Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

26 décembre 2012

Les bonnes questions à se poser

l'âme 2

 

- Pourquoi sommes-nous sur terre ?

 

- Avons-nous une destinée à réaliser ?

 

-Les événements qui nous arrivent sont-ils dus au hasard ou ont-ils une signification particulière ? Déterminisme ou libre arbitre ?

 

-Avons-nous une âme ? Si oui arrivons-nous à faire la connexion avec notre être physique ?

 

- Avons-nous réussi à donner un sens à notre vie ?

 

- Sommes-nous les seuls êtres vivants dans l’immensité du cosmos ?

 

-Est-ce que Dieu existe ?

 

- Notre esprit disparaît-il à la mort de notre corps physique ?

 

-Avons-nous réussi à nous libérer un peu de nos désirs et de notre éducation ?


Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Les bonnes questions à se poser

  • La "vraie" question est indicible, mais sa réponse donne toutes les réponses à toutes les fausses questions... Bien amicalement, Daniel

    Posté par Phène, 26 décembre 2012 à 09:40 | | Répondre
  • Réponses

    - Pourquoi sommes-nous sur terre ?
    Je n'ai pas de réponse certaine. Très intimement, je pense être là pour une "mission".

    - Avons-nous une destinée à réaliser ?
    Je n'ai pas de réponse certaine. Je pense que chaque être humain a un chemin et que son chemin est la Voie.

    -Les événements qui nous arrivent sont-ils dus au hasard ou ont-ils une signification particulière ? Déterminisme ou libre arbitre ?
    Je n'ai pas de réponse certaine mais je ne crois pas au hasard et donc je ne crois pas à l'injustice car tout a un sens pour moi, c'est juste une intuition.
    Certes, nous avons un libre arbitre, seulement tout est conditionné dans cette société qui est devenue au fil du temps une "fabrique". Nos choix sont donc de plus en plus limités et notre liberté est une douce illusion, sauf pour certains êtres rares.

    -Avons-nous une âme ? Si oui arrivons-nous à faire la connexion avec notre être physique ?
    Je n'ai pas de réponse certaine mais pour l'instant, je rejoins la vision bouddhiste qui ne croit pas en l'âme. Certes, au niveau relatif, nous sommes bien des individus séparés mais au niveau absolu, dans la Lumière, nous sommes indivisibles, avec absence d'identité intrinsèque.
    C'est pourquoi il m'est facile de répondre à la deuxième question. Lorsque nous nous connectons au Divin ou à la Source, nous sommes tous capables de le faire et ainsi, il n'y a qu'une Source.

    - Avons-nous réussi à donner un sens à notre vie ?
    Si nous sommes des êtres spirituels, nous donnons un sens à notre vie. Ceci dit, il existe des êtres très simples, qui ne se posent pas ce genre de question et qui donnent un sens à leur vie.

    - Sommes-nous les seuls êtres vivants dans l’immensité du cosmos ?
    Je n'ai pas de réponse certaine mais la probabilité pour que nous soyons les seuls êtres vivants dans l'immensité du cosmos est infime.

    -Est-ce que Dieu existe ?
    Je n'ai pas de réponse certaine mais je crois que non, ce qui n'empêche pas la foi.
    Dieu est une appellation.
    Pour exister, il faut qu'il y ait autre chose.
    Par exemple, nous les humains, existons par rapport aux autres êtres humains.
    Pour Dieu, qui serait le seul créateur, il ne peut exister par rapport à autre chose puisqu'il n'y aurait rien d'autre.

    - Notre esprit disparaît-il à la mort de notre corps physique ?
    Je n'ai pas de réponse certaine mais j'ai l'intime conviction que lorsque le corps meurt, l'esprit demeure. L'esprit est non né et rien ne peut causer sa mort. Intemporel.

    -Avons-nous réussi à nous libérer un peu de nos désirs et de notre éducation ?
    C'est le chemin. L'Eveil est graduel. L'objectif est de nous libérer peu à peu des attachements, de l'ignorance et de l'aversion. En ce sens, nous nous libérons progressivement de nos désirs... Et en nous libérant, nous nous libérons également du conditionnement et donc de notre éducation.

