Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

10 juin 2011

Gros bisous grand-mère……

 

IMG_0231Je venais d’avoir 11 ans et ma grand-mère, qui habitait avec mon grand père une petite maison en contre bas du jardin, m’avait préparé pour l’occasion des crêpes dont j’étais friand. De belles crêpes dorées à point, toutes chaudes que j’ai avalées à toute vitesse. J’aimais bien ma grand-mère, une femme de la campagne beauceronne. Elle n’avait pas la langue dans sa poche et employait tout un tas d’expressions imagées dont celle-ci « Il fait un vent à vous retourner la gueule ! » Elle s’appelait Berthe et c’était elle le chef à la maison. Le cœur sur la main, elle me protégeait et m’aimait beaucoup. Elle me donnait, en cachette, une petite pièce pour m’acheter des friandises.

J’avais donc 11 ans et le monde des adultes me paraissait étranger, voir hostile. Très occupé par son travail, mon père avait peu de contacts avec moi. J’aurais bien aimé qu’il joue avec moi ou qu’on fasse des choses ensemble mais ce ne fut pas le cas.  Il rentrait tard le soir et s’occupait avant tout que je me tienne bien à table. Un vrai calvaire que les repas ! car je mangeais peu et ma mère s’en inquiétait. Je devais à tout prix vider  mon assiette. J’aurais voulu que mes parents m’écoutent et comprennent mes peines et mes émotions sans me juger, qu’ils soient ouverts à ma personnalité. Ce ne fut pas le cas. Ma mère avait ses propres problèmes psychologiques à gérer et faisait au mieux mais d’une façon stressante et angoissante. Elle était capable de ne pas me parler pendant plusieurs jours parce que j’avais fait une bêtise. Elle avait ses crises et passait constamment par des hauts et des bas. Cette attitude était très déstabilisante pour moi. Je ne manquais de rien sur le plan matériel mais vivais dans une insécurité affective totale que je traîne encore aujourd’hui.

Je vivais dans mon univers avec mon chien. Je l’avais appelé « Domino » parce qu’il avait des taches blanches et noires. Il me suivait partout et dormait avec moi. Je m’asseyais sur les marches du perron et jouais de l’harmonica. Alors Domino gémissait. En fait il chantait à mes côtés. C’était l’époque où je faisais collection de timbres. Je m’enfermais dans ma chambre à regarder et évaluer tous les timbres que j’avais pu échanger. J’avais le catalogue Thiaude et une grosse loupe. Je calculais, je supputais la valeur des timbres. J’étais bien, toujours avec mon chien, loin des adultes et de leurs problèmes. Je me souviens aussi d’avoir eu  un cahier, entièrement consacré à Napoléon dans lequel j’avais noté les noms de toutes ses victoires et défaites ainsi que  la liste de ses généraux. Tout cela me faisait rêver.

J’étais fils unique et ma mère avait reporté sur moi toute l’affection dont elle-même avait manqué dans son enfance. Seulement elle était malhabile et trop détruite sur le plan affectif. Les années ont passé et un fossé d’incompréhension s’est creusé entre nous. Que c’est difficile d’éduquer des enfants car on projette, inconsciemment sur eux, ses propres difficultés de vie.

Ma grand-mère est morte depuis bien longtemps mais je sais que, depuis là haut, elle me protège toujours. Gros bisous grand mère…..

C'est la seule photo que j'ai trouvée de moi. Je devais avoir 8 ans. On dirait un ange, ce que je ne fus pas tout au long de ma vie ! Un regard plein d'innocence que l'existence allait se charger de changer....

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Gros bisous grand-mère……

    Ange

    Ange, tu es
    Ange tu restera
    Retrouve l'ange que tu as en toi.

    Posté par Francine, 10 juin 2011 à 09:25 | | Répondre
  • Quel beau témoignage !

    Francine a le don de résumer en toute simplicité.
    Daniel ton témoignage est bouleversant.
    Tu m'as permis de visualiser tes parents, ta grand'mère et ton chien Domino, le seul sans doute qui a compris ta condition d'enfant solitaire.
    Il a été ton compagnon durant ces années critiques où tu as souffert de l'attidude des adultes et de leur manière d'agir.
    Malgré toutes ces vicissitudes, tu as su garder contact avec l'Enfant au coeur d'Ange.
    LE garder est essentiel.
    S'émerveiller est le moyen.
    Ah les crèpes de grand'mère, quel moment de repos et de récompense !
    Cela vaut tous les tourments de l'enfance prisonnière.
    Cela réconcilie avec l'angoisse des jours.
    Cela apporte un sourire partagé.
    Cela guérit des blessures de l'âme que l'on ne comprend pas.

