Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

16 septembre 2012

Matin et soir

Un joli texte d’Elizabeth comme je les aime……

brume3

Autrefois – mais c’était il y a bien longtemps, dans un royaume près de la mer – je n’aimais que le soir. Le soir annonciateur de la nuit, la nuit qui allait déployer tous les éventails de plumes du possible, éclatants de brillance sur sa noirceur. Ne pas savoir ce qu’elle réservait, dans ses coffres-forts de la Voie Lactée, était aussi une promesse. Les fenêtres ne s’ouvraient que sur des infinis. Le chatoiement de l’inconnu étalait son attraction inéluctable. Je me laissais nonchalamment glisser dans ces rivières de ténèbres.

Cela s’est passé. Je ne sais pas si c’est la beauté que je salue maintenant, mais j’ai découvert la gloire des matins. Le jour se lève, les nuages s’écartent pour laisser apparaître le soleil dans sa présence royale. La journée sera inévitablement ce qu’elle sera et cela recèle une joie infaillible. La splendeur de la gouache a fait place à la sécheresse de la gravure. Épuré, le dessin vient s’insérer à la place qui lui revient. L’approche de la nuit, désormais, n’est plus que la voie d’accès aux forêts les plus lointaines.

Elizabeth

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Matin et soir

    Très joli texte, j'aime beaucoup !
    Merci et bon dimanche

    Posté par Florinette, 16 septembre 2012 à 12:16 | | Répondre
  • Poèsie libérée

    Très jolie poèsie libérée.
    Je pense qu'il faut vivre pleinement ce type d'expérience pour la décrire si joliment.

    Posté par alain thomas, 16 septembre 2012 à 13:13 | | Répondre
  • comme un fleuve tranquille

    J'aime bien cette aventure intérieure qui coule paisible, profonde, symbolique et si joliment exprimée ! Comme les enfants devant un conte de fées, on a envie de dire "et la suite ?" .

    Posté par marie christine, 16 septembre 2012 à 17:06 | | Répondre
  • Soupir

    A lire les derniers commentaires de "Ouvrer votre coeur", puis le texte et les commentaires de "Matin et soir", je pousse un immense soupir, un grand soupir de lâcher prise, comme une grande libération, tant vos écrits à tous font du bien.

    Posté par Francine, 16 septembre 2012 à 17:55 | | Répondre
  • Merci...

    Merci à Daniel pour cet écho et à tous pour vos commentaires élogieux. Marie-Christine, d'autres textes sur mon blog principal : http://2009sediments.wordpress.com/
    et sur celui-ci, réservé à mes textes de fiction : http://2012fragmentaire.wordpress.com/

    Posté par elizabeth, 17 septembre 2012 à 08:26 | | Répondre
  • respirer le vent du large

    Merci Elizabeth !
    On est tous les gardiens de quelque chose .
    Tu dois être la gardienne de l'Ecriture, qui inclut le rêve, l'imagination, l'expression et la communication, l'originalité, la créativité, ainsi que le témoignage de notre histoire commune : passée, présente et toujours en devenir...

    Quelle joie, Francine, de te voir pousser ce grand soupir de soulagement ! Je ne sais pas de quelle libération il s'agit ...mais ça fait plaisir .

    Posté par marie christine, 17 septembre 2012 à 12:29 | | Répondre
  • Marie

    Francine est une artiste avec un coeur en forme de fleur qui s'ouvre en grand chaque matin et encore plus lorsque la lumière luit.
    Elle s'attriste de la dissonance qui par définition est négative et assombrit.
    Comme toute artiste, elle aime les accords parfaits.
    C'est un ange en fait.

    Posté par alain thomas, 17 septembre 2012 à 15:25 | | Répondre
  • Accords parfaits

    Il y a du vrai dans ce que dit Alain : tristes les dissonances, et il y en a beaucoup en ce monde.Je recherche les "accords parfaits", l'harmonie dans tout et entre tous. Mais tu rêves Alain, je ne suis pas un ange ! Toi aussi tu cherche les accords parfaits et ton texte est une belle poésie.

