Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

04 janvier 2011

Les différences

difference


Les différences d’opinion ne doivent en aucun cas générer des conflits mais plutôt être considérées comme des moyens de s’enrichir.

Vouloir prouver à tout prix que l’on a raison est une perte de temps. Notre vérité n’est pas la vérité car celle-ci est multiple. La meilleure façon d’enrichir le temps qui passe, c’est d’essayer de comprendre sans juger.

 

Daniel

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:18 - Bazar spirituel - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Les différences

  • Sacrée Mamydou !

    C'est curieux mais comme Daniel a ouvert une nouvelle page aujourd'hui, j'en profite pour continuer le débat sur celle-ci. Il n'y a pas de hasard semble-t-il ?

    Depuis près de deux ans que j'interviens régulièrement sur ce blog, lorsque j'exprime une opinion, ce qui n'est pas le plus fréquent, je termine souvent ma phrase par :
    "à mon sens uniquement" ou :
    "je n'ai aucune certitude" ou :
    "la contradiction est humaine et elle fait partie de moi" ou encore, comme je le dis plus haut à Eve Lyne :
    "je ne suis qu'un apprenti de la Connaissance".

    Daniel nous dit entre autre :
    "Notre vérité n’est pas la vérité car celle-ci est multiple."

    Sur ce blog, nous avons tous la particularité d'être des chercheurs, avec une réelle diversité d'opinion et d'influence car nous sommes des êtres ordinaires qui ne détenons pas la vérité et comme le dit Daniel :
    "Les différences d’opinion ne doivent en aucun cas générer des conflits mais plutôt être considérées comme des moyens de s’enrichir."

    Or Vous détenez la Vérité et vous le rappelez haut et fort :

    "La Connaissance est un Savoir inné dont on
    reçoit ce qui est utile à notre fonction lors
    d'un retour volontaire sur la terre ou "ailleurs".
    J'ai envie de vous dire " tout doux, tout
    doux ... " ne sautez pas les obstacles, c'est
    risqué pour votre santé mentale dans la présente
    incarnation.
    "Ne jetez pas de perles aux pourceaux !"
    " Ne jouez pas avec les mots, la Connaissance est Grave dans ce qu'elle apporte
    au Monde. De grâce, restez simple, en tout, accessibles pour tout et tous!" ou alors taisez vous, le moment n'est pas venu !"

    Le problème est que lorsque vous demandez de lire un livre puis un autre, je m'exécute. Ensuite, lorsque vous posez une question (c'est très rare), je réponds.
    Par contre, lorsque je vous demande de lire un livre, vous n'êtes pas intéressée. Lorsque je pose une question importante pour mon évolution, vous ne répondez quasiment jamais, ce qui ne me facilite pas la tâche. En vérité, vous dites que je suis un pourceau (très bien, en plus, j'ai la peau rose), et qu'il faudrait que je fasse très attention à ce que j'exprime car c'est dangereux pour la santé mentale dans cette incarnation et que la Connaissance est Grave.

    Comme je n'ai pas le Savoir inné puisque je n'ai pas fait de retour volontaire sur la terre ou "ailleurs", je suis un ignare, ce qui ne me dérange pas, je le savais déjà.
    Mais comme vous ne répondez pas, je ne risque pas d'évoluer.
    En gros vous dites :
    "Reste un pourceau, ne joue pas avec les mots, reste simple ou encore "ferme ta gueule", c'est pas encore le moment, j'te l'dirai p't'être un jour, si t'es sage."

    Il est vrai qu'en un temps, j'avais demandé à Daniel si mes élucubrations ne le gênaient pas trop car il faut vous dire que j'ai une grande gueule depuis que je suis tout petit.
    Il m'a répondu avec sa gentillesse, sa franchise et sa tolérance qu'il n'était pas toujours d'accord avec ce que je disais mais qu'il ne fallait surtout pas que je change quoi que ce soit, car il me trouvait sincère et qu'il appréciait cela.
    Je lui ai dit "bon", puisqu'il en est ainsi, je vais continuer à dire ce que je pense, même si il y a beaucoup de conneries, que voulez-vous ! Il faut bien apprendre.

