Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

13 mars 2011

S'oublier

levent2
Le vent de Claude Théberge

C'est en nous oubliant un peu que nous aurons la chance de nous ouvrir à plein de choses. Celui ou celle qui est centré sur son moi passe à côté de la vraie vie.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 06:57 - Enseignement spirituel - Commentaires [92] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur S'oublier

  • aimer

    Oui Daniel, tu touches là directement aux paroles de Jésus .
    Mais elles ont généré un énorme malentendu .
    Dans ce temps-là, les humains étaient capables de laisser crever quelqu'un au bord de la route sans broncher, ça ne les concernait pas . Seule leur propre vie avait de l'importance . D'où l'incitation à s'oublier soi-même pour voir l'autre comme un frère .
    Mais l'Eglise a repris ces paroles à son compte en nous faisant croire qu'il fallait s'oublier complètement soi-même, se sacrifier, n'être plus personne et se dédier entièrement à son prochain .
    Ainsi nous somme passés d'un extrême à l'autre : d'un égocentrisme monstrueux à une annulation totale de soi .
    Mais comment Dieu peut-il nous demander de nous oublier nous-même ? On ne peut que souffrir dans ces conditions . S'oublier totalement soi-même c'est mettre un couvercle sur la divinité en nous .
    Aimer son prochain comme soi-même . Si on ne s'aime pas soi-même, comment peut-on aimer son prochain ?

    Posté par marie christine, 13 mars 2011 à 10:01 | | Répondre
  • Ne pourrait-on pas dire ..

    "Supportez-vous les uns les autres avec amour" (eph 4,2) !

    Oui Daniel lorsqu'on se tourne vers l'autre, en prenant conscience qu'il est aussi important que soi-même alors nous entrons dans la vie.

    Posté par Sarah, 13 mars 2011 à 11:44 | | Répondre
  • le malentendu

    Se sentir important, ce n'est pas être plein de vanité, c'est reconnaître le Divin en soi, et ainsi voir le Divin en tous les autres .
    Je dirais même : c'est reconnaître l'importance que le Divin nous accorde, c'est en éprouver une immense gratitude .
    Et de là naît la véritable humilité, car Dieu magnifie notre être profond, pas notre ego .

    Posté par marie christine, 13 mars 2011 à 13:41 | | Répondre
  • la foi

    Si on ne croit pas en sa propre lumière, on n'a pas la foi .

    Posté par marie christine, 13 mars 2011 à 13:46 | | Répondre
  • On pourrait dire aussi

    S'oublier, c'est placer la considération de la souffrance ou de la joie d'autrui, avant l'assouvissement de nos désirs personnels.

    Posté par isa, 13 mars 2011 à 16:03 | | Répondre
  • L'égo et l'égoïsme

    Comprendre qu'il faille faire une différence fondamentale entre ce que représente l'égo d'un individu et l'égoïsme dont il fait preuve !
    Ce thème est philosophiqement correct. Oui, il pourrait s'établir en bonne place sur les pupitres des étudiants en épreuve de philosophie au baccalauréat car il y a matière à discuter, à jouter, à réfléchir, à disserter...

    Savez-vous que l'on peut disposer d'un égo fortement constitué tout en disposant d'une grande générosité ?

    Savez-vous aussi que l'on peut disposer d'un égo insignifiant tout en étant concerné uniquement par sa propre personne ?

    Savez-vous aussi que l'on peut disposer d'un égo fortement constitué tout en étant concentré particulièrement sur sa propre personne ?

    Et enfin savez-vous que l'on peut disposer d'un égo insignifiant tout en disposant d'une grande générosité ?

    Evidemment ces quatre catégories énoncées sont limitatives. Cependant, elles ont l'extrême avantage de démontrer qu'il est possible d'être doté d'un fort égo tout en étant généreux et inversement ou contradictoirement.

    Alors dans quelle catégorie chacun se reconnaît-il ?

    Posté par Alain Thomas, 13 mars 2011 à 16:42 | | Répondre
  • Alain

    Tout à fait d'accord avec toi .
    Mais le propre de l'ego est d'en être inconscient .
    Alors ... qui pourrait répondre à ta question, cher Alain ?

    Posté par marie christine, 13 mars 2011 à 18:19 | | Répondre
  • Isa

    Bien sûr, Isa, mais les souffrances et les joies d'autrui sont souvent motivées par la frustration ou l'assouvissement de leurs désirs personnels ...

    Posté par marie christine, 13 mars 2011 à 18:23 | | Répondre
  • Bah..

    Est-ce que voir un couher de soleil est l'assouvissement d'un désir personnel ? ou bien une joie spontannée d'être témoin d'un si beau phénomène.

