Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

12 octobre 2012

L'inspiration créatrice

S’il y a bien une chose qui m’interpelle, m’intéresse et me fascine, c’est l’inspiration créatrice. Je me demande toujours d’où elle vient. Elle est spontanée, incontrôlable. Elle jaillit de je ne sais où. C’est une onde, une vibration de vie qui s’exprime à travers un art. Elle ne peut être formatée ou alors elle meurt. C’est une source de vie mystérieuse. L'inspiration créatrice n'est ni répétition, ni copiage.

« Quant à l’inspiration créatrice, ce chemin détourné, imprévu qui mène à l’émotion artistique, on ne peut la réduire à aucune explication : il suffit de voir le résultat quand on veut en faire un itinéraire balisé, quand on tente de reproduire artificiellement ces forces mystérieuses de l’imaginaire qui transcendent l’analyse et le savoir-faire. Que les totalitarismes entreprennent de créer un art "officiel", ou que les artistes eux-mêmes décident de s’enfermer dans un système dogmatique, au service d’une pensée unique, la création meurt quand on la "normalise", quand on lui refuse la liberté de l’inexplicable. L’art n’est qu’une synthèse nécessaire et fragile entre la technique et le mystère. Vouloir le réduire à l’un des deux n’est qu’un facteur de stérilité. »

Texte de Didier van Cauwelaert figurant sur le blog de Florinette : http://leslecturesdeflorinette.over-blog.com/

Pour illustrer ces propos, voici les œuvres récentes de peintres figurant dans la galerie du blog. Je souhaite rendre hommage à leur inspiration créatrice. C'est un beau travail qui, personnellement, me touche beaucoup. En tout cas, on ne peut rester indifférent à ce qui vient s'offrir à nos yeux.

ameRegard de l'âme de Francine Plantet

 

paysageLes joncs rouges de Karen  Spano

 

DETERMINATIONDétermination de Gaïa Orion

 

Joelle_Broceliandre_2008 Brocéliande de Joelle Chen

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur L'inspiration créatrice

    Peinture intuitive

    Daniel tu as justement sélectionné une de mes peintures qui illustre parfaitement ton propos : oui, "regard de l'âme" a été réalisé de manière intuitive, sans modèle ni dessin préalable, à part quelques finalisations réfléchies suite à une observation attentive. Je n'arrive pas encore au stade où je peux peindre ainsi pour tout ce que je fais, loin de là, et vouloir retrouver cette intuition créative me bloque alors même que je sais qu'il faut lâcher prise. Du coup je passe des périodes à vide ... attendant de laisser à nouveau couler de la Source cette énergie créatrice.

    Posté par Francine, 12 octobre 2012 à 15:21 | | Répondre
  • A francine

    Je suis comme toi avec l'écriture. Il y a des périodes où j'ai beaucoup de mal à écrire car je suis bloqué. Je n'ai pas l'inspiration. C'est un peu le cas actuellement: pas d'idée, pas d’impulsion créatrice. Alors j'attends.......

    Posté par Daniel, 12 octobre 2012 à 16:06 | | Répondre
  • Café bien brûlant...

    Servi par Francine, dans sa belle cafetière bleue d'autrefois...
    "Nature morte" parait-il...
    Quand je te vois Francine, je pense à mon oncle, le peintre.
    Pas facile de vivre aux côtés d'artistes...
    Ces gens là nous échappent.
    Mais si on se tait, si on observe, mine de rien...
    Ils ont des ailes pour exprimer des choses.
    Ah! les yeux...
    Il y a tant à dire quant à l'oeil: Le bon et le mauvais.
    Les yeux sont des antennes...
    Ils nous disent tant de choses sans langage.
    Pour un peintre, faire des yeux...Mais! n'est-ce pas un martyr ???
    Bon, Francine...
    En attendant que vous retrouvassiez vos pulsions, toi et le Daniel...
    Savourons notre café bien brûlant servi dans ta Nature morte...

    Posté par Eve Lyne, 12 octobre 2012 à 18:34 | | Répondre
  • Le regard

    Je comprends que la peinture puisse vos émouvoir Daniel, car les pinceaux comme la plume sont le prolongement du cœur ou de l’âme… et quand ils touchent celui qui reçoit, l’échange est précieux.

