Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

14 mai 2011

Un secret

serenite_7504846454_137468

 

Je vais vous révéler  un secret que j’ai mis bien longtemps à découvrir et que j’ai souvent, je vous l’avoue, du mal à appliquer. C’est le seul qui permette d’avoir une vie relativement heureuse, compte tenu des obstacles, épreuves, difficultés en tout genre que nous devons affronter. Je l’avais lu dans un livre, il y a bien déjà une vingtaine d’années, sans y prêter une attention particulière. C’était dans le livre d’Arnaud Desjardins »Les chemins de la sagesse ». Voici ce qu’il disait «  Il en est ainsi de l’existence. Tout change tout le temps et la seule chose qui ne change pas est l’acceptation du changement ». ACCEPTATION, voilà le secret, acceptation  de tous les événements qui s’offrent à nous au cours de notre vie qu’il s’agisse de souffrances ou de joies. Acceptation ne veut surtout pas dire résignation. Bien souvent, face à un événement perturbant, nous pratiquons soit le déni, soit la révolte ce qui entraîne des tas d’émotions négatives dont nous sommes prisonniers un certain temps, voir, parfois, toute une vie. Plus on refuse une situation et plus ce qui est refusé prend de la force, quelque fois jusqu’à l’obsession.  Accepter ce qui est, c’est accepter le changement, les transformations. C’est se donner la possibilité d’évoluer. «  N’oubliez jamais que la pire des angoisses, la peur la plus inacceptable, l’impression de cauchemar, la certitude de l’impasse absolue, le désespoir n’ont qu’une réalité relative et sont destinés à se dissiper » écrit Arnaud Desjardins.

Pratiquer une telle attitude  est très difficile, voir impossible dans certains cas. Et pourtant quand on réfléchit bien, c’est la seule façon positive de surmonter ce qui nous fait souffrir. Toujours Arnaud Desjardins : « En adhérant à ma souffrance, en me détournant du non qui s’élève en moi et qui est mensonge puisqu’il nie ce qui est, en prenant appui au contraire sur ce qui est, sur mon angoisse, pour lui dire oui, oui, OUI, vient tôt ou tard  un moment où l’acceptation est si entière que la dualité disparaît : je suis mon émotion. Il ne reste plus personne pour souffrir. Et à ce moment précis, la souffrance s’évanouit complètement et fait place à la Paix ». La dualité disparaît en nous et nous nous donnons alors la possibilité d’être dans l’unité et de permettre une meilleure intégration de tout notre être.

Il m’est arrivé de temps en temps de vivre cela et ce fut une grande joie, comme un soulagement qui me mettait dans un état de pleine sérénité.

 

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [141] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Un secret

  • houleux ?

    Euuhh non le débat a la base n'était pas houleux.
    Juste Alain qui s'est senti "visé" ! et qui a réagi vivement !

    D'ailleurs l'échange entre Marie Christine et moi-même était en soi harmonieux....correspondant à un échange de point de vue.

    Mais être cool et devenir "trouveurs"....nécessite-t-il pas une durée ?! ou cela est-il éphémère et passera ?! En voilà une question qu'elle est bonne !!!!

    Le débat est relancé !

    Marie Christine a vous ....! Je repars sur BFM TV édition spéciale "DSK et son procès qui a lieu en ce moment".

    Posté par Sarah, 16 mai 2011 à 17:54 | | Répondre
  • Dysharmonie soudaine

    Sarah tu n'es pas quelqu'un de gentil c'est certain.
    Ce que tu écris est troublant et dommageable.
    Je comprends mieux certaines vieilles affaires maintenant et tes problèmes récurrents.
    Là, tu me donnes un peu la nausée et quand je ressens cela, je m'éloigne.

    En toute tranquillité. Juste pour respirer le bon air de la campagne.

    Posté par Alain Thomas, 16 mai 2011 à 18:31 | | Répondre
  • bon air

    oui Alain est moi je comprends le problème que tu as eu avec José !

    Posté par Sarah, 16 mai 2011 à 18:38 | | Répondre
  • Ah et j'ajoute !

    Tu vois là je plaisantais au message de PLV mais là encore ta paranoïa a encore parlé.
    Alain cela se soigne ...
    J'ai peut-être des problèmes mais toi tu te sens visé, persécuté à chacun de mes mots quand bien même je ne te cite pas parce que honnêtement je n'ai pas presque pas posté sur ce blog depuis un certain temps juste samedi, hier et aujourd'hui et des messages par ci par là.
    Mais pour le reste si tu regardes bien je n'ai presque pas posté et ce depuis le début avril ou mi avril.
    Donc que tu sentes persécuté par mes propros alors que je t'ai pas cité à part là en plaisant en plus...c'est grave.
    Honnêtement Alain je ne plaisante pas

    Il est important que tu ailles voir un psy.

    Par mes propos avec Marie Christine était pacifique.
    Tes propos à toi la plupart du temps sont soit un enseignement qui ne m'intéresse pas ou soit parfois de la provocation mes à propos à moi sont effectivement on va "dire" pugnace mais sa forme d'écriture.
    Mais tu vois l'échange avec Marie Christine c'est bien passé parce qu'il n'y avait aucune agression et toi malheureusement tu as souhaité voir une agression.

