Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

02 septembre 2011

Le bonheur selon le Dalaï Lama

Du 13 au 15 août dernier, le Dalaï Lama était à Toulouse. Il a donné le dernier jour une conférence sur le bonheur devant 7000 sympathisants. Puisse le monde s'inspirer de ses paroles pour évoluer d'une façon plus positive. En reprenant les comptes rendus de l'AFP et certains articles de presse, j'ai pu reconstituer l'essentiel de ses propos.

dalai lama……On peut garder un respect entier vis-à-vis des personnes qui pratiquent n’importe quelle doctrine. Il faut avoir un point de vue séculier, et respecter toutes les pensées, y compris celle de ceux qui prêchent l’incroyance.

…..Il faut considérer l’aspect le plus fondamental de notre condition, nous somme tous des hommes et nous avons le droit de ne pas souffrir, nous avons le droit à une vie heureuse, c’est la chose la plus fondamentale. Du fait que les hommes en majorité ne sont pas des croyants, il faut trouver un moyen d’étendre la notion d’éthique à tous. Mon premier et principal engagement est de promouvoir l’éthique séculaire, et par là, j’entends la promotion des valeurs humaines fondamentales.

……Le fondement d’une réflexion éthique, c’est la prise de conscience que l’autre peut souffrir. En me mettant à la place de l’autre, en ressentant la tristesse ou la souffrance qu’il peut ressentir, je prends conscience de mon devoir de le respecter. C’est aussi le fondement d’une discipline personnelle.

…..Nous sommes des animaux sociaux et nous ne sommes pas les seuls à l’être. Il y a des animaux ou des insectes qui se regroupent et vivent en communauté comme les abeilles ou les fourmis. En vivant ensemble ils dépendent les uns des autres, ils dépendent de l’action et du soin prodigué par les autres. Et même s’ils n’ont pas comme nous des structures élaborées, des gouvernements, des institutions, cette collaboration se maintient. Dans notre cas, il est clair que nous dépendons entièrement des autres. Le fondement d’une vie heureuse se construit chez les autres, avec les autres. De ce fait il semble évident, que si nous sommes si interdépendants, il est indispensable que nous sachions nous relier aux autres de manière positive et constructive.

…….À toutes les étapes de la vie, nous avons besoin de donner et de recevoir ces marques d’affection. C’est dans notre nature, d’être en harmonie avec elles.

…….La peur, la colère, la haine brisent notre intérieur. Or le calme vient de l’intérieur. La confiance qu’on a de pouvoir faire face aux forces extérieures vient de l’intérieur.

.....Cette force nous vient aussi de notre relation avec les autres. Réciproquement on doit être concerné par les autres, et conduire notre vie de manière honnête, transparente, avec franchise et sagesse, et c’est cela qui est la clé du calme et de la force intérieurs. C’est aussi cela qui nous permet, lorsque que nous faisons face à des situations difficiles, de dissiper la colère et la haine, de les empêcher de naitre dans notre esprit. La clé de ce calme intérieur, c’est d’avoir bon cœur, c’est la bonté altruiste.

……. Le fait d’être excessivement centré sur soi-même, créé des perturbations, on se sent en perpétuelle insécurité, on garde ses distances, on n’a pas confiance en l’autre, on ferme nos portes intérieures aux autres. Lorsqu’on est prêt à témoigner des marques d’affection, de compassion, on s’ouvre aux autres et avec les autres, on se sent avec eux comme dans une grande famille. Nul besoin de faire de la publicité à propos de soi, nul besoin de se mettre en avant, d’adopter une attitude artificielle.

 

DALAI 1…… Dans le passé, le monde était plus grand, les distances étaient plus longues à parcourir, les peuples plus éloignés. La plupart de ce qui nous affecte aujourd’hui, l’économie, le réchauffement climatique, l’accroissement de la population, ce sont autant de problèmes qui concernent l’ensemble de l’humanité. En ce sens, le monde est devenu plus petit. Maintenant le bien-être d’une nation, le bien-être d’une famille ou d’une personne dépend d’une solution globale, nous sommes tous affectés par les décisions globales qui sont prises universellement. C’est la reconnaissance de cela qui doit nous faire prendre la mesure de l’enjeu. Nous devons sincèrement promouvoir le sens de la coopération qui s’étend à l’ensemble de l’humanité. Et pour qu’il puisse y avoir une coopération, il faut avoir une vision large des choses, or cela se construit sur la confiance. La confiance est basée sur l’honnêteté, le fait de se comporter de façon transparente. L’honnêteté entraîne la confiance et avec la confiance peut naître l’amitié. Si nous avons des comportements égoïstes, il est très difficile de développer l’amitié. Nous devons faire des efforts sincères et soutenus afin de développer la bienveillance, l’amour altruiste.