    Francine,
    J’aime tout particulièrement cette toile « regard de l’âme » car on y voit tant de choses. Mais je n’en dirai rien car ce que je ressens en regardant ton œuvre est intérieur et profond. C’est difficilement exprimable… les mots parfois sont absents.
    A plusieurs reprises alors que je visitais ton blog j’ai voulu te laisser un commentaire par rapport à cette toile mais comme souvent je suis dans l’hésitation, je me suis abstenue.
    Aujourd’hui alors que je vois ton œuvre c’est une invitation alors je souhaite juste te dire que je suis heureuse de te connaitre Francine (même si nos échangeons peu) car ta sensibilité, ton authenticité et ton humilité me touchent vraiment.
    Merci à toi Francine pour ce « regard » que tu portes sur la vie, sur le monde, ce « regard "vrai" » que tu portes sur le coeur et merci à vous Daniel pour ce que vous faites sur votre blog.

    Posté par muriel, 12 octobre 2012 à 19:54 | | Répondre
  • Premier pas

    Retrouver la véritable inspiration créatrice, cela me semble un premier pas de l'Eveil. L'ego disparait et la peinture, la sculpture, l'écriture, la musique, etc. coulent de la Source. Ce que l'on ressent alors est indescriptible, c'est une douce joie profonde ..., mais quelle nostalgie lorsque la connection est rompue !
    Parmi les personnes qui réalisent de la peinture à tendance abstraite plutôt lyrique (pas conceptuelle, géométrique ou trop matiériste), il y a une plus forte proportion qui s'intéresse à la spiritualité, sans doute car elles s'ouvrent à l'énergie de la Source.
    Merci muriel Hanami, le blog que tu animais m'a bien aidé à aller dans ce sens.
    Eve Lyne, tu as beaucoup de mémoire. Ma "cafetière" était plus terre à terre, mais tu en avais révélé le symbole de l'échange et de l'amitié. "Nature morte" est un terme français déplorable, la traduction du terme anglais "vie tranquille" est plus judicieuse.

    Posté par Francine, 12 octobre 2012 à 21:51 | | Répondre
  • Nature morte

    Comment ça, Francine ? !
    Tu dis: "Ma cafetière" était...
    L'aurais-tu cassé ?
    L'aurais-tu casé ?
    (sourire)

    Posté par Eve Lyne, 13 octobre 2012 à 06:43 | | Répondre
  • la beauté

    Très bon choix de peintures, Daniel ! Elles sont toutes très belles et hautement inspirées .
    Francine, ce regard est vraiment empli d'une grande intensité . C'est toujours un mystère pour moi de voir comment on peut représenter par la peinture toute la richesse de la vie intérieure .
    La sensibilité est une grande source d'expériences hors du commun .

    Posté par marie christine, 13 octobre 2012 à 09:38 | | Répondre
  • Le mystère et la technique

    "L’art n’est qu’une synthèse nécessaire et fragile entre la technique et le mystère. Vouloir le réduire à l’un des deux n’est qu’un facteur de stérilité."

    Le texte de Didier van Cauwelaert est plein de discernement. Voilà un homme qui expérimente, qui sait de quoi il parle.

    Cependant, j'ajouterais tout de même deux choses. Je ne peux pas prouver ce que je vais écrire là mais je vais le dire quand même.
    La technique s'acquiert certes, mais comment est-il possible qu'un enfant de cinq ans puisse jouer au piano des morceaux de musique sans lire de partitions et qui demandent une haute technicité ? Je pense qu'il existe en nous des mémoires qui nous différencient les uns des autres parce que nous avons su trouver ces dons...
    Justement par le mystère. Le mystère ici fait référence à la foi, qui nous anime ou pas. Voyez-vous, les artistes ne revendiquent pas tous leur talent, ils remercient le plus souvent. C'est cette part de mystère qui fait d'eux des grands êtres, tout en humilité, car la foi amène inéluctablement à l'humilité.

    Allez Francine, je te le dis, je ne dis pas que tu es une grande artiste, je n'en sais rien, j'aime ce que tu fais. D'ailleurs je t'ai commandé un tableau. J'en profite pour te dire, pour dire à Daniel et à Pierre-Louis que je serai à Paris (Notre Dame) le 16 novembre et que j'aurai environ deux heures l'après-midi.
    Que disais-je ? Ah oui Francine, ton humilité me bouleverse, ta finesse, ta simplicité, et le coeur que tu ouvres en grand. Je ne crois pas au hasard.