    Posté par Francine, 17 septembre 2012 à 21:36 | | Répondre
  • Des anges en devenir

    Nous sommes tous des anges en devenir.
    Je cherche la symphonie et il y en a des myriades.
    Je crois que nous pouvons à chaque instant ressentir l'accord parfait de l'univers lorsque nous marchons sur un chemin de terre aux côtés de Dame nature.
    L'imagination est à l'infini.
    La beauté est partout.
    La splendeur est là, devant nos yeux, de la terre jusqu'au ciel.
    Elisabeth parle de la nuit.
    Que la nuit est étrange, mystérieuse, féminine !
    Elle amplifie les sensations et rafraichit l'esprit.
    Elle permet d'ouvrir en grand les sens aux aguets.
    Elle dispense de toute autre nourriture ; elle nous apaise finalement et nous rappelle que les animaux règnent pendant son espace-temps comme si nous leur faisions peur quand il fait jour.
    Quelle joie de pouvoir ressentir l'amour à chaque instant de la vie dans tout ce qui est !
    La vie est sacrée.

    Curieusement, je ressens les événements de ces derniers jours comme positifs parce qu'il s'est passé quelque chose d'extraordinaire en ce 11 septembre 2012.
    Le Pape est arrivé au Liban, terre sacrée à la fois frontalière avec la Syrie et frontalière avec Israël. Il a consacré un discours en forme de message universel au nom de la paix entre frères chrétiens et frères musulmans.
    Au même moment, un film insipide et irrévérencieux était diffusé préméditoirement (mot inventé) en déclenchant une vague de colères non maîtrisées d'une frange minoritaire et extrémiste appelée "salafistes".
    Depuis, nous avons pu constater que des minorités agissantes pouvaient semer le trouble autour de la planète sans pour autant qu'il y ait des conséquences irréversibles.
    Au contraire, nous ressentons une vague majoritaire de gens responsables et pacifiques prôner la fraternité entre les peuples et leurs religions.
    Dans le même temps, il est notable de constater une propension exponentielle de cette majorité à modifier ostensiblement les politiques rétrogades à des fins de remplacement des énergies polluantes et dangereuses pour la planète.
    Le monde change à une vitesse impressionnante.
    Le mot "crise" en Chine signifie aussi "opportunité".
    L'avantage d'une crise est qu'elle permet de prendre conscience de son existence en tant que signal pour éveiller les consciences.

    "De rêveurs, vous deviendrez éveilleurs.
    Vous devez arriver à ce point
    que quiconque vous regarde - s'éveille."

    Nous pouvons encore infléchir la tendance.
    En France, il y a une possibilité pour que la dette soit canalisée si le gouvernement actuel fait des économies sur certaines dépenses publiques identifiées et qui ne servent à rien.
    Nous n'avons pas d'autre choix que d'infléchir, de changer complétement de manière de vivre et de consommer, de prendre conscience des vraies valeurs qui excluent le désir de possession et accroissent la volonté de redistribution.
    Il y a tellement de gens extraordinaires sur cette planète. Il n'y en a jamais eu autant.

    Et pourquoi pas ?!

    Posté par alain thomas, 17 septembre 2012 à 23:33 | | Répondre
  • Redistribuer

    "...prendre conscience des vraies valeurs qui excluent le désir de possession et accroissent la volonté de redistribution."

    Ce que je constate Alain c'est que plusieurs tiennent ce langage, "la volonté de redistribution" mais c'est toujours pour plus tard... redistribuer plus tard, lorsque le monde aura changé. Mais pour l'instant... pas facile. J'ai mon neveu qui est une excellente personne et qui comme nous tous veut un monde meilleur, un monde de partage. L'an dernier il a fait un super voyage qu'il méritait bien d'ailleurs, et qui selon moi lui a coûté environ 10,000 $ et moi je me dis pourquoi ne pas faire un voyage de 9,000 $ et distribuer, tout de suite là maintenant, 1,000 $ à ceux qui en ont besoin ? Oh! pas facile dans le concret !

    Posté par kea, 18 septembre 2012 à 02:45 | | Répondre
  • Une autre version des choses

    Je vous cite une une histoire que j'ai lue hier :

    Testament d'un chef indien

    Monsieur le président des États Unis d'Amérique
    nous sommes au regret de refuser votre offre
    nous ne pouvons vendre notre terre
    car notre terre n'est pas à nous
    pas plus que les étoiles dans le ciel
    ou le vent sur les herbes
    Les étoiles le vent la terre
    ce sont notre mère
    et vous comprendrez qu'un homme ne puisse
    abandonner sa mère contre de l'argent
    ni contre rien
    Veuillez agréer monsieur le président ...

