Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

31 août 2011

Se relier

TENDRESSE

Je publie ce très beau texte d'Hanami car il m'a touché. Hanami l'a écrit en juin en réponse à un autre texte de Marie Christine diffusé dans les commentaires.

Je te rejoins complètement Marie-Christine et il m’apparait que la peur est à l’origine de bien des maux. Nous tous avec notre soi-disant libre arbitre, continuons de nous déployer dans la peur. Cette peur que l’on connait depuis très longtemps et dont on a du mal à se départir. Ce n’est pas simple certes de laisser glisser la peur pour accueillir la confiance mais je crois toujours autant que tout est possible.
Lao Tseu dans le Tao Te King dit : « Un chemin de mille kilomètres commence toujours par un pas. »

Alors nous avons peur. Peur de tout, de nous. Peur de la lumière plus que de l’obscurité. Et quand nous sommes dans l’obscurité, nous regrettons, nous implorons la lumière alors qu’elle est là, à notre portée et qu’il nous suffit de la cueillir, de l’embrasser et de l’aimer.
En cet instant alors que j’écris ces mots, j’ai peur. J’ai peur du jugement des autres, de leur regard. J’ai peur de me tromper, d’être dans l’erreur. J’ai peur de moi et de mes réactions. J’ai peur.

Je suis comme tout le monde, j’ai peur !

On a tous peur de tout et de rien. On a tout le temps peur.

On ne sait ce qu’il va se passer demain et bien sûr on a peur puisque l’inconnu fait peur.
On ne sait ce qu’il va nous arriver dans quelques jours, dans quelques mois ou quelques années, alors que le monde souffre aujourd’hui, et nous n’osons pas vibrer intensément en embrassant chaque instant, en vivant l’éternel présent, en sublimant tout ce que l’on peut percevoir, en nous aimant les uns les autres, en osant nous dire « je t’aime ».
Dire « je t’aime » avec le cœur, en nous acceptant tel que nous Sommes et en accueillant l’autre tel qu’il Est, voilà les plus beaux mots d’amour qui soient !
Des larmes d’allégresse et de la tendresse. De la douceur et de la joie. De la confiance et des sourires. De l’authenticité et de l’amour. De la gratitude. Ne sont-ce pas les plus belles choses qui soient en ce monde ?

La Nature nous offre Tout et nous la bafouons en l’ignorant, en la détruisant. Puis nous nous punissons, nous nous sanctionnons, nous nous fustigeons, nous nous laissons emporter par notre peur d’Oser être différent, juste différent. Ces sacro saintes différences que nous jugeons pour diviser, trier, sérier alors que ce sont bien elles, nos différences, qui nous offrent la diversité et la richesse de nos êtres et du monde.
Moi la première. Je suis la première à séparer, à trier, à sérier.

Et nous sommes bien sûr tous pareils, nous tous qui peuplons notre belle planète. Nous atteindrons très bientôt les 7 milliards d’individus. (8 serait le chiffre de l’infini…).
Alors nous sommes tous toujours pleins de bons sentiments, de belles paroles, où que l’on soit, et puis au final nous faisons toujours la même chose, nous reproduisons toujours les mêmes schémas.

La preuve est que le monde dans lequel nous vivons à ce jour n’est que la résultante de nos pensées d’hier, d’avant-hier, de plus loin encore et d’aujourd’hui toujours.
Quel est cet avenir que nous continuons de bâtir et que nous réservons à nos enfants ? Alors que nous vivons toujours avec les mêmes principes, les mêmes peurs, les mêmes erreurs que nous répétons sans cesse et sans cesse de générations en générations.
Quand allons-nous enfin changer de voie et adopter des attitudes plus humbles, plus dignes, plus libres et surtout plus authentiques ?

Il nous suffit de nous connecter Tous avec la sincérité du cœur, avec l’Amour dans nos yeux, la tendresse pour l’autre, la main tendue sincèrement sans jugement aucun, afin que le miracle se produise.

Il en est ainsi dès lors que nous sommes au cœur de la nature et que nous la contemplons. Il peut donc en être ainsi avec chaque être vivant quel qu’il soit, avec la Terre entière.

Alors ce matin dans ma voiture je réfléchissais et je me disais : mais qu’attendons-nous Tous pour nous Relier véritablement ?

Qu’attendons-nous pour nous Connecter à la Nature, à la Vie, à la Beauté, au Divin ?

