Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

01 avril 2012

Je vous dis adieu

En 1999 un cancer lymphatique est diagnostiqué chez l’écrivain Gabriel Garcia Marquez. Ses jours sont comptés et il adresse alors la splendide lettre d’adieu ci-dessous à ses amis. Gabriel José de la Concordia García Márquez, né le 6 mars 1928, est un écrivain colombien (essentiellement romancier et novelliste) lauréat du prix Nobel de littérature. Également journaliste et activiste politique, il a beaucoup voyagé en Europe. Aujourd’hui Gabriel Garcia Marquez est toujours vivant mais cette épisode douloureux de son existence l’avait amené à écrire une magnifique lettre d’adieu. J’ai déjà du la publier sur mon blog, mais je la trouve tellement belle…….

 garciaSi pour un instant Dieu oubliait que je suis une marionnette de chiffon et m’offrait un morceau de vie, je profiterais de ce temps du mieux que je pourrais. Sans doute je ne dirais pas tout ce que je pense, mais je penserais tout ce que je dirais.
Je donnerais du prix aux choses, non pour ce qu’elles valent, mais pour ce qu’elles représentent. Je dormirais peu, je rêverais plus, sachant qu’en fermant les yeux, à chaque minute nous perdons 60 secondes de lumière. Je marcherais quand les autres s’arrêteraient, je me réveillerais quand les autres dormiraient.

Si Dieu me faisait cadeau d’un morceau de vie, je m’habillerais simplement, je me coucherais à plat ventre au soleil, laissant à découvert pas seulement mon corps, mais aussi mon âme.

Aux hommes, je montrerais comment ils se trompent, quand ils pensent qu’ils cessent d’être amoureux parce qu’ils vieillissent, sans savoir qu’ils vieillissent quand ils cessent d’être amoureux !

A l’enfant je donnerais des ailes mais je le laisserais apprendre à voler tout seul.
Au vieillard je dirais que la mort ne vient pas avec la vieillesse mais seulement avec l’oubli.

J’ai appris tant de choses de vous les hommes… J’ai appris que tout le monde veut vivre en haut de la montagne, sans savoir que le vrai bonheur se trouve dans la manière d’y arriver. J’ai appris que lorsqu’un nouveau-né serre pour la première fois, le doigt de son père, avec son petit poing, il le tient pour toujours. J’ai appris qu’un homme doit uniquement baisser le regard pour aider un de ses semblables à se relever. J’ai appris tant de choses de vous, mais à la vérité cela ne me servira pas à grand chose, si cela devait rester en moi, c’est que malheureusement je serais en train de mourir.
Dis toujours ce que tu ressens et fais toujours ce que tu penses.
Si je savais que c’est peut être aujourd’hui la dernière fois que je te vois dormir, je t’embrasserais très fort et je prierais pour pouvoir être le gardien de ton âme. Si je savais que ce sont les derniers moments où je te vois, je te dirais "je t’aime" sans stupidement penser que tu le sais déjà.

Il y a toujours un lendemain et la vie nous donne souvent une autre possibilité pour faire les choses bien, mais au cas où elle se tromperait et c’est si c’est tout ce qui nous reste, je voudrais te dire combien je t’aime, que jamais je ne t’oublierais. Le lendemain n’est sûr pour personne, ni pour les jeunes ni pour les vieux.

C’est peut être aujourd’hui que tu vois pour la dernière fois ceux que tu aimes. Pour cela, n’attends pas, ne perds pas de temps, fais le aujourd’hui, car peut être demain ne viendra jamais, tu regretteras toujours de n’avoir pas pris le temps pour un sourire, une embrassade, un baiser parce que tu étais trop occupé pour accéder à un de leur dernier désir.
Garde ceux que tu aimes prés de toi, dis leur à l’oreille combien tu as besoin d’eux, aime les et traite les bien, prends le temps pour leur dire ‘je regrette’ ‘pardonne-moi’ ‘s’il te plait’ ‘merci’ et tous les mots d’amour que tu connais.