    Posté par kea, 18 septembre 2012 à 02:59 | | Répondre
  • Bonne nuit Kéa

    Il n'y a qu'un chef indien pour faire un testament pareil.
    Ce testament est d'une telle puissance que rien ni personne ne peut y répondre.
    Et pourtant, c'est bien ainsi que les choses vont évoluer.
    Bien sûr qu'il va y avoir de la casse, comme dans toute crise, mais les êtres, la grande majorité des êtres, vont tous devenir des chefs indiens... à leur façon.

    Kéa, si tu dis que plusieurs tiennent déjà ce langage, c'est le premier pas indispensable.
    Imagine simplement, dans les années 70, si nous avions eu la vision du grand chef indien, on n'en serait pas là aujourd'hui.
    Cette vision prend une ampleur considérable dans l'esprit d'une certaine jeunesse et c'est elle qui va transformer le monde, pour le bien être de nos petits enfants et des générations qui suivront.

    Posté par alain thomas, 18 septembre 2012 à 06:19 | | Répondre
  • Kea

    Cette lettre est-elle récente ?
    Quelle est la politique du Canada anglophone envers les autochntones ?
    Quelles sont les intentions du nouveau gouvernement du Québec ?
    Pauline a-t-elle une marge de manoeuvre ?

    Posté par marie christine, 18 septembre 2012 à 12:02 | | Répondre
  • Alain

    Regarde ce que je lis . Très intéressant !

    "La mission de Mahomet était nécessaire, autrement, dans l'exagération de notre effort de purification, nous aurions pu finir par penser que la terre était seulement faite pour le moine, et la cité seulement comme un vestibule du désert ."
    "Quand tout est dit, l'Amour et la Force ensemble peuvent finalement sauver le monde -mais pas l'Amour seul ni la Force seule . C'est pourquoi le Christ attendait une deuxième venue, et la religion musulmane, là où elle n'est pas stagnante, attend par les Imams la venue d'un Medhi ."
    (Sri Aurobindo - Aphorismes)

    Commentaire de la Mère :
    "L'amour seul, tel que le Christ l'a prêché, n'a pu transformer les hommes . La force seule, telle que Mahomet l'a prêchée, n'a pas transformé les hommes, loin de là .
    C'est pourquoi la conscience qui est à l'oeuvre pour transformer l'humanité unit la force à l'amour, et Celui qui devra réaliser cette transformation viendra sur terre avec le Pouvoir de l'Amour Divin ."

    Je pense que ce qui se passe en ce moment dans le monde va dans le sens de cet accomplissement (d'où peut-être ton sentiment d'optimisme) .
    Bien sûr, si on ne voit que les apparences, on ne voit rien du tout !

    Posté par marie christine, 18 septembre 2012 à 14:37 | | Répondre
  • Intuition

    Marie-Christine tu as une excellente intuition pour trouver un texte si approprié à la situation et si plein d'espoir.

    Posté par Francine, 18 septembre 2012 à 17:50 | | Répondre
  • Fatima... fille de Mahomet

    Marie-Jeanne Edel, dans son livre "De l'Autre Côté" ne dit-elle pas :

    Le Grand Signe de Fatima (Fille de Mahomet) rejoint le dessein Templier de "réunir la croix et le croissant".
    Le mariage de l'Orient et de l'Occident, n'est-ce pas cette synthèse spirituelle réalisée par l'Amour existant entre l'Initié à la manière Orientale et la jeune Chrétienne d'Occident ?

    N'est-ce pas là le Troisième Secret de Fatima, révélé depuis des décennies au Vatican ?

    Posté par alain thomas, 18 septembre 2012 à 20:39 | | Répondre
  • Marie

    La lettre du chef indien je l'ai relevée dans un livre de Christian Bobin qui n'en cite qu'un extrait et je crois qu'il s'agit du grand chef amérindien Seattle qui vécut jusque dans les années 1860.
    La politique du Canada anglophone envers les autochntones ??? je ne sais trop !
    L'an dernier il est arrivé que je converse avec un amérindien de ma région qui m'a dit que lui étant très concerné par le sort des jeunes amérindiens, voulait faire quelque chose pour les aider mais que ce n'était pas facile car ceux d'entre eux qui détiennent le pouvoir ne sont pas intéressés à ce que la situation change puisqu'ils en retirent tant de profits (genre mafia amérindienne). Rien n'empêche qu'il se passe là beaucoup d'injustices. Ils sont dans des réserves et les privilèges dont ils bénéficient font qu'ils n'ont pas tant intérêt que ça à en sortir et que d'un autre côté c'est l'oisiveté... parqués dans des enclos.

