C'est la journée de la femme!

droles_femmes

 

Depuis tout petit, elles m’ont accompagné tout au long de  ma vie : mère, amies, amantes ou épouse. Je les ai aimées, parfois haïes. Elles m’ont bercé, consolé, apaisé, pris la main. Je les ai embrassées, caressées, et puis…et puis. A part quelques unes, bien sûr, je leur voue une grande admiration. J’admire leur courage et leur authenticité contrairement à nous les hommes qui ont quelques faiblesses. Courageuses elles le sont, car la plupart d’entre elles travaillent mais doivent aussi s’occuper de leur famille. Pas toujours facile à réaliser. Moins monolithiques que nous, il me semble que leurs centres d’intérêt sont plus multiples que les nôtres. Dans l’ensemble des activités ludiques, elles sont souvent et même largement majoritaires (dessin, peinture, musique, yoga).
Alors oui !!Je les admire et suis souvent fasciné par leur comportement. Dans les relations amoureuses, elles me paraissent plus sincères que nous. Capables de se donner totalement, elles sont aussi capables de partir brusquement lorsqu’elles n’aiment plus. Elles connaissent mieux que nous les valeurs de l‘âme et s’en nourrissent pour avancer.
Brunes, blondes ou rousses, sages demoiselles au regard baissé, femmes fatales et provocantes, vieilles filles qui sentent un peu la poussière, curieuses, jalouses ou timides, elles font avancer le monde et tiennent entre leur main notre destinée. Car les femmes ne commandent pas, mais suggèrent subtilement et obtiennent ce qu’elles veulent. Elles donnent la vie et constituent ainsi une sorte de pont entre le monde sur terre et le monde de l’au-delà. Matrice chaude et protectrice avant l’explosion vers notre monde.
Elles me font rêver et m’ont donné mes plus belles émotions. J’aime les regarder marcher dans la rue, deviner leur corps souple, croiser leur regard. Je suis tellement curieux que j’aimerais toutes les connaître !! Mais ma timidité  me fait rester dans la bienséance et les conventions.

 « Quoiqu’elle fasse, la femme doit le faire deux fois mieux que l’homme pour qu’on pense autant de bien. Heureusement ce n’est pas difficile »

Charlotte Whitton

 

Daniel


Charlotte Whitton, travailleuse sociale, femme politique et féministe (Renfrew, Ont., 8 mars 1896 -- Ottawa, 25 janv. 1975). Whitton est l'une des femmes les plus colorées et controversées du siècle. Batailleuse et énergique, elle est surtout connue comme la mairesse d'Ottawa des années 50 et 60, flamboyante et au franc parler. Ses réalisations les plus remarquables datent du début de sa vie active, entre 1920 et 1941, alors qu'elle dirigeait le Conseil canadien pour la sauvegarde de l'enfance (plus tard le Conseil canadien du bien-être social, puis le Conseil Canadien de développement social)

Source : http://www.thecanadianencyclopedia.com