Personne ne se souviendra de toi pour tes pensées secrètes. Demande la force et la sagesse pour les exprimer.

Dis à tes amis et à ceux que tu aimes combien ils sont importants pour toi.
Envoie cette lettre à tous ceux que tu aimes, si tu ne le fais pas, demain sera comme aujourd’hui. Et si tu ne le fais pas cela n’a pas d’importance. Le moment sera passé.
Je vous dis au revoir avec beaucoup de tendresse".

 

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Je vous dis adieu

  • imperfection humaine

    Une belle lettre en effet .
    Je dirais que si on a la certitude à chaque instant de faire le maximum de ce que l'on peut faire, on n'a jamais de regrets .
    On ne peut pas regretter des insuffisances dûes à notre inconscience du moment . On ne peut que les constater et chercher à progresser sans relâche vers une conscience de plus en plus éclairée .
    Dieu voit nos efforts et sait parfaitement ce qui se passe à l'intérieur de nous .

    Posté par marie christine, 01 avril 2012 à 09:31 | | Répondre
  • Savoir dire "je t'aime", simplement

    Certains parleront de sensiblerie ou d'hypersensibilité.
    A ceux-là, je les regarderais d'abord avec compassion puis j'essayerais de les comprendre.
    L'être humain ne sait pas comment exprimer l'amour qui le pousse souvent à pleurer, de joie ou de douleur.
    Les larmes sont les mêmes. Le bonheur et la souffrance se rejoignent au moment des larmes.
    Ce texte me ressemble, pardonnez-moi de le dire mais je le pense.
    Quand l'humain est humain, au moment de la maladie qui entraîne vers la mort dans la souffrance, l'humain exprime sa tendresse avec un coeur d'enfant, quand il a pris l'habitude depuis longtemps d'ouvrir son coeur à la moindre situation.
    Je suis toujours ému devant ces démonstrations de tendresse qui ne coûtent rien, qui donnent le ton de la transparence.
    La seule question que je me pose souvent est pourquoi lorsque nous sommes en bonne santé, n'aurions-nous pas le droit d'exprimer notre coeur d'enfant avec cette même sensiblerie, cette hypersensibilité ou cette transparence ?
    Nous pouvons dire "je t'aime" à n'importe qui, chaque jour, parce que nous le pensons, même si c'est plus facile de le dire à nos proches.
    Nous pouvons pleurer tous les jours lorsqu'une émotion nous envahit, parce qu'elle est humaine.
    Nous pouvons penser à ces enfants innocents qui subissent la cupidité du monde des oppresseurs gouvernants ou tout simplement du monde des adultes autour d'eux.
    Pourquoi ce sont toujours les enfants, les vieillards, les femmes et les handicapés qui m'offrent l'occasion de verser des larmes d'amour ... sans doute parce qu'ils sont les plus fragiles et que sans la bienveillance de certains, ils traîneraient leurs blessures indélébiles tout au long de leur chemin.
    Il y a tant d'êtres humains sur terre qui meurent à chaque instant sans pouvoir offrir à leurs proches ce type de lettre, tout simplement parce qu'on ne leur a jamais appris à ouvrir leur coeur, ne serait-ce que pour dire "je t'aime".

    Posté par alain thomas, 01 avril 2012 à 09:41 | | Répondre
  • Emue au plus au point

    Quelle lettre émouvante ! Pourtant, je n'aime pas dire "je t'aime", sans doute parce que ce terme a été déformé par les personnes qui le disent pour s'en persuader alors qu'ils n'aiment pas vraiment, qu'ils sont plus en attente d'amour de la part de l'autre, ou dans un esprit de possession.
    Nous pouvons le "dire" vraiment sans le dire avec ces mots, par le respect de l'autre, des gestes tendres, des sourires, des attentions, une douceur dans le ton de la voix. La vérité profonde de notre Amour s'exprime tout naturellement quelle qu'en soit la forme.