Relions-nous à ce qui Est !

Relions-nous ! Unissons-nous par la Force positive de nos pensées et par la grâce de

l’Amour qui vibre en chacun de nous !

Mais bon, je parle ou plutôt j’écris, sans doute pour lâcher quelque chose de profond qui me fait peur.

Alors ce ne sont sûrement que de simples mots mais puissent-ils (j’ose le dire… sans prétention aucune) atteindre quelques esprits ne serait-ce qu’un peu, un tout petit peu, dans le sens de l’Amour !

C’est le Rêve de la Planète comme le disent si bien les Toltèques.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Se relier

  • belles réflexions

    La peur est une chose à travailler en nous comme le reste, et l'unité est la conséquence naturelle de ce travail .
    Amitié, Hanami !

    Posté par marie christine, 31 août 2011 à 09:59 | | Répondre
  • Citation :

    "Ta peur me fait peur."
    me disait récemment une amie.

    Posté par PLV, 31 août 2011 à 12:51 | | Répondre
  • Citation (bis)

    "Ah je plains les jeunes !"
    "J'aimerais pas être à votre place."
    Je déteste ces affirmations négatives que l'on entend parfois au coin de la rue ...
    Peur ?
    Jalousie ?
    Regret d'une jeunesse passée ?
    Approche de la fin de vie ?

    Posté par PLV, 31 août 2011 à 12:53 | | Répondre
  • Mais alors ...

    ... Alain, il a peut-être peur lui aussi ?

    Posté par PLV, 31 août 2011 à 12:57 | | Répondre
  • à Hanami :

    Qu'est-ce que c'est beau et vrai ce que vous nous écrivez !
    Bien que je ne sois pas toujours très optimiste, ici, je mettrais bien une petite note positive.
    Oui, le monde avance en répétant ses erreurs.
    Liées à la finitude des créatures que nous sommes.
    Quelqu'un me disait :
    "Là où il y a l'homme, il y a aussi de l'hommerie."
    Mais il y a tout de même parfois de belles prises de conscience, non ?
    Faut y croire !

    Posté par PLV, 31 août 2011 à 13:03 | | Répondre
  • Hou, hou !

    Eh bien, PLV, tu monologues ?

    Quand on a peur du monde, on voudrait changer le monde !

    Mais tout le monde a peur de tout le monde !
    Alors, charité bien ordonnée commence par soi-même .

    Si chacun regardait ses peurs en face, le monde serait changé .

    Posté par marie christine, 31 août 2011 à 15:08 | | Répondre
  • Peur

    Je crois que ce beau texte nous conduit au delà de la peur ...

    Posté par Ariaga, 31 août 2011 à 18:12 | | Répondre
  • Mon oeil !

    Eh bien, PLV mon ami...
    "C'est de ta peur que j'ai peur." Shakespeare .

    Attention !
    On nous guette.
    "On gomme ici et là...On nous a à l'oeil !"
    Coucou Daniel !!!!

    Moi, j'expire.

    Posté par Eve Lyne, 31 août 2011 à 18:59 | | Répondre
  • Il a bien raison le Daniel !

    Du coin de l'oeil, il veille au grain !
    Oui, aux grains de sable ... Vous savez, ceux qui empêchent de tourner en rond. Les trublions, les Anonymes et autres taquins !
    Oui Ariaga, tout homme rêve de dépasser ses peurs.

    Posté par PLV, 31 août 2011 à 22:33 | | Répondre
  • réagir

    Est-ce très charitable de transmettre ses peurs autres ?
    Où est la belle compassion ?
    Je plonge et tu plongeras avec moi ! Belle mentalité !
    N'est-ce pas ce que font beaucoup de parents avec leurs enfants, de patrons avec leurs employés, de politiques avec leurs concitoyens, etc ...
    Mais si par hasard, celui qui est en face répond : "Ta peur ne me fait pas peur", alors le poison envoyé se retourne contre l'auteur, décuple sa peur et peut même la transformer en panique .
    La peur est presque toujours un sentiment irraisonné et donc déraisonnable .
    Essayons de rester maîtres de nous-mêmes, de garder un minimum de bon sens, de ne pas nous laisser influencer et entraîner n'importe où comme des marionnettes .
    La peur est l'ennemie de la foi .
    "Tout homme rêve de dépasser ses peurs" . Ben oui, PLV, c'est vrai . Mais il faut y mettre du sien !
    Les peurs, on les écoute, on leur donne de l'importance, on les alimente, ou bien on les considère comme des enfants capricieux qui ne savent pas ce qu'ils font, et on essaie de les raisonner, de leur imposer une conscience plus grande . A nous de choisir !
    Soit je m'identifie à ma peur, je SUIS elle, je me laisse complètement submerger et envahir par elle, je lui obéis aveuglément, soit je la rejette comme une illusion .
    Ce ne sont pas que des mots, c'est du vécu !!!