    Vous voyez, le cycle des renaissances successives (samsara) :
    De grands artistes, la vie suivante retombent tout en bas, s'accaparant le talent qui leur a été donné et qu'ils ont amplifié par leur travail. C'est un éternel recommencement.
    La clef est la foi, cette mystérieuse certitude qui nous fait courber la tête et prendre conscience que nous ne sommes propriétaires de rien, encore moins de nous-mêmes.

    Voici un lien extraordinaire qui montre ce qu'est la grâce pure du mariage entre la foi (humilité, mystère) et le talent (technique) :
    Ce garçon obèse me bouleverse, non pas par sa voix extraordinaire mais par ce visage angélique qui l'anime et me fait couler les larmes du coeur. Je ne comprends pas tout ce qui se dit mais je m'en fous. Je vois son visage et je comprends tout.

    http://biertijd.com/mediaplayer/?itemid=33967

    J'ai un deuxième lien que je ne peux malheureusement pas copier qui montre un enfant hongkongais de cinq ans, qui joue du piano comme un virtuose adulte. Inouï.

    Posté par alain thomas, 13 octobre 2012 à 16:18 | | Répondre
  • A muriel

    N'avez vous eu jamais envie de peindre vous dont la sensibilité est grande? Ecrivez vous toujours?

    Posté par Daniel, 13 octobre 2012 à 17:00 | | Répondre
  • Alain

    C'était le cas de Mozart qui a joué et composé très jeune. Réminiscence d'une vie antérieure?
    Je suis disponible le 16 novembre. J'espère que Francine et PLV, et pourquoi pas d'autres, se joindront à nous pour passer un agréable moment ensemble.

    Posté par Daniel, 13 octobre 2012 à 17:07 | | Répondre
  • Idées innées

    Extrait : Le livre des esprits.
    ALLAN KARDEC

    Quelle est l'origine des facultés extraordinaires des individus qui, sans étude préalable, semblent avoir l'intuition de certaines connaissances comme les langues, le calcul, ect. ?

    "Souvenir du passé; progrès antérieur de l'âme, mais dont lui-même n'a pas conscience.
    D'où veux-tu qu'elles viennent ?
    Le corps change, mais l'Esprit ne change pas, quoiqu'il change de vêtement."

    En changeant de corps, peut-on perdre certaines facultés intellectuelles, ne plus avoir, par exemple, le goût des arts?

    "Oui, si l'on a souillé cette intelligence ou si l'on en a fait un mauvais emploi.
    Une faculté peut, en outre, sommeiller pendant une existence, parce que l'Esprit veut en
    exercer une autre qui n'y a pas de rapport; alors, elle reste à l'état latent pour reparaître plus tard."

    Posté par Eve Lyne, 14 octobre 2012 à 05:25 | | Répondre
  • La réincarnation

    Si l'on ne croit pas à la réincarnation, il est impossible d'expliquer ces paroles de Jésus :
    "La septième génération ne passera pas sans que tu paies tes dettes jusqu'au dernier iota."

    Posté par Eve Lyne, 14 octobre 2012 à 06:14 | | Répondre
  • force

    Même si je lis peu en ce moment sur les blogs, mon "inspiration" m'envoie sur certains textes qui me donnent de la force. Merci Ami.

    Posté par Ariaga, 14 octobre 2012 à 11:50 | | Répondre
  • A Eve Lyne

    Non la "cafetière" n'est pas "cassée" mais "casée" au mur proche de l'ordinateur. J'ai employé le vocable "était" pour montrer que cette peinture avait perdu son côté trop matériel, grâce à toi qui en avait révélé son symbole d'amitié et d'échange.

    Posté par Francine, 14 octobre 2012 à 15:15 | | Répondre
  • A Daniel et Alain

    Je vous contacte par mail à propos du 16 novembre.

    Posté par Francine, 14 octobre 2012 à 15:16 | | Répondre
  • Virtuose du piano

    Merci pour le mail avec la vidéo. Un génie cet enfant. Souhaitons qu'il reste connecté humblement à la Source universelle et qu'il ne soit pas exploité par les adultes.

