Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

23 février 2012

Religions et spiritualité

 

 religion

On peut avoir une démarche spirituelle sans forcément se référer ou pratiquer une religion quelconque. C’est d’ailleurs mon cas. J’ai été élevé dans la religion catholique sans avoir été convaincu par cette approche, trop loin de la réalité et trop culpabilisante à mon goût. Je suis beaucoup plus intéressé par le bouddhisme dont la philosophie de vie me convient mieux. Mais là encore je ne pratique pas.

Je dois être réfractaire à tous ces courants ou plus exactement aux rites et dogmes qu’ils véhiculent. Tout dogme est forcément limitatif et j’ai trop soif de liberté pour m’imposer un cérémonial quelconque ou des règles de vie particulières. Prier, dans l’attente d’un miracle quelconque, prier en pensant que cet acte va améliorer mon quotidien ou ma façon d’être….Oui, pourquoi pas ? Mais n’y a-t-il pas mieux à faire ? Se prendre en charge, tout seul, comme un grand, par exemple….

Et pourtant je suis croyant, mais à ma façon. Certes cela peut paraître contradictoire car j’ai bien conscience que les religions peuvent constituer pour certains une voix d’évolution, une référence, un code de vie. Je respecte d’ailleurs infiniment ceux qui sont croyants. Mais pour ce qui me concerne ma démarche est tout autre.

Ma foi ne peut s’exprimer que dans la liberté et je n’ai pas envie qu’une chape de plomb me dicte ma conduite. Alors j’écoute, je suis ouvert à tout et me nourrit de ce qu’il semble me convenir.

En fait, je crois plus à une démarche de développement personnel qui doit permettre de prendre conscience de nos lacunes afin de nous transformer progressivement. Mais pourquoi  donc vouloir se transformer ? Pour se libérer des contraintes qui pèsent sur nos épaules, qu'elles soient éducatives, sociales ou psychologiques, donc élargir notre champ de conscience et enrichir notre compréhension du monde, de l’univers et des plans subtils qui nous entourent. C’est aussi la possibilité de se libérer et de s’élever sur un plan humain. C’est savoir écouter, tout simplement.  C’est apprendre la liberté et non l’aliénation. Finalement la spiritualité, c’est tout cela pour moi !

 Daniel

Photo prise sur le site de Véronique: http://veronique.aminus3.com/

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Religions et spiritualité

  • Un miroir

    Ce que tu dis me convient parfaitement Daniel.
    Mais pour vraiment te voir toi-même, il te faudra un miroir éventuellement. Un miroir n'est qu'un miroir, il ne fait que te renvoyer ton image, tel que tu es et lorsque tu te vois dans le miroir c'est là que tu vois ta vraie splendeur et tu n'en reviens tout simplement pas.
    Cela ne veut pas dire qu'à partir de là tu deviens sans faille et que tout ce que tu dis est sagesse. Non, mais la suite de ton cheminement est baigné d'une Joie profonde.
    Comme toutes les réponses se trouvent en nous, il serait inutile de les recevoir de quelqu'un d'autre. Ce ne serait pas un vrai cheminement, mais des croyances parce que quelqu'un l'a dit, parce que c'est écrit, parce que c'est ce qu'on m'a enseigné. Un jour ou l'autre tout ça s'effondre.

    Posté par kea, 23 février 2012 à 14:03 | | Répondre
  • A Kéa

    Cette phrase que tu m'as écrite me va bien."Comme toutes les réponses se trouvent en nous, il serait inutile de les recevoir de quelqu'un d'autre. Ce ne serait pas un vrai cheminement, mais des croyances parce que quelqu'un l'a dit, parce que c'est écrit, parce que c'est ce qu'on m'a enseigné. Un jour ou l'autre tout ça s'effondre."
    Tout est en nous, pas besoin d'aller voir ailleurs.

    Posté par Daniel, 23 février 2012 à 15:31 | | Répondre
  • Daniel

    Mon coeur connaît ce que moi je ne sais pas encore!
    Lorsqu'il rencontre le Véritable,
    il a un petit sursaut de Joie
    que j'ai appris à reconnaître à la longue.
    C'est comme ça qu'il me guide sur le Chemin.

