Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

01 février 2012

Aung San Suu Kyi – Prix Nobel de la Paix

AUNLes temps incertains que nous sommes en train de vivre peuvent faire naître des peurs quant à notre avenir et les médias ne sont pas là pour nous rassurer. Or les peurs sont limitatives et peuvent entraîner une passivité de mauvais aloi, incitant chacun à baisser les bras. Bien au contraire, l’époque actuelle contient déjà les germes d’une grande transformation qui va aboutir à une totale restructuration de notre société et  de nos comportements. Méditons quelques instants sur ces paroles extraites d’un célèbre discours prononcé par Aung San Suu Kyi, opposante au pouvoir Birman et Prix Nobel de la paix.
Voici le mail que m’a adressé mon amie Sundance sur le sujet. Je le diffuse tel quel.

« Je trouve que cet extrait de discours peut s'appliquer dans tous les pays. Si dans le nôtre, nous avons la chance d'avoir encore la liberté de parler et de penser, néanmoins le pouvoir politique relayé par les médias entretient "la peur" de façon très pernicieuse (désinformation) créant une angoisse, un abêtissement et de ce fait, une passivité dramatique sur un grand pourcentage de personnes. Actuellement, la croyance en des lendemains moroses est telle, que plus personne ne sait regarder, les êtres magnifiques qui, autour de nous, agissent, s'entraident et surtout pensent autrement, en sachant que des solutions existent pour vivre mieux. » Sundance
 
Aung San Suu Kyi - PRIX NOBEL DE LA PAIX
L’un de ses discours les plus connus, Libérez-nous de la peur (Freedom from Fear), commence ainsi :
« Ce n’est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur : la peur de perdre le pouvoir pour
ceux qui l’exercent, et la peur des matraques pour ceux que le pouvoir opprime… »
« Dans sa forme la plus insidieuse, la peur prend le masque du bon sens, voire de la sagesse, en condamnant comme insensés, imprudents, inefficaces ou inutiles les petits gestes quotidiens de courage qui aident à préserver respect de soi et dignité humaine. (...) Dans un système qui dénie l’existence des droits humains fondamentaux, la peur tend à faire partie de l’ordre des choses. Mais aucune machinerie d’État, fût-elle la plus écrasante, ne peut empêcher le courage de ressurgir encore et toujours, car la peur n’est pas l’élément naturel de l’homme civilisé »

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Aung San Suu Kyi – Prix Nobel de la Paix

    ouste !

    Bien vu ! La peur est toujours irrationnelle . Elle embue automatiquement la conscience et fait faire n'importe quoi . En plus, elle est extrêmement contagieuse . Ne la laissons pas entrer en nous !
    Et si elle entre, prenons le balai de sorcière pour dépoussiérer la maison .

    Posté par marie christine, 01 février 2012 à 09:40 | | Répondre
  • immobilité

    Oh, oh ! La neige subite a congelé les pensées et paralysé les langues !
    Ah, ça ira, ça ira, ça ira mieux demain !

    GAVROCHE

    Posté par marie christine, 01 février 2012 à 14:27 | | Répondre
  • L'héroïsme

    Le courage n'empêche pas la peur.
    La peur est naturelle. Elle est liée à la souffrance qui elle-même est une vérité établie.
    Se libérer de la peur n'est pas la rejeter, juste en être conscient pour la transcender en une forme d'héroïsme.
    L'héroïsme est l'acte suprême de l'individu qui, confronté à sa peur, la transcende au nom d'une noble intention.

    Posté par alain thomas, 01 février 2012 à 21:56 | | Répondre
  • Il y a deux voies : celle de la peur et celle de l'amour...
    Espérons que nous saurons prendre la bonne...

    Posté par La Licorne, 01 février 2012 à 22:16 | | Répondre
  • A la Licorne

    Les peurs sont la source de biens de nos maux. Ce sont souvent elles qui nous poussent à réagir d'une façon émotionnelle.
    Vive l'amour, énergie de fusion !

    Posté par Daniel, 02 février 2012 à 17:01 | | Répondre
  • Humm

    Ce dont j'ai peur :

    Me retrouver sur un bateau...
    Marcher sur mon prochain...
    Pour sauver ma peau.
    Et, cerise sur le gâteau :
    Empocher une somme d'argent pour préjudice, alors que j'ai déjà reçu ma récompense en restant en vie.

    Rien que d'y penser, j'ai une de ces trouille, les amis !!!
    J'ai honte. Je suis hantée de ma lâcheté probable.
    Peur émotionnelle, dites-vous ? Daniel...
    Serais-je cynique ?
    Pessimique ?
    Rassurez-moi ! Pincez-moi la joue !
    Parlez moi d'amour !
    Hi ! Hi !

    Posté par Eve Lyne, 02 février 2012 à 18:01 | | Répondre
  • La réalité

    La peur la plus néfaste, à mon avis, est celle qui pousse une personne à refuser de regarder la réalité en face...
    la réalité finit toujours par nous rejoindre !

    Posté par kea, 03 février 2012 à 20:03 | | Répondre
  • corruption

    elle finira par nous avoir tous sans exception les amis tant que nous resterons a ne rien faire.

    Posté par coulibaly, 07 décembre 2012 à 10:25 | | Répondre
Nouveau commentaire