    Posté par Alain Thomas, 10 juin 2011 à 10:12 | | Répondre
  • La vie :

    L'homme est ainsi façonné par les maladresses de ses parents.
    Et je suis sûr qu'on peut ajouter qu'il est aussi modelé par leurs qualités.
    Je serais donc le résultat d'un brassage de multiples composants.
    Hubert Reeves a utilisé dans l'une de ses interviews une image qui me semble très juste :
    Nous sommes tous issus (tant le monde minéral que le monde vivant) de l'assemblage d'éléments déjà présents dans le fameux big-bang à l'origine du monde.
    Régnait alors sur l'univers comme une "soupe" de particules plus ou moins chaudes et électriques. Une sorte d'alphabet infini dont la combinaison miraculeuse des lettres a provoqué l'évolution de la vie.
    Quelle leçon d'humilité !
    "Qu'est-ce que l'Homme pour que Tu en prennes soin ?"
    Toujours les deux facettes : Je ne suis pas grand chose ... Mais en même temps, je peux être capable du meilleur.

    Posté par PLV, 10 juin 2011 à 13:34 | | Répondre
  • A Alain

    L'enfance nous poursuit tout au long de la vie et laisse des traces. Il faut bien se débrouiller avec ça....
    Et l'OL. Quel avenir? Penses tu que Rémy Garde va accepter le poste. J'ai l'impression que de nombreux joueurs vont partir. Et Puel dans tout ça.
    J'espère que tout va bien pour toi: ta fille, les affaires......Ici nous avons essuyé un orage titanesque. Il a fallu écoper ferme. La nature ne cesse de se déchainer. La terre doit avoir besoin de se purger.Bonjour à Isa

    Posté par Daniel, 10 juin 2011 à 15:19 | | Répondre
  • Réponse à Daniel

    Oui Rémy a accepté mais il a fallu lui tirer les oreilles. Sa femme a beaucoup aidé.
    Maintenant nous devons prévenir le public que l'année prochaine sera une année de transition.
    Il devra donc être indulgent avec Rémy et son adjoint Bruno.
    Nous allons demander à la presse de nous aider dans ce sens. On a des amis tout de même.
    Oui des joueurs vont partir mais on n'a pas trop la possibilité d'acheter car nous devons combler un déficit (comme par hasard).
    On va donc s'appuyer sur notre centre de formation.
    On a fait venir Gérald BATICLE pour ça. C'est un nom qui doit te dire quelque chose.
    Il ne faudrait pas que Rémy se casse la figure. On va tous se serrer les coudes au club pour l'aider.
    Puel, je ne peux pas t'en dire plus mais il s'en va.
    Les affaires, c'est comme les dents d'une scie. Je ne cherche plus à comprendre. Je marche un pied devant l'autre, c'est déjà pas mal.
    Ma fille est déjà dans l'autre monde. Elle fait partie de cette jeunesse "indignée" mais plus encore, elle est persuadée que le système va s'écrouler dans les mois qui viennent et elle n'attend que ça.
    Cela m'ennuie car avec ces gens-là, tout est possible.
    Je crains que l'Afrique paye une fois de plus la cupidité des occidentaux prédateurs, racistes, colonisateurs, esclavagistes et avides que nous sommes.
    Nicole LAURY avait prévu que 2011 était une année d'eau. Ben dis donc, on est servi et cela n'est pas terminé.
    Isa va bien. Ce soir, on va méditer comme tous les vendredi soir. Un moment de paix, de lumière, de calme, de prière et d'amour.
    Nous enverrons à tous des pensées d'amour et de fraternité (même à Sarah hi hi !).

    Posté par Alain Thomas, 10 juin 2011 à 16:49 | | Répondre
  • solitude

    Eh bien Daniel, tu nous parles d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître . Quoi que ...
    Fils unique, c'est pas rigolo . Mais on apprend aussi beaucoup dans la solitude ...