….. Même les plus merveilleuses des religions ne pourront être universelles. Seules les valeurs transmises à travers l’éducation sont universelles.

….. Si on favorise la paix, le dialogue dans l’éducation, il y aura plus de chance que chacun puisse se comprendre. La notion de non violence et la promotion de la paix pourraient avoir une influence sur les comportements.

…. L’une des attitudes et des qualités que nous devons développer le plus, c’est le sentiment de responsabilité globale. La paix dans le monde ne naît pas de quelques prières, nous devons agir, chacun d’entre nous doit agir, nous devons tous faire quelque chose et agir avec persévérance pour changer notre attitude.

…. Le XXe siècle a été le plus sanguinaire de toute l’histoire de l’humanité. Si nous pouvions seulement en tirer les leçons et construire un siècle de dialogue, pour résoudre les conflits. Lorsque nous avons des problèmes nous devons nous asseoir face à face, et parler.

….Pour cela introduire d’avantage les notions de valeurs humaines au travers de l’éducation et de façon séculaire ; réduire le faussé qui sépare les riches et les pauvres aux niveaux international et individuel ; faire en sorte de réduire la corruption et toutes ces autres formes de conduites qui minent notre société. Nous avons besoin de volonté, de détermination, et cette force ne peut venir que de l’intérieur, si nous nous sentons le plus intimement concerné par le sort de l’humanité.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Le bonheur selon le Dalaï Lama

    L'éducation

    Daniel merci du fond du coeur.
    Tu sais l'attachement que j'ai pour cet homme simple et je ne doute pas que tu me fais un clin d'oeil.
    Tu as fait un véritable travail car tu es allé chercher les quelques phrases qui t'ont interpellé et je suis certain que ces phrases-là, tu ne les a pas séléctionnées par hasard.
    Je me suis permis de faire un "copier collé" afin de partager ces magnifiques pensées avec mes amis bouddhistes lors de notre réunion hebdomadaire d'hier soir et ils ont été enchantés... bien évidemment.

    La première phrase est magnifique.
    "Prêcher l'incroyance".
    Et oui, cela est possible et cela se respecte.

    "Il faut trouver un moyen d'étendre la notion d'éthique à tous."

    "Le fondement d’une vie heureuse se construit chez les autres, avec les autres. De ce fait il semble évident, que si nous sommes si interdépendants, il est indispensable que nous sachions nous relier aux autres de manière positive et constructive."

    "Même les plus merveilleuses des religions ne pourront être universelles. Seules les valeurs transmises à travers l’éducation sont universelles."

    Hier soir, nous avons posé la question :
    "Mais qu'est-ce donc qu'une secte ?"
    Si l'on en croit le dictionnaire, toute religion serait une secte si l'on part du principe que c'est un ensemble de personnes professant une même doctrine philosophique, religieuse, etc...
    Mais aussi tout parti politique, toute association, enfin bref, tout groupement de personnes autour d'une même idée ou d'une même croyance.

    Le Dalaï-lama propose une Vision ultra moderne de la vie en société qui laisse l'entière liberté de penser, indispensable à l'évolution spirituelle de tout individu :

    "Seules les valeurs transmises à travers l'éducation sont universelles".

    Voilà une réflexion extraordinaire de modernité.

    Posté par alain thomas, 03 septembre 2011 à 18:22 | | Répondre
  • Extraits à lire et à relire

    "Maintenant le bien-être d’une nation, le bien-être d’une famille ou d’une personne dépend d’une solution globale, nous sommes tous affectés par les décisions globales qui sont prises universellement.

    !…. L’une des attitudes et des qualités que nous devons développer le plus, c’est le sentiment de responsabilité globale.(...)"

