CHUT

Je l’attrape avec mon âme et il vient se poser doucement sur moi. Je ne résiste pas et le laisse entrer à l’intérieur de mon corps. Il emporte mes pensées au loin et me permet d’entrer dans un autre monde : celui des sensations. Dans le silence, j’écoute, je vois, je perçois l’impalpable, l’invisible qui m’accompagne tout au long de mon existence mais que  j’ai souvent du mal à ressentir. C’est l’autre face de la vie, celle qui me transforme et me permet de m’unir au Cosmos. C’est un souffle, une vibration qui vient me caresser et m’apaiser.
Le silence est porteur d’intuitions et m’ouvre souvent les portes de la création, tel un magicien qui fait surgir des objets avec sa baguette.
En vieillissant il devient plus présent mais aussi plus nécessaire à mon être car c’est  un véritable compagnon qui m’aide à mieux comprendre et intégrer tous les changements du monde environnant.
La lune glisse dans le ciel, à travers les nuages, toujours mystérieuse. Le vent caresse doucement les feuilles des arbres et les rues partent dans l’aventure de la nuit. Le silence occupe l’espace pour apaiser tous les bruits, toutes les consciences. Il est là, immobile…..Je le prends….Je le respire…..Je le vis....

Daniel