frédéric lenoirLa liberté de choix et de conscience ne suffit pas, à elle seule, à nous rendre pleinement libres. Il existe en effet une autre sorte d’aliénation : l’esclavage intérieur. J’entends par là notre soumission, notre abdication devant nos passions, nos désirs conscients ou inconscients, devant nos liens intérieurs refoulés. Cette aliénation nous rend prisonnier de nous-mêmes. Prenons le temps de nous observer. Peu, parmi nous, reconnaitraient en toute honnêteté qu’ils ont réussi  à gagner entièrement leur liberté intérieure. Nous sommes tous conditionnés par des préjugés, des besoins, des désirs ou des aversions parfois si violents qu’ils envahissent notre espace de liberté. Nous avons tous, à des degrés divers, des mauvaises habitudes dont nous sommes devenus les esclaves, nous empêchant d’être entièrement nous-mêmes et d’établir une relation fluide avec les autres. Ces entraves intérieures sont des chaînes aussi épaisses que celles qui, dans les régimes totalitaires, rendent physiquement prisonniers.
Extrait de « Petit traité de vie intérieure » de Fréderic Lenoir

Frédéric Lenoir

Philosophe, sociologue et historien des religions. Chercheur associé à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.
Directeur de la rédaction du magazine Le Monde des Religions. Producteur et animateur sur France Culture de l'émission hebdomadaire les Racines du ciel. Auteur d’une trentaine d’ouvrages (essais, encyclopédies, romans), traduits dans une vingtaine de langues et vendus à plus de trois millions d'exemplaires, il est également scénariste de bandes dessinées et auteur d’une pièce de théâtre.
Il partage sa vie entre Paris et la Provence, où il écrit ses livres.