Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

17 juin 2011

A propos des commentaires sur le blog

 main

 "Chacun donne son opinion, et en même temps sort de sa coquille et exprime ses ressentis, ses insécurités, ses incertitudes. Chacun ose se raconter sans complexes parce qu'il sent qu'il n'est pas jugé, qu'il est compris. Et même, ainsi, des affinités se découvrent, des points communs, des sympathies .... Chacun sait qu'il n'est pas parfait, mais en voie de perfection. La nuance est de taille ! Notre perfection, celle qui fait que Dieu nous voue un Amour et une reconnaissance infinie, ce sont les efforts intenses que nous faisons pour nous rapprocher de Lui. C'est ça la perfection possible pour nous humains. Et elle est magnifique !

N'ayons pas peur du jugement de l'autre. Le non jugement, la franchise et la sincérité (les nôtres) attirent le non jugement, la franchise et la sincérité de l'autre, car l'autre a autant peur de notre jugement que nous du sien. Cercle vicieux ! Il faudrait pouvoir communiquer avec tous comme nous le faisons avec nos proches, ceux qu'on affectionne particulièrement.

Nous, parents, sommes amenés parfois à tenter de réparer les dégâts causés (que nous causons tous sur nos enfants, et que nos parents nous ont aussi causés)..Cela peut-être une belle occasion pour nous d'apporter un remède aux maux de nos enfants en même temps qu'aux nôtres. En aidant les autres, on s'aide soi-même, car lorsqu'on se sent touché de près, ça veut dire qu'on a la même problématique. Nous sommes tous des miroirs les uns pour les autres.Souvent, on n'a pas le courage ou pas la vision pour se regarder soi-même avec lucidité. C'est plus facile de le faire pour l'autre. Et en le faisant pour l'autre, avec une vraie volonté d'aider et de soulager, mine de rien, on creuse, on creuse, et finalement on découvre plein de choses aussi sur soi-même, car on n'est pas séparés, on est tous liés, mêlés, enchevêtrés, collés. On est tous des frères et des sœurs siamois qui se croient autonomes, c'est pour ça qu'on n'y comprend rien. Voilà, c'est mon expérience.

Allez go : Pas de réticences ! Les réactions sont ce qu'elles sont. C'est ça qui nous fait avancer dans la diversité, l'approfondissement des relations, la connaissance des autres, la compréhension mutuelle, et enfin dans la confiance.

Marie Christine

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur A propos des commentaires sur le blog

  • Marie-Christine, je suis sous ton balcon ! Ce que tu nous dis là est simple (ce qui ne signifie pas pour autant facile...)et vrai.

    Posté par elizabeth, 17 juin 2011 à 07:33 | | Répondre
  • à Marie-Christine,

    Elizabeth a raison :
    C'est simple, c'est vrai et c'est beau ce que vous nous dites.
    Merci pour cette réflexion partagée.
    J'ai transmis hier soir à Daniel un texte qui évoque ceux que l'on considère comme des ennemis.
    Or ce sont eux justement qui me poussent à analyser ma façon de fonctionner pour (peut-être) évoluer.

    Posté par PLV, 17 juin 2011 à 12:38 | | Répondre
  • à Andrée,

    Avez-vous un doigt de libre pour effleurer le clavier et nous donner quelques nouvelles ?

    Posté par PLV, 17 juin 2011 à 12:40 | | Répondre
  • ne plus savoir ...

