Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

06 mars 2011

Méditation ( re...suite)

zazen2

 

Il semblerait qu'il existe mille façons de méditer.
Mais il en est une où le but est de déposer son esprit. Faire taire son mental en quelque sorte. Il ne s'agit pas ici de ne pas penser c'est impossible. Il s'agit simplement de reconnaître ses pensées pour ce qu'elles sont, sans les attacher les unes aux autres.
Chaque pensée émerge de nulle part. On la laisse passer et elle meurt quelque part. C'est comme cela que l'on dépose son esprit. Si l'on est habitué, très vite, on sent physiquement que l'esprit se dépose.  On devient spacieux, on s'ouvre en grand, comme une fleur ou comme un coeur. Si l'on est immobile et attentif, on passe de la conscience du mental à celle du coeur. On tourne son esprit vers l'intérieur et non plus vers l'extérieur.
C'est ainsi que la Lumière apparaît mais pas seulement. Car c'est là que nous entrons en connexion directe avec notre divinité, comme le disent si bien PLV et Hanami.
Il est juste intéressant de discerner si cette divinité est extérieure à nous et donc séparée ou si au contraire, elle n'est pas dissociée de nous.
Dans ce dernier cas, nous faisons la fantastique expérience d'être confondu en Dieu, de ne pas être séparé de lui, de ne même pas en faire partie mais tout simplement nous faisons l'expérience d'"être Dieu". Alors nous pouvons nous fondre en lui dans un rayonnement lumineux indescriptible puis disparaître, n'être plus qu'un souffle, un vent, un ange. Nous pouvons faire l'expérience de la félicité, de la luminosité, de la clarté, de la plénitude mais aussi de l'interdépendance et de l'amour.
Après la méditation, nous restons un moment en état de grâce, reposé, détendu, calme, centré.
Puis la vie reprend ses droits. Nous tournons très vite à nouveau notre esprit vers l'extérieur et perdons le fil. On se surprend même à être heureux de retrouver nos schémas, nos habitudes, nos préjugés, nos passions.
Ainsi va la vie, tantôt dans le mental, tantôt dans la conscience du coeur.
A nous de choisir !

Alain

Posté par DANIEL GENTY à 07:03 - Enseignement spirituel - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Méditation ( re...suite)

  • Au-delà des pensées

    Oui, tu as raison Daniel, un monde existe au delà des pensées! Sans doute les pensées continuent-elles leur folle ronde qui ne mène nullepart, mais moi je ne les suis plus, ne les entends plus, je suis ailleurs et c'est un repos considérable. Pourquoi me priverais-je de cela. Non ce n'est pas une tâche qu'il faille accomplir mais un pur bonheur que ces moments où tout s'arrête et qu'on est enfin seul avec Soi.

    Posté par kea, 06 mars 2011 à 16:44 | | Répondre
  • A kea

    Les pensées nous emprisonnent et nous empêchent de vivre l'instant présent. Au milieu des érables et des épinettes, au bord des grands lacs, loin de la civilisation , qu'il doit être agréable d'écouter le souffle du vent, le silence des forêts et le chant des oiseaux...

    Posté par Daniel, 07 mars 2011 à 09:38 | | Répondre
  • oublier ses pensées

    C'est si difficile de balayer ces pensées qui s'imposent à notre esprit lors d'une méditation. Mais, quand parfois j'y arrive,c'est une telle impression de plénitude que j'aimerais que ça puisse durer des heures..

    Posté par Myrrha, 08 mars 2011 à 00:08 | | Répondre
  • Personnellement Daniel j'apprécie énormément vivre en pleine nature et j'ai de la difficulté à imaginer comment on peut vivre à Tokyo sans étouffer. J'ai travaillé un certain temps dans une grande ville, Montréal pour tout dire, et dans le métro à la fin de la journée je me disais "si l'enfer devait exister ça ressemblerait assurément à cela!" J'ai détesté cette expérience obligée.

