Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

09 avril 2011

Du côté de Carnac....

quiberon_cote_sauvage

 

Je prends mes clics et mes clacs, j’emporte mon bric à brac. Cric crac je ferme mes sacs  et direction Carnac, en Bretagne. Il n’y a pas le feu au lac mais j’y serais ric rac. Au bord de la mer, au gré des ressacs, je marcherais pieds nus dans les flaques. Flic flac à pieds joints !!
Loin de tous les micmacs, j’espère bien passer quelques jours paradisiaques.  Au bout de plusieurs tic tacs, je serais de retour.
Soyez les gardiens du blog, je pars les yeux fermés.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Du côté de Carnac....

  • Suis bien ton cornac et tu ne seras pas patraque ! Bonnes vacances à toi Daniel.

    Posté par elizabeth, 07 avril 2011 à 09:35 | | Répondre
  • Ô! oui, Daniel...

    Partez tranquille...
    On s'occupe du blog.
    Quand vous rentrerez, y'aura plus personne !

    Quelle chance, la Bretagne...
    Il y a même des tourteaux qui volent dans le ciel !

    Posté par Eve Lyne, 09 avril 2011 à 07:23 | | Répondre
  • Bonnes vacances Daniel. Ressources-toi bien dans la nature.

    Posté par Francine, 09 avril 2011 à 10:05 | | Répondre
  • le karma

    Puisque le chef est parti en vacances, je vais parler travail .
    Je m'adresse principalement à Alain, il doit se souvenir des faits ...
    Le karma existe encore pour ceux et celles qui en ont encore besoin !
    Figure-toi que l'inspectrice qui m'a tellement cassée l'année dernière s'est fait casser à son tour, et en pire ! Humiliation publique .
    Elle se faisait inspecter elle-même mardi dernier par un inspecteur général lors d'une réunion des instits (sur un projet d'évaluations pervers du ministère) . J'ai refusé d'assister à la réunion . On cherche à mettre la pression sur les instits et, par ricochet, bien sûr, sur les enfants .
    Pas envie d'entendre faire l'apologie du système .
    "Si on vous demande la raison de mon absence, vous direz que je n'étais pas disponible .", ai-je dit à mes collègues .
    Or, il se trouve que cet inspecteur général était quelqu'un de bien ! Il a lui-même raconté son parcours scolaire et démontré très tranquillement comment on provoque l'échec scolaire en cataloguant d'emblée les enfants, en leur disant qu'ils sont incapables de ci ou de ça, en imprimant dans leur cerveau ces soit disant incapacités . Ils les intègrent et deviennent persuadés qu'ils ne peuvent et ne pourront jamais comprendre telle ou telle matière, tel ou tel raisonnement .
    le ministère vient de sortir un pavé d'une trentaine d'exercices d'évaluations en maternelle, une sorte d'examen de passage, avec résultats fournis, dossier pour chaque élève, statistiques, classements d'écoles performantes, etc ... L'enfant est fiché d'avance, dès 5 ans, avec un dossier qui le poursuit pendant toute sa scolarité .
    On m'a raconté la déconfiture de l'inspectrice qui venait d'en faire l'éloge pendant une heure et demie .
    Je remercie Dieu de ne pas avoir assisté à ce spectacle qui aurait été très pénible pour moi .
    Et j'éprouve un grand bonheur de savoir qu'il y a quand même en haut lieu quelques âmes évoluées qui font évoluer les choses et les personnes !
    Mes collègues ont beaucoup apprécié et nous avons toutes convenu que c'était plutôt rassurant . Ca nous donne un regain d'enthousiasme pour travailler dans un esprit de tolérance, de joie et de bien-être .
    Nous avons décidé d'utiliser ces fameux exercices d'évaluations comme des exercices ordinaires de tous les jours, avec les explications nécessaires .
    La loi du karma est parfois très violente ... Elle est parfois étonnante à observer ! Je suis
    persuadée que cette inspectrice aura compris plein de choses nouvelles en elle . J'attends de voir ce qui aura changé ...