    Ah, Elizabeth, nous sommes tous au balcon !
    Tous au même point !
    Pas facile de ne pas laisser aller son mental dans une société basée sur le jugement permanent .
    On est sans cesse sollicité, sans compter les siècles de conditionnement derrière nous .
    Je ne fais pas de la méditation un rituel . Je ne sais même pas si je médite, je m'allonge simplement et j'essaie de faire le vide quand j'ai besoin de m'alléger, de me débarrasser de ce qui encombre .
    J'attache au moins autant d'importance aux attitudes quotidiennes .
    Pour m'entraîner au non jugement, chaque fois qu'on me demande mon avis ou que je me pose une question, je réponds le plus souvent possible :
    "Je ne sais pas ! Je ne pense pas ! Je n'en pense rien !" .
    Méthode personnelle mais assez efficace !
    Ainsi le mental vient de moins en moins me harceler . Evidemment il en a marre de ne plus avoir de réponses pour pouvoir renchérir et échafauder à l'infini des raisonnements qui, la plupart du temps, ne mènent à rien de très enrichissant pour la vraie compréhension .

    Posté par marie christine, 17 juin 2011 à 12:58 | | Répondre
  • Conseil

    Oui c'est vrai Marie Christine l'échange permet l'aide pour mieux comprendre mais je serai plus enclain à parler de conseil.
    Aider entraine une implication alors que conseiller laisse une certaine liberté.
    Le fil est mince entre les deux mais c'est difficile de ne pas basculer et de conserver le recul qui va permettre justement d'"aider" au mieux la personne ..pas simple car il y a souvent des intéractions.
    Job dans la bible dit "vous êtes des affligeants consolateurs"..cela à un sens non ?
    N'est-ce pas à dire en soi qu'il faut dépasser la notion même de prendre la douleur mais au contraire écouter et entendre la douleur pour mieux conseiller ...
    Hmmm, c'est pas simple car la frontière est mince...
    Mais alors que faire ?

    Posté par Sarah, 17 juin 2011 à 13:12 | | Répondre
  • Fade ?

    Répondre : "Je ne sais pas".
    Ce peut être une bonne solution quand notre esprit déborde de tout côté.
    Pour ne pas couler.
    Mais je refuse totalement cette expression qui s'en rapproche et qu'on entend souvent : "C'est pas mon problème".
    Ne risque-t-on pas de devenir fade, ou insensible ?
    Parfois j'entends dire : "Oh moi, je suis blindé".
    Que c'est triste de ne plus savoir pleurer !
    D'ailleurs est-on encore un homme à ce moment-là ?

    Posté par PLV, 17 juin 2011 à 13:46 | | Répondre
  • Sortir de sa coquille

    Tu m'encourage Marie. Je ne suis pas si souvent satisfaite des commentaires que je laisse, je pourrais m'exprimer plus clairement il me semble, plus profondément aussi. Mais c'est à s'exprimer qu'on apprend à s'exprimer et j'aime bien le blog de Daniel parce qu'il propose des sujets qui m'intéressent et on se sent libre de commenter sans peur du jugement ce qui n'est pas le cas sur tous les blogs.

    Posté par kea, 17 juin 2011 à 13:58 | | Répondre
  • les voix de l'âme

    Sarah, le conseil est certainement une aide, mais je pense moi aussi qu'il ne faut aider que lorsqu'on nous le demande . Sinon c'est du forcing !

    PLV, en fait la nuance est grande entre ne pas vouloir avoir une opinion (qui est forcément partiale) et être indifférent à tout .
    Dans le premier cas, c'est en vue d'élargir sa conscience en considérant toutes les opinions à la fois, de rester ouvert sans parti pris, de devenir plus tolérant, de relativiser l'importance de ses propres pensées .
    Dans le deuxième cas, il s'agit tout simplement d'égoïsme et d'insensibilité, effectivement .

    Kéa, je trouve que tu exprimes très bien tes sentiments et tes idées . Et en effet, le blog de Daniel est un lieu où on peut dire beaucoup de choses car chacun peut reconnaître ses propres difficultés dans celles des autres . Alors on ne peut pas juger, on ne peut que comprendre !