    Posté par Francine, 14 octobre 2012 à 15:19 | | Répondre
  • à Eve Lyne :

    Hé hé hé !
    Peux-tu me citer le chapitre et le verset de cette extrait évangélique sur le "iota" ?
    Que je le médite un petit coup ...

    Posté par PLV, 14 octobre 2012 à 16:26 | | Répondre
  • Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père...

    En effet, cher PLV ...
    Ces paroles attribuées au Christ ne sont pas dans les Evangiles.
    Va t'on savoir d'où certains êtres tiennent leurs sources...
    Monsieur Philippe de Lyon disait aussi :
    La véritable résurrection de la chair et la seule, c'est la réincarnation. Cela explique tout.
    Tous les chemins mènent à la source, n'est-ce pas ?
    Cette verset, tu ne pouvais donc pas le rencontrer sur le chemin qui est le tiens.
    Chapeau ! Tu es en grande application de L'Evangile.
    Faudra quand même que je m'y mette avant de passer à trépas...

    Pourtant, l'Evangile ne précise t'il pas que les petits enfants paieront les dettes des grands parents jusqu'à la cinquième et quelquefois jusqu'à la septième génération ?
    Selon le chemin qui est le nôtre... A méditer.
    Dis donc ami...
    Le dimanche c'est le jour du Seigneur et, il parait que l'on ne travaille pas ce jour là !!!
    Et toi, tu me fais bucher dur !

    Posté par Eve Lyne, 14 octobre 2012 à 18:28 | | Répondre
  • A l'eau Francine !

    Sers moi vite un bon café...
    Là, pour le coup... J'ai la tête comme une cafetière !
    Bonne soirée.

    Posté par Eve Lyne, 14 octobre 2012 à 18:33 | | Répondre
  • Hélène

    Témoignage écrit par Helene pour Philippe de Lyon le 10 novembre 2011

    Si l’on ne croit pas à la réincarnation, il est impossible d’expliquer ces deux paroles du Christ : » La septième génération ne passera pas sans que tu paies tes dettes jusqu’au dernier iota. Tu n’arracheras pas un cheveu à la tête de ton frère sans que cela te soit rendu ».

    Ce n'est donc pas Maître Philippe qui a écrit cela mais une admiratrice.

    La Lyne, tu es privée de bal ce soir et ton balai, je le range au placard.
    Hi hi hi !!!

    Posté par alain thomas, 14 octobre 2012 à 19:42 | | Répondre
  • J'insiste Eve Lyne !

    Ta seconde citation :
    "Les petits-enfants paieront les dettes des grands-parents jusqu'à la cinquième génération ..."
    Quel chapitre ?
    Quel verset ?
    Fais-moi plaisir, indique-moi ça, que je puisse méditer STP !
    Le Seigneur saura bien parler à mon coeur.
    Bonne nuit.

    Posté par PLV, 14 octobre 2012 à 21:00 | | Répondre
  • Et pi après tout !

    Y z'avaient qu'à pas emprunter comme des fous ces foutus grands-parents !
    Ah y voulaient vivre au dessus de leurs moyens ...
    Z'avaient qu'à faire comme le PLV :
    Adapter ses dépenses à ses ressources !
    Evidemment, on se traîne en vieille bagnole ...
    "Vous, vous ne serez jamais riche PLV", m'avait dit un ancien patron ...
    Ah bon, parce que c'est votre principal objectif à vous ?
    Eh ben ...

    Posté par PLV, 14 octobre 2012 à 21:03 | | Répondre
  • Pauvre France !

    C'est peut-être prophétique !
    Nos gouvernants empruntent à tout péter !
    On vit au dessus de nos moyens ...
    Et nos enfants paieront non seulement nos retraites, mais la dette publique ...
    Et encore, si les banques ne coulent pas !
    Ce sera peut-être le 21-12-2012 ?
    Apocalypse now ?
    Allez, je trublionne, comme d'hab !

    Posté par PLV, 14 octobre 2012 à 21:07 | | Répondre
  • Va te coucher !

    Au coin du feu le PLV !

    Posté par PLV, 14 octobre 2012 à 21:07 | | Répondre
  • La Lyne

    Non, je me suis trompé c'est bien Maître Philippe qui a écrit sur la réincarnation.
    Bonne nuit la Lyne et à toi aussi Pierre-Louis !