    Posté par kea, 03 septembre 2011 à 21:43 | | Répondre
  • Parlant du Tibet !

    Voici un extrait d'un courriel que j'ai reçu ce matin d'un neveu qui est en voyage depuis plusieur mois.
    En voilà un qui voit clair et qui n'a pas peur de le montrer !
    c'est un peu long, mais super, à la mode québécoise ! :


    Vous saviez peut-être que cette année est le
    50e anniversaire de l'annexion du Tibet? Yéééééé! Youhou!!! Happy
    Birthday China, Happy Birthday Tibet, Happy Birthday, Happy Birthday,
    Happy Birthday Oppression! Hip Hip Hip? Propaganda!!! Il n'y a pas
    plus délicat ou tabou comme sujet de discussion ici. Laisser votre
    t-shirt Free Tibet chez vous, quoi! C'est de toute beauté que de voir
    la propagande chinoise à l'oeuvre : les journaux et la télévision
    chinoises, tous contrôlés par l'État (comme aux États-Unis avec Fox
    News et toute la concentration des médias, ça vous dit quelque chose?)
    multiplient les reportages sur la 'Libération' du Tibet! Oui oui! Vous
    avec bien lu! La Libération du Tibet avec une majuscule! Pauvres
    tibétains qui étaient oppressés par la méchante monarchie tibétaine.
    Et comme ils sont contents à présent que les Chinois les ont libérés
    de ce régime affreusement totalitaire! Et l'on te montre les nouvelles
    maisons construites pour les Tibétains et comme ils sont heureux
    désormais! Je ne sais pas si vous avez vu l'excellente série Haine et
    propagande sur Radio-Canada l'an dernier : on y racontait comment la
    propagande mise en place et perfectionnée durant la 2e Guerre mondiale
    est toujours la même aujourd'hui soit 70 ans plus tard. Le
    bon vieil énoncé d'Hitler qui disait qu'un mensonge répété 1000 fois
    reste un mensonge, 10 000 fois il devient une vérité est toujours
    d'actualité. Et c'est cette bonne vieille propagande qu'on utilise
    toujours en Corée du Nord, au Myanmar ainsi que dans toute bonne
    dictature qui se respecte. En passant, c'est peut-être l'erreur de
    Bush fils de n'avoir menti que 945 fois à propos de l'Irak. Quand je
    pense que Clinton a failli être destitué de la présidence pour avoir
    menti une seule fois à propos de sa relation avec Monica Lewinsky, ça
    me lève le coeur en ce qui concerne la grande ignorance de
    l'États-Unien moyen! Avez-vous vu le film Green Zone avec Matt Damon à
    propos des enjeux de l'Irak? C'est frappant de vérité, à mon grand
    étonnement, vu que ça vient d'Hollywood. Ça fait du bien quand on voit
    quelque chose qui sort de la propagande des républicains et de ces
    fous du Tea Party! Ma foi, je crois que ces derniers sont partisans
    d'un retour au Moyen-Âge. Faut le faire! On est très loin du Siècle
    des lumières. Pour être un rétrograde pareil, faut pas trop être une
    lumière justement. Et vous croyez les musulmans plus fous que les
    autres? La différence est que l'on est habitué aux nôtres et que les
    autres fous sont trop exotiques à nos yeux. Mais hé! Un fou, c'est un
    fou. Savez-vous quelle est la
    différence entre un fou et nous? Le fou, lui, ne sait pas qu'il est
    fou! Ou est-ce le fou qui lui sait qu'il est fou? Je ne sais plus.
    Expliquez-moi si vous savez.

