Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

14 mars 2012

Sous des angles différents

Il y a quelques jours, j’ai publié ce texte à propos du passé.

temps« Ne regardez jamais en arrière. C’est une perte de temps. Le destin ne se refait pas. Avancez  toujours dans le sens du courant. Le temps avance et ne recule jamais, la vie avance, le monde avance. Restez toujours dans cette dynamique. Seule compte l’action car c’est comme cela que vous pourrez créer, vous ancrer dans la réalité de la vie. Faites, agissez, puis continuez  et ne revenez pas sur le passé. Les énergies se renouvellent constamment et il n’est pas bon de vivre avec d’anciennes énergies car celles-ci empêchent aux nouvelles vibrations d’arriver et de pénétrer en vous. Vous devez être comme un canal qui accueille l’énergie et la retransmet. Tout est échange…..et tout se recycle. Les vieilles énergies qui sont en vous doivent être évacuées. Au bout d’un certain temps, vous ne  pouvez  plus vivre avec elles au risque, soit de tomber malade ou de tourner en rond sans aucune ouverture. Le monde change constamment, surtout en ce moment. Il vous faut vous adapter perpétuellement. C’est cela la vraie vie……

On ne refait jamais le monde, on le crée. »

 L’ami PLV, qui ne partage pas toujours ce que j’écris (heureusement d’ailleurs) m’a adressé subtilement un texte qui vient donner un éclairage tout à fait différent à mes propos ce qui prouve qu’il n’y a pas de vérité et qu’un concept, en l’occurrence celui du passé, peut être exprimé sous des angles contraires et toujours pertinents. Un beau texte.

« Où résident le bonheur et la sagesse de l’âge ? Dans le souvenir peut être. Ce lui qui a beaucoup vécu a deANSELM l’expérience. Qui aime se souvenir de ce qu’il a vécu reste vivant. Il ne vit pas pour autant dans le passé. Au contraire, ce qu’il a vécu devient comme une source. Le vieillard peut irriguer le présent grâce à la fontaine inépuisable de sa mémoire. Le présent devient alors tout relatif. La personne âgée peut discerner ce qui est vraiment important dans l’instant présent. Elle peut porter un regard serein sur des discussions passionnées. Son souvenir du passé lui donne la faculté de remettre les choses à leur juste place, et lui permet de rester à l’écart de l’agitation du présent. Lorsque les douleurs l’accablent, il lui reste toujours la possibilité de se retirer au royaume du souvenir. Pour le poète Jean-Paul, « le souvenir est le seul paradis dont nous ne puissions être chassés ». Même lorsque nous nous trouvons dans l’enfer de l’isolement ou de la contrariété, nous pouvons nous réfugier au paradis des souvenirs. Et nul ne peut nous en expulser. »

Extrait de : Le petit livre de la vie réussie d’Anselm Grün aux éditions Salvator.

Anselm Grün, le moine thérapeute, est un moine bénédictin allemand, reclus depuis quarante ans. Il publie quatre à cinq livres par an, diffusés dans le monde entier. La force de son message : savoir lier foi et psychologie, profondeur et développement personnel.

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Sous des angles différents

  • Comme pour bien des aspects l'angle de vue change selon la position adoptée...c'est ce qui fait que rien, dans la vie, n'est blanc ou noir

    Posté par veronique, 14 mars 2012 à 10:33 | | Répondre
  • souvenirs, souvenirs ...

    C'est vrai, à notre niveau encore imparfait, nous ne pouvons saisir que des vérités . Pas encore La Vérité totale . C'est normal !
    Juste un bémol sur le mot "souvenir" .
    Qu'entend-il par "on peut toujours se réfugier dans le souvenir" ?
    S'il s'agit de nostalgie du passé, ça ne fait guère avancer le schmilblic .
    Si c'est un souvenir de l'être profond comme celui de la petite enfance et des expériences de conscience plus haute qui ont jalonné nos vies, alors oui, j'acquièce .

    Posté par marie christine, 14 mars 2012 à 11:36 | | Répondre
  • Souvenir de l'Être profond

    J'acquiesce aussi Marie!

    Posté par kea, 14 mars 2012 à 12:36 | | Répondre
  • J' acquiesce aussi !