    Posté par alain thomas, 26 décembre 2012 à 11:33 | | Répondre
  • J'acquiesce !

    Alain,
    Oui, mais...
    Putain de conjonction de coordination qui introduit forcément un avis contradictoire.
    C'est un mot de tapette !
    Je fais ci, mais...
    Je suis d'accord, mais...
    Mais quoi au juste !
    D'accord avec toi, Alain...
    Sauf que...
    Sauf que quoi, au fait ???
    Ah oui...
    Manu avala son champagne d'un trait. Les bulles picotèrent les coupures de ses joues.Ca lui brûla l'intérieur, comme de l'acide sulfurique.
    - Il est pas bon ce champagne ?
    -Si, Monsieur.
    Di Canio saisit la bouteille par le goulot. Des gouttelettes d'eau coulèrent sur son pantalon noir. Il l'a présenta à Manu.
    -Les gros doigts de Di Canio guidèrent la lecture. Manu vit surtout son énorme chevalière en or. Ca devait faire vachement mal quand le boss décochait un direct du droit.
    - C'est une cuvée prestige, Manu, et je ne bois que ce champagne, parceque c'est une cuvée Di Canio, petit, regarde bien.
    Ooooh, merde alors !
    Excuse mon Alain...
    J'étais en plein polar.
    On disait quoi au juste ?

    Moi, je suis d'accord avec toi, sur ce que tu dis, et tes incertitudes me donnent envie de dire :
    Finalement, on devrait prendre un peu de tout, sans se laisser prendre nulle part.
    Quand penses-tu mon Alain ? Dis ?

    Posté par Eve Lyne, 26 décembre 2012 à 13:01 | | Répondre
  • A Phène

    Questions-réponses....On cherche, on essaie de comprendre. Devant l'immensité qui s'offre à moi, je me sens tout petit.

    Posté par Daniel, 26 décembre 2012 à 15:59 | | Répondre
  • A Alain

    Tes réponses sont intéressantes, Alain. Je suis d'accord avec toi, sauf sur l'âme. J'ai la sensation que nous avons une autre partie de nous même, invisible et qui fit le lien entre toutes nos vies.
    Bien à toi.

    Posté par Daniel, 26 décembre 2012 à 16:03 | | Répondre
  • très intéressant ton billet!

    Posté par dani-elle, 26 décembre 2012 à 17:44 | | Répondre
  • Daniel

    je savais que tu avais une opinion sur l'âme, d'autant plus que sur le blog, vous avez tous foi en votre âme.
    Alors je vais approfondir si tu veux bien.
    L'homme que je suis a une mission sur cette terre, dans cette vie : l'autre.
    Comment suis-je arrivé ? Par quel moyen ?
    Mystère bien sûr, mis à part les spermatozoïdes de papa et l'ovule de maman.
    Mon âme donc, celle qui s'est introduite dans l'embryon, quelle est-elle en fait ?
    Mystère toujours. Sauf que :
    Tant que nous renaissons, notre mission n'est pas terminée. Nous avons donc un corps mental, sans consistance. On parle des âmes errantes, que l'on peut connecter par le spiritisme par exemple, ces âmes qui n'en ont pas fini avec leur chemin et qui se réincarnent. Ces âmes-là ont effectivement encore un brin d'identité justement parce qu'elles n'ont pas encore réalisé leur vraie nature.
    Mon père et ma mère par exemple, à l'heure de leur mort, sont montés directement.
    Pourquoi ?
    Parce que je ne les ai pas ressentis près de moi, comme mon oncle par exemple.
    Mon père est monté directement parce que je l'ai senti monter directement. Il en a terminé avec la renaissance, enfin je pense.
    Alors, il a rejoint la Source, là où il n'y a plus d'âmes individuelles mais un Tout indivisible. C'est, je crois, notre destinée à tous... rejoindre la Source qui est Lumière, Energie, Amour... Dieu.