    Posté par marie christine, 10 juin 2011 à 19:10 | | Répondre
  • beau témoignage

    Daniel si vous saviez comme je vous comprends ayant moi aussi vécue et élevée avec mes grands-parents la petite enfance heureuse même si on ne mangeait pas à notre faim.

    ensuite ma Grand-mère est décédé j'avais 10 ans il a fallu que j'aille chez cette mère qui me reprochait cruellement d'exister heureusement mon Grand-père vivait avec nous et mon père subissait l'autorité de son épouse ainsi que son infidélité.

    comment voulez vous que l'adolescence se passe bien - non je n'ai pas fait de sottises - sage - toujours mais malade pour la vie.

    mariée à 18 ans car mon père voyait en mon futur mon sauveur ma mère avait décidé de m'interner donc le mariage m'a sauvé mais aussi emprisonnée encore une fois.

    Ah !! le temps de mon enfance est loin mais pourtant si proche en moi.

    la perte de Jean-Paul m'a donné une force pour tenir Serge mais la mort de Max mon chat m'a fait perdre cette force dingue n'est ce pas.

    alors je vais de problème en problème donc comme je comprends ce témoignage et effectivement Daniel vous étiez (Romantique comme gamin doux et oui un ange que vous êtes toujours).

    Alain je sais je ne passe pas souvent mais je pense à vous à tous par ailleurs.

    prions mes amis je pense que c'est la seule chose qui nous reste.

    je vous souhaite une bonne soirée
    bisous

    Posté par andrée SCHNEIDER, 13 juin 2011 à 20:17 | | Répondre
  • Bonsoir Andrée

    la Tristesse des crépuscules s'effacera devant la Joie des aurores.
    Nous sommes en pleine nuit depuis si longtemps.
    Nous devons accepter tout cela n'est-ce pas ?
    La nuit est propice aux bruits que fait notre silence en nous-mêmes.
    Ce silence chargé d'orages et d'éclairs terrifiants.
    A quand le jour de Lumière sans obscurité ?
    A quand l'amour retrouvé des êtres à jamais unis ?
    A quand le matin frais de l'intemporel, délivrance des élus de la souffrance ?
    A quand ce bonheur perdu de l'espoir transformé en Source de Joie lorsque le train ne cherche plus de gare ?
    Que les douleurs des blessures toujours rouvertes se dissolvent en les coeurs des Enfants retrouvés !
    Que le poids du fardeau si lourd à porter soit rendu en trésors pour les soins prodigués aux êtres sans vue !
    Que la solidarité et la fraternité vous enlacent de leurs bras infinis !
    Que la Paix soit avec vous !

    Merci d'être venue Andrée.
    Bonsoir à Serge et à toutes vos amies.

    Posté par Alain Thomas, 13 juin 2011 à 21:29 | | Répondre
  • à Andrée,

    Merci de ces confidences qui nous permettent de mieux vous connaître.

    Posté par PLV, 14 juin 2011 à 01:34 | | Répondre
  • A Andrée

    Il faut bien se débrouiller avec toutes ses difficultés liées à l'enfance. Hélas il en reste toujours des traces.
    Je ressens bien ce que vous avez dû vivre.
    Je me dis souvent que ce devait être bon destin.....

    Posté par Daniel, 14 juin 2011 à 15:33 | | Répondre
  • chacun sa route !!

    comme le chante je ne sais plus qui "chacun sa route - chacun son chemin" c'est certain Daniel ..

    merci Alain de ce beau coucou - merci PLV se conter c'est dur les blessures de l'adolescence puisque mon enfance fut heureuse - l'adolescence est la période ou l'adulte se construit - dois je remercier ma mère mon père s'est suicidé deux mois après mon mariage - Dieu qu'il était pressé de se débarrasser de sa fille.

    ma mère avait déjà installé l'amant dans le lit conjugal mais j'ai pardonné à ma mère car si je suis en Berry c'est pour elle car après la vieillesse arrivant les rôles se sont inversés je suis devenue la mère et elle ma fille.

    et quand elle a fermé les yeux je me suis occupé de son mari un être immonde mais qui l'a suivi d'un an après. comme quoi Dieu voit. j'ai entendu : la boucle est bouclée. car oui je pleurais je connaissais depuis l'âge de 8 ans cet homme.

    pardonner aussi à quoi cela sert de tout garder - Serge dit souvent quand j'arriverais je réglerais mes comptes - bélier/Taureau - singe/dragon un guerrier

    à bientôt

    jeudi vous penserez à moi arrachage de dent aie- aie - aie - je dis dent au singulier car c'est la dernière molaire du haut un vrai chantier dents yeux et le reste.

    bisous

    Posté par Andrée SCHNEIDER, 14 juin 2011 à 18:23 | | Répondre
  • Pensées

    C'est sûr qu'on pense à vous chère Andrée !
    Et ce jeudi, tout spécialement ...
    Tout "spéciale dent" ...