    Car tu as refusé de voir une évolution tu es resté dans ton optique.

    Si tu avais réussi à dépasser cela tu aurais vu que l'échange n'était pas agressif mais un débat par rapport à ce que moi je ressentais et par rapport à ce que Marie Christine ressentait.

    Je pense à mon avis que toi aussi tu auras d'autres cas similaires car dès qu'on touche à une idée "religieuse" d'un état spirituel que l'on utilise le terme "dogme" "sectarisme" tu réagis vivement et tu te sens persécuté.

    Le Cas de José ne t'as pas servi de leçon car tu as réagis de nouveau vivement et de nouveau tu se sens concerné alors que c'est pas le cas.

    Maintenant si tu mets les paroles des peronnes en doute je suis désolée mais tu ne peux pas progresser...et donc tu te ments à toi. le ciel bleu et blanc que tu as inventé qui est dit d'Amour ou il n'existe pas haine ni de colère est invention de ta part que tu n'appliques à toi-même.

    Là encore tu vas y voir une agression de ma part alors que derrière je suis très calme.

    Donc à partir d'aujourd'hui j'irai sur le forum où je vais régulièrement et je passerai plus là c'est tout.

    J'ai vécu sans toi pendant des années et je vivrai sans toi pendant les années restantes.

    Moi je suis à la campagne donc ton air "fétide" ne m'atteint pas !!

    Posté par Sarah, 16 mai 2011 à 19:00 | | Répondre
  • A Sarah

    Chère Sarah, je pense vous avoir déjà dit que je ne souhaitais pas que mon blog serve à régler des différents que l'on peut avoir les uns avec les autres. Je ne l'ai pas conçu du tout dans cet esprit. Si vous avez des difficultés avec certains( PLV, puis Eve Lyne et enfin Alain), je souhaite que vous régliez cela de mail à mail sans passer par mon blog.
    Il est vraiment inutile de mettre sur la place publique des propos personnels concernant les autres.Essayons d'appliquer modestement ce que j'écris sur les Voies de l'âme: acceptation, lâcher prise, tolérance et écoute ce qui ne veut pas dire résignation, abandon et laisser faire.

    Posté par Daniel, 17 mai 2011 à 08:56 | | Répondre
  • Précision squelettique !

    Afin de bien comprendre le propos de notre amie Sarah, il me semble nécessaire de mettre les points sur les "i" et les accents sur les "é".
    En effet vous avez tous pu constater que Sarah fait une belle allusion poétique à un os de la jambe de notre frère Alain (frère en Christ bien entendu).
    Comme les accents font défaut à un mot de Sarah, je me dois de préciser ce qui suit :
    Si l'on met les bons accents à leur place, "peronnes" devient alors "péronés". Et l'on imagine plus facilement la pensée de Sarah, personnifiant l'os situé derrière le tibia qui contribue à la marche de l'homme.
    Ainsi par cette fine allusion, il nous est rappelé que chacun pérégrine à sa façon sur les voies de l'âme. Puissions-nous le faire dans une douce sérénité !
    Amen.

    Posté par PLV, 17 mai 2011 à 13:29 | | Répondre
  • A Daniel

    Je vous remercie de votre mise au point toutefois vous remarquerez que sur ces derniers posts celui qui a attaqué en premier en me disant que j'étais méchante et que cela suffissiait est Alain et que j'ai refusé au départ toute discussion bottant en touche.

    Merci de ne pas inverser les rôles sur ce passage là.

    Mais je trouve dommage que vous sachiez me faire une mise au point alors que vous refusez celle que je vous demandais pour Alain par mail.

    Car je vous signale qu'au départ je vous écris et vous avez refusé d'intervenir.

    Ce qui valable pour moi et aussi valable pour Alain.

    Bonne journée.

    Posté par Sarah, 17 mai 2011 à 15:26 | | Répondre
  • A Sarah

    En réponse à ton mail d'hier à 19 heures.
    J'ai bien compris et je te remercie.
    Je te demande pardon si je t'ai offensé. J'ai eu une réaction négative.
    Je vais écouter tes conseils et faire attention maintenant à mes propos.
    J'espère que tu accepteras mes excuses.
    Sans malignité.
    Avec toute ma sympathie.

    Posté par Alain Thomas, 17 mai 2011 à 21:39 | | Répondre
  • à Alain

    « Nous savons qu'au Nigéria, une grande compagnie pétrolière (Shell) amasse de grandes quantités d'argent quotidiennes au mépris des conditions de vie de la population. »

    Je t’avoue Alain que les faits de cette nature m’interpellent. Avec internet et la télé aussi on est à même de voir la misère de ces gens et vraiment comme tu dis, cela est inacceptable et il est faux de dire que nous n’y pouvons rien. Déjà de le dénoncer c’est y faire quelque chose. Tout cela se passe pour une grande part parce que nous le laissons faire et en plus nous profitons de ces richesses volées, nous en Amérique et en Europe. Ce n’est pas par hasard que nous sommes les bien-nantis de la planète présentement.
    Je ne sais pas si tu as vu Alain la pétition sur internet au sujet d’un projet de loi anti-gay en Ouganda. Plus d’un million six cent mille personnes ont signé la pétition contre cette loi haineuse et ça a beaucoup pesé dans la balance pour qu’elle soit rejetée. Donc, dire que nous n’y pouvons rien est faux. Nous pouvons aussi contribuer financièrement pour aider à nourrir les enfants affamés de la planète. Je ne crois pas que ce soit inutile de le faire. Il est si triste de voir ces enfants être privés de leur vie et de voir ici nos poubelles remplies de nourriture. Bon d’accord, il y a aussi de la misère chez nous, c’est entendu. Mais chez nous, c’est partout.
    « Une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier. » Dr. Martin Luther King

    Posté par kea, 18 mai 2011 à 03:04 | | Répondre
  • Kéa

    Je vois que toi aussi tu signes les pétitions du groupe Avaaz.
    Fraternellement !