    Posté par alain thomas, 14 octobre 2012 à 22:25 | | Répondre
  • Monsieur Philippe de Lyon

    Tu sais quoi, Alain...
    Monsieur Philippe n'a jamais rien écris.
    Les témoignages ont sans doute été défigurés...
    Défois, un mot à la place d'un autre, ect...
    Défois, les propos s'adressaient à une personne, dans une situation particulière ,ect...
    Il me semble que l'important est le message premier:
    "Aimez vous les uns les autres."
    Si Monsieur Philippe n'avait pas accompli dans sa vie quotidienne l'exemple de Jésus, en toute humilité, il n'aurait jamais obtenu toutes ces guérisons qui témoignent d'un être
    bien avancé sur le chemin, et pourtant si ordinaire.
    Après sa mort, on a découvert qu'il payait plus de cinquante loyers à de pauvres gens.
    Et pourtant, il était très ordinaire...
    Il tapait le carton dans une brasserie de la Croix Rousse, devant une canette de bière.
    Il parlait aux âmes et tapait si juste dans ses paroles...
    Aujourd'hui, son Aura va grandissante.
    Il y a une vingtaine d'années, quasi illustre inconnu.
    Il y a longtemps maintenant, j'ai demandé à la Dame de me donner un être humain pour me conduire... Elle m'a donné Monsieur Philippe.
    Tu sais quoi, Alain...
    Sans Monsieur Philippe, je serais tombée de Charrybe en Scylla...
    A quoi bon chercher à percer le mystère de certains êtres venus sur terre pour nous éclairés.
    Observons le chemin parcouru et les actes.
    Tout est là.
    Le reste n'est que philosophie.

    Bravo ! PLV...
    Ainsi, par toi mon ami, j'm'en va mettre le nez dans l'Evangile.
    Il se peut bien que j'y trouve nulle part, ces phrases.
    Dans les Ecritures, au fil du temps...Y'a bien kéke petits trafiquotages ici et là...
    Va t'on savoir ?
    Peux tu au moins admettre que certains êtres ont accès à d'autres plans...
    Bon, allez...
    J'ai assez travailler pour ce matin, mais... j'm'en va chercher l'origine de la phrase en question.

    Posté par Eve Lyne, 15 octobre 2012 à 06:14 | | Répondre
  • Soigner la charité !

    J'admets tout ce qu'on veut !
    Eve Lyne mon amie.
    Même les théories des extrémistes du genre Hitler ou Ben Laden ...
    Aïe aïe aïe !
    Même si je ne les comprends pas.
    Ils avaient tous les deux leur logique.
    L'un de sélectionner une race soit-disant pure.
    L'autre de combattre les infidèles.
    Moi, je trouve que le message de Jésus (au travers des évangiles) est rempli de charité et de "recettes" pour atteindre le bonheur.
    Avec le soutien de l'Eglise, pour moi, ça marche.
    Alors évidemment, si on n'a jamais lu un seul évangile (environ 40 pages, lues en une soirée) comment peut-on dire que l'on connaît Jésus ?

    Votre histoire de Monsieur Philippe, elle est fort belle, mais je la connaissais déjà.
    Naturellement, il ne s'appelait pas Philippe.
    Il n'était pas de Lyon.
    Et ça ne date pas d'hier !
    Il s'appelait Monsieur Lebon (c'était un gars de Samarie).
    D'où son surnom : Le bon Samaritain.

    C'est une histoire édifiante qui est survenue en Israël, du temps de Jésus.
    Sans doute une sorte de conte, pour faire passer un message d'amour.
    (vous voyez, déjà une sorte d'endoctrinement du bonheur)
    Un clochard blessé gît au bord du chemin.
    Une prêtre vint à passer, il change de trottoir !
    Un bon juif, soit-disant charitable, passe à son tour.
    Il presse le pas, tout en regardant ailleurs.
    Un troisième personnage marche sur le même chemin.
    Il n'était pas spécialement pieux, mais possédait une certaine dose d'humanité.
    (ce qui manquait aux deux précédents compères)
    Dois-je vous confier que j'aurais aimé être dans la peau de ce troisième personnage ?
    Eh bien, ce Monsieur Lebon, il chargea le blessé sur son cheval, faisant fi du dégoût qui devait l'habiter, de l'odeur de crasse, du risque de contagion, etc ... le conduisit dans une auberge voisine, et ordonna à l'aubergiste de prendre soin du clochard.
    Il régla même d'avance l'addition par des pièces d'argent.
    Promettant de repasser plus tard pour régler les frais supplémentaires.
    C'est ti pas beau ça ?