    Posté par marie christine, 09 avril 2011 à 10:52 | | Répondre
  • Du rififi à Carnac

    Salut l'ami, attention aux arnaques, les bretons ont plus d'un tour dans leur sac, surtout à Pâques.
    Si on te braque et qu'il faille que tu raques, craque et donne-tout ce qu'il y a dans ton sac ou alors mais des claques !
    Allez bonnes vac. dans ton hamac, au bord des flaques !

    Posté par Alain Thomas, 09 avril 2011 à 10:54 | | Répondre
  • BELLES VACANCES !

    Quel Bonheur de partir dans ce coin de Rêve,
    oubliez tout en vous laissant porter par les vagues, l'air marin... sous le regard du Soleil !
    Bravo ! et Bonnes Vacances DANIEL !!!

    Posté par Grain de sel, 09 avril 2011 à 15:08 | | Répondre
  • Bonnes vacances !

    La Bretagne ! Très belle région... mystérieuse et sauvage.
    Bonnes vacances à vous Daniel ! Qu'elles vous soient profitables, dans la nature et avec le soleil !

    Posté par Hanami, 10 avril 2011 à 07:03 | | Répondre
  • à Marie-Christine,

    Merci de votre si beau témoignage.
    On ressent si bien le coeur que vous mettez à votre ouvrage.

    Posté par PLV, 10 avril 2011 à 11:56 | | Répondre
  • Carnac

    Ah Carnac, grand site néolithique : alignement des menhirs, dolmens.
    La ville est calme et agréable...
    La mer est au pied de la ville et avec ce temps magnfique vous me donnez envie !
    Hanami tu as très bien décrit ma région ...Magnifique Bretagne !
    Si vous poussez jusqu'à Quiberon vous pourrez aller à Belle Ile en mer .."Belle Ile en mer marie Galante St Vincent loin Saingapour Seymour Celyan ...." Bonne vacances à vous Daniel.

    Posté par Sarah, 10 avril 2011 à 12:41 | | Répondre
  • A PLV

    Merci PLV ! Voyez comme il n'y a pas de hasard : je viens de découvrir, dans les papiers de ma mère, quelques beaux textes, dont celui-ci (valable pour tout type d'éducation, parents/enfants, etc ...) :

    S'EDUQUER

    "On peut croire que l'éducation c'est la formation des autres, au moyen de méthodes, d'enrégimentations et de connaissances établies . Mais si on a acquis quelque expérience en ce domaine, on s'aperçoit qu'on ne peut éduquer ou changer que soi-même . On se rend compte que l'éducation/dressage ne change que des comportements extérieurs et contrôlables, jamais le coeur des personnes, pour la simple raison que ce niveau-là n'a pas encore été atteint par les instructeurs eux-mêmes .
    Mais je ne parle justement pas d'instruction, de la somme des connaissances apprises par les lectures, les conférences ou l'étude et qui peut toujours se transvaser d'un cerveau à l'autre, je parle d'éducation, du passage d'un état de conscience à un autre, d'une attitude fondamentale à une autre . Je parle non pas de la formation mais de la transformation de l'être profond, comme par exemple de la méfiance à la confiance .
    Cela ne se transmet pas . Si vous observez un grain de blé, la vie n'est pas quelque chose qui se greffe sur la semence : la semence est déjà de la vie, il suffit que l'éclosion et la croissance se fassent . Il suffit qu'on leur permette de se produire . TOUT SE TROUVE DEJA DANS LA SEMENCE .
    Ce n'est pas la raison en nous (le principe masculin) qui peut comprendre la vie, car il est contrôle, organisation, analyse : il se coupe de la vie en pensant mieux le comprendre . Il juge, c'est pourquoi il ne comprend pas les choses, ni les possibilités de l'être . Seule l'intuition, la sympathie, la confiance, le coeur profond (les entrailles du langage ancien) peuvent puiser dans la source en nous et l'exprimer comme vie complète et créatrice ."
    WILLIAM SEGAL

    Posté par marie christine, 10 avril 2011 à 12:44 | | Répondre
  • Ah l'éducation !