    En occident, on se rend bien peu compte, mais, à ce que j'ai pu en
    comprendre, il y a de l'opposition partout en Chine. Et pas seulement
    de la part des Tibétains ou des Uighurs. Il y en a partout et en tout
    temps. Les autorités chinoises en ont plein les bras, surtout à
    contrôler l'information qui sort du pays avec internet la rebelle. Je
    viens de terminer la lecture de The Next 100 Years: A Forecast for the
    21st Century par George Friedman, un éminent géopoliticien américain.
    C'est fascinant! Il prévoit un démembrement de la Chine autour de
    2020 un peu comme l'URSS en 1989. D'après lui, il est inévitable que
    le gouvernement, jonglant entre les riches provinces du sud-ouest et
    les pauvres provinces de l'intérieur, ne puisse satisfaire ni les unes
    ni les autres. Vous connaissez l'expression courir deux lièvres à la
    fois? Ben c'est la même chose ici. Comment équilibrer la richesse et
    la taxation des côtes afin de répartir cette richesse vers l'intérieur
    sans risquer que ces mêmes riches ne se retournent vers les marchés
    japonais et occidentaux afin de demander plus de privilèges de la part
    du gouvernement central? Ce problème est le même depuis de
    millénaires. Et c'est pourquoi les Européens ont pu s'y imposer comme
    à Canton, Macau ou encore Hong-Kong. Et malgré l'énorme poussée
    économique des 20 dernières années (je me souviens à quel point
    j'étais en criss quand le gouvernement Chrétien a commencé à pactiser
    avec ces chinois malgré l'irrespect des Droits de l'Homme de ce pays),
    le gouvernement central deviendra vite dépassé. C'est bien pourquoi la
    Chine est devenue un pays capitaliste, car sinon, elle serait déjà
    démantelée. Maintenant, les gens demandent l'indépendance des régions
    et la démocratie. C'est une situation intenable quoi! Regardez les
    empires à travers l'histoire: plus c'est gros, plus ça risque
    d'éclater. Pour pallier à cela, un nouveau Mao naîtra et refermera le
    pays comme une huître, mais il sera trop tard. Je devine bien à cette
    lecture que vous vous posez LES questions existentielles qui
    prévalent: mais qui c'est qui va fabriquer nos cochonneries des
    magasins à une piastre alors? Comment
    Wall-Mart pourra-t-il survivre? Calme, calme, tout doux, là, tout
    doux! Le marché du cheap labour se déplacera naturellement vers
    l'Inde. Car comme la Chine est à se développer une classe moyenne, et
    qui dit classe moyenne dit amélioration des conditions de travail et
    des salaires, suivi des créations de syndicats, il s'en suivra
    nécessairement une augmentation des prix. Et ce sera la même chose en
    Inde après 20 ans. Et l'Afrique, et l'Amérique du Sud, et, et, je ne
    vois pas. Donc, ne vous inquiétez pas, car il y aura toujours quelque
    pays à exploiter afin que vous célébriez Noël sur le dos des pays
    pauvres sans trop dépenser non plus. Réendormez-vous, tout va bien!
    Oui, oui! Heureusement qu'il y a la guignolée pour vous
    déculpabiliser... Oui oui, vous allez gagner votre ciel en donnant
    une canne de bines une fois par année! Misère!

    David

    Posté par kea, 04 septembre 2011 à 16:03 | | Répondre
  • La force abusée

    Une grande force jusqu'à date s'est tue!
    Elle dort depuis bien trop longtemps et c'est pourquoi notre monde est si dévasté, parce que de cette force on a toujours abusé, de tout temps on l'a bernée.
    Mais là elle se réveille et dit : "La paix! Nous voulons la PAIX!"
    Rien ne pourra aller à l'encontre de cette force lorsqu'elle commencera à parler, à s'exprimer. Elle est petite en chacun de nous, mais puissante lorsque unie à toutes les autres, comme un torrent qui sculpte les rochers elle sculptera notre monde de façon à ce qu'il soit notre vrai chez nous, de façon à ce qu'il devienne cet endroit paisible qu'il nous faut pour vraiment commencer l'exploration de l'Infini qui nous habite.

    Posté par kea, 04 septembre 2011 à 18:13 | | Répondre
  • Sécurité sociale

    c'est un texte qui devrait être remboursé par la sécurité sociale. Amitiés.

    Posté par Ariaga, 05 septembre 2011 à 17:52 | | Répondre
  • A Alain

    Ah oui, c'est un beau texte que celui du Dalaï Lama. Très actuel, plein de bon sens , à lire et à relire.
    J'espère que tu vas bien. En tout cas l'OL semble bien aller. Bonjour à Isabelle.

    Posté par Daniel, 15 septembre 2011 à 15:59 | | Répondre
Nouveau commentaire