    Par contre je sais par expérience qu'on peut vivre la plénitude aussi bien au coeur de New-York qu'en pleine forêt. Ça me fait justement penser à Etty qui au coeur des camps de la mort s'extasiait devant un arc en ciel qui se réflétait dans de petires marres d'eau.

    Posté par kea, 08 mars 2011 à 01:46 | | Répondre
  • Vivre à Tokyo

    Chère Kéa, tu dis:
    "Si l'enfer devait exister ça ressemblerait assurément à celà!"

    Présentement...

    "Une atmosphère suréaliste de fin du monde règne à Tokyo..."

    Posté par Eve Lyne, 12 mars 2011 à 04:41 | | Répondre
  • Prophéties d'Edgar Cayce

    "Le Japon et la Californie sont les zones les plus menacées par les séismes, ils disparaitront en grande partie."

    Posté par Eve Lyne, 12 mars 2011 à 05:36 | | Répondre
  • Prophète es-tu là ?

    "La plus grande partie du Japon doit s'effondrer dans la mer. La partie supérieure de l'Europe se trouvera changée en un clin d'oeil. De la terre ferme apparaîtra au large des côtes est de l'Amérique. Il y aura des soulèvements dans l'Arctique et l'Antarctique, ce qui amènera des éruptions volcaniques dans les régions torrides, et alors arrivera le renversement de l'axe des pôles, qui aura comme conséquence que les pays à climat froid et semi-tropical deviendront tropicaux, avec des mousses et des fougères. Cela commencera dans les années 58 à 98"

    Y a comme un problème de date !!!!!!

    "N'ayez jamais l'idée que la France puisse être éliminée de la Terre"

    L'un d'un coup j'suis rassurée !

    Par contre il est vrai qu'une partie de la californie doit se séparer de l'amérique "The big
    One" et que Marseille sera engloutie après un tremblement de terre.

    Le japon a cette particularité d'être sur des plaques instables ce qui crée de nombreux tremblement de terre mais je doute qu'il soit englouti il est possible néamoins qu'au fil du temps sa disposition soit modifié comme en Bretagne où de pans de falaise et de côte disparaissent à cause de l'avancée de la mer.

    Posté par Sarah, 12 mars 2011 à 07:05 | | Répondre
  • Kiesha

    "Et ne regarde point à l'extérieur de toi-même".

    "Il y a une rivière qui coule très vite maintenant. Elle est si grande et rapide que beaucoup en auront peur. Ils essaieront de tenir la rive. Ils se sentiront comme déchirés et souffriront horriblement.
    Sachez que la rivière a une destination, qu'il faut lâcher la rive, garder nos yeux ouverts et nos têtes en dehors de l'eau, se pousser vers le milieu et voir qui on trouve là avec soi et célébrer."

    "Dans ce moment de l'histoire, on ne doit rien prendre au sérieux, encore moins nous-mêmes.
    Parce qu'au moment où nous faisons cela, notre voyage et notre évolution spirituelle s'arrêtent.
    L'ère du loup solitaire est finie. Rassemblez-vous !
    Bannissez le combat du monde de vos attitudes et vocabulaires.
    Tout ce que nous faisons aujourd'hui doit être fait de manière sacrée et célébrée.
    Nous sommes Celui... qu'on a attendu."

    Posté par Alain Thomas, 12 mars 2011 à 08:32 | | Répondre
  • Petit homme

    Face aux déchainements de la nature, l'homme est vraiment petit. Pourtant alors que celle-ci le fait vivre( mais aussi mourir), il la bafoue tous les jours par la pollution et
    la destruction des forêts.

    Petit homme
    Haut comme trois pommes
    Tu ne maîtrises pas ton destin
    C'est la nature qui le tient entre tes mains.

    Posté par Daniel, 12 mars 2011 à 10:50 | | Répondre
Nouveau commentaire