    Posté par marie christine, 17 juin 2011 à 17:43 | | Répondre
  • Marie Christine

    Le conseil,à mon sens, est plus un avis que l'on donne à la personne, une aide est une action que l'on mène pour soutenir une personne.
    Ex : ma petite cousine a accouché d'un petit garçon elle a eu un problème avec l'état civil ..elle m'a demandé mon aide. Je lui ai donc fournir toutes les informations et les démarches qu'elle devait faire.
    Ex : ma petite cousine est partie en roumanie avec son enfant tout le monde lui a conseille de ne pas le faire ...elle l'a fait aujourd'hui elle elle est en France et l'enfant est en roumanie.
    Elle n'a pas écouté le conseil..elle a suivi son idée.

    Oui je suis d'accord avec vous ..la personne qui subit l'aide sans l'avoir demandé est mis sous pression ..et finit par rechercher son autonomie !..néanmoins le cas inverse peut exister une personne qui demande de l'aide l'obtient mais continue à "subir" l'aide alors que celle-ci n'est plus utile ..c'est du forcing aussi !

    Posté par Sarah, 17 juin 2011 à 17:58 | | Répondre
  • coeur à coeur

    Sarah, pour moi, le soutien moral, les élans du coeur sont aussi des aides, avec ou sans actes matériels .
    J'éprouve une reconnaissance éternelle envers toutes les personnes qui, au cours de ma vie, ont manifesté leur affection d'une manière ou d'une autre . Elles m'ont aidée, souvent même sans le savoir ! (je ne le savais pas non plus à l'époque !)

    Posté par marie christine, 17 juin 2011 à 18:39 | | Répondre
  • Soutien moral

    Le soutien moral est une bonne chose effectivement lorsqu'elle est dénuée de toute attente par contre elle devient contrainte lorsqu'il y a une attente...et là aussi le fil est mince.
    C'est pour cela qu'il faut être attentif de notre aide.
    Avoir le juste recul nécessaire pour permettre à l'aide prodiguer d'être utile à l'être...c'est la chose la plus difficile.

    Oui on se rend compte souvent après coup l'aide que l'on a reçu.

    Posté par Sarah, 17 juin 2011 à 18:53 | | Répondre
  • très juste

    Bonne observation ! Bien sûr, il ne faut pas que cela devienne une dépendance, d'un côté ou de l'autre !

    Posté par marie christine, 17 juin 2011 à 19:12 | | Répondre
  • Dépendance

    Oui tout à fait...les dérives existent ..il faut être vigilant !

    Posté par Sarah, 17 juin 2011 à 19:15 | | Répondre
  • MERCI !!

    oui PLV même dix doigts pour vous remercier toutes et tous occuper avec l'ambassade de Kyoto Japon ayant perdu il y a 3 mois maintenant mon amie Miss Géraldine mon amie.

    tout s'est bien passé le dentiste a été très doux et dès arriver à la maison j'ai pris de l'argile et l'est mis dans le trou mais au préalable mis quelques gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse et roule ma poule.

    j'ai beaucoup aimé l'édito de M.Christine cela me donne moins de complexes pour venir poster et discuter avec vous tous et toutes.

    je vous souhaite un bon week-end pour moi un week-end de repos et de soins mais ça va encore de partie
    mardi j'irais au contrôle de mon glaucome là je suis sereine par contre c'est 100 bornes aller et 100 retour.

    sans oublier le bisous

    Posté par Andrée SCHNEIDER, 18 juin 2011 à 15:19 | | Répondre
  • Waouh !

    C'est une Andrée toute neuve qu'on va retrouver !
    Carrosserie et tout et tout ...
    Sonnez les clochettes !!!

    Posté par marie christine, 19 juin 2011 à 09:52 | | Répondre
  • avec du vieux

    Marie tu es trop mignonne avec du vieux on fait du neuf ????
    bon dimanche
    sans oublier le bisou

    "L'amitié est toujours une douce responsabilité, jamais une opportunité."

    Khalil Gibran
    ciao ciao A+

    Posté par Andrée SCHNEIDER, 19 juin 2011 à 10:39 | | Répondre
  • Amitié

    Bisou, Andrée !

    Posté par marie christine, 19 juin 2011 à 11:21 | | Répondre
Nouveau commentaire