    Posté par alain thomas, 26 décembre 2012 à 18:20 | | Répondre
  • Parfois les chemins de la vie sont si tortueux et torturants qu'il est évident et nécessaire de se poser des questions...
    Tenter de répondre aux tiennes et ce dans le désordre !

    Poussières cosmiques nous sommes, alors pourquoi serions-nous les seules à évoluer dans l'univers ?...
    Et si nous sommes sur cette planète c'est pour accomplir selon notre prédestination...
    Le hasard je n'y crois pas ! mais je pense que notre existence à un sens même si parfois il nous échappe !...
    Quand au libre-arbitre à cause d'interventions intempestives il est parfois mis à rude épreuve !!! et dans les épreuves l'Esprit s'est souvent chargé de mettre au pas le trop contrôlant mental...
    Une âme...grand-dieu ! c'est l'ultime chose que je veux pas perdre...
    Quant à un possible Dieu, si Il Est, Ll est dans le tabernacle de mon âme...

    Cher Daniel que voici de vastes et sérieux sujets à analyser alors que j'avais une folle envie de finir l'année les idées en roue libre !

    Aimablement, te souhaiter une agréable soirée, Michèle...

    Posté par michèle, 26 décembre 2012 à 20:03 | | Répondre
  • à Phène

    " La "vraie" question est indicible, mais sa réponse
    DONNE TOUTES LES RÉPONSES
    à toutes les fausses questions. "

    WOW ! c'est magnifique ce que tu dis là Phène !
    Évidemment ça s'adresse à qui a des "oreilles pour entendre" !

    Posté par kéa, 26 décembre 2012 à 22:05 | | Répondre
  • je ne me pose pas ce genre de questions.je suis c'est tout.

    Posté par telos, 27 décembre 2012 à 08:48 | | Répondre
  • A Alain

    C'est aussi comme cela que je ressens les choses. Moi je n'ai pas de chances car je pense que ce n'est pas ma dernière vie. Il va me falloir revenir( à mon avis j'ai trop fait de bêtises). Et puis surtout je ressens que je ne suis pas fini spirituellement. J'ai encore des choses à apprendre.

    Posté par Daniel, 27 décembre 2012 à 12:01 | | Répondre
  • A Michèle

    Tes réponses me paraissent très sensées mais, tu as raison, continuons à vivre et à profiter du temps qui passe sans, non plus, nous poser trop de questions.
    Je te souhaite une belle année 2013 et longue vie à ton blog.

    Posté par Daniel, 27 décembre 2012 à 12:06 | | Répondre
  • Sur quel trottoir ?

    la Lyne, ton polar, j'ai pas tout compris alors je pense rien tu vois !
    Daniel, t'inquiète, moi aussi j'ai d'autres vies à faire ici parce que des conneries, j'en ai fait mon lot et c'est pas fini.
    Mais bon, on avance tout de même et puis nous avons de la chance, il y a pire comme conditions de vie mais attention, la prochaine fois, on ne sait pas du tout sur quel trottoir on va naître.

    Posté par alain thomas, 27 décembre 2012 à 16:21 | | Répondre
  • belle soirée

    Posté par dani-elle, 27 décembre 2012 à 17:35 | | Répondre
  • Daniel et Alain

    Certains disent que nous allons d'une incarnation à l'autre...
    d'autres disent qu'il est très très très difficile d'obtenir un corps humain (Milarépa et d'autres)
    qu'il est la porte de la libération et que lorsqu'on en a un il ne faut pas laisser passer sa chance de traverser le seuil.
    Laquelle des deux version est-il plus sage de retenir ? Moi je préfère la deuxième,... afin de mettre toutes les chances de mon bord. C'est maintenant que ça se passe; c'est maintenant qu'il me faut franchir le seuil. Et pourquoi pas ? qui aurait-il de mal à cela ?

    Posté par kéa, 27 décembre 2012 à 17:39 | | Répondre
  • Traverser le seuil

    Évidemment traverser l'océan de maya par soi-même est absolument impossible, même dans un milliard de vies.
    L'abandon à "Cela" peut me faire traverser, ici maintenant.
    Mais pour un humain "l'abandon" est la difficulté ultime tant on veut le faire par soi-même.