    Idem voir des animaux jouer ensemble ou bien voir un animal faire une pitrerie, cet événement n'a pas été désiré mais il nous procure de la joie...

    Posté par Sarah, 13 mars 2011 à 19:01 | | Répondre
  • Aimer son prochain

    Croire en sa propre lumière...
    Ne pas être pétri d'orgueil...
    Modestie...
    Plus rare encore, simplicité.
    Aimer son prochain plus que soi-même.
    Quelle alchimie!

    Posté par Eve Lyne, 13 mars 2011 à 19:22 | | Répondre
  • Interprétation

    Ce que je voulais dire, c'est de ne pas passé nos désirs en priorités s'il doivent créer de la souffrance chez autrui.

    Posté par isa, 13 mars 2011 à 19:46 | | Répondre
  • Et

    Et voir un couché de soleil ne fait de mal à personne.

    Posté par isa, 13 mars 2011 à 19:48 | | Répondre
  • Et pis

    Assouvir ses désirs...
    Ne faire souffrir personne...
    Quelle alchimie! (sourire)

    Posté par Eve Lyne, 13 mars 2011 à 20:01 | | Répondre
  • Ah oui !

    Ah d'accord, Isa, je comprends mieux .
    Bien sûr, c'est élémentaire . Cela devrait déjà être un fait généralisé que de n'ennuyer personne avec nos problèmes .
    Je pensais plutôt aux souffrances ostentatoires, lamentations à n'en plus finir et aux "joies" explosives qui peuvent être des violences .
    Toutes ces exagérations qui cherchent à entraîner tout le monde dans leur sillage et ne font que provoquer le déséquilibre .

    Posté par marie christine, 13 mars 2011 à 20:02 | | Répondre
  • Eve Lyne

    "Aime ton prochain comme toi-même" .
    Aimer son prochain plus que soi-même, ça me paraît impossible .

    Posté par marie christine, 13 mars 2011 à 20:11 | | Répondre
  • Délire

    Oui, Marie...
    T'as peut-être raison, là, j'exagère!
    Faut pas pousser la mémé quand même !!!
    Bonne soirée.

    Posté par Eve Lyne, 13 mars 2011 à 20:14 | | Répondre
  • Aimer son prochain plus que soi-même

    Cela n'a rien d'impossible... C'est seulement regrettable, parce que c'est une marque de mépris de soi-même. C'est tellement facile de "s'oublier" de ne penser qu'aux autres. C'est tellement difficile de s'accepter tel que l'on est, de ne pas se dévaloriser, d'apprendre à s'aimer pour encore mieux aimer les autres.
    Ça ne veut pas dire se regarder le nombril, mais s'accepter aussi dans le regard des autres.

    Aimer, c'est partager. Et comment pourrait on partager ce qu'on aime pas (soi)?

    Après, bien sûr, on peut aller de l'avant. (enfin, je crois)

    Posté par Myrrha-El, 13 mars 2011 à 23:39 | | Répondre
  • Être oblatif

    Cette fois-ci je ne suis pas d'accord avec vous.
    Il existe un adjectif "oblatif (ive)" qui signifie : "qui fait passer les besoins d'autrui avant les siens propres."
    Il se trouve que c'est un trait de mon caractère qui ressort en premier dans mon thème astral. Cela n'est pas incompatible avec le soin que l'on peut prendre pour soi, particulièrement dans la solitude.
    La solitude est un grand bienfait lorsque l'on sait quoi en faire. Elle n'empêche pas la bienveillance pour soi, au contraire.
    Ceci dit, être oblatif est effectivement une manière de s'oublier en offrande à autrui. Je ne vois pas ici en quoi ce serait dévalorisant pour soi. Je pense que cela peut être aussi une manière de satisfaire son égo, mais surtout son karma.
    Le Dalaï-lama aime dire que l'acte égoïste qu'il recommande sans problème est d'apporter du bonheur aux autres car du point de vue karmique cela entraîne inéluctablement un bien être personnel, une sorte de semence excellente pour son futur.
    Alors pourquoi pas ?...

    Posté par Alain Thomas, 14 mars 2011 à 07:58 | | Répondre
  • Alain

    Le 8 mars, c'était le jour du choix définitif entre l'ombre ou la lumière . Tous ceux qui ont décidé sans conditions de vivre une vie divine sur terre ont été libérés de leur karma .
    Choix, confiance totale, annulation du karma .

    Posté par marie christine, 14 mars 2011 à 12:41 | | Répondre
  • Oh !!!

