répondre
Nouveau commentaire