    La révolution naturelle est en marche grâce à l'outil Internet pourtant si controversé.

    Ce que tu vois Kéa à la télé et sur Internet, notamment sur ce qu'il se passe au Nigéria, est un exemple fort de la misère, même s'il y en a partout sur notre planète.
    Quand on regarde les images, que l'on écoute les intervenants, c'est la stupéfaction.
    Comment l'être humain occidental peut-il encore exploiter ses frères sur leur propre sol, au paroxysme d'une forme d'esclavagisme bien pire encore, tant elle est dénuée d'humanité et emprunte d'une avidité croissante ?
    Cela dans une indifférence totale.
    C'est un avant goût de la situation future du monde occidental qui va payer cher par son karma collectif.

    Quelques familles mènent le monde et creusent le fossé inexorablement entre eux et tous les autres.
    Cependant, elles ne savent toujours pas que leur espèce prédatrice n'a aucune chance de survie, à l'instar de toutes les espèces animales carnassières en voie de disparition.

    Posté par Alain Thomas, 18 mai 2011 à 08:21 | | Répondre
  • a Alain

    Alain j'ignore qui t'a écrit mais ce n'est pas moi et ne me dis pas que je ne veux pas l'avouer !!!!! si cela avait été vrai je l'aurai confirmée.
    Daniel, je ne voudrais pas faire ma mauvaise tête !!!(je plaisante) mais y un ch'ti problème !
    Parce qu'Alain reçoit des mails que je ne lui ai pas adressés.
    Mais il n'y a aucun soucis j'accepte tes excuses et j'espère qu'à l'avenir avant de te mettre en colère que tu ne prendras pas mes opinions pour toi, que tu as pris conscience que les choses ont changé et que tu arrêtes de vouloir voir derrière mes propos une quelconque aggression.
    Tout comme toi je suis directe.

    Posté par Sarah, 18 mai 2011 à 12:14 | | Répondre
  • Encore un coup d'Anonyme !

    A mon avis, c'est encore un coup d'Anonyme ...
    Elle aime foutre la zizanie parmi les excités du dogmatisme et de l'équanimité !
    Ra la la, le monde est rempli de tordus et de pervers. Quelle horreur !
    Eve Lyne m'a juré que ce n'était pas elle.
    Prions mes frères pour changer la face de notre Mère la Terre !
    Ainsi-soit-il.

    Posté par PLV, 18 mai 2011 à 12:50 | | Répondre
  • Eh les gars ...

    Le trublion est drôlement en forme ces jours-ci !

    Posté par PLV, 18 mai 2011 à 12:51 | | Répondre
  • Pardon Sarah

    J'ai écrit mail, je voulais dire post.
    "En réponse à ton post"
    Décidément. Excuse-moi !

    Posté par Alain Thomas, 18 mai 2011 à 13:29 | | Répondre
  • Oui !

    Alain t'inquiète ma dyslexie me fait bien enlever les mots alors que je crois les avoir mis !

    Posté par Sarah, 18 mai 2011 à 13:35 | | Répondre
  • à Alain

    De tous temps suscitant la convoitise
    Le pouvoir

    Seul l’Amour en a la gouverne.
    Se révélant diabolique aux mains de l’ignorant
    Qui trompe l’innocence de ses victimes.

    L’avide de pouvoir se dit bienfaiteur, protecteur,
    Gardien de la paix et envoyé de Dieu lui-même.

    Venant le jour où ses mensonges sont mis à mu,
    Il se retrouve contraint d’user de force et de violence
    Signant ainsi la fin de son règne
    Car tous peuvent maintenant voir
    Par delà le masque effrité,
    Son visage hideux et implacable.

    Je ne sais plus où j'ai pris cette citation
    mais je trouve qu'elle rejoint ce que tu exprimes plus haut.

    Posté par kea, 18 mai 2011 à 14:31 | | Répondre
  • Et si tu respirais profondément !

    Essaye pour voir si ça marche !

    Posté par Alain Thomas, 18 mai 2011 à 15:50 | | Répondre
  • A PLV

    Alors on s'amuse sur mon blog. Le moral est au beau fixe. j'ai hâte de lire le texte très catho sur la mort.
    Attention, surtout pas d'attaque personnelle sur mon blog.

    Posté par Daniel, 18 mai 2011 à 18:08 | | Répondre
  • pas d'attaques

    Eve Lyne, tu es une pleutre, une péronelle, une mégère, une marâtre, une folcoche !
    Tu as le droit de me répondre, mais attention, je n'admettrai aucune insulte !