    Ça, c'est le coeur d'enfant qui parle en nous
    et il faut être très attentif pour l'entendre
    car il y a tous les acquis de notre éducation
    et bien plus
    qui recouvrent sa voix délicate comme un souffle.
    Qu'il est donc facile de l'ignorer!

    Posté par kea, 23 février 2012 à 16:35 | | Répondre
  • Religion

    La religion c'est le dogme et la béquille. La spiritualité c'est la relation personnelle avec le divin. Je suis comme toi, ami, c'est la seconde qui me convient.

    Posté par Ariaga, 24 février 2012 à 17:31 | | Répondre
  • Toutefois...

    Daniel je me sens frère de toi.
    Je suis en phase totale encore une fois.

    Alors je voudrais ajouter toutefois quelque chose ; tu connais mon esprit provocateur et contestataire et aussi peut-etre contradictant (mot inventé).

    Je suis stupéfait et admiratif de la dévotion d'un grand nombre de personnes.
    Je pense à celles et ceux qui prient souvent pour la Sainte Vierge, Jésus, Bouddha, Confucius, Mahomet... avec cette inclinaison qui les rend humbles, l'instant de la prière et puis après.
    Je pense à ces personnes que j'ai croisées dans toutes les religions et qui expriment leur foi avec tant de force (que je n'ai pas) et qui toute leur vie démontrent leur attachement et leur fidélité à leur croyance, sans excès, avec pacifisme et humilité.
    Pour eux, alors que je conteste leurs certitudes, je comprends et respecte profondément leur attitude.
    Alors que je demeure dans le doute et le septicisme permanent, je constate que ces êtres exceptionnels se nourrissent de leur Joie profonde.

    Posté par alain thomas, 24 février 2012 à 21:06 | | Répondre
  • Croire et savoir

    Il me semble Alain, qu'il y ait une grande différence entre croire et savoir.
    Les croyances peuvent être mises en doute, le savoir ne peut l'être.

    J'ai une nièce qui a vécu une NDE lors d'un accouchement. Quelqu'un de ma famille dit que ce ne sont là que des croyances.
    Puisque pour elle il s'agit d'une expérience vécue, elle le regarde en souriant, parce qu'elle... elle sait.

    Alors la fidélité aux croyances,...
    à mon sens ça ne vaut pas grand chose.
    7 milliards de personnes
    7 milliards de croyances différentes
    parce qu'aucun ne croit exactement de la même façon.
    Alors une croyance ou l'autre,
    ce n'est toujours qu'une croyance!

    Peut-être que l'humilité et le pacifisme
    des personnes dont tu parles
    vient de beaucoup plus que des croyances
    peut-être ont-il accès à un vécu
    qui fait qu'il savent ce que d'autres ne savent pas.

    Posté par kea, 24 février 2012 à 21:56 | | Répondre
  • Dévotion

    Je parlais de la dévotion, qui se lit sur le visage, cette foi certaine et non mystérieuse, celle qui ne laisse aucun doute...

    Posté par alain thomas, 24 février 2012 à 22:39 | | Répondre
  • Superbe dévotion

    À ce moment là, il s'agit d'un "savoir",
    c'est pourquoi il n'y a pas de doute.
    Le doute est une absence...
    l'absence de "savoir".

    Ma nièce a le "savoir" au sujet des NDE
    donc en ce qui la concerne
    les doutes sont complètement absents
    ce qui n'est pas nécessairement le cas
    de ceux qui croient aux NDE
    parce qu'ils ne possèdent pas le "savoir"
    seulement la croyance.

    Posté par kea, 24 février 2012 à 23:19 | | Répondre
  • L'expérience

    Je pense que tu veux parler de l'expérience, du vécu. C'est ce que tu appelles le savoir.
    Oui, dans le bouddhisme par exemple, il est dit que seule l'expérience est révélatrice et que chacun expérimente sur le chemin.
    Voilà pourquoi la méditation permet de faire certaines expériences révélatrices telles que l'insubstantialité des phénomènes, l'interdépendance, la luminosité et la clarté.
    Je suppose que dans la prière, pour ceux qui la pratiquent avec foi, d'autres expériences sont révélées.
    Quand aux NDE, il n'est point besoin de les expérimenter pour les comprendre mais c'est vrai, les expérimenter, les vivre, permet de "connaitre" ce qu'est la non séparation et les pouvoirs tels que la télépathie, la téléportation et l'Amour inconditionnel.