    Et oui Marie qu'est-ce bien donc que l'éducation ?
    Chacun son opinion et toi Marie, tu es bien assez compétente pour que je ne puisse qu'adhérer à tout ce que tu écris.
    On fait tous des erreurs n'est-ce pas ?
    Je vais tout de même vous raconter une petite anecdote avec ma fille, elle devait avoir trois ou quatre ans je pense et nous nous promenions comme très souvent avec Dame Nature et ses étrangetés.
    Ce jour-là, nous étions dans un bois, nous marchions, je lui tenais sa petite main. Au pied d'un arbre, elle aperçut des champignons pas bons du tout. Elle quitta ma main et s'approcha rapidement comme pour en ramasser un.
    Je lui demandai d'attendre un peu et nous fûmes assis l'un à côté de l'autre. Je lui expliquai que si elle en prenait un pour le mettre à la bouche, elle serait très malade et que je l'emmènerai très vite à l'hôpital. Comme elle serait malade, je serais très malheureux pour elle et comme elle pleurerait, je pleurerais aussi. Je lui dis que si elle le voulait, je ne pourrai pas l'empêcher d'en manger un, que c'était à elle de décider et non à moi de lui interdire. Je me levai alors et partis droit devant moi, me cachant derrière un autre arbre.
    Elle resta assise un long moment à observer les champignons. Je vis très nettement qu'elle réfléchissait à tout ce que je lui avais dit. L'important pour moi fût qu'elle décidât elle-même, ce qu'elle fit, se levant d'un coup, me rejoignant d'un air joyeux et volontaire.
    Je savais ce jour là que ma fille déciderait de tout dans sa vie en pleine conscience.
    Je peux dire aujourd'hui que c'est le cas, même si tout ce qu'elle fait est loin d'être parfait, elle le fait en pleine conscience, sans aucune inhibition.

    Posté par Alain Thomas, 10 avril 2011 à 14:34 | | Répondre
  • les erreurs

    C'est une manière originale d'éduquer ...
    Moi je n'aurais pas pris le risque mais il est vrai que c'est en expérimentant qu'on apprend le mieux .
    Je ne peux pas juger, j'ai fait assez d'erreurs avec mes propres enfants ! Et je me demande encore souvent comment ils font pour ne pas m'en vouloir ! Je crois que dans leur conscience évoluée, les enfants de maintenant savent qu'on ne pouvait pas faire autrement . Ils ont déjà l'indulgence innée .
    Dis donc Alain, l'Eve Lyne, elle va encore dire que tu radotes !

    Posté par marie christine, 10 avril 2011 à 18:23 | | Répondre
  • Les champignons

    Comment ça, Marie?!
    Je radote, Moi!
    Pour l'heure, j'en ai plein les bottes...
    Mais, c'est vrai que les jeunes ne voient pas les choses comme nous.
    Je ne vois pas ce qui change?
    Les jeunes ont tout l'avenir devant eux, comme nous! Sauf que nous on a pris de la distance...
    Bon, allez...
    Il fait si beau déhors !

    Dis-donc, Alain...
    C'est vrai qu'elle est jolie ton éxpérience avec ta fille.

    Juste pour savoir...
    Te souviens-tu de nous l'avoir déjà contée?

    Posté par Eve Lyne, 10 avril 2011 à 18:50 | | Répondre
  • Eve Lyne et Marie

    Oui je m'en souviens.
    Vous avez une sacrée mémoire dites-donc.
    J'avais envie de la conter à nouveau parce que j'en ai un super souvenir.
    Je crois que les enfants, ils ont besoin de deux choses :
    L'amour inconditionnel de leurs parents et une grande liberté d'expression.
    Ensuite, tout est une histoire de karma et de circonstances... dues au karma.

    Posté par Alain Thomas, 11 avril 2011 à 01:34 | | Répondre
  • Rassurées!