    Posté par marie christine, 18 mai 2011 à 20:01 | | Répondre
  • Est-ce poire ?

    C'est très beau votre expression Eve Lyne :
    "Les Mutants de l'Espoir".
    A l'Espoir, le mutant que je suis, préfère l'Espérance.

    Posté par PLV, 18 mai 2011 à 21:43 | | Répondre
  • Excités ?

    Pardon Daniel pour mon emportement rieur.
    Peut-être aurait-il fallu écrire "les acharnés" à la place de "les excités" ?
    Ainsi mon commentaire aurait été moins incisif.

    Posté par PLV, 18 mai 2011 à 21:50 | | Répondre
  • Statistiques ?

    Daniel, quel est votre article de ce blog qui a suscité le plus de commentaires ?
    Et celui qui en a reçu le moins ?
    Voilà un beau sujet d'étude comportementale ...

    Posté par PLV, 18 mai 2011 à 21:53 | | Répondre
  • A l'ingénue !

    N'était-il pas plus moqueur ?!

    Attention l'incisif oups ive pourrait bien casser à force de croquer !!!

    Mais archnés ou existés a bien la même valeur attention de ne pas tomber vous non plus dans l'excès railleur...vous avez une image rieuse inoncente victime à préserver ...il serait dommage de chuter si près du but !!!!!! lol

    Tout ceci est fait le ton de l'humour.

    Posté par Sarah, 18 mai 2011 à 22:09 | | Répondre
  • A Kéa

    Si le pouvoir avait un visage, il serait hideux. Non pas pour les hommes qui en sont friands mais pour le mal qu'il leur donne.
    Le pouvoir amène à la folie, sauf pour ceux qui n'en abusent pas en étant toujours conscients.
    Il m'arrive souvent de penser au Général de Gaulle et me dis que le pauvre s'il voit cela, doit souvent se retourner dans sa tombe. Heureusement que cette expression n'est qu'une expression car son séjour en tombeau serait bien agité.
    Les portes du ciel se sont trouvées grandes ouvertes au moment de son passage.
    Bien à vous mon Général !
    Bien à toi aussi Kéa !

    Posté par Alain Thomas, 18 mai 2011 à 23:39 | | Répondre
  • hideux

    Le pouvoir n'est pas hideux lorsqu'il est utilisé dans la vertu.
    Lorsqu'il est utilisé à bon escient alors il réalise de grand chose comme De Gaulle a su le faire.
    Mais j'ai plus l'impression dans notre politique actuelle que nous sommes face à des "impuissants" préférant régler leur problèmes par de discours interposés parce que justement se sentent démunis par rapport à la situation vécue s'orientant vers des choix politiques qui en définitive sont à la fois néfastes pour eux mais aussi néfastes pour l'ensemble(donnant de l'espérance à une masse qui ne souhaite qu'y croire).
    On parle d'RSA et Vauquiez pour satisfaire ceux qui s'estiment spolier demande à une participation alors que peut-être effectivement il y a des gens qui abusent du système mais d'autres ont besoin du système. Et là Fillion tape sur son collaborateur et fait la Une des médias ( deux jours plus tard un autre scoop prend sa place...)
    Carlita et son bébé pour gagner des points dans les sondages il faut espérer que cela lui fera gagner les éléctions sinon quelle déception !
    Et ce qui est triste c'est qu'à Gauche même combat !
    Voilà à quoi se résume notre politique à des guerres de clocher et nous au centre on écoute ...il n'y a pas politique il n'y a que des peoples.
    Un peu comme la philosophie : "Beaucoup de philosophie mais très peu de philosophe !"

    Posté par Sarah, 19 mai 2011 à 05:43 | | Répondre
  • pauvre Eve Lyne !

    Tu es un ange et tu as le droit de m'insulter!

    Posté par marie christine, 19 mai 2011 à 19:02 | | Répondre
  • pas marâtre

    Mais non, mais non !
    Mauvaise plaisanterie : j'avais juste envie de faire râler Daniel ! Il est trop parfait .
    Bon rétablissement Eve Lyne .

    Posté par marie christine, 19 mai 2011 à 21:57 | | Répondre
  • le rêve d'Eve

    T'as quoi fait pour être coiffée ?
    Quoi ? fée, tu es .!
    Les derniers soubresauts sont les derniers décrassages pour le nettoyage de printemps .
    Les jeunes savent nous remettre en question mais ils le font par amour, soyons-en persuadés .
    Ces nouvelles générations voient des choses qui nous échappent (trop de bagages d'illusions à larguer !) .
    Mais tout finira bien pour les êtres de bonne volonté, les sincères, les qui s'accrochent, comme nous !
    A la grâce du Ciel (qui n'en manque pas !) .

    T'as raison, Daniel il a intérêt à être parfait pour conduire ce bateau ivre ....

    Posté par marie christine, 20 mai 2011 à 12:52 | | Répondre
  • Trop parfait ?

    En effet il me donne aussi cette impression.
    Le maître de ce blog semble d'un calme olympien.
    Quelle est donc sa recette ?
    Le yoga ... Peut-être ...