    Quelle leçon, mes Amis !
    Moi, c'est une histoire qui me bouleverse !
    Et qui nourrit mon oraison ...

    Si vous connaissez "un autre plan" pour soulager ce clochard, je suis ouvert à vos conseils. Mais ne me dîtes pas que c'est du ressort des pompiers, du Samu social, de l'assistante sociale, etc ... Le sort de mon prochain passe, en premier, par mon regard et par mon action. Même si je ne suis pas chrétien !

    Fin du sermon.

    Posté par PLV, 15 octobre 2012 à 13:47 | | Répondre
  • Daniel

    Pour répondre à votre question, en fait il m’arrive de peindre mais disons que cela dépend des périodes.
    Je m’y suis remise il y a deux mois environ et ce de manière plus régulière.
    Par contre je suis très loin d’obtenir ce que je vois quand je regarde les toiles que vous avez présentez. Je suis vraiment admirative de ces toiles et de leurs auteurs.
    Ce sont de très belles œuvres !
    Avec la peinture, il y a ce quelque chose de différent en ce sens qu’elle peut toucher « directement » celui qui reçoit puisque sa représentation passe avant tout par le regard… tout en sachant bien sûr que cela reste très subjectif.
    Quant à l’écriture, il se trouve que j’ai de plus en plus de difficultés avec les mots. J’ai bien quelques « bricoles » d’entamées, mais bon quand ça ne vient pas, ça ne vient pas.
    Alors actuellement je laisse plus ou moins de côté.
    Bel après-midi à vous Daniel.

    Posté par muriel, 15 octobre 2012 à 16:01 | | Répondre
  • Parce qu'il était blessé, je me serais arrêté et lui aurait demandé s'il avait besoin d'aide.
    S'il m'avait répondu "oui", je l'aurais emmené pour le soigner, soit chez moi, soit chez le guérisseur, selon la gravité de la blessure.
    En tout cas, je ne l'aurais jamais déposé dans une auberge voisine, ce n'est pas un lieu pour ça.

    Posté par alain thomas, 15 octobre 2012 à 16:06 | | Répondre
  • Tout est dans l'Evangile

    Celà, je le crois fermement.
    Parfois, il vient sur la terre des êtres pour nous montrer le chemin.
    Voyez vous mes amis, nous avons une chance inouie d'être nés sans avoir connu les horreurs de la guerre... de la peur...Ect...
    Que savons nous de nous ?
    Savons nous ce que nous ferons de notre prochain ?

    Pour l'heure, je m'apprète à faire sauter mes ceps ceuillis frais !

    Bonne soirée à tous.

    Posté par Eve Lyne, 15 octobre 2012 à 19:07 | | Répondre
  • L'inspiration... Ce doux mystère

    Bonsoir Daniel,

    Cet article me parle beaucoup. Les peintures que vous déposez ici ont chacune leur style, mais si l'on s'attarde bien sur leur représentation il est possible d'y percevoir certains aspects de la personnalité de celles ou ceux qui les ont réalisées. Il en est de même pour toutes les expressions dites "artistiques"... L'inspiration reste un mystère, mais je crois aussi qu'elle est question de réceptivité... On la sent ou on y reste indifférent. Parfois même, certains se sentent avoir la fibre artistique mais ne l'exploitent pas... Quoi qu'il est soit, il me semble que nous possédons toutes et tous une inspiration qui ne demande qu'à éclore... Oser, est une excellente thérapie et ouvre l'esprit sur tant de choses !
    Si je me soigne grâce à l'écriture, l'inspiration me le rend bien (sourire)... Tout m'inspire... Et manifestement, il en est de même pour vous.

    Merci pour ce beau partage.

    Douce soirée,

    Cathy.

    Posté par Cathy, 15 octobre 2012 à 19:57 | | Répondre
  • Hello PLV !

    Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père.

    Monsieur Philippe dit encore :
    "Ne croyez pas que je sois venu vous apprendre quelque chose de nouveau. Tout ce que je dis se trouve écrit dans l'Evangile, mais voilé à dessein."