    Posté par alain thomas, 25 février 2012 à 07:03 | | Répondre
  • Idem pour moi

    Moi aussi j'ai beaucoup de respect pour les croyants sincères. Ils ont une grande foi et semblent ne pas avoir de doutes.

    Posté par Daniel, 25 février 2012 à 08:46 | | Répondre
  • Alain

    Tu résumes très bien ce que j'essayais de dire Alain.

    Posté par kea, 25 février 2012 à 13:30 | | Répondre
  • Daniel

    Je sais que je me permets beaucoup de liberté dans ce que j'exprime sur ton blog.
    Je me donne la permission d'écrire ce qui me vient sur le moment sans me demander si cela plaira ou déplaira, si certains se sentiront visés ou non par mes propos.
    Lorsque j'écris, cela ne vient jamais de ce que j'aie un compte à régler avec quelqu'un ou d'un besoin d'avoir raison, etc.
    Je laisse couler tout simplement là où j'en suis moi et si une personne se sent bousculé, ce n'est pas intentionnel de ma part.
    En ce qui concerne les croyances par exemple, c'est ma façon de voir présentement. Je ne considère pas les croyances comme mauvaises ou même inutiles (j'en traîne moi-même beaucoup plus que je pense), mais les mêmes croyances pendant 10-20-30-40 ans sans jamais que ça débouche sur un savoir, là oui je trouve cela malsain, ou d'une paresse du moins.

    "seule l'expérience est révélatrice"
    je suis bien en accord avec cette phrase là.

    Si tu considères Daniel que je doive me limiter un peu plus, dis-le moi... je ne sais pas si je pourrai le faire par contre.

    Posté par kea, 25 février 2012 à 14:51 | | Répondre
  • A Kéa

    Tu n'as pas à te limiter Kéa car ce que tu dis n'a rien de choquant. C'est ton avis et je trouve courageux de l'exprimer.

    Pas de soucis à partir du moment où on est sincère et que l'on essaie de faire avancer les choses

    Posté par Daniel, 25 février 2012 à 17:41 | | Répondre
  • savoir et connaissance

    Certains font la différence entre "savoir" et "connaissance" .
    Le savoir serait tout ce qui est acquis par l'apprentissage, ce qui est appris intellectuellement .
    La connaissance serait une perception immédiate de la vérité (ou de certaines vérités), acquise par l'expérience vécue intérieurement .

    Il est bon de savoir, mais tant qu'on n'en a pas fait l'expérience, ce n'est pas enregistré dans les cellules du corps . Ca ne donne donc pas accès à l'intuition, au ressenti profond, à la clarté de vue, à la certitude absolue, etc ...

    Le savoir nous montre le chemin vers la connaissance .
    Je dirais même qu'il est bon de savoir avant de faire l'expérience . Ca permet de mieux comprendre celle-ci .

    Posté par marie christine, 25 février 2012 à 19:32 | | Répondre
  • Marie

    J'ai utilisé le mot "savoir" alors que je voulais plutôt dire "connaître".
    Ah les mots !

    Posté par kea, 25 février 2012 à 23:04 | | Répondre
  • savoir et Savoir

    Oui Kea, j'ai compris . Tu as bien décrit ce qu'est la connaissance .
    Les mots posent toujours problème .
    Car on peut dire que celui qui a la connaissance, sait . Il a donc un Savoir, mais un savoir "autrement", en quelque sorte .
    Et il ne peut exprimer que mentalement ce qu'il a vécu . Son expérience devient alors un savoir intellectuel pour les autres . Le vécu ne peut pas se transmettre . Il est toujours personnel .
    Je crois qu'on est tout à fait d'accord .