    Posté par PLV, 20 mai 2011 à 13:05 | | Répondre
  • Le yogi

    C'est un funambule averti.
    Une pointe d'écoute et quelques graines d'amour.
    Il nous fait confiance même s'il arrive en retard.
    Le Capitaine du bateau ivre navigue sur les fléaux.
    Il pêche les infos au gré de ses filets.
    Il nous harponne quand on harangue mais il nous aime comme ses enfants.
    Il ne change pas de cap.
    C'est peut être cela la perfection ?!...

    Posté par Alain Thomas, 20 mai 2011 à 15:05 | | Répondre
  • Perfection

    J suis content. Vous avez enfin reconnu par perfection. Tout arrive à point nommé. Mais je trouve quand même qu'il vous a fallu du temps.

    Posté par Daniel, 20 mai 2011 à 18:08 | | Répondre
  • Flagorneur !

    Dis-donc, on dirait un Roi de France satisfait de sa Cour et encore !...
    Voilà que tu en profites maintenant !

    Les amis, j'en appelle au bon sens pour exiger.
    Vous plaît-il de supporter autant d'ironie ?
    Que Diable fait-il de ses flagorneries à notre endroit ?
    Ne le voyez-vous point assis en son bureau et souriant en moqueries ?
    N'est-il pas insoutenable de le sentir jouir d'une telle position ?
    Allons-nous le laisser se complaire jusqu'à l'ignominie ?
    Pourfendez mes amis, diantre... Pourfendez !

    Posté par Alain Thomas, 20 mai 2011 à 21:26 | | Répondre
  • Ben alors Alain !

    Vous voici enfin comme on vous aime.
    Vous faites court et on se délecte.
    Le divan vous aurait-il guéri ?
    Vous nous offrez une prose pleine de finesse et de gaité.
    Et notre Daniel en est tout bouleversé :
    Il a oublié le "e" dans son "Je"
    Et il a remplacé "ma" perfection par "par" perfection.
    A mon avis, avant d'être notre roi, il est déjà notre gourou.

    Posté par PLV, 20 mai 2011 à 22:39 | | Répondre
  • Je commence à me poser des questions

    Plv vous savez à force de me chercher et faire des petites allusions on va finir par se poser des questions ...
    Comme les adolescents qui cherchent....hmmmm !
    Une fois de temps en temps oui mais là tout le temps..ouah je suis flatée !

    Posté par Sarah, 21 mai 2011 à 05:53 | | Répondre
  • Pourquoi pourfendre !

    Taïau ... !!
    Bon bah voilà Alain ...c'est tout !
    Allez je vais vivre dans la vraie vie !
    Visite de St Germain des près : "Visite de l'ancienne église abbatiale et découverte de son palais.
    Parcours, du théâtre de Molière au palais des archevêques de Rouen en passant par le premier opéra de Paris.
    Promenade historique du café le Procope, plus ancien café de Paris, aux caves existentialistes de l'âge d'or de St-Germain : Gréco, Boris Vian Albert Camus et les autres.
    Puis nous descendrons à dix mètres sous terre pour découvrir l'enceinte médiévale du vieux Paris !
    En apothéose, les intérieurs d'un somptueux hôtel particulier du XVIIème siècle avec son plafond peint. "

    Voilà le programme....

    Posté par Sarah, 21 mai 2011 à 06:12 | | Répondre
  • Alain

    Dites donc, monsieur Thomas, relisez vos deux derniers posts .
    Quel bel exemple d'impermanence !
    Vous-même qui flagorniez, vous mettez à pourfendre aussitôt, comme la feuille qui vire au vent .
    Lequel des deux est le vrai ? Aucun puisqu'ils sont tous deux des exagérations .
    Je retourne ma veste, toujours du bon côté ! (hi, hi !)

    C'était un communiqué de Jacques Dutronc qui nous invite à écouter sa voix du milieu .

    Posté par marie christine, 21 mai 2011 à 07:22 | | Répondre
  • Démasqué

    Marie bravo !
    C'est bien cela l'impermanence.
    Tu viens de démasquer toutes les facettes illusoires de ma personnalité.
    Vois-tu Marie, chaque fois que tu écris "on te connaît bien", je souris doucement en vertu des lois du changement perpétuel, du côté éphémère de toute chose et du vide de sens de toute émotion voire de toute pensée, en tout cas de tout concept.

    Ah Marie, se connaître et connaître l'autre revient à démontrer que nous sommes tous identiques, du moins dans notre vraie nature.

    Tout le reste n'est qu'illusion et en même temps une formidable variété d'expression qui, si celle-ci est combinée avec notre esprit de sagesse émanant du divin, permet une capacité créatrice illimitée mais aussi des contradictions permanentes d'où bonheurs et souffrances mélangés en un coktail détonnant.

    Félicitations Marie.
    Je te laisse choisir la sentance, à moins que tu veuilles consulter le principal plaignant, qui doit sourure... sûrement.

    Posté par Alain Thomas, 21 mai 2011 à 08:24 | | Répondre
  • sourure hu hu hu
    sourire hi hi hi

    Posté par Alain Thomas, 21 mai 2011 à 08:26 | | Répondre
  • Voyons, voyons ...

    Pour la sentence, c'est toute la cour du roi Daniel qui doit statuer ...
    Pas le roi lui-même car il ne serait pas impartial .

    Ah, une info vient de tomber : Jacques Dutronc suggère une nuit sur un lit de cactus .