    Il est vrai que les souvenirs qui nous marquent l'esprit restent gravés en nous...
    Des années plus tard, on peut en relater les détails avec précision.
    C'est toujours un délice de lire tes anecdotes, Alain !
    Marie aussi raconte merveilleusement bien même ce qui est grave.

    Bon, nous voici rassurées...
    Parcequ'à nos âges, il est bon d'avoir des amis pour nous dire...

    A ce sujet, une petite anecdote:

    Il y a une quinzaine d'années, une amie inquiète de la décrépitude mentale me tint ce langage:
    "Evelyne, si tu t'apperçois d'une anomalie dans mon fonctionnement, tu dois me le dire !"

    Ce jour est bien arrivé...Hélas, je ne me risque pas à piper mot, ce serait la rupture immédiate !

    Posté par Eve Lyne, 11 avril 2011 à 06:34 | | Répondre
  • Clic !

    C'est joli par là et ta prose poétique fait un super clic ! Amitiés.

    Posté par Ariaga, 11 avril 2011 à 09:16 | | Répondre
  • Partir pour Carnac?

    Partir pour Carnac...
    Pour un séjour paradisiaque?
    Voila une bonne idée, quoique...
    Ne dites rien, mais j'ai le trac,
    j'ai peur d'en revenir patraque.

    Le vent, les récifs, la Bretagne,
    Tant de légendes l'accompagnent
    Et les alignements m'empoignent...
    Il vaut mieux que je m'en éloigne
    Je vais partir à la campagne.

    Blagnac, Aurillac ou Gaillac?
    Là, je réponds du tac au tac
    Ma vie repasse en un flash-back...
    Je me revois dans mon hamac
    Le soir, au retour de la fac.

    Douceur de la ville du Coq
    Nous y avions une bicoque
    Où nous parlions la langue d'Oc
    Et pour dessert, à cette époque,
    Nous mangions des crêtes-de-coq.

    Je rêve d'ailleurs et je craque
    Finalement, vide mon sac
    Je vais rester dans ma baraque.
    Ce soir, je boirai du cognac,
    J'irai marcher au bord du lac
    Ça ne me rendra pas cardiaque!

    Partir ou bien rester chez soi?
    J'y ai réfléchi bien des fois.
    Au fond je ne sais pas pourquoi
    On veut toujours changer d'endroit.
    Sur ce sujet, je reste coi.
    Myrrha-El

    Posté par Myrrha-El, 12 avril 2011 à 13:54 | | Répondre
  • partir un jouuuur ?

    Elle veut pas voir la Tour Eiffel,
    Ni l'océan parfumé de sel,
    Elle préfère rester chez elle,
    Devinez qui ? C'est Mirrha-El !

    Posté par marie christine, 12 avril 2011 à 15:40 | | Répondre
  • Hé ben !

    Dis donc Eve Lyne, qu'est-ce que tu crois qu'il fait, le Daniel, en Bretagne ?

    Posté par marie christine, 16 avril 2011 à 11:06 | | Répondre
  • Bonjour les bretons

    Je ne connais pas la Bretagne mais par contre j'ai énormément d'amis bretons dans ma région lyonnaise et bressanne.
    On les aime beaucoup. Ils sont gentils, intelligents, tolérants et accueillants.
    Vous êtes les bienvenus, Yvon, Alan et Anne Gaëlle.
    Nous vous ferons connaître entre autre notre spiritualité universelle et notre gastronomie.
    Bien à vous !

    Posté par Alain Thomas, 16 avril 2011 à 11:20 | | Répondre
  • Ouverture aux cultures différentes

    Peut-être rammasse-t-il les sac plastiques et s'ouvre-t-il à la culture bretonne.
    A Yvon : N'y at-il pas des associations bretonnes qui font vivre cette culture et la font connaître aux autres ? Faire connaître les difficultés liées à ce que les Bretons ressentent comme un envahissement est en effet indispensable. Il y a quelques années où j'ai passé des vacances en Bretagne (Kerity), j'ai été sidérée du rejet, de boucher et d'épicier qui ignoraient totalement le client non breton et lorsque l'on demandait à être servi (même gentillement), c'était le refus total sans la moindre excuse ou explication, nous envoyant à la ville principale au super marché ! En région parisienne nous avons aussi beaucoup de personnes qui viennent d'ailleurs, qu'est-ce que cela serait si nous les rejetions ! Pouvez-vous Yvon nous éclairer un peu plus sur votre culture et sur vos attentes pour que l'échange soit possible dans une bonne entente ?