    Je vous répondrai sur le bardo ce soir car là je n'ai pas le temps, je vais au boulot.

    Avec ma tendre ignardise et un gros câlin !

    Posté par Alain Thomas, 04 janvier 2011 à 14:18 | | Répondre
  • Fermer sa gueule

    Comme j'ai aimé le texte que tu viens d'écrire, cher Alain. Surtout reste comme tu es même avec tes excès !! Au moins tu dis ce que tu penses.
    Certes on peut ne pas être toujours d'accord avec ce que tu exprimes,mais on ne peut t'enlever ta sincérité même si parfois elle fait grincer !!

    Posté par Daniel, 04 janvier 2011 à 14:29 | | Répondre
  • J' écoute...

    Moi, les copains...
    J'reste dans mon coin...
    Au fond de la classe...
    Mais... J'écoute.
    Ne comprenant pas tout...
    Vous savez... Les choses savantes...
    Je dis chapeau à Alain qui est parti au casse pipe pour nous.
    Lire des livres et nous dire...
    Un beau travail, vraiment.
    Moi, je n'aurais pas pris ce risque.

    Ce que nous livre Mamydou est à prendre en considération, ce n'est que mon opinion bien sûr.
    Cette dame là, a un caractère bien trempé, me semble t'il...
    Normal, pour une telle mission.

    Dommage que nous n'ayons pas quelques initiés à entendre...

    Continuons à échanger.

    Je l'ai dit: Mamydou est une terrible Mamy !
    Ca tombe bien, nous sommes des enfants terribles !

    Posté par Eve Lyne, 04 janvier 2011 à 16:38 | | Répondre
  • pas de hasard

    Bonjour Cher Daniel,
    Ce jour je découvre votre Site et les lignes que je lis à la page d'aujourd'hui me confortent dans une Expérience importante que je vis actuellement ! télépathie ?... en tous cas ces discussions me renforcent en me confirmant que tout se renouvelle, nous avançons- de minute en minute et de jour en jour.... inexorablement, vers notre Devenir spirituel... émerveillés d'être entendus, écoutés, et accompagnés ! bravo pour cette belle initiative ! Amitiés.

    Posté par grain de sel, 04 janvier 2011 à 17:06 | | Répondre
  • A Grain de sel

    Qui êtes vous"Grain de sel"? Est ce que je vous connais? Est-il indiscret de vous demander quel type d'expérience vous êtes en train de vivre?

    Bienvenu sur le blog( au quel vous pouvez participer)

    Posté par Daniel, 04 janvier 2011 à 17:51 | | Répondre
  • Anne -Marie

    Je vous ai retrouvé dans mon carnet d'adresses, chère Anne-Marie.
    Bonne soirée à vous.

    Posté par Daniel, 04 janvier 2011 à 17:54 | | Répondre
  • Mon cher Alain

    Je pense que mon invitation à me téléphoner est une explication suffisante pour
    comprendre que je ne peux pas engager de longues
    discussions et tenter de justifier mon attitude
    de prudence. Tu vois mon grand, il est des conversations qui ne peuvent être engagées qu' en
    tête à tête! C'est la raison pour laquelle il
    est dit dans la Bible " ne jette pas de perles
    aux pourceaux" ce qui vent dire qu'il s'agit
    d'une attitude de Sagesse, chaque chose en son
    temps. Tu sais très bien ce que je veux dire !

    C'est vrai que j'évite trop de lectures,
    c'est ce qui fait la particularité de mon livre, on comprend qu'il s'agit de Révélations plus que d'Érudition. Dans la mesure où ma présence semble créer des problèmes, je me retire...

    J'ai tant de choses à faire ... Toi
    tu avais décidé de te taire sur mon livre, pour
    cause ... n'est ce pas ? Notre ami Arnaud également.

    Il y a trop de gravité dans la situation
    du Monde et de notre Société. Demandez à Danielde vous offrir avant mon départ le texte:

    Quelle Justice !

    A toi Alain si tu me donne ton email je
    t'enverrai une des mes oeuvres, en photo, une sculpture, tu seras heureux car c'est vraiment
    une surprise.