    Posté par kéa, 27 décembre 2012 à 18:06 | | Répondre
  • Salut Kéa

    Comme toi et Daniel, j'ai l'intime conviction que nous allons de vies en vies mais je n'en ai pas la certitude.
    Et puis quand a eu lieu notre big bang personnel, sous quelle forme et qui peut dire si c'est sa dernière vie ou pas ?
    Et si c'est sa dernière vie, a-t-on encore une identité, une âme ou pas ?
    Tu vois, ce genre de questions, je ne sais pas s'il faut se la poser, je ne crois pas en fait.
    Si déjà on arrive à donner autour de soi, à apporter un peu de bonheur, c'est déjà bien car pour le reste, ça nous dépasse tous.

    Posté par alain thomas, 27 décembre 2012 à 21:02 | | Répondre
  • Voilà ! pas de certitude !

    Oui c'est ça ! ça nous dépasse tous autant que nous sommes.
    On peut adhérer à un concept ou à un autre, mais c'est tellement vaste.
    Le mieux c'est de ne s'enfermer dans aucune certitude quelle qu'elle soit.
    Ce qui compte vraiment c'est comme tu dis :
    "Si déjà on arrive à donner autour de soi, à apporter un peu de bonheur"...
    Un tout petit peu, c'est énorme... parce que c'est un diamant à chérir éternellement.

    Posté par kéa, 27 décembre 2012 à 21:19 | | Répondre
  • Beaucoup de questions d'un seul coup la,,ceci dit chacun perçoit une réponse suivant ces opinions,ces croyances,je donne quelques réponses,oui je crois en un Dieu,tout comme je crois a la réincarnation,a la mort de notre corps physique,a l'immortalité de notre Ame,je crois aux habitants sur les autres planètes car pour quoi seront nous les seuls?un sens a sa vie,oui pour moi c'est de progresser sagement sur mon chemin,a bientôt

    Posté par maylie, 28 décembre 2012 à 00:32 | | Répondre
  • A Kéa et Alain

    Incertitude. Beaucoup de choses nous dépasse. De temps en temps je pense à tout ça, à l'Univers, à la vie, à la mort. C'est vertigineux. Acceptons ce mystère....Et faisons ce que nous avons à faire.
    Ma chère Kéa où en est tu de la tempête de neige. Peux tu sortir de chez toi?

    Posté par Daniel, 28 décembre 2012 à 16:17 | | Répondre
  • Daniel

    Il y a pourtant en nous un encroit de "certitude"...
    inexprimable en parole
    qui n'a rien à voir avec les croyances et des concepts
    "dans un monde que nulle pensée ne foule" (Rilke).

    Oui Daniel, "Mon pays c'est l'hiver"
    et c'est magnifique derrière chez moi
    une féérie.
    Dans ma région nous avons eu de moins grandes quantités
    mais ça fait tout de même une semaine qu'on déneige et déneige.
    On a l'habitude !
    Les centres de ski sont très fréquentés
    et ça fait la joie de plusieurs.

    Posté par kéa, 28 décembre 2012 à 17:10 | | Répondre
  • Un questionnement que nombre d'entre nous se pose!
    Pourquoi être sur terre?pour évoluer selon moi, une mission à accomplir , un chemin qui nous y ramène toujours. Une âme qui nous sert de guide pour peu qu'on l'écoute .Pourquoi serions nous seuls ?
    Soyons à l'écoute des uns des autres car nous sommes tous reliés Bonne soirée Arlette

    Posté par Arlette, 28 décembre 2012 à 21:55 | | Répondre
  • Hello,
    Il y a longtemps que je me suis posée ces questions, ce fut le début d'une quête incroyable et riche, je crois mieux comprendre maintenant mais suis loin de tout savoir et heureusement d'ailleurs, sachons rester humbles, bon samedi

    Posté par witney18, 29 décembre 2012 à 10:53 | | Répondre
  • A Arlette

    Oui nous sommes tous reliés. Cultivons encore plus le partage et l'échange, le respect et la tolérance.