    Posté par Francine, 16 avril 2011 à 11:33 | | Répondre
  • quand le chat n'est pas là ...

    Yvon voir c'qu'Yvon voir !

    POISSON d'AVRIL !

    Posté par les Souris, 16 avril 2011 à 11:45 | | Répondre
  • le test

    Encore un coup de cette grande asperge d'Eve Lyne, je parie ! Tu ne vaux pas cher !
    PENITENCE immédiate !
    Moi c'est fait .
    Je ne sais pas si on nous pardonnera si facilement qu'à Nemrod (et pourtant...) .

    Posté par les Souris, 16 avril 2011 à 12:32 | | Répondre
  • devinette

    Quelles sont les 3 lettres de l'alphabet que la gomme adore ?

    Posté par marie christine, 16 avril 2011 à 13:09 | | Répondre
  • La pénitence

    Selon ma pratique de la pénitence:
    Être aux côtés de la Vierge en union de prière pour les hommes.

    Je ne prends pas ombrage de tout se dont je suis affublée...
    C'est celà aussi la conversion.

    Notre Maître tourne le dos et voilà le résultat...

    Chapeau !!

    De surcroît, il n'y a plus personne sur le blog.

    Sauf que les Bretons, y'z'ont bien raison de l'ouvrir!

    Demain c'est les Rameaux:
    La grande asperge vous salut bien !

    Vive la Bretagne et vive la France !

    Posté par Eve Lyne, 16 avril 2011 à 13:12 | | Répondre
  • Salut! Marie

    Te voilà enfin...
    Toi, la maitresse, tu vas remettre de l'ordre...
    N'est-ce pas?!

    Le Daniel, il est en Bretagne pour compter les tourteaux dans le ciel, n'en déplaisent aux Bretons! Nah!

    Posté par Eve Lyne, 16 avril 2011 à 13:30 | | Répondre
  • Dis-donc la Lyne !

    C'est pas sympa d'obliger Francine à défendre ses valeurs alors que les post des faux bretons c'est une supercherie.
    Si t'étais là, à côté de moi, tu saurais ce que c'est que la pénitence ma chère !
    J'te ferai balayer ton grenier du matin au soir jusqu'à tes 80 berges !
    Et interdiction de t'en servir pour aller faire un tour sur la lune.

    COMPRIS !!!

    Posté par Alain Thomas, 16 avril 2011 à 15:32 | | Répondre
  • Ouais, c'est çà...

    Il est pas né celui qui me fera mettre à genoux...
    Vieux hibou.
    Devant Marie et Christ, j'y viendrai.
    Francine une supercherie?!

    Une super chérie, oui !
    On sait que c'est la meilleure !!!!

    J'espère bien qu'à 80 berges, je serai sur la lune avec les étoiles et les anges.

    Pour l'heure, je vais compter mes pieds de tomates, à défaut de tourteaux.
    Bon Rameaux.

    Eve Lune

    Posté par Eve Lyne, 16 avril 2011 à 15:52 | | Répondre
  • sans blague !

    T'as bien raison, Alain ! C'est tout ce qu'elle mérite l'Eve Lyonne qu'est pas bretonne .
    En même temps, on a pu apprécier les belles valeurs de Francine et les tiennes .
    Comment peut-on remettre de l'ordre dans ce foutoir au fond de la classe près du poêle avec l'Eve qui débloque sur le blog et entraîne tout le monde dans ses délires ? Je peux déjà pas avec mes élèves qui n'en font qu'à leur tête et qu'à leur coeur .
    Figurez-vous que les petits amoureux s'affichent ouvertement et vous le font savoir . Et ça se tient par le cou et ça se bécote sans vergogne !
    Il y a eu un répit de quelques jours, et hier ça reprenait de plus belle .
    Et voilà que mon effronté d'Alban, en tenant son Alessia par le cou me déclare : "Ca recommence les amoureux, désolé maîtresse !" .
    On ne contrôle plus rien !!!!