    Mamydou,

    Posté par Mamydou, 04 janvier 2011 à 18:13 | | Répondre
  • Vérité trop tôt fleurie

    Vous parlez de justice, Mamydou...
    Quelle injustice de vouloir nous quitter!
    Je ne lirai pas vos livres.
    Vous avez raison...
    Avançons à petits pas sur le chemin de la vie.
    Trop de choses savantes avant l'heure...
    Vos poèmes sont déjà un sacré cadeau!

    Posté par Eve Lyne, 04 janvier 2011 à 19:51 | | Répondre
  • Bonjour à tous

    La vérité dans l'illusion, c'est à dire dans la dualité est effectivement multiple mais du point de vue Absolue "la vérité" est "la réalité absolue" de toutes choses, La connaissance. Toutes choses ayant donc une seule et même essence, la réalité ultime, claire lumiére,Le tout, qui est connaissance.

    L'illusion c'est un peu comme si on était les doigts d'une main sans avoir réalisé qu'on est d'un même corps.

    Le petit doigt se croit trés différent et indépendant du pouce et vice versa mais quand l'un a mal c'est tout le corps qui l'exprime.

    Voilà, c'était une petite caricature.

    Bises à tous.
    A bientot.

    Posté par isa, 04 janvier 2011 à 22:27 | | Répondre
  • et

    On pourrai aussi bien dire,

    Nos vérités ne sont pas "la vérité" car celle-ci est unique.

    Ce n'est que mon point de vue !

    Cette fois je m'en vais !
    A bientot.

    Posté par Isa, 04 janvier 2011 à 22:54 | | Répondre
  • Mamydou Bien Aimée

    Vous ne pouvez pas vous retirer et vous le savez très bien.

    Ce n'est plus possible.

    Votre numéro de téléphone est inscrit dans mon répertoire de portable depuis le jour où vous nous l'avez donné, au tout début du mois de décembre de l'année dernière.
    Je vais me permettre de vous téléphoner prochainement ; vous connaissez l'heure environ.

    Douce Mamy !
    Pour vous, j'irai au-delà de mon possible, parce que votre livre est inscrit dans mon coeur de petit enfant... ou de pourceau... c'est la même chose.
    Je ne sais pas qui vous êtes mais je vous SENS. Comme je ne suis qu'un enfant, je vous le dis avec mes yeux d'enfant, comme si je vous regardais d'en bas, de mon visage innocent.
    Quand je vous recommande un livre, ce n'est pas un livre d'érudition mais un livre qui ressemble au vôtre parce que vous n'êtes pas seule. Il y a d'autres vécus semblables et crédibles... et je crois que c'est Ordinaire.
    Et c'est tant mieux, parce que cela prouve que c'est possible pour TOUS... un jour ou l'autre.

    Chaque chose en son temps oui, mais pas pour moi, parce que MOI (aïe, mon dos !), je suis du genre le petit dernier... si vous voyez ce que je veux dire.
    Je serais plutôt le décapité, le révolutionnaire, celui qui tuerai s'il le faut (Non ! Impossible...) parce que c'est ma destinée.

    Tant qu'il en restera UN, je n'aurais de cesse...
    C'est ainsi.

    Pour votre livre, j'ai tellement de choses à révéler... mais je n'ai aucune question.
    Vous avez souhaité des questions, je n'en ai pas, douce Mamy.
    Je n'ai que des phrases qui s'envolent vers les autres, pour qu'ils entendent... c'est tout.
    A vous de voir !

    RECEPTEUR-TRANSMETTEUR

    Vous ne comptez pas et vous savez pourquoi.

    Votre amour est incommensurable. Je vis dans mon coeur avec vous depuis que j'ai lu vos textes sur le Mont FARON.
    A mon ressenti, c'est le Sommet de ce que je connais. Ce que vous avez écrit va au-delà de toute Vision Divine, sans doute parce que je n'en ai jamais eue vraiment.

    Votre poèsie libérée est un phrasé indicible. On ne lit pas, on écoute ! On entend !
    On entre dans le tableau et on vit avec les oiseaux. On participe. On croise le regard de l'Ami... on cueille une tomate ; on s'épanche, on veut prendre la place pour vivre ce moment, parce qu'il émane du Divin et qu'il semble éternel... Et pourtant !
    Pour mon être ordinaire, c'est au-delà de votre Vision... le 24 juillet de l'an 1975, année de la Femme... vers midi.

