Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

20 décembre 2012

Amours d'enfants

Rappelons nous notre premier amour. Nous étions encore des enfants et notre coeur battait très fort. Alain nous raconte avec sensibilité ce moment merveilleux et si intense.

enfants

J'ai neuf ans et je suis amoureux fou...

Mon cartable est sur notre dos parce que nous nous tenons la main.
Nos maisons sont l'une en face de l'autre en pleine nature, c'est le froid de l'hiver.
Il nous faut parcourir cinq cents mètres à pied et passer par un sous-bois pour atteindre la petite église juste avant l'école.

Nous avons neuf ans tous les deux et nous sommes amoureux fous...

Elle est sur le pas de sa porte et me tends sa main. Je ne peux pas la regarder parce que je dois prendre sa main, mon père me dit toujours de ne pas la lâcher sur le chemin.
Elle, elle me regarde, je le sais, mon coeur bat plus vite et je ne sais pas pourquoi.
Au contact de sa paume sous la mienne, je n'existe plus, je suis transporté ; les oiseaux, les graines, le chemin, tout ce qui bouge, s'entend, tout est suspendu dans un présent merveilleux.
Je sais que mon nez commence à couler, confronté au froid mais je tiens sa main et plus rien d'autre ne compte.

Je crois que je l'aime mais je ne sais pas exactement ce que cela signifie sinon que tous mes sens sont en alerte, ébranlés, bringuebalés.

Pas un mot ne sort de nos bouches tant que nos mains sont jointes. Pourquoi ?
Parce que c'est comme un saut dans le vide. L'amour de deux enfants c'est comme un saut dans le vide.

C'est merveilleux.

Alain Thomas

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Amours d'enfants

  • C'est un instant magique où l'on découvre avec joie que ce beau sentiment d'amour a le pouvoir de faire battre deux Coeur à l'unisson. Une porte s'ouvre sur l'irréel en ce monde... Bon jeudi, Daniel

    Posté par Phène, 20 décembre 2012 à 09:11 | | Répondre
  • Unis dans l'harmonie du coeur... comme deux anges...
    Que ta journée soit douce Alain, mon bel ami.

    Qu'elle le soit aussi à vous Daniel et à tous !

    Posté par muriel, 20 décembre 2012 à 09:25 | | Répondre
  • A Phène

    Je me souviens de mon premier amour. Que d'émotions !Je n'arrêtais pas de passer devant chez elle dans l'espoir qu'elle sorte pour me voir.

    Posté par Daniel, 20 décembre 2012 à 10:11 | | Répondre
  • A muriel

    Merci à vous et que la paix rayonne dans votre coeur et autour de vous.

    Posté par Daniel, 20 décembre 2012 à 10:13 | | Répondre
  • Musique

    Pour illustrer ta belle histoire, Alain, j'ai choisi une musique qui me plaît beaucoup(Luz Casal qui chante souvent dans le films d'Almodovar)

    Posté par Daniel, 20 décembre 2012 à 10:20 | | Répondre
  • muriel

    Les anges existent muriel, ils sont en nous.
    Intemporels, ils émanent du coeur et des intuitions.
    Quand ils s'aiment, tout est pur autour d'eux, la musique emplit l'espace.
    Tu es un ange muriel, un petit ange de cristal, un cristal de miel, à la douceur infinie...

    Posté par alain thomas, 20 décembre 2012 à 11:14 | | Répondre
  • Daniel

    Merci pour cette musique, profondément triste et humaine, qui prend les tripes, le coeur, les larmes, la souffrance, l'amour, la misère, la nostalgie.... l'amour, la passion, la chaleur....

    Posté par alain thomas, 20 décembre 2012 à 11:18 | | Répondre
  • merveilleux

    Cela me remonte beaucoup d'années en arrière,l'innnocence,l'amour,de fortes émotions,tout simplement le bonheur
    merci Daniel,belle journée

    Posté par maylie, 20 décembre 2012 à 11:44 | | Répondre
  • Fondant !

    Oh ! Daniel...
    Là, vous ètes trop fondant : " dans l'espoir qu'elle sorte pour me voir."

    Moi, je faisais tout pour qu'il me voit... Mine de rien... et, je passais mon chemin sans le voir...Mine de rien...
    Trop fondant pour finir.

    Posté par Eve Lyne, 20 décembre 2012 à 15:25 | | Répondre
  • Si grand, si large

    L'Amour "est comme un saut dans le vide" car il est si grand, si spacieux que l'on se sent hors de la matière.
    Plein de bonheurs à tous

    Posté par Francine, 20 décembre 2012 à 16:15 | | Répondre
  • A Eve Lyne

    Ah les femmes !!

    Posté par Daniel, 20 décembre 2012 à 17:58 | | Répondre
  • A Francine

    Bonnes fêtes , Francine, sans doute avec ta maman.

    Posté par Daniel, 20 décembre 2012 à 18:00 | | Répondre
  • A tous

    allez, je trinque une dernière fois, en levant mon verre à la santé de tous. J'espère que demain , nous nous retrouverons tous là-haut entre les mains du bon Dieu !!

    Posté par Daniel, 20 décembre 2012 à 18:03 | | Répondre
  • Un pour tous et tous pour un !

    Ca tombe bien Daniel...
    J'viens d'attaquer une bonne bouteille de Bollinger...
    Si défois c'était la dernière...
    Bonne nuit à tous.
    Il y a bal ce soir...

    Posté par Eve Lyne, 20 décembre 2012 à 18:30 | | Répondre
  • Ben oui koi ?

    C'est pas tous les jours la veille de la fin du monde !

    Posté par Eve Lyne, 20 décembre 2012 à 18:35 | | Répondre
  • un beau texte;

    Posté par dani-elle, 20 décembre 2012 à 21:15 | | Répondre
  • Amitiés philosophiques

    Avant de plonger dans la faille spatio temporelle de la non connexion je viens te souhaiter (même si tu as vécu de tristes choses ces derniers temps) le meilleur pour les temps qui viennent et t'offrir mes plus sincères amitiés philosophiques.

    Posté par Ariaga, 21 décembre 2012 à 20:03 | | Répondre
  • Ariaga

    Merci du fond de mon coeur

    Posté par alain thomas, 21 décembre 2012 à 20:08 | | Répondre
Nouveau commentaire