    Ah bon !!!???
    Alors tant pis pour moi car je ne me sens pas du tout libre de mon karma.
    Eh ben ! Il va falloir que je reste encore des milliards d'années à un niveau inférieur.
    Pfffff !!! Quelle galère !

    Dis ! Tu peux m'indiquer tes sources s'il ta plaît ?
    Parce que la date du 8 mars je la connais, comme celle du 28 octobre. Je sais que treize périodes de dix-huit jours ont commencé le 8 mars mais je ne savais pas que le choix de la lumière (choix évident pour moi) se faisait le 8 mars et que ce simple choix annulait le karma.
    D'autant plus que la loi naturelle du karma prend en compte tous les actes passés depuis des vies et des vies.
    Nous savons par exemple qu'une révélation entraînant une transformation complète des habitudes de l'esprit n'annule pas pour autant le karma mais par contre que ces nouvelles habitudes de vie positives conditionnent l'avenir.

    Posté par Alain Thomas, 14 mars 2011 à 13:18 | | Répondre
  • Marie

    Je suis aussi étonnée Marie, et je suis aussi curieuse de savoir d'ou tu tiens ses informations.

    Posté par isa, 14 mars 2011 à 18:20 | | Répondre
  • Alain

    T'inquiètes pas Alain ! Je ferai une requéte pour toi ! et pour les autres tant qu'a faire... euh... pour moi aussi finalement...
    Hep! Marie! Tu vas pas nous laisser là !
    LOL

    Posté par isa, 14 mars 2011 à 18:25 | | Répondre
  • !?

    T'aurais quand même pu nous prévenir Marie !

    Posté par isa, 14 mars 2011 à 18:39 | | Répondre
  • Hé Ho ! Hé Ho !

    Y a quelqu'un ?!

    Ils sont quand même pas tous partis !!!

    Posté par isa, 14 mars 2011 à 18:46 | | Répondre
  • Je suis là!

    Je suis là, attentif à tout ce qui se passe. Je lis tous les commentaires mais je ne peux répondre à la place de Marie-Christine. Je veille, je surveille, je fais la chasse aux pseudos mon fusil à la main......

    Posté par Daniel, 14 mars 2011 à 19:02 | | Répondre
  • OK Daniel

    ça me rassure ! je m'sens moins seule !

    Posté par isa, 14 mars 2011 à 19:09 | | Répondre
  • salut les amis

    Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? La source est en nous .
    L'heure est à la transformation pour ceux qui ont définitivement opté pour la lumière .
    On est déjà triturés en beauté par les énergies nouvelles .
    Le karma 3D fait place à la confiance absolue 5D .

    Posté par marie christine, 14 mars 2011 à 19:20 | | Répondre
  • Dans toute vie, le karma est omniprésent

    Je ne pense pas que cela se passe exactement comme cela Marie. Il y a du karma en 3D tout autant qu'en 5D, sauf qu'en 5D il est beaucoup plus positif.

    Posté par Alain Thomas, 14 mars 2011 à 21:03 | | Répondre
  • que dis-tu ?

    Plus de loi de causes à effets en 5D, Alain .
    Ca n'a plus de raison d'être dans une conscience unifiée .

    Posté par marie christine, 14 mars 2011 à 21:15 | | Répondre
  • Alain, Isa

    Vous trouverez des infos sur le site : "Autres Dimensions" .

    Posté par marie christine, 14 mars 2011 à 22:03 | | Répondre
  • Je dis

    Marie j'ai bien dit "dans toute vie"

    Posté par Alain Thomas, 15 mars 2011 à 01:16 | | Répondre
  • Alain

    C'est l'heure des derniers décrassages .
    Ca prend un peu de temps ...
    Les actes passés arrivent dans la mémoire, passent peu à peu par le filtre de la grâce divine puis s'évanouissent .

    Posté par marie christine, 15 mars 2011 à 12:57 | | Répondre
  • Belle confiance Marie

    Quelle confiance Marie !
    Mais c'est toi qui a raison.
    La confiance est essentielle.
    Il faut aider tout le monde et transmettre, transmettre...

    Posté par Alain Thomas, 15 mars 2011 à 14:00 | | Répondre
  • Alain

    Je me demande Alain si Jésus (qu'il s'agisse d'un fait réel ou d'une allégorie) lorsqu'il a dit au larron "ce soir même tu sera avec moi en paradis", il lui a effacé d'un seul coup tout son karma??? S'il s'agissait d'un larron, il devait avoir accumulé un karma négatif assez lourd je pense. Si le larron a bénéficié de cela pourquoi n'en serait-il pas de même pour moi? Je me pose bien des question au sujet du karma et lorsque je regarde le ciel étoilé je me dis que tout cela nous dépasse infiniment nous les humains.