    Tiens ! C'est la saison de l'année où nous nous sommes séparés, Edel et moi... en septembre.
    Le 24 juillet, nous étions au bord du lac de Côme, au bord du précipice de l'amour à deux... Unique !
    Dans la splendeur des corps parfaits et éphémères, dans l'union des regards croisés, de la sensualité exacerbée, des bouches ouvertes et offertes à l'autre, comme une Offrande...
    Le bonheur semblait apparaître puis disparaître au fur et à mesure que la soif des corps s'évanouissait au rythme infernal.
    Plus je la prenais et la désirais, plus je m'éloignais de l'Amour.
    Nous nous regardions et nous éloignions... inéluctablement.
    Nous ne savions pas. Nous croyions.
    Elle était l'une des plus belles femmes que l'humanité ait pu engendrer.
    Elle l'est toujours... à ce jour.




    "A toi Alain si tu me donnes ton email je
    t'enverrai une des mes oeuvres, en photo, une sculpture, tu seras heureux car c'est vraiment
    une surprise."



    Pardon Douce Mamy !
    Votre humilité me fait m'agenouiller. Je me sens Baptiste... "si peu".
    Que les larmes du petit coeur vous traversent !

    alain.thomas0533@orange.fr





    S'agissant du bardo :
    C'est l'un des états intermédiaires ou "entre deux".
    Vous concernant, entre la mort et la renaissance, il y a UN bardo qui m'intéresse profondément mais j'ai compris que son vécu pouvait ne pas être révélé. Je vous invite cependant à permettre à tous d'accéder à son Sens parce qu'il est urgent que le plus grand nombre y sois soustrait.

    Le bardo de la réalité absolue est décrit comme la manifestation de la claire lumière vide ou vraie.

    "C'est comme un ciel sans nuages. La non-pensée apparaît dénuée de centre et de limites."

    La conscience de l'être quitte son corps en manifestant le corps illusoire de l'état intermédiaire et grâce à sa pratique antérieure, ce dernier se manifeste en tant que "corps de jouissance pour autrui", en s'unissant à la claire lumière.
    Ultérieurement, l'apparence de corps divin assumée par la conscience de sagesse conduit à la naissance en un corps formel destiné à oeuvrer au bien des êtres ordinaires. Il oeuvre au moyen de son corps merveilleux, de sa parole mélodieuse qui dispense l'enseignement et de son esprit qui connaît toutes choses. Ses actes sont purs, n'engendrent pas le moindre karma.
    Enfin, il peut se manifester diversement tant que le monde existe.



    A ma douce Mamy !


    A Frédérique !

    Posté par Alain Thomas, 04 janvier 2011 à 23:05 | | Répondre
  • Un petit Nouveau !

    Je vous souhaite la bienvenue cher "Grain de sel" et je suis sûr que vous aimerez vous balader avec nous régulièrement sur les pages de ce blog.
    Notre Alain est en forme pour 2011 : il en écrit toujours des kilos.
    Ah cette notion de la vérité ...
    Depuis des siècles, elle pose question.
    Au singulier, ou au pluriel ?
    Avec une majuscule ou bien sans ?
    "Je ne suis venu dans le monde que pour rendre témoignage à la vérité.
    Qu'est-ce que la vérité ?"
    Voilà bien deux courtes phrases qui me poussent à méditer.

    Posté par PLV, 05 janvier 2011 à 00:22 | | Répondre
  • pour Alain,

    Point d'Orgues : Un blog est une Place Publique où passe beaucoup de visiteurs. Ainsi
    sont livrés des propos disons, provisoirement,
    confidentiellement Sacrés .
    Certes je suis blessée que quelques uns et autres aient pu imaginer que je pouvais les inclure dans la gente animal comestible citée dans la Bible . Ce fut la première mise en garde de celui que je considérais comme " Mon Maître"
    à tort ou à raison ? Plus tard il m'avait dit en me regardant intensément " la Lumière n'est pas faite pour rester sous le boisseau."