    Alors ! Quelles sont les trois lettres de l'alphabet que la gomme adore ?

    Je vais vous le dire :
    F - A - C

    Et c'est ce que va faire Daniel avec tous les faussaires ci-dessus dès qu'il va rentrer de vacances ! Oh, oh, oh !!!

    Allez, on sourit aux Souris avant que le chat n'y appose sa redoutable griffe !

    Posté par marie christine, 16 avril 2011 à 16:09 | | Répondre
  • Prise au piège

    Bon, si c'est de la supercherie de l'une des super chéries du blog, je me suis bien laissée prendre au piège ! J'ai fort à apprendre concernant le sens de l'humour. Et comme il y a toujours une part de vrai dans ce type de blague, voilà encore un sujet qui peut être une base de travail pour l'ouverture de notre coeur et l'éveil spirituel hors de tout embrigadement. Et ce, tout en s'amusant.

    Posté par Francine, 16 avril 2011 à 17:46 | | Répondre
  • Francine... Marie

    Chapeau bas !
    T'es vraiment chouette et il n'y a pas de jeu de mots.
    Grosses bises d'amitié


    Marie, des petits qui se font des bécots pour de rien, c'est mieux que des grands qui se font la guerre pour de vrai, tu crois pas ?
    Ceci dit, je comprends tes hallucinations... ça va tellement vite que bientôt, les sage-femmes seront obligées de veiller sur leurs couveuses rapprochées...
    Auront-elles le temps d'y voir ? Alors là ! Attention la vague et le vent !

    Posté par Alain Thomas, 16 avril 2011 à 18:52 | | Répondre
  • mea culpa

    Bon allez, j'avoue : je fais partie du collectif des Souris . Ce ne serait pas chouette (avec jeu de mot) de laisser accuser la copine Eve Lyne toute seule !
    Pas mal, le coup monté, non ?
    Belle réaction de la copine Francine et du copain Alain ! Pas de bègnes en perspective ... On imite les enfants et on se fait des gros bécots d'amitié, sans rancune .
    Mais c'est pas de ma faute ! C'est eux, les sales gosses, qui continuent à faire des poissons en papier et à me les coller dans le dos !
    Vivement le mois de mai, nan mais !

    Posté par marie christine, 16 avril 2011 à 19:36 | | Répondre
  • Grande vague de bises d'amitiés Alain, Eve Lyne et Marie-Christine, ainsi qu'aux habitués absents pour le moment.

    Posté par Francine, 16 avril 2011 à 20:51 | | Répondre
  • Holaaaa !

    GROSSES BISES A TOUS ET A TOUTES, MEME AUX BRETONS !

    Posté par marie christine, 16 avril 2011 à 20:56 | | Répondre
  • réflexion faite ...

    N'empêche, le Daniel, on ne sait pas trop ce qu'il fait en Bretagne ...
    Moi je crois qu'il s'est laissé poussé la barbe et qu'il fait de grandes incantations en djellabah blanche, bras écartés devant l'océan, entouré de ses adeptes sur la plage, avant d'aller peaufiner sa régénération en se frottant 7 fois le dos sur un menhir sacré et d'aller méditer sous un dolmen hyper-vibratoire à la pleine lune ...
    Mais chuuuut !!!

    Posté par marie christine, 16 avril 2011 à 21:25 | | Répondre
  • Amusement

    Ben oui quand le chat n'est pas là les souris dansent ... comme elles peuvent !

    DANIEL REVIENS VITE !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Grosses bises à tous ... et à TOUTES !