    Posté par kea, 15 mars 2011 à 14:48 | | Répondre
  • Kea

    Je ne pense pas qu'un être quel qu'il soit puisse influer sur le karma d'autrui. Il peut l'aider à se libérer en l'orientant mais la libération proprement dite ne peut venir que de soi-même.

    Le karma est la conséquence de la loi infaillible de cause à effet. il est notre carte d'identité (empreinte) tant que nous possédons une enveloppe.

    Ceci dit quelque chose nous dépasse et c'est bienheureux. Cela nous permet d'avoir la foi et la confiance qui en découle.

    Posté par Alain Thomas, 15 mars 2011 à 20:03 | | Répondre
  • à Alain

    En effet, c'est pas mal clair pour moi aussi que personne n'intervienne directement dans le cheminement d'un autre. Par contre je ne suis pas certaine que suite à une prise de conscience profonde, le karma ou une partie du karma ne puisse s'effacer.

    Posté par kea, 16 mars 2011 à 00:28 | | Répondre
  • le karma

    La source omnisciente omniprésente omnipuissante est en nous comme le dit Marie. Alors qui peut la baliser par du possible et du impossible? Elle pourrait bien quant à moi changer tout à coup les règles du karma que ça ne m'étonnerait pas.

    Posté par kea, 16 mars 2011 à 01:11 | | Répondre
  • Le miracle

    Oui mais cela ne pourrait être que sous forme d'une révélation et d'une transformation immédiate et complète de l'esprit.
    la rencontre avec un être de lumière comme Jésus par exemple est une source de révélation.
    C'est là le miracle.

    Posté par Alain Thomas, 16 mars 2011 à 07:41 | | Répondre
  • en nous

    Et Jésus est en nous !
    Alors, une rencontre avec nous-même peut être une révélation ...

    Posté par marie christine, 16 mars 2011 à 09:41 | | Répondre
  • "Je suis votre frère et votre ami"

    Bien des gens L'ont rencontré, ils n'ont rien vu, ni compris.
    Jamais Il ne Se montre, jamais Il ne Se révèle, qu'à ceux qui l'ont reconnu dans leur coeur, et seulement quand leur certitude est complète, et qu'Il les sait à peu près aptes à garder le secret.
    Jamais Il ne dit qu'Il est le Christ; mais on le reconnaît aux oeuvres qu'Il fait, et si quelqu'un lui dit qu'Il est le Christ, Il répond:
    "Je suis votre frère et votre ami."

    Ne cherchez pas le Maître, cherchez à faire Sa Volonté, et c'est Lui qui viendra à vous...
    Quand Il se révèlera et qu'Il aura montré par ses oeuvres, Qui Il est, alors il ne sera plus permis de douter.
    (Jean Chapas)

    Posté par Eve Lyne, 16 mars 2011 à 11:03 | | Répondre
  • Une demande ?

    "Demande pour toi un signe du Seigneur, ton Dieu" (Is 7,11)

    Explication :

    "Achaz est un tout jeune roi, tiraillé de partout. Il se détourne de Dieu pour adorer les idoles. Il va même jusqu’à offrir son propre fils en sacrifice au dieu Moloch. Isaïe, le prophète, vient trouver le roi et lui fait des remontrances au nom du Seigneur. Il lui dit alors cette parole « Demande pour toi un signe venant du Seigneur TON Dieu… » Dieu est partout (dans les sommets et au fond des vallées). Achaz répond : Oh non ! horreur ! je ne vais pas tenter le Seigneur en lui demandant un signe. Il est hypocrite."

    Achaz en n'écoutant pas les paroles du prophète s'endurcit et ainsi au regard de l'histoire il continue à chercher la "Lumière" puisqu'il fait la sourde oreille...

    Nous sommes beaucoup à rechercher des signes du Seigneur pour éclairer notre route..mais que faisons-nous lorsque cette lumière est absente est-ce que nous nous arrêtons et attendons-nous la suivante ou bien finissons-nous par rechercher notre propre lumière qui est la véritable lumière celle que Dieu nous demande de trouver.

    Quand nous voulons des réponses à nos questions sommes-nous prêts à les entendre et sommes-nous prêts à accepter le changement qu'elles incluent ou bien nous en avons tellement peur que nous refusons de les poser et de comprendre que dans Chaque chose, Chaque événement aussi miminum soit-il nous sommes en Sa présence...