    Toute petite, je l'avais vu en rêve,
    exactement dans le décor de notre première
    rencontre; Il était prévu au programme d'une vie volontairement acceptée en prolongement de plusieurs existences où je fus missionnée, j'avais ,ai-je su, bien rempli ma fonction.

    Je n'ai pas d'autre "bardo" que ma présence
    dans la Demeure de la Dame de Lumière, là où fut préparée la présente Mission.

    C'est plus que de la modestie que de s'attribuer un qualificatif déshonorant ! Encore que les pauvre bêtes aient un triste destin. Nourrir une Humanité ingrate.

    Autre chose, comment concevoir les "guerres de Religions " ?

    Alors j'efface " Les Religions" pour aller vers " LA SPIRITUALITÉ UNIVERSELLE".

    " Une Flamme Bleue qui s'élève vers le Ciel comme une Spirale de cristal sur un désert sans limite" J'ai vu cela en sortant d'un Lieu Bouddhiste.

    Posté par Mamydou, 05 janvier 2011 à 09:35 | | Répondre
  • L'agora

    Oui Mamydou, vous avez grandement raison :
    Un blog c'est un peu comme une place publique.
    Vous savez, celles du Sud de la France, non loin de chez vous, avec ses bistrots, ses tables chaises et parasols, ses platanes, sa fontaine, son marché, ...
    On y passe en flânant, ou on s'arrête à l'ombre pour goûter ce temps qui file, un petit air chaud nous balayant le visage ...
    Souvent on y reçoit à la mesure de ce qu'on y apporte, n'est-ce pas ?

    Posté par PLV, 05 janvier 2011 à 12:54 | | Répondre
  • Ouh la la ...

    Pourvu que je sois clair dans mes propos !

    Posté par PLV, 05 janvier 2011 à 12:55 | | Répondre
  • Matthieu

    "Ne donnez pas aux chiens ce qui est saint et ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, et que, se retournant, ils ne vous déchirent."

    Ma Mie, "à mon sens uniquement", je te le dis aujourd'hui :
    "Il n'y a pas de différence fondamentale entre l'enfant et le pourceau.
    Celui qui vit son coeur en apparence oublie son coeur en Esprit."





    "Vous êtes le sel de la terre ; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi lui rendra-t-on ? Il n'est plus bon qu'à être jeté dehors et foulé aux pieds par les hommes. Vous êtes la lumière du monde ; une ville située sur une montagne ne peut être cachée, et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; mais on la met sur un support et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils rendent gloire à votre Père qui est dans les cieux."

    Ma Mie tu éclaires le Monde de tes activités dans le souvenir de ta Mission. Par tes actes et ton discernement, tu illumines le ciel des coeurs dépourvus.
    Au coeur des êtres, le sel de la terre et la lumière du monde demeurent en une flamme immuable.

    Cela EST !

    Posté par Alain Thomas, 06 janvier 2011 à 23:35 | | Répondre
  • je me régale !!!!

    Alain je viens de te lire et franchement je te sens élevé car il me semble que c'est notre chemin qui nous élève pas l'érudition ni la culture mais la vie les évènements de cette vie agréable ou pas des joies et des peines voilà la vraie culture - mon Grand-père homme du peuple disait toujours que l'intelligent est un homme bête car impossible de se débrouiller sans ses livres - tandis qu'un homme de la rue simple homme du peuple qui se grandit lui mais même c'est cela la vrai intelligence.

    et quand je te lus Alain je me demande qui pourrait douter de toi les vérités ne jamais acceptés tu ne le savais pas ???

    donc continue Alain ne serait-ce pour mon plaisir je reviendrais plus souvent la clochette !!!!!

    mais alors quel régal merci Alain du coup bisous

    Posté par andrée, 24 janvier 2011 à 19:54 | | Répondre
  • Chère Andrée

    J'ai une profonde tendresse pour vous et vous le savez depuis longtemps.
    Ne me demandez pas pourquoi.
    Il y a des choses que l'on SENT et que l'on SAIT.
    Maintenant, je ne suis qu'un enfant de Dieu, comme vous.
    Avec toute ma tendresse.

    Posté par Alain Thomas, 25 janvier 2011 à 08:01 | | Répondre
Nouveau commentaire