    Oublier tout ce qui encombre...
    Ne garder que le nectar des magnifiques moments vécus.
    Tout le reste...
    Allez ! oust... Au feu !

    Posté par Eve Lyne, 15 mars 2012 à 06:21 | | Répondre
  • Dieu et l'enfant

    Le Dalaî-lama aimait à dire que lorsque vous rencontrez une difficulté qui nécessite une réflexion, il est toujours conseillé d'examiner le problème sous tous les angles possibles avant de prendre une décision qui pourrait paraître la moins mauvaise ou la plus appropriée, selon le caractère de la difficulté.

    En ce qui concerne les idées ou même les vérités, il y en a autant qu'il y a d'étoiles qui brillent dans le ciel.
    Lorsqu'on sait avec conviction que chaque étoile apparente correspond à un ange qui veille sur un être humain vivant sur terre ou bien sur un animal, il suffit de regarder le ciel pour voir que si ici, nous avons beaucoup de mal à nous entendre sur le plan des idées, en y réfléchissant plus profondément et à condition d'y mettre le coeur et de se soustraire à tout dogme ou à tout concept, et bien là-haut les étoiles se ressemblent toutes, alors qu'en fait elles aussi sont uniques.

    En parlant d'étoiles, j'attire votre attention sur un spectacle merveilleux ce soir dans notre ciel immaculé.
    Alors que le soleil commencera à se coucher, à 45 degrés environ à l'ouest sud-ouest, avant le crépuscule et dans les quatre heures qui suivront, nous pourrons assister à un bel alignement entre Jupiter, Vénus et la lune, cette dernière devant apparaître entre les deux planètes.
    Rappelons que depuis quelques jours, nous avons la chance tous les soirs de voir très tôt dans le ciel Jupiter et Vénus briller avant tout le monde, alors qu'il fait encore jour. Jupiter est plus grosse et plus brillante que Vénus.

    Losque l'enfant lève la tête pour assister au spectacle des lumières sur un lit de bleu, Dieu se fond en lui et devient l'enfant.

    Posté par Alain Thomas, 15 mars 2012 à 15:42 | | Répondre
  • A Alain

    Merci pour l'info. On va lever la tête avec des yeux émerveillés.

    Posté par Daniel, 15 mars 2012 à 18:13 | | Répondre
  • Chouette alors !

    Tout le monde sur mon balai...
    Pour une petite virée dans les étoiles.
    Et que ça saute !!!

    Posté par Eve Lyne, 15 mars 2012 à 18:43 | | Répondre
  • Le passé ne peut s'effacer, il nous constitue tout entier avec nos forces et nos faiblesses. Il faut s'y appuyer pour agir plainement conscient dans le présent.
    N'oublions pas de garder notre regard d'enfant intérieur qui ne demande qu'à nous parler de la beauté de la vie . Bonne soirée Arlette

    Posté par Arlette, 15 mars 2012 à 18:56 | | Répondre
  • Le mariage du Nouveau et du Vécu

    Le temps n'existe pas.
    L'homme est ici pour créer. C'est à partir du chaos que le big bang est survenu.
    Le big bang est le point de départ de la Création. Le temps existe ... donc.
    Il existe à partir du big bang. Il existe après que la naissance fût. Et la naissance fît naître la mort de laquelle survit la re-naissance.
    Le temps n'existe pas avant la naissance et après la mort.

    Le souvenir est l'expression du vécu d'un temps limité qui n'existe pas dans l'Absolu.
    Sans le souvenir, la mémoire n'existe pas. La mémoire est l'expression des expériences de vie.
    La vie est une illusion de temps entre la naissance et la mort. C'est un point : le point duquel se rejoignent l'infiniment grand et l'infiniment petit.

    Nous ne sommes rien.
    Nous sommes le Centre de l'Univers.
    Nous sommes tous le Centre de l'Univers.
    Nous avons beaucoup de chance d'être et de jouir dans cette fenêtre de temps.
    Toute cette souffrance dans cette fenêtre de temps n'est pas le hasard.

    Le hasard est comme le temps.
    Il n'existe pas.
    L'acte est le point de départ du mouvement.
    Le hasard existe ... donc.