    Posté par marie christine, 01 septembre 2011 à 09:26 | | Répondre
  • Hé, Eve Lyne

    T'as peur d'être gommée ?
    Ah, aspirons, inspirons et ... expions !

    Posté par marie christine, 01 septembre 2011 à 12:02 | | Répondre
  • Gommée ?!

    Ben oui ! Marie...
    Le Daniel, quand y veut...
    Il réagit plus vite que le vent !

    Bon, je file me faire gommer un peu...
    Y' parait qu'on en prend pour cinq ans de moins.
    Pour les gros plans, ça m'arrangerais pas mal.

    Posté par Eve Lyne, 01 septembre 2011 à 14:19 | | Répondre
  • cé té koi ?

    Eh Eve Lyne, c'était quoi que tu avais écrit pour que le Daniel il le gomme aussi vite que son ombre ? Dis-nous vite ...

    Posté par PLV, 02 septembre 2011 à 12:18 | | Répondre
  • Hummm...

    En fait, c'était juste une ânnerie pour tester la vigilance de notre ami.

    Y'a pas si longtemps, j'étais chez une amie...
    Heureusement,une force tranquille l'habite et ma colère n'a pas dégénéré en crise nerveuse...
    Un post fort déplaisant a bien failli me tourner le sang.

    Voyez-vous, cher PLV...
    L'éducation me manque cruellement.
    Parfois, il m'arrive de m'interroger :
    "Suis-je bien fréquentable ?"
    Ah! mon ami...
    Quelle souffrance que d'être un fléau pour l'humanité !

    Je m'en va de ce pas faire pénitence.
    Non pas expier mes péchés,(une vie n'y suffirait pas...)

    Seulement parler à Dieu comme à un homme :

    "Mon Dieu, quelle patience !
    Surtout, ne m'abandonnez pas !"

    Adieu mon ami ! Adieu .

    Posté par Eve Lyne, 02 septembre 2011 à 17:03 | | Répondre
  • Eve Lyne

    Tu es très originale, hors du commun . Moi j'aime les gens comme ça . Au moins, on ne s'ennuie pas .
    Pas besoin d'aller se retourner le coeur sur le grand 8 à la Foire du Trône ou de s'époumoner dans un match de foot pour se faire des sensations .
    Si on peut parler de physique quantique, je dirais que les vraies sensations, on les éprouve dans les infimes choses de la vie, pourvu qu'on y prête attention .
    Les hommes aiment le spectaculaire mais le spectaculaire ne fait pas plus comprendre le monde que ce qui se passe dans la discrétion .
    Dieu agit dans l'intimité de chacun en y apportant des messages forts qui peuvent passer inaperçus aux yeux du public .
    C'est en soi, avec Sa complicité, que l'on comprend le mieux la vie et le monde .

    Posté par marie christine, 02 septembre 2011 à 17:58 | | Répondre
  • Dis-donc, Marie...

    Veux-tu insinuer que je suis un article de foire ?!

    Fais gaffe à tes massifs de thym...
    Défois que je tombe en crise nerveuse.
    Va voir déhors, ta végétation...
    T'auras une p'tite idée de ma colère.

    Bon, allez...
    J'retourne élever mon esprit.

    Posté par Eve Lyne, 02 septembre 2011 à 18:51 | | Répondre
  • Ah, la, la !