    Posté par marie christine, 21 mai 2011 à 18:56 | | Répondre
  • Aie aie aie !!!

    Dan..ans mon ciel y'a des cactus
    Qu'il est impossi...iible de s'asseoir har !
    Dans mon ciel y'a des cactu..us
    Dans mon ciel y'a des cactus
    Aie aie aie ! Ouille ! Ille !

    Posté par Alain Thomas, 22 mai 2011 à 01:25 | | Répondre
  • Alain

    Bien dormi, Alain ? (hi, hi !)

    Bon, la Cour estime que tu as accompli ta peine .
    Dame Eve Lyne te recommande d'aérer ta chambre .
    Et Dame Marie te prête une pince à épiler (ouille !) et quelques plumes de canards pour une bonne sieste dominicale .

    Mais plus d'impermanence, on t'a à l'oeil !

    On fait la permanence, hein Eve Lyne ?

    Posté par marie christine, 22 mai 2011 à 09:25 | | Répondre
  • Youpi !!!

    Hummh !
    Tel le savon de Marseille, je glisse entre vos doigts de sorcières.
    Cette nuit, j'étais dans l'antre de Gerland, là où les movais esprits se sont retrouvés dans une ambiance délétère.
    Surréaliste !
    Le peuple lyonnais se révolte... dans un stade de football.
    Drôle de spectacle, vu d'en haut, sur mon siège privilégié.
    J'ai vu des choses invraisemblables.
    Je suis rentré tard parce qu'il y avait foule autour du stade dans un climat de guerre et il fallait faire attention.
    J'étais debout ce matin à 8 heures et j'ai mangé du cactus, la fenêtre grande ouverte. L'ail de la Lyne m'a protégé des vampires de mes nuits.
    J'ai contemplé le ciel et ai vu les chemtrails mêlés aux contrails.
    La pluie est tombée en radioactivité.
    Il y a trop de monde sur la planète.
    J'ai fait un drôle de cauchemar.
    L'Espagne se lève, l'Europe aussi.
    Les Etats-Uniens vont déclarer la guerre partout.
    Le Japon va mourir à petites doses énormes.
    DSK sera blanchi... le salopard.
    Les pleines lunes vont devenir insupportables.
    Marie-Lyne ne font qu'un, Marylin...
    Les prières s'intensifient.
    La folie me gagne.
    Aaaaahhhh !!! Youpi !!!!

    Posté par Alain Thomas, 22 mai 2011 à 11:51 | | Répondre
  • Délires

    Drôle d'ambiance, hier soir à Gerland et encore je n'étais pas dan le tribunes, comme toi, Alain.
    Reflet de notre société de consommation? violente et qui veut tout?
    Puel ne va pas résister à tout cela. Mieux vos délirer comme tu les fais. Rien de mieux qu'un petit coup de délire, c'est bon pour le moral.
    Vive la folie, à bas le conformisme. Sortons des normes....

    Posté par Daniel, 22 mai 2011 à 15:21 | | Répondre
  • Daniel

    Oui Daniel, c'est exactement cela.
    Il n'y a plus que la dérision et son expression propre à chacun.
    Tu me donnes là une opportunité spontanée que j'aurais pu écrire sur la page du jour.
    Je vais sûrement être long, n'en déplaise à Sarah et à beaucoup d'autres mais que veux-tu, quand je démarre, je ne sais plus bien où je vais exactement, alors j'y vais librement, sans calculs, parce que tu me le permets, et puis personne n'est obligé de me lire, n'est-ce pas !