    Posté par Francine, 01 avril 2012 à 10:21 | | Répondre
  • INFORMATION

    Dans l'obligation de quitter la France, je dois fermer le blog pour un temps indéterminé.
    Merci de votre compréhension à tous.
    A plus tard, je l'espère.

    Posté par Daniel, 01 avril 2012 à 20:35 | | Répondre
  • Ah ce bon Daniel !

    Toujours le mot pour rire !
    Le bateau coule ...
    Le patron qui file avec sa valise pleine de billets.
    Aux Iles Caïman ?
    Allez, on finira bien par le rejoindre.
    Un autre 1er avril ...

    Posté par PLV, 02 avril 2012 à 00:37 | | Répondre
  • Bon vent !

    Ben ça alors !
    Pourquoi fermer le blog ?
    Partez tranquille, Daniel; on s'occupe de tout.
    Vous verrez...
    A votre retour : Grand vide.
    Y'aura plus personne!
    Faites-nous confiance.
    N'est-ce pas les amis ???

    Posté par Eve Lyne, 02 avril 2012 à 04:21 | | Répondre
  • Lumière

    Ah ! Mais j'y pense tout d'un coup...
    Ca serait pas un coup fourré de la Marie ?
    Qui bat la campagne dans son trou perdu !

    Bon allez,
    J'm'en va vivre cette journée comme si j'allais mourir demain:
    Tenter d'être moins pire qu'hier.

    Posté par Eve Lyne, 02 avril 2012 à 05:19 | | Répondre
  • la bonne farce

    Dis donc, Eve Lyne ! Facile d'accuser les copines et de jouer les saintes !
    Qui c'est qui a eu l'idée du :

    POISSON D'AVRIL ?!!

    Posté par Eve Lyne, 02 avril 2012 à 06:57 | | Répondre
  • J'acquiesce !

    Bon d'accord ! Marie...
    Mais :
    C'est qui l'andouille des deux ??
    Celle qui dit de faire ?
    Ou celle qui fait ?
    Hi ! Hi !

    On avance Daniel ! On avance... dans ce monde avançant qui recule à pas de géant.

    Posté par Eve Lyne, 02 avril 2012 à 12:34 | | Répondre
  • t'as raison !

    Quoi qu'il fasse, celui qui fait doit toujours assumer .

    Posté par Eve Lyne, 02 avril 2012 à 12:48 | | Répondre
  • Magnifique et bouleversante lettre que je découvre grâce à ton article, merci Daniel !!

    Posté par Florinette, 02 avril 2012 à 13:31 | | Répondre
  • Pas d'inquiétude majeure

    Aux dernières nouvelles, il a dépassé la constelleation d'Orion et se dirige tout droit vers Mars.
    Vu l'énorme tempête solaire d'un niveau quatre fois la taille de la terre, on espère retrouver Daniel en bonne santé à son retour.
    Sachant qu'aujourd'hui, si l'on prend en compte la vitesse de la lumière, il faut environ huit mois pour atteindre Mars, nous espérons fortement revoir Daniel.
    Si vous l'avez bien lu, il n'est pas sûr de revenir puisqu'il a terminé sa phrase par :

    "JE L'ESPERE"

    Je crois maintenant pouvoir vous révéler le secret de son départ précipité.
    La naine brune autrement appelée Nibiru ou encore la comète d'Elenin doit arriver sur terre le 21 décembre prochain.
    Nous pensions, compte tenu des contacts privilégiés que nous entretenons avec les sumériens que le passage de la troisième à la cinquième dimension, allait se faire sans trop de dommages et même avec beaucoup de fraternité mais les sumériens, au dernier moment, nous ont affirmé que nous n'étions pas parvenus à hisser notre niveau de conscience à la dimmension supérieure et ainsi, nous devrions donc subir les foudres de notre mère Gaïa, qui n'est pas du tout contente de l'attitude de ses enfants (nous).
    Le conseil des Sages s'est réuni et à choisi Daniel (nom prophètique) pour qu'il aille au-devant afin de parlementer avec les sumériens.
    Ceci est la raison de son départ précipité.