    Posté par alain thomas, 18 mars 2012 à 14:05 | | Répondre
  • Vénus a rendez-vous avec la lune

    Si vous scrutez le ciel à l'instant, le jour n'est pas tombé, Dame Lune nous fait un rare sourire sous la bienveillance de Vénus, en attendant Jupiter et la constellation d'Orion.
    Quel joli spectacle dans ce bleu blanc du ciel.

    Posté par alain thomas, 26 mars 2012 à 20:25 | | Répondre
  • Chouette, alors !

    Oui, oui ! Alain...
    Le croissant de lune est bien là, dans un ciel bleu et une étoile très brillante.
    Puis, des nuages si pâles, un peu comme des volutes de fumée, une étoile plus discrète, non loin.
    Dis-donc, c'est quoi ce vent qui court au sujet des êtres qui viennent d' Orion ?!
    T'es au courant ? toi.

    Posté par Eve Lyne, 26 mars 2012 à 20:47 | | Répondre
  • Lyne

    Non je ne suis pas au courant.
    Cela relève du mystère pour moi. Cela ne m'intéresse pas encore, peut-être un jour, je ne sais pas.
    Je ne doute pas un instant que nous ne sommes pas seuls dans l'univers ... évidemment. Pourquoi diable n'y-aurait-il qu'une seule planète comprenant des êtres vivants ?
    Cela ne me dérange pas bien sûr qu'il n'y ait qu'une seule planète, je n'en fais pas une fixation tu vois !

    Je pense qu'il y a d'autres cinglés qui vivent ailleurs. Et encore, vivre ailleurs c'est sans doute vivre ici parce qu'ici ou ailleurs c'est pareil tu vois !
    C'est les chiens, pour les promener. J'aime pas les tenir en laisse. Je rêve d'une planète où les chiens veillent sur nous mais sans nous tenir en laisse.
    Les chiens, j'aime bien leurs yeux, à cause du regard. Ils sont gentils et pleins d'amour. Si j'avais un chien, je ne l'appellerai pas Orion ni Horus ou encore moins Cyrius.
    J'aimerais qu'il m'appelle Pierrot.

    Tu verras, ça va durer toute la semaine et entre le 28 et le 31, ce sera un vrai feu d'artifice dans le ciel. La lune, elle est jamais comme ça avec son filet de sourire. Et la voir aussi près de Vénus, c'est somptueux.

    Bon, je vais me coucher, dormir comme un bébé, bercé par les reflets de la lune.
    Bises

    Posté par alain thomas, 27 mars 2012 à 00:06 | | Répondre
  • Ceux qui viennent d' Orion

    Oui oui ! Alain...
    Laissons celà de côté.
    Si on est pas au courant, mieux vaut ne pas être branchés.
    On est déjà assez allumer avec tout ce qu'on a engrangé jusqu'ici.
    Bonne fin de nuit étoilée.

    Posté par Eve Lyne, 27 mars 2012 à 06:31 | | Répondre
  • Hummh !!!

    Tu vois la Lyne comment Vénus protège la Lune ce soir ?
    Il fait encore jour dis-donc et elles semblent fières toutes les deux.
    Surtout la Lune parce que c'est pas banal pour elle d'avoir Vénus sous sa coupe.
    Tu te rends compte Vénus, la belle et féminine Vénus, l'épicurienne, la déesse des plaisirs et de l'amour.
    Et la Lune, la plus femme des planètes. Oui, bon, ce n'est pas une planète mais on s'en fout hein la crabesse, toi qui es née sous le signe de la lune, et doublement en plus.

    Vénus et Lune en même temps dis la Lyne ; ça me donne envie de jouer de la mandoline sous la lune avec la Lyne pour une sérénade de printemps.

    Hummh !

    Posté par alain thomas, 27 mars 2012 à 20:20 | | Répondre
  • Hummh !

    Ben non ! Alain...
    Hier soir, je suis passée à trave :
    Il semblerait que tout le monde ne voit pas le même ciel au même moment.
    Ce matin, j'ai ouvert les yeux sur un ciel magnifiquement étoilé.
    Bon! Allez...
    Pierrot, je te laisse à ta mandoline...
    Pas le temps de rêvasser au clair de lune, pour l'heure, c'est la pelle et la pioche qui m'appellent !!!
    Tu parles d'une déesse !
    Hummh !

    Posté par Eve Lyne, 28 mars 2012 à 07:46 | | Répondre
Nouveau commentaire