    Posté par marie christine, 26 février 2012 à 09:09 | | Répondre
  • Connaître sans le savoir

    C'est une histoire de coeur et de mental, une fois de plus.
    On croit toujours que l'esprit est dans le cerveau alors qu'il est dans le coeur.
    C'est le mental qui est dans le cerveau, l'intellect quoi.
    C'est avec le mental qu'on analyse, qu'on raisonne, qu'on mémorise et qu'on apprend.
    C'est le savoir.
    La science fait partie du savoir.

    la spiritualité émane du coeur, de l'esprit, elle est connaissance, sagesse, amour, intuition. Elle participe de l'expérience mais pas n'importe laquelle.

    L'expérience peut être vécue avec l'intellect, quand on dissèque un crapaud par exemple, pas la Lyne hein, j'ai dit un crapaud, c'est quand même pas pareil.
    Puis il y a l'expérience du coeur, de l'amour, de l'émerveillement, de l'être, enfin tout un tas de situations authentiques qui sont personnelles.

    Et c'est vrai que la connaissance est un réservoir sans limites où tout le monde participe sans le savoir.
    Hi hi hi !!!

    Posté par alain thomas, 26 février 2012 à 13:01 | | Répondre
  • Bernadette et Lucie

    Les évènements de la vie sont bien surprenants, parfois.
    Voyez-vous, Daniel...
    Sans Lucie, point de FATIMA.
    Les choses se sont mises en place...
    Je devais me rendre à Nevers, ce 18 Février, auprés de Bernadette de Lourdes.
    Mais, Lourdes est si loin...
    C'est donc à FATIMA que j'ai retrouvé Lucie pour la Sainte Bernadette le 18 Février, pour le chapelet.

    Posté par Eve Lyne, 26 février 2012 à 15:08 | | Répondre
  • Daniel

    Merci de ta réponse du 25 février Daniel.
    J'apprécie ta capacité à percevoir l'essence de ce qui est dit.

    Posté par kea, 27 février 2012 à 18:39 | | Répondre
  • Essence...Essence

    Ne pas se fier aux apparences...
    Tu sais quoi, Kéa...
    Au Portugal, il n'y a que de belles voitures.
    Du coup, j'ai pensé : "Tiens! la vie est facile dans ce pays..."
    Humm...C'est quand même pas tout à fait ça.
    Ah! Fichues apparences!
    Je crois quand même que vivre au soleil,arrange bien des choses.

    Je sais, je sais...
    Tout celà n'a pas grand'chose à voir avec le sujet dont vous traitez présentement...
    Mais bon, on fait se qu'on peut avec ce qu'on a, n'est-ce pas ?

    Posté par Eve Lyne, 28 février 2012 à 14:21 | | Répondre
  • voyage

    C'est vrai, Eve Lyne . Tu as pu voir aussi l'envers du décor . C'est l'avantage de voyager pas tout à fait en touriste .
    C'est vrai aussi que le soleil a cet effet miraculeux d'exiger peu pour vivre . Il nous comble de beaucoup de choses à lui tout seul .
    Mais il n'y a pas que ça, bien sûr ...
    Il y a des qualités de coeur qui viennent de loin . Je ne sais pas d'où ... Mais elles sont bien présentes .
    Ecouter par exemple des hommes du coin chanter le fado avec toute leur âme dans un boui-boui d'une rue obscure, ça vous remue les tripes et ça vous fait réfléchir ...
    Hé, les amis, un jour on fera tous une virée ensemble au Portugal !
    Même sans moi, l'Eve Lyne elle sait très bien se débrouiller . Elle parle en français, et si personne ne comprend ce qu'elle dit, elle fait le langage des signes . HA, ha, hi, hi, ho, ho, ça vaut le coup de voir ça !

    Posté par marie christine, 28 février 2012 à 18:10 | | Répondre
  • Lyne

    Je n'ai pas eu la chance comme toi de profiter
    du soleil portugais
    mais pour ce qui est de la misère
    je ne pense pas que les portuguais en soient trop privés
    étant donnés qu'ils sont eux aussi entre les mains
    de ceux qui offrent de te sortir du pétrin
    à condition de détruire la qualité de vie
    de tes propres gens.
    Et le but de tout cela est évident...
    pour qui a des yeux pour voir!

    Posté par kea, 28 février 2012 à 22:29 | | Répondre
Nouveau commentaire