    J'ai cru bon de vous alerter aujourd'hui car si je l'avais fait hier, vous auriez sûrement pensé à un poisson d'avril, alors qu'en fait je suis très sérieux et d'ailleurs, vous voyez bien que je vous informe ce 2 avril.

    Il est plus que probable que Daniel ait des ennuis en cours de route.
    Nous comptons sur vous pour prier et ainsi faire s'élever la Conscience Globale du Coeur de l'Humanité afin que nous puissions apporter les preuves de notre évolution avant que Daniel arrive à destination.

    Enfin pour terminer, sachez que maintenant, nous appliquons la théorie des neutrino dont vous avez certainement entendu parler récemment et qui consiste à utiliser les nouveaux moyens d'utiliser l'énergie de manière à ce que le voyage retour se fasse beaucoup plus rapidement.
    En effet, il ne faudra que quelques jours pour que Daniel rentre de la planète Mars ou de la planète Nibiru (cela dépendra de la bonne volonté des sumériens).

    Dernière minute :
    Vous pouvez continuer à vous exprimer sur le blog puisque Daniel va poursuivre son activité en utilisant la télépathie : il a passé le triangle des Libellules, a rencontré les anges de la transmission-téléportation et ces derniers l'ont doté de ces pouvoirs, afin que le blog continue d'exister.
    Merci à eux.

    Posté par alain thomas, 02 avril 2012 à 13:32 | | Répondre
  • HA ! HA! HI! HI!

    Ha! Ha! Ha! Hi! Hi! Hi! Quel humour ... Mais quel est la part de vrai dans cet humour du 1er avril ? Que Daniel va revenir sur le blog, et qu'il faut savoir lui dire qu'on l'aime et que l'on aime son blog, et ...?

    Posté par Francine, 02 avril 2012 à 14:18 | | Répondre
  • Les preuves de notre évolution

    Ben dis-donc Alain !
    Là! Tu me cloues au sol.
    Daniel, lui ! avait VU mes ailes.
    La télépathie, autrefois, était le langage unique, me semble t'il.
    Plus rapide que la lumière, il paraît!
    Pour l'heure, je ne fais confiance qu'à mon balai, pour la rapidité... La simplicité...Le côté passe partout...
    En toute humilité.
    Pour parler plus sérieux, il y a longtemps que l'heure est grave:
    Le Ciel pleure !

    Daniel n'aura pas d'ennuis en cours de route, je te l'assure! mon Alain.
    Il montera tout droit au Pére.

    Tu vois, Alain...
    Ce que tu dis, c'est sûremment bien, mais...
    J'y comprends rien !
    Sauf que toi, avant d'arriver au Pére, tu vas prendre des bons coups de balai !
    Et devines pourquoi ? Parceque celui qui sait...
    A très lourde responsabilité.
    Ben, tu vois! mon Alain...
    MOI!
    je ne crains rien, vu que je ne sais rien.

    Lucie.

    Posté par Eve Lyne, 02 avril 2012 à 14:50 | | Répondre
  • Francine

    Eh ben! alors ...Les pinceaux s'enballent aussi ?Ressaisissez-vous, mon amie !
    C'est une épidémie ou quoi ?
    Un virus ???
    Vite ! docteur...

    Posté par Eve Lyne, 02 avril 2012 à 15:13 | | Répondre
  • Euh ...

    Quel cachottier, ce Daniel !
    Alors, si j'ai bien compris, il file tout droit sur Mars, avec sa valise pleine de billets, parlementer avec les Sumériens, en nous demandant de l'aimer lui et son blog, et en attendant d'arriver au Père afin que s'élève la Conscience Globale du Coeur de l'Humanité ... ?

    Posté par Eve Lyne, 02 avril 2012 à 17:49 | | Répondre
  • alchimie

    Oui Eve Lyne, faut te reposer ...