    Posté par PLV, 14 juin 2011 à 23:55 | | Répondre
  • Molle Air !

    Andrée je compatis à votre douleur et jeudi nous prirons le saint d'en thiès ...qui vous accompagnera j'en suis sure !

    Bon courage, une petite anesthésie et on n'en parlera plus ...

    Posté par Sarah, 15 juin 2011 à 02:51 | | Répondre
  • Merci

    après je ferais "Areu" seconde naissance de mes dents Merci j'ai bien ri

    pensées

    Posté par Andrée SCHNEIDER, 15 juin 2011 à 10:33 | | Répondre
  • Comme Nicodème alors ...

    Ah la seconde naissance, en son temps Nicodème disait : "Me faudra-t'il retourner dans le sein maternel ?" Ce n'est pas nécessaire, puisqu'il s'agit ici d'une conversion du coeur. Et pas seulement pour les cathos. Tout homme peut changer son regard sur le monde et sur la vie. Regardez cette fameuse crise de la quarantaine, la CMV (Crise de Milieu de Vie) qui pousse certains à modifier leur trajectoire. J'en sais quelque chose ...
    Andrée, c'est une autre jeunesse pour votre machoire !
    On sourit avec votre malheur, mais on sourit "jaune" car on y passera tous ...

    Posté par PLV, 15 juin 2011 à 13:48 | | Répondre
  • Réssurection

    Oui Andrée vous allez vivre une véritable libération et c'est pas parce que j'en ai eu deux arrachées dont une que le dentiste a dû casser dans la gencive avant de l'extraire ...que je dis ça !

    C'est une réssurection qui vous attend et après vous le prendrez avec le sourire...tant vous serez soulagée.

    Moi il m'en reste encore deux....snif !!!

    Posté par Sarah, 15 juin 2011 à 14:18 | | Répondre
  • une dent !!

    petite Sarah "aie" pour vous moi il y a onze ans suite à une erreur d'un dentiste toutes mes dents ou le canal dentaire a été infecté - à l'époque j'étais à Bondy et je me devais aller en Berry pour m'occuper de ma mère un an en un an on m'avait conseillé un dentier j'aurais du dire oui - mais des implants ont été proposés ça fait chic des implants - Dieu que j'ai souffert.

    à savoir que les implants ont une durée de vie cela fait onze ans que je les porte et maintenant je souffre car on les retire fin de vie j'ai souffert pour la pose je souffre pour la dépose.

    un conseil de mère et d'amie :: un dentier est préférable que des implants c'est plus cher les implants qu'un beau dentier mais à l'époque j'avais que 49 ans.

    maintenant mon époux n'est plus choqué lorsque l'on parle de dentier et il y a onze ans il été choqué moi non.

    alors vous voilà avertis

    A+ bisous et après je vais rire à pleine dents

    Posté par Andrée SCHNEIDER, 15 juin 2011 à 16:31 | | Répondre
  • Sommité

    Si vous recherchez un spécialiste mon dentiste travaille avec une sommité dans ce domaine il participe à beaucoup de conférence.

    Je n'ai pas d'implants ...ouf... si je puis dire ! Seulement deux dents qui poussaient mal et qu'il a fallu enlever pour protéger les autres dents !..et deux autres encore en "vie" mais sous surveillance ..même problème !...tant que j'ai pas mal je les garde !!!!

    En ce qui concerne les dentiers je ne peux pas vous dire dans ma famille aucun n'en porte ...mais j'imagine le choc ... !!!!!!

    Ne vous inquiétez pas tout va bien se passer..

    Posté par Sarah, 15 juin 2011 à 17:12 | | Répondre
  • Merci

    Merci à tous je sais que vous penserez à moi cela m'aidera bonne soirée à toutes et tous.

    Posté par Andrée SCHNEIDER, 15 juin 2011 à 19:58 | | Répondre
Nouveau commentaire