    Posté par Daniel, 29 décembre 2012 à 18:53 | | Répondre
  • A Witney

    Nous avons toujours à apprendre. D'ailleurs si nous sommes sur la terre, c'est sans doute pour cela. La vie est la meilleure des école d'apprentissage pour qui sait tirer la leçon des erreurs et des épreuves.

    Posté par Daniel, 29 décembre 2012 à 18:56 | | Répondre
  • Questions et réponses

    Si, comme on le dit, l'important n'est pas de trouver les bonnes réponses, mais de poser les bonnes questions...je crois que tu te poses les "bonnes", Daniel...

    Je me pose les mêmes, bien sûr...et je cours après des petits "bouts" de réponses...

    Mais le plus drôle, c'est qu'à chaque fois que j'en trouve un "bout", j'ai de nouvelles questions... ))

    Posté par La Licorne, 04 janvier 2013 à 21:33 | | Répondre
  • Bon, j'essaie quand même de donner mes "bouts de réponse" :

    - Pourquoi sommes-nous sur terre ?

    Parce que nous avons encore à évoluer et que la vie sur Terre est une "école"..qui par ses "contraintes" nous oblige à nous surpasser...

    - Avons-nous une destinée à réaliser ?

    Nous sommes venus dans un certain but...mais souvent , nous oublions lequel...il nous faut le retrouver...

    -Les événements qui nous arrivent sont-ils dus au hasard ou ont-ils une signification particulière ? Déterminisme ou libre arbitre ?

    Il n'y a pas de hasard...
    Tout a une signification...(ou rien n'en a !)
    Nos "futurs possibles" sont déjà écrits mais nous avons la liberté choisir notre route à chaque instant (fausse contradiction, vrai paradoxe (du temps) !)

    - Avons-nous une âme ? Si oui arrivons-nous à faire la connexion avec notre être physique ?

    L'âme est précisément ce qui fait le lien entre le corps (partie matérielle) et l'esprit (partie immortelle). Elle comprend tout ce qui est "intangible" en nous (mental, émotions....). Elle accumule les expériences mais elle est temporaire...

    - Avons-nous réussi à donner un sens à notre vie ?

    Notre vie prend son sens au fur et à mesure que nous élargissons notre conscience et que tout ce qui nous arrive prend sa place dans le grand "puzzle" de l'existence...c'est en passant d'une vision partielle à une vision plus "globale" du monde et de nous-même que nous trouvons le "sens"...

    - Sommes-nous les seuls êtres vivants dans l’immensité du cosmos ?

    Certes, NON !

    -Est-ce que Dieu existe ?

    Le poisson se demande aussi si la mer existe...
    Il ne l'a jamais vue : il est "dedans" !!!!!

    - Notre esprit disparaît-il à la mort de notre corps physique ?

    L'esprit est notre partie "immortelle", "divine", il est notre véritable essence, il "est" de toute éternité...et ne peut disparaître...

    - Avons-nous réussi à nous libérer un peu de nos désirs et de notre éducation ?

    C'est à chacun de répondre...
    On ne s'en libère jamais "totalement" , mais le fait de comprendre qu'il est nécessaire de s'en libérer est déjà un grand pas !

    Se "dés-éduquer" revient à scier un à un les "barreaux" de la prison mentale qui nous fait croire que nous sommes de "pauvres bougres" sans valeur et sans but...perdus dans l'immensité d'un monde froid et inhospitalier...

    Se dés-éduquer revient à accepter de remettre en cause les choses les plus élémentaires qu'on nous ait apprises..il faut tout remettre "à plat"...

    Krishnamurti est d'ailleurs un de ceux qui a osé le faire...de façon "radicale" !

    Bonne journée, Daniel !

    Posté par La Licorne, 05 janvier 2013 à 09:18 | | Répondre
  • A la Licorne

    Je partage tout à fait tes réponses et j'apprécie beaucoup ces deux là!
    -"Notre vie prend son sens au fur et à mesure que nous élargissons notre conscience et que tout ce qui nous arrive prend sa place dans le grand "puzzle" de l'existence...c'est en passant d'une vision partielle à une vision plus "globale" du monde et de nous-même que nous trouvons le "sens"..."