    Hier matin, Nanard m'appelle et me demande de venir le rejoindre au siège du club en début d'après-midi car il n'est pas très bien.
    J'arrive donc au siège à 15h 30. Il m'attendait pour faire sa sieste dans son bureau, sur son canapé. Nanard dort entre 4 à 5 heures par nuit et sa sieste est un rituel qui le ressource. Il est mal à l'aise parce qu'il sait ce qu'il va se passer tout au long de la journée jusque tard dans la nuit et il craint des débordements. Il a encore le souvenir bien précis, lorsque en 1999, il était alors entraîneur de l'équipe première, son fils avait été agressé parce que des supporters voulaient en découdre avec lui et il s'était interposé en quelque sorte. J'étais présent.
    Il me livre quelques secrets bien gardés.
    Nous sommes tous les deux assis chacun sur un canapé. Il fait si chaud que la clim fait son oeuvre. On regarde un film et je sais que Nanard va dormir dans moins d'une minute. Il aime me sentir près de lui. Je le rassure tout le temps.
    Il a dormi presque une demi-heure sans un ronfflement, les bras croisés, assis, la tête reposant contre le mur et les pieds croisés sur la table basse.
    A son réveil, il est resté un long moment à retrouver ses sens. Il a une capacité exceptionnelle à emmagasiner de l'énergie. Il dort comme un enfant... qu'il est.
    Le temps passe puis arrivent petit à petit ceux qui font partie du club avec une position élevée, que ce soit sportivement ou administrativement, jusqu'à ce que Sonny entre... Sonny ANDERSON.
    J'ai pu discuter un long moment avec lui. Nous sommes inquiets car nous savons qu'à 18h 30, un groupe de supporters va faire le siège du siège et il y a forcément un brin d'inquiétude car aujourd'hui, dans le football, règne un climat de guerre.
    Les premiers supporters mécontents arrivent devant le siège et nous sortons par la porte de derrière, arrivons sur un toit en terrasse où sont postés quelques journalistes de la chaîne du club OLTV. On voit le meneur qui commence à parler dans un micro en harranguant la foule qui grossit. Rien de bien méchant toutefois, si ce n'est la préparation au lynchage de l'entraîneur Claude PUEL. Cela va durer une heure pendant laquelle Nanard est au fil avec le Président. Il est très inquiet mais on le rassure car il n'y a pas de débordements. Quelques molosses de la sécurité viennent dans le bureau de Nanard pour assurer sa sécurité. Je rappelle à Nanard que lui ne risque rien car sa cote de popularité est à son plus haut. Puis tout ce petit monde s'en va, après leurs chants guerriers à l'encontre de PUEL.
    Fleury DI NALLO arrive peu avant huit heures, juste avant Albert GEMMRICH et Georges CARNUS. Je pense que ces noms te disent quelque chose.
    Te souviens-tu de ce qui est arrivé à Georges CARNUS lorsqu'il a eu cet accident qui l'a laissé dans le coma presque une semaine. Ce n'est qu'après qu'il a su que sa femme et ses trois filles n'avaient pas survécu. Cet homme merveilleux de sympathie et de gentillesse vit depuis près de trente ans avec cette catastrophe qui n'a pas de nom.
    Nous avons quitté le siège vers 20 heures 15 pour aller au stade à pied comme d'habitude. Aucun débordement. Pendant que Nanard rejoignait les joueurs et le Président aux vestiaires, je montais avec mon petit monde dans la tribune de presse avec avant un passage au club des cents pour quelque nourriture bocusienne et une coupe de champagne.
    Au coup d'envoi, assis aux côtés de Fleury et Nanard, le calvaire commença. Une furia incessante des supporters du virage nord et une véritable boucherie en injures chantées et banderolles déployées, le tout dans un micro assourdissant.
    Ce fut un non match où la haine l'emporta sur le soutien. Nous étions mal à l'aise et nous avions le regard fixé sur Claude, que nous n'aimons pas forcément mais tout de même.
    Dans ces cas-là, j'ai envie de partir car je n'adhère pas. Comme c'est le dernier match de la saison je reste mais je ne me sens pas chez moi ici.
    Pendant que Paris fait match nul avec Lille, il suffisait de marquer un but pour être certain de terminer 3ème. On n'a pas été capables et pour cause. D'autant plus qu'à la 69ème minute (temps symbolique), les supporters du virage nord ont quitté le stade emportant leurs bruits, leurs banderolles et leurs injures et promettant de se retrouver dehors à l'endroit habituel.
    A la fin du match, le feu d'artifice de fin de saison avait un goût bizarre. On resta plus d'une heure à manger quelques délicieuses nourritues salées puis sucrées et à discuter en refaisant le monde du football.
    Puis je dis au revoir à mes amis avec cette inquiétude pour le Président, pour Nanard et notre club que la 3ème place serait bien difficile à conserver dimanche prochain lors de la dernière journée.
    Je retrouvai ma voiture à quelques mètres d'un drôle de spectacle, entre pare-brise brisé (un seul) et bouteilles de bières exposées sur la route. Je pus me faufiler sans problème et rentrai chez moi à une heure de route.

    Mais s'il n'y avait que cela Daniel.

    Je parle du Japon mais j'ai des nouvelles au quotidien et la radioactivité n'a jamais été aussi élevée aux Etats-Unis et en Europe.
    Pendant ce temps, l'eau contaminée se déverse dans des proportions terrifiantes aux fonds des océans, avant qu'elle ne s'évapore et retombe en pluie là où elle peut puisque les grands Etats du monde sont aujourd'hui capables de faire pleuvoir en injectant des produits dans les nuages.
    Les réacteurs et leurs coeurs ne sont plus contrôlables. Près de 5.000 personnes sont déjà contaminées au-delà du seuil tolérable et ce n'est pas fini. Nous sommes vraiment au fait de la plus grande catastrophe de cette civilisation.

    Renseigne-toi sur les chemtrails !

    Les Etats-Unis sont bel et bien en faillite. Ils devront par n'importe quels moyens éviter les émeutes de la faim dans leur propre pays.

    Obama a lancé un message à Israël qui, en d'autre temps, aurait fait frémir le moindre recoin peuplé de la planète.
    La Syrie va exploser, d'une manière ou d'une autre. La Lybie est devenue une terre brûlée en un rien de temps. Qu'en restera-t-il ?
    Que deviennent tous ces gens qui sont maintenant délaissés ?
    On a l'impression de faire tout ce qu'il faut pour pourrir la situation.

    Qu'arrive-t-il en Espagne où 40 % des jeunes de moins de trente ans sont au chômage, alors que beaucoup sont bardés de diplômes ?