    Posté par marie christine, 02 avril 2012 à 17:52 | | Répondre
  • Niribus

    Inutile de me contacter. Je viens d'arriver sur la planète Niribus. je ne pense pas revenir car j'ai découvert un nouveau monde où les femmes sont très belles bien qu'elles aient la particularité d'avoir un troisième oeil situé derrière la tête.
    Ici pas besoin de se marier, l'infidélité n'existe pas. On fait ce qu'on veut. Pas d'élections en vue, donc pas de mensonges. Le nirvana, en quelque sorte

    Posté par Daniel, 02 avril 2012 à 18:19 | | Répondre
  • J'ai beaucoup aimé cette lettre si bouleversante et que l'on devrait mettre en pratique dans bien des cas . Bonne soirée Arlette

    Posté par Arlette, 02 avril 2012 à 18:58 | | Répondre
  • Faut pâle dire !

    Chuuuut ...
    Faut surtout pas le répéter !
    Mais le Daniel, c'est les menottes au poignet qu'il est parti ...
    Encadré par deux messieurs en bleu marine ...
    Ah le drôle de trio !
    Et pour sûr, bien qu'on soit en pleine effervescence pascale, ce n'étaient pas des archanges ces trois-là : je préfère encore Michel, Raphaël et Gabriel ...
    Qui nous précèdent sur le chemin d'éternité ...
    Ce soir, je manies l'humour avec légèreté.
    Et pourtant, si c'était vrai, croyez-moi, je ferais une autre bobine ...

    Posté par PLV, 02 avril 2012 à 20:19 | | Répondre
  • Caisse ki di ?

    Comment ça ?
    Notre Daniel, il est parti dans un minibus ?
    Avec de drôles d'oiseaux ...
    Et c'est pas ce qui manque sur ce blog,
    Des volatiles de toute sorte ...
    Et chacun y va de sa petite mélodie.
    Un jour, peut-être, ça fera un joli choeur.
    Couaaahhh ?
    Daniel est parti faire le joli coeur sur Niribus !
    Moi, je le verrai plutôt en Petit Prince qui apprivoise le Renard ...

    Posté par PLV, 02 avril 2012 à 20:27 | | Répondre
  • Question :

    "... Veux-tu devenir mon ami ?
    Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.
    Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis ..."

    Posté par PLV, 02 avril 2012 à 20:33 | | Répondre
  • T'as pas bientôt fini ?

    PLV de monopoliser le microphone !
    Va donc faire ton oraison ...

    Posté par PLV, 02 avril 2012 à 20:35 | | Répondre
  • Les amis

    Vous n'y verrez aucun inconvénient je suppose mais dès que j'ai lu la description que Daniel a faite sur la façon de vivre sur Nirictus, je suis allé chercher au fin fond de mon grenier la panoplie de Superman que m'avait offert ma mère pour mes trente ans.
    Et je suis partiiiiiiii sur Nirictus le poing en Ô.
    VIVE NIRICTUS !!!!!!!!!!

    Posté par alain thomas, 02 avril 2012 à 21:02 | | Répondre
  • quand même ...

    faites gaffe au 3ème oeil, les gars !!!

    Posté par marie christine, 02 avril 2012 à 21:51 | | Répondre
  • Pôve Daniel !

    Moi, je comprends que la Muriel et pis d'autres...
    Sont partis à tire d'ailes.
    Grâve de grâve, le niveau.
    Même la Francine nous déteint dessus !

    Vivement que les cloches sonnent pour nous remettre d'aplomb.
    Enfin... J'espère.

    Posté par Eve Lyne, 03 avril 2012 à 06:53 | | Répondre
  • Eh dis donc !!!

    Eve Lyne, tu nous fais la voix de la Sagesse ce matin ...
    Mais d'habitude, t'es pas la dernière pour nous raconter des petites nhistoires de sorcière.
    Et pi peut-être que derrière la blague du trublion, il y a un autre sujet en filigrane ?
    Va savoir ... ce qui se passe là-haut dans les étoiles.

    Posté par PLV, 03 avril 2012 à 13:26 | | Répondre
Nouveau commentaire