    Car nous sommes la création de Dieu, ses volontés sont autant d'action que nous ne devons pas rechercher mais bénir comme le Seigneur a dit à Abram alors que ce dernier ne le connaîssait pas vraiment "Je bénirai ceux qui te béniront" (Gn 12,3) ainsi en bénissant je dis du bien, ainsi en bénissant je dis que tout va aller mieux et par conséquent je reconnais ses oeuvres et découvre la foi, par l'existence de la réalisation.

    Posté par Sarah, 16 mars 2011 à 12:16 | | Répondre
  • le coeur

    Bien vu, Sarah !
    Si on doit chercher, c'est bien à l'intérieur de nous ...

    Posté par marie christine, 16 mars 2011 à 12:45 | | Répondre
  • Le Grand Je Suis

    Jésus est notre frère ainé.
    Le Christ est en chacun de nous.
    Par le Christ Triomphant en lui, Jésus est Dieu.
    Chacun de nous, en reconnaissant le Christ en lui est Dieu, le Grand Je Suis.

    Posté par Alain Thomas, 16 mars 2011 à 12:58 | | Répondre
  • Oulà

    Alain le Christ n'est pas Dieu mais le messager, l'envoyé. Il est le messie.
    Nous avons à tort trop tendance à faire du Christ le "Dieu vivant" n'est-ce pas blasphématoire.
    Le Christ lui-même aurait-il aimé cet amalgame ou aurait-il répondu par hyperbole...

    Posté par Sarah, 16 mars 2011 à 13:15 | | Répondre
  • Sarah

    Le Christ est une émanation de Dieu dans son aspect Amour, incarnée sur terre .
    Il y a d'autres aspects comme la Paix, la Joie, la Force, la Puissance, la Connaissance ...
    Chaque émanation incarnée dans un être de chair (Avatar) devient forcément une sorte de messager .

    Posté par marie christine, 16 mars 2011 à 14:43 | | Répondre
  • à Marie

    Je suis d'accord Marie que ce soit en nous qu'il faille chercher mais sans un miroir on ne peut se voir soi-même. Les Avatars sont les miroirs, en eux je me vois. Ils sont les révélateurs de qui Je suis. Il semble qu'un enfant qui aurait été élevé en dehors du contact humain n'aurait pas appris à marcher. Il a besoin d'un miroir et j'imagine que pour cet enfant ce serait une vraie révélation que de voir une personne marcher, cela lui révélerait ses propres possibilités. Mais s'il ne le voyait de ses yeux, il ne le saurait, à moins de refaire à lui seul et à partir de rien tout le cheminement de l'évolution de l'humanité. D'un autre côté, Avatar ou pas, jamais personne ne pourra marcher à sa place. Dans un sens je trouve que le mot Maître est inapproprié, je dirais plutôt Révélateur, révélateur de qui Je Suis et personnellement je n'ai aucun scrupule à les laisser me montrer qui Je Suis. Au contraire c'est la relation la plus divine qui soit.
    À part cela Marie je te dirais que je lis ce que tu écris avec beaucoup d'intérêt et tu m'inspires souvent énormément.

    Posté par kea, 16 mars 2011 à 15:36 | | Répondre
  • Marie

    Oui Marie Le christ est empli du souffle de Dieu, il est donc emprunt de l'esprit de Dieu. De ce fait il peut délivrer son message.

    Mais il n'est pas Dieu dans le sens même du terme.
    Tous êtres sur terre est issu du souffle de vie ainsi chacun trouve sa place de Son dessein.

    Posté par Sarah, 16 mars 2011 à 16:13 | | Répondre
  • Kea

    Tout à fait d'accord avec toi . Il n'y a rien de contradictoire .
    Lorsque pendant une bonne partie de sa vie on ne trouve guère que de l'inconscience à l'intérieur de soi, on est bien obligé de chercher à l'extérieur ! On se trompe souvent avant de trouver le bon ou les bons révélateurs, mais c'est ainsi qu'on apprend .
    Un jour, on apprend surtout que celui que l'on croyait voir à l'extérieur (Jésus par exemple) se trouvait aussi à l'intérieur de nous .
    C'est peut-être ça la plus grande révélation !
    Ensuite, c'est le départ vers l'unité : reconnaître l'Amour divin partout et en tous .
    C'est la prochaine étape qui nous attend ...

    Posté par marie christine, 16 mars 2011 à 16:22 | | Répondre
  • Révélation

    Merci, Marie...
    Jésus se trouve "aussi" à l'intérieur de nous.

    Posté par Eve Lyne, 16 mars 2011 à 16:30 | | Répondre
  • Sarah

    Oui, il y a une nuance, puisque Dieu est Tout .

    Posté par marie christine, 16 mars 2011 à 17:53 | | Répondre
1  2    Dernier »
Nouveau commentaire