    Nom de bleu ! Dans la vie, on ne peut jamais rien dire ! Il n'y a que des gens susceptibles !
    Ils jouent les victimes en se déclarant blessés, ils gardent des rancunes tenaces, ils boudent et je ne sais quoi encore ...
    Pourquoi les gens se comportent-ils à l'âge adulte comme s'ils avaient encore 4 ans ?
    D'où l'utilité de travailler sur soi !
    Si on savait les joies que l'on peut avoir en devenant adulte ! C'est une vraie liberté !
    Certains se font une fierté de déclarer qu'ils sont restés de grands enfants, mais si c'est pour garder le pire de l'enfance !!! L'égocentrisme qui n'a pas encore mué !
    Il serait bon de se secouer car les temps qui viennent vont admettre de moins en moins des comportements capricieux et immatures . On n'en est plus là ! Il est temps d'avancer .
    Ben oui, Eve Lyne, je crois que tu es un phénomène de foire !!! Hi, hi, hi ! Mais tu t'en fous . Tu as dépassé l'ego .
    Tu as le mérite d'avoir tiré de grandes leçons de tes expériences passées, de tes souffrances, de tes joies .
    Tu sais considérer tout ce qui se présente comme une chance, non comme un calvaire .
    On peut continuer à gémir et à pleurnicher pour attendrir le client mais l'avenir appartient aux âmes fortes .

    Posté par marie christine, 02 septembre 2011 à 19:22 | | Répondre
  • Bien dit, Marie !

    J'acquiesce !

    Douce nuit étoilée.

    Posté par Eve Lyne, 02 septembre 2011 à 20:14 | | Répondre
  • Eh les 2 copines ...

    C'est pas bientôt fini de disserter en solo ...
    Euh, je veux dire ... en duo !
    Enfant, adulte, égo, boudeur, boudeuse, boudoir, et pis quoi encore !
    Moi, je viens de finir une tarte aux pommes pour une tite fête demain en pays de Champagne. Déjeuner sur le toit de son immeuble ... Vous vous rendez compte ? Y a pas qu'Eve Lyne qui est une originale ... Tiens ça sent la pomme chaude, vite, mon four !

    Posté par PLV, 02 septembre 2011 à 23:23 | | Répondre
  • Une splendeur !

    Z'avez vu ce soir sur France 3 ?
    Un documentaire exceptionnel sur les calanques de Cassis.
    Beauté, simplicité, émotion.
    Beauté des rochers sculptés par le temps.
    Camaïeu des bleus et des verts du ciel, de la mer et des plantes.
    Simplicité des habitants partageant leur amour du pays.
    Passion de la vie, plongeons, pêche, randonnées.
    Passion du métier de cet agent de l'ONF.
    Plaisir simple d'un auberge de jeunesse isolée.
    Emotion des dessins préhistoriques de la grotte Cosquer, de la gourmette de St Exupéry, les amphores romaines des épaves.
    Oui, des larmes d'émotion, je vous dis.

    Posté par PLV, 02 septembre 2011 à 23:35 | | Répondre
  • les voies de l'âme d'enfant

    Ah, voilà un vrai adulte qui sait profiter de la vie avec son âme d'enfant !
    Ben oui, c'est l'âme qui reste enfant, pas le reste !
    Evidemment, avec 6 filles à nourrir et à marier... !
    J'espère qu'elle était bonne la tarte !

    Posté par marie christine, 03 septembre 2011 à 10:51 | | Répondre
  • Tartuffe !

    Pour sûr, Marie...
    Cet homme là, n'est pas ordinaire, avec toutes ses femmes !
    En plus, il confectionne des tartes aux pommes.

    Bon, vu que le temps se morpionne...
    Je retourne à mon étude du moment :
    Tartuffe...
    De qui, déjà ???

    Posté par Eve Lyne, 03 septembre 2011 à 19:35 | | Répondre
  • la vieille soupe

    Bonne idée Eve, et bonne nuit avec un bon livre ...
    Les bonnes paroles commencent à sentir le réchauffé .
    Quel ennui ...! Je bâââille...
    Je crois qu'on se fait vieux et gagas .
    Quoi de nouveau sous le soleil ?
    J'espère que la jeunesse prendra la relève ...

    Posté par marie christine, 03 septembre 2011 à 21:53 | | Répondre
  • Quel ennui...!

    Vieux et gagas...
    Mais non ! Marie...
    Ce n'est que la rangaine qui lasse.
    Si tu bâââille...
    C'est plutôt bon signe!
    Quoi de nouveau sous le soleil ? :

    Ben moi, j'mets les voiles.

    Adieu mes amis! Adieu, et bon vent !

    Posté par Eve Lyne, 04 septembre 2011 à 06:01 | | Répondre
Nouveau commentaire