    "Je ne vous dis rien qui soit contraire à l'Evangile.
    Je vous dis peut-être la même chose, mais quelque fois aussi je vous dirai des choses qui ont été omises dans l'Evangile. Mais aucun mot de mon enseignement ne sera en contradiction avec l'Evangile."

    Je comprends mieux pourquoi la Dame m'a donné Monsieur Philippe:
    Elle savait que je n'emprunterais pas le chemin de l'Eglise catholique, mais bien le chemin de l'Eglise universelle.
    L'Evangile est UNIVERSEL.

    Posté par Eve Lyne, 16 octobre 2012 à 06:13 | | Répondre
  • Oh la la !

    "Mais voilé à dessein" ???
    Pour moi, rien n'est voilé dans mon Evangile.

    "Je vous dis peut-être la même chose"
    Pourquoi l'usage de ce "peut-être" ... qui me paraît superfétatoire ???
    Monsieur Philippe semble dire qu'il est plus doué que Jésus pour faire passer son message ...
    Soit !
    Mais alors, quel orgueil !

    "Des choses omises dans l'Evangile" ???
    Bah, oui, mais lesquelles par exemple ?
    L'Evangile est un livre "inspiré".
    Nous, les chrétiens, nous pensons qu'un Esprit surnaturel a influencé le cerveau des 4 auteurs : Jean, Marc, Luc et Mathieu.
    Quatre auteurs, quatre tempéraments, quatre styles, pour dire la même Vérité :
    Tu es appelée au bonheur éternel, à la résurrection (mystérieuse) de la chair, pas à la réincarnation.

    Sacrée Eve Lyne, tu as raison de conclure :
    "L'Evangile est universel"
    L'Eglise catholique est bien l'Eglise universelle.
    As-tu débuté la lecture de ton Evangile (le vrai) ?

    Bien avant que de te donner ce Monsieur Philippe (avec tout le respect que je lui porte) la Dame t'a donné son divin Fils.
    N'est-ce pas le plus beau des cadeaux ?
    Pour moi, c'est le Compagnon le plus fidèle et le plus aimant.
    Seigneur, augmente en moi la foi !

    Amen.

    Posté par PLV, 16 octobre 2012 à 13:07 | | Répondre
  • Ah Daniel, Dabniel,

    Je t'autorise à gommer mes messages si tu trouves qu'ils débordent d'intolérance et de prosélytisme.
    Je ne sais pas ce que j'ai ...
    Peut-être des oeillères ?

    Et pi Daniel, au final, c'est de ta faute :
    Tu publies des textes si beaux qu'ils excitent les lecteurs !

    Eve Lyne, tu ferais mieux de m'inviter à grignoter tes cèpes, plutôt que de jouer à la théologienne en jupon !
    MDR.
    Déjà que, des fois, je te vois, dans le ciel, en sorcière, sur ton balai ...
    Allo, Wyn !
    Halloween !

    Posté par PLV, 16 octobre 2012 à 13:14 | | Répondre
  • Oh le PLV ...

    Il est remonté !
    Il a oublié de prendre ses gouttes ce matin.
    Ou alors, il s'est trompé de fiole.
    Un vent de folie le décoiffe ...
    Bon aprem à tous.

    Posté par PLV, 16 octobre 2012 à 13:16 | | Répondre
  • Diversité n'est pas adversité

    Bravo mon ami !
    Résurrection...Réincarnation... : Guerre de religions !
    Tous les chrétiens n'appartiennent pas à l'Eglise catholique.
    Je me demande ce que le Christ pense de tous ces curés en soutanes...
    Pour propager son message de simplicité, lui qui marchait pieds nus au milieu des va nus pieds ...
    Carnaval Carnaval !
    Tu as de la chance mon ami Pierre Louis...
    Je ne suis pas taillée d'un bagage intéllectuel pour te voler dans les plumes en toute finesse. Je n'ai pas la ruse du serpent pour te faire avaler des couleuvres...
    L'Eglise à son utilité à n'en point douter.
    Nous vivons une époque ou les êtres ont besoin de reconnaissance, ainsi d'appartenir à des communautés, pour se rassurer les uns les autres. Douteraient-ils ???
    C'est vrai que les cathos aiment bien les femmes en jupons et pas celles qui portent des pantalons.
    Par Monsieur Philippe, ce "Petit" homme si ordinaire, je ne savais pas que la Dame m'envoyait un bon petit soldat du Christ.
    Tu sais quoi, mon ami PLV...
    Tu aurais fait un bon curé !
    Je crois bien qu'à cause de toi, je m'en va enfin me rendre à l'Evangile !
    Je vais commencer par le plus facile: Selon St Mathieu ?
    Puis, j'attaquerai l' Evangile de Marie Madeleine premier apôtre de Jésus.
    Qu'en pensez-vous mon Père ???