    Posté par Alain Thomas, 16 avril 2011 à 21:28 | | Répondre
  • la Titine qui titille

    De quoi t'as peur, Alain ?
    Ah oui, je comprends ! C'est les chats qui ont peur des souris maintenant ...
    Le fameux Renversement de Conscience est enfin arrivé !

    Posté par marie christine, 17 avril 2011 à 13:18 | | Répondre
  • La Titine qui a titillé

    Il n'y a qu'un seul chat sur ce blog c'est Daniel et nous sommes tous ses souris.
    Or les souris ont peur du chat.
    Suis-je une souris ?
    Si tu me voyais, tu me prendrais plutôt pour un ours.
    Les souris ont-elles peur de l'ours ?
    L'ours a-t-il peur d'une souris ?

    SOURIRE !

    La spirale ne symbolise pas un renversement de la conscience mais à son élévation.
    Ce sont les pôles qui s'inversent et non qui se renversent.
    Mais l'inversion des pôles peuvt ptovoquer un renversement. Non pas de la conscience, mais de la matière.

    SOURIRE ! Euh !!!!

    Posté par Alain Thomas, 17 avril 2011 à 13:54 | | Répondre
  • bestiaire

    Le règne du Shah n'est plus !!!! Et les souris peuvent pousser librement des cris persans .

    Alain, tes propos sont renversants !

    L'ours lourd peut avoir peur d'une souris agile, mais pas l'ours sourd puisqu'il ne l'ouït point .
    Et l'ours en peluche, encore moins ...
    Au final, c'est le lion qui vaincra, quand il mangera de la paille .

    Posté par marie christine, 17 avril 2011 à 14:29 | | Répondre
  • A-propos

    Lyon vaincra ce soir face à Paris, sans fétus.

    La souris agile peut avoir peur de l'ours alors qu'il ne la voit point.
    Face à une peluche, elle s'enfuit de l'illusion, poussant des cris perçants.

    Marie, tes propos sont chatoyants.

    Posté par Alain Thomas, 17 avril 2011 à 14:59 | | Répondre
  • souris sourira

    Les Lyon ne sont pas près de manger de la paille, vu les dollars qu'ils s'enfilent au petit déj . Mais je ne parie pas plus sur Paris, vu qu'ils ont le même régime alimentaire !

    La souris se rit de l'illusion ...

    Posté par marie christine, 17 avril 2011 à 18:16 | | Répondre
  • Eve Lyne

    Tu as vu une apparition magnifique de la sainte Vierge avec des tourteaux dans le ciel ?
    Raconte !

    Posté par marie christine, 17 avril 2011 à 18:19 | | Répondre
  • Les tourteaux dans le ciel

    Un souvenir de Bretagne où les enfants voyant pour la première fois des mouettes dans le ciel, s'exclamèrent:
    "Des tourteaux! des tourteaux!"

    Pour la sainte Vierge, Marie...
    S'il m'arrive de raconter...
    Je ne sais pas conter.

    Bonne soirée et bon match !

    Posté par Eve Lyne, 17 avril 2011 à 19:01 | | Répondre
  • Holà les filles !

    Marie, le dollar ne vaut plus rien, les euros encore un peu, mais ça va pas durer.
    Par contre la paille, c'est le fruit de la terre et ça n'a pas de prix.
    Faudra t'habituer à en manger en fétus ou en fais-tu !

    Dis la Lyne, prendre des tourteaux pour des mouettes, c'est pas de l'illusion ça ?

    Pour la sainte Vierge, Marie et Eve, pas besoin de raconter, puisque quelque part, vous en êtes une émanation...

    Allez les filles, bon match !

    Posté par Alain Thomas, 17 avril 2011 à 19:16 | | Répondre
  • Emanation...

    Pourquoi pas...
    Serions-nous des filles de Jérusalem...
    Ayant reçues une émanation.
    Tout comme toi, Alain...
    Ne t'appelles-tu pas Jean ?!

    Posté par Eve Lyne, 18 avril 2011 à 06:29 | | Répondre
Nouveau commentaire