    Non, étant à la tête d'un gouvernement minoritaire Pauline n'a pas beaucoup de marge de manoeuvre. Elle ne pourra pas changer grand chose.
    Mais cela fait maintenant cinq femmes à la tête des provinces canadiennes. Déjà ça c'est un changement, dans l'équilibre en tout cas.
    Eva Aariak au Nunavut, Kathy Dunderdale à Terre-Neuve-et-Labrador, Christy Clark en Colombie-Britannique, Alison Redford en Alberta et Pauline Marois au Québec.

    Posté par kea, 19 septembre 2012 à 02:14 | | Répondre
  • premier pas indispensable

    En effet c'est déjà ça comme tu le dis Alain. Je sais que mon action est une goutte d'eau dans l'océan, mais il faut bien commencer quelque part. Tout voyage aussi long soit-il a commencé par un petit pas à ce qu'on dit justement !

    Posté par kea, 19 septembre 2012 à 02:19 | | Répondre
  • la marche en avant

    Merci Kea pour ces précisions .
    Tout progresse ... Il n'est pas impossible que l'élargissement de conscience général de la terre réveille bénéfiquement toute la belle spiritualité ancestrale des Indiens du nord, qui a été étouffée mais pas annihilée . Ils ont beaucoup à nous apprendre .

    En effet, tout cela se rejoint, Alain .
    Concrètement, c'est en Inde que l'union se réalisera . 3ème guerre mondiale en Asie : réunion de l'Amour et de la Force = Perfection enfin dévoilée . Révélation de la Création .L'Amour dans TOUS ses aspects . L'Unité .

    Francine, j'ai omis celui-ci qui est aussi très éclairant :
    "Le Christ est venu dans le monde pour purifier, non pour accomplir . Il a lui-même prévu l'échec de sa mission et la nécessité de revenir avec le glaive de Dieu en main dans un monde qui l'avait rejeté ."

    Posté par marie christine, 19 septembre 2012 à 11:54 | | Répondre
  • La foi

    Franchement, je ne sais pas où se réalisera l'union et si c'est en Inde, c'est très bien mais ce n'est pas important.
    Rien n'affirme qu'il y aura une troisième guerre mondiale et si c'est le cas, elle peut avoir des conséquences sur toute la planète, pas seulement en Asie.

    Maintenant, l'espèce humaine évolue sous forme spiralaire.
    Cela signifie que c'est le Nouveau, toujours le Nouveau qui prédomine. C'est pourquoi il ne peut y avoir de prédiction qui soit juste car avec le Nouveau, on est toujours dans l'Inconnu ; on ne peut pas savoir et c'est là tout le mystère sacré de la Création.

    Je suis gêné de voir le Christ en échec revenir avec le glaive de Dieu en main dans un monde qui l'avait rejeté.
    Je ne peux pas me résoudre à voir les choses de cette façon.

    Je ne crois qu'en la paix, pour tous.
    C'est naïf tout ça mais je ne peux pas voir les choses autrement. Je ne sais pas en fait.
    Voyez-vous, la foi, c'est cette certitude qui fait que lorsque je me trouve en SA présence, je m'incline, je courbe la tête, je n'ai plus aucun doute et je m'humilie.
    Dans ce cas, aucun son ne peut sortir de moi, juste le recueillement sans mots... la présence, rien que la présence.
    Là, c'est comme une grande joie mais aussi, c'est un effacement devant tant de puissance et tant de lumière.
    C'est comme regarder le soleil, je ne peux pas.
    Devant LUI, sans que je sache comment ni pourquoi, je SUIS.
    Il n'y a plus de questions, ni de doutes.
    Peu importe ce qu'il peut bien arriver, dans ces moments-là ; on n'est plus rien, et en même temps, on est le centre, dissout dans le TOUT.

    Posté par alain thomas, 19 septembre 2012 à 23:38 | | Répondre
  • Effacement

    Oui Alain, je te rejoins:
    Devant LUI,sans que je sache comment ni pourquoi, je SUIS.
    Apprendre à n'être RIEN,ce n'est pas rien !

    Posté par Eve Lyne, 20 septembre 2012 à 04:53 | | Répondre
Nouveau commentaire