    Posté par Eve Lyne, 16 octobre 2012 à 15:37 | | Répondre
  • Aïe aïe aïe !!!

    Eve Lyne, vous frisez l'hérésie ...
    M'enfin, comme vous êtes sympa,
    On ne vous brûlera pas !
    Puisse la grâce vous toucher !

    Précision :
    Je ne supporte pas les curés en soutane !
    Mais que faut-il leur dire ?
    Je suis plus démuni envers eux,
    Qu'envers vous, ma chère Eve Lyne.

    Pour tout vous dire,
    Ils me font peur !
    Dieu reconnaîtra les chiens ...
    Euh, les siens (excusez-moi !)
    Peut-être ?
    A moins qu'Il ne soit perdu lui-même ...
    Dans ce mêli-mêlo.

    Posté par PLV, 16 octobre 2012 à 19:30 | | Répondre
  • Annoncé par le curé d'Ars

    Allo ! allo ! PLV, mon Père...
    Avant d'attaquer l'Evangile, je suis tomber sur le curé d'Ars...
    En ce qui concerne Monsieur tout-le-monde alias Monsieur Philippe:
    Quelque temps avant sa naissance, en 1849, sa mère, Marie Vachod, épouse de Joseph Philippe, s'était rendue auprès du curé d'Ars et celui-ci lui avait prédit :
    "Vous mettrez au monde un fils qui sera un être très élevé !"

    Au fait, mon Père...
    Une question me tracasse au sujet de Marie Madeleine :
    Votre Eglise en a fait une prostituée... Quelle hérésie !
    Madeleine était de moeurs légères mais ne faisait pas commerce de ses charmes.
    Sacrée différence tout de même...
    Confondre une prostituée avec Madame tout-le-monde !
    Pauvre Madeleine.
    L'Eglise qui est la vôtre, mon Père, n'a t'elle pas gommé ici et là...
    Une femme, en plus, Madame tout-le-monde...
    Apôtre des apôtres !!!

    Bon allez...
    J'retourne élever mon esprit.

    Posté par Eve Lyne, 17 octobre 2012 à 06:44 | | Répondre
  • Matthieu V, 18

    " Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi (la thora) un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé."

    Allo ! allo ! PLV mon Père...
    On dirait bien un langage voilé à dessein, pour signifier peut-être :
    La septième génération ne passera pas...
    Ou bien encore...
    Les petits enfants payeront les dettes...

    Bon allez...
    PLV mon ami, on arrête avec tout ça...
    Le Daniel va finir par péter une bielle , c'est pas sa tasse de thé, toutes ces bondieuseries !

    Allez Francine...
    Sers-nous un bon café bien brûlant, et que ça saute ! Non d'une cafetière !!!

    Posté par Eve Lyne, 17 octobre 2012 à 07:37 | | Répondre
  • Suppôts de Satan

    Dis-donc Alain...
    En relisant ton texte tout là haut...
    Fais gaffe, pour certains cathos, les guérisseurs sont des Suppôts de Satan...
    Par chez nous, il y a un vent du Diable ce matin !
    Pas question d'aller survoler les bois.
    Le vent, il aime pas ça mon balai.
    Du coup, je vais buché dur sur quelques versets des Evangiles, en attendant le chapelet de 15H30 sur KTO.
    Tu sais quoi, mon Alain...
    Vu que tu es souvent dans ta rutillante, tu peux aussi être au chapelet sur radio Espérance ou sur RCF. Toujours à 15H30.
    Tu imagine ce que la Dame sourirait de nous voir tous dans cet état d'union...Où que l'on soit...!!!
    Allez... Bon vent à tous.

    Posté par Eve Lyne, 17 octobre 2012 à 11:52 | | Répondre
  • moi aussi je suis une artiste

    impossible d’insérer image dommage

    Posté par natalina, 31 octobre 2012 à 23:52 | | Répondre
Nouveau commentaire