    Il y a d'autres mouvements qui se mettent en place un peu partout.
    Comment allons-nous faire ?
    Quels messages pouvons-nous donner à notre jeunesse, si l'on part du principe que le langage des hommes politiques est à ce jour, là... au moment où j'écris... dépassé, totalement dépassé.
    Ne sens-tu pas que les pouvoirs politiques n'ont plus la main ?
    Ils ont inventé la mort de Ben Laden, la présence d'armes massives en Irak, la nécessité d'aller en Afghanistan, au Vietnam, en Lybie. Que nous réservent-ils pour retenir notre attention et retrouver leur crédibilité ? Ils doivent impérativement nous hypnotiser et nous faire croire à leurs conneries pour garder la main mise mais c'est trop tard. C'est terminé. Ce n'est plus de la crédibilité qu'ils ont mais leur débilité qui est mise à nu et ils ne pourront pas créer leur Nouvel Ordre Mondial (NOM).

    Tu vois, ce serait bien de juste tourner notre conscience.
    Pour tourner notre conscience, il faudrait prendre conscience de la débilité du pouvoir et de l'illusion de l'argent et nous pourrions passer de cette conscience du mental à la conscience du coeur.

    Avec du courage et un certain lâcher prise. Puis être d'accord avec ce point de vue. Faire ce que tu dis sur l'autre page Daniel, d'une autre façon peut-être mais c'est la même chose.

    Posté par Alain Thomas, 22 mai 2011 à 16:52 | | Répondre
  • dites donc ...

    Plus de 100 commentaires sur l'article "un secret : l'acceptation" !
    C'est pas par hasard ...
    Ce dont le monde a le plus besoin est d'accepter l'autre et de le respecter dans ses différences .
    On ne demande pas de l'amour mais déjà ça ce serait une grande chose (et un début d'amour tout de même) .
    Mais il est déjà un peu tard . La Terre a été d'une patience admirable, depuis le temps que nous sommes prévenus .

    Posté par marie christine, 22 mai 2011 à 19:30 | | Répondre
  • Alain

    Renseigne-toi sur GRIGORI GRABOVOI .
    Bises .

    Posté par marie christine, 22 mai 2011 à 20:07 | | Répondre
  • C'est sûr, ça bouge

    Merci, Alain de me donner des nouvelles de Lyon et Nanard. Le temps des vacances va être certainement consacrée à une grosse restructuration. Des départs sont à craindre.
    Oui le monde va mal. Ce qui se passe en Espagne est important sur la Puerta del sol. C'est la suite logique aux révolutions arabes. Les peuples en ont assez des dirigeants qui les gouvernent. Ils en ont assez de cette économie qui ne renforce que les inégalités et les injustices
    sociales. Le fruit est bientôt mûr. Souhaitons simplement que cela se passe sans trop de dégats.

    Posté par Daniel, 22 mai 2011 à 20:34 | | Répondre
  • Grigori Petrovich Grabovoï

    Merci Marie.
    C'est vrai ; rejeter toutes les négativités qui encombrent notre conscience plutôt que de se lamenter.
    En présence de la négativité, ni la nier ni la fuir ; soit la quitter formellement, soit entrer dedans pour la faire disparaître, en vertu des lois de l'évolution de la Conscience Globale.
    Nous créons les conditions de l'échec dans notre propension à critiquer les erreurs des autres sans apporter de solutions ou d'orientations pédagogiques et sans conscience de nos propres négativités.
    En présence d'un être négatif, soit le quitter, soit le changer radicalement par tout moyen positif (amour, tendresse, pédagogie).
    Idem pour toute collectivité, sans exception, et pour tout ce qui est en rapport avec le négatif.
    Par exemple, changer de chaîne de télé lorsque celle-ci traite d'une actualité négative.
    Prédire les catastrophes qui vont arriver revient à les créer. Il ne s'agit pas de les créer en se réjouissant lorsqu'elles arrivent, c'est certain.
    C'est difficile de positiver en permanence aujourd'hui et c'est pourtant ainsi qu'il convient de faire.
    Nous souhaitons un changement radical pour tous.
    Vivre dans une grotte ou un ermitage est un moyen habile pour éluder les conditions de la négativité.
    Rejeter de sa conscience toutes les pensées négatives même si leur émergence provient de schémas répétitifs construits à partir d'événements qui n'ont pas permis à cette conscience de les identifier pour ce qu'ils sont.

    Ce que j'ai lu est conforme à défaut de cette notion d'éternité et de celle de résurrection.
    La téléportation est déjà à notre portée si je puis dire.
    Ce génie de la conscience reconnaît être revenu sur terre pour un "macro sauvetage".
    Ce dont je doute est la capacité à guérir si l'autre ne crée pas lui-même les conditions de sa guérison. Sur ce point, je reste perplexe.
    Je n'ai pas encore vu toutes les vidéos.
    En tout cas, merci beaucoup, c'est magnifique.

    Posté par Alain Thomas, 22 mai 2011 à 22:47 | | Répondre
  • Y né pa guéri !

    cha y est y recomminche.
    y n'est pas guéri du tout.
    Vite amenez le divan !!!
    car il est long
    il est long
    il est long
    il est long
    il est long
    il est vraiment trop long long long long long ...

    Posté par PLV, 22 mai 2011 à 23:53 | | Répondre
  • Alain

    Y en a qui insiste !

    Alors j'ai : DIVAN DEUX PLACES CUIR BLANC MOELLEUX AVEC THE PETIT OREILLER !!!!

    Posté par Sarah, 23 mai 2011 à 05:48 | | Répondre
« Premier   1  2  3    Dernier »
Nouveau commentaire