    -"Se "dés-éduquer" revient à scier un à un les "barreaux" de la prison mentale qui nous fait croire que nous sommes de "pauvres bougres" sans valeur et sans but...perdus dans l'immensité d'un monde froid et inhospitalier...

    Se dés-éduquer revient à accepter de remettre en cause les choses les plus élémentaires qu'on nous ait apprises..il faut tout remettre "à plat"...

    Krishnamurti est d'ailleurs un de ceux qui a osé le faire...de façon "radicale" !"

    Sur ces deux sujets il y aurait beaucoup à dire et écrire.

    Posté par Daniel, 05 janvier 2013 à 10:32 | | Répondre
  • La Licorne

    Merci La Licorne de ces très belles réflexions en réponse aux questions formulées par Daniel.
    Elles sont d'une sagesse profonde... ancienne dirais-je.

    Se dés-éduquer est une belle formule.
    J'aime bien le terme "dépoussiérer" ou dé-couvrir, ôter, comme si notre esprit est voilé et qu'il faille le dé-voiler pour qu'il retrouve graduellement sa vraie nature.

    Le petit enfant qui s'en va trop tôt n'a pas eu le temps de faire cette dé-couverte sur le chemin.

    Comment est-il possible de penser encore aujourd'hui que notre esprit puisse mourir en même temps que notre corps ?

    Posté par alain thomas, 05 janvier 2013 à 16:21 | | Répondre
  • Réponse à Alain

    Merci Alain...

    Tes réflexions me plaisaient bien aussi...

    Ceci dit, je n'aurais pas répondu ainsi il y a cinq ou dix ans et sans doute répondrai-je aussi un peu différemment dans cinq ou dix ans...notre vision des choses est en perpétuelle transformation et c'est bien ainsi !

    En tout cas, une des premières choses que notre société devrait faire, c'est se re-pencher (sans peur) sur le thème de la mort...
    Tout notre "système" est devenu fou et irresponsable...parce qu'on croit qu'après notre mort, c'est le néant...

    Et puis, comprendre que le réel est "voilé" (comme disait Bernard d'Espagnat) est aussi un thème à creuser...surtout en ce moment, où nous allons tout droit ...
    vers le "dévoilement" !

    Posté par La Licorne, 06 janvier 2013 à 12:15 | | Répondre
  • La Licorne

    Oui c'est le principe de l'expansion de l'univers, sous sa forme spiralaire.
    Comme nous sommes intriqués, nous évoluons aussi de la même façon. Ainsi, ce que nous disons et vivons aujourd'hui est une expérience différente de celle que nous avons pu vivre il y a cinq ans et également différente de celle que nous vivrons dans cinq ans. Le changement est permanent.
    C'est pourquoi il y a une infinité de vérités et contre vérités qui sont pensées, dites ou écrites et qui donnent à la vie cette extraordinaire capacité à se manifester sous une infinité de formes qui évoluent.
    Notre esprit est sans cesse en alerte, grâce au flot continu de la conscience, aussi bien face à nous-mêmes en tant qu'être que face au monde de l'apparence qui défile devant nos yeux.
    Nous allons sans doute vers le dévoilement car l'accélération du temps est phénoménale.
    Si l'on prend en compte simplement la vitesse à laquelle notre technologie évolue, il est logique de penser que nos enfants et petits enfants vont vivre des mouvements exceptionnels.
    Ma grande inquiétude réside dans l'intime conviction qu'une grande partie de cette présente humanité n'est pas du tout prête pour ces changements profonds et splendides car il faudra renouer avec les valeurs traditionnelles et les messages de notre Terre-Mère.

    Posté par alain thomas, 06 janvier 2013 à 13:46 | | Répondre
  • La Licorne et Alain

    Je trouve votre conversation intéressante. Grâce à vos points de vue, j'enrichis ma propre démarche. C'est cela aussi le partage et l'échange.

    Posté par Daniel, 06 janvier 2013 à 18:44 | | Répondre
Nouveau commentaire