Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

09 décembre 2010

Pourquoi le blog "Les voies de l'âme" ?

L’histoire de ce blog remonte à janvier 2005, date de son ouverture. Il s’appelait alors les Trois Mondes et était animé par Elizabeth et moi. Nous avions voulu créer un moyen de communication plus inter actif que ceux dont nous disposions au sein de l’association « Les 3 mondes ». Nous parlions de l’association et de ses activités. Nous diffusions aussi des impressions et ressentis personnels ainsi que l’enseignement de certains maîtres spirituels et les comptes rendus de conférences. Au fil du temps le blog a, bien entendu, évolué. Elizabeth animait son propre blog et n’avait plus trop de temps pour intervenir sur celui-ci. C’est donc moi qui ai repris totalement le flambeau. Le blog est alors devenu plus personnel, plus axé sur ma vie, mes expériences. Les commentaires se sont multipliés et un échange a commencé à se mettre en place entre tous les participants, entre eux et avec moi. Puis j’ai quitté l’association et il m’a fallu changer le nom du blog qui est alors devenu « Les voies de l’âme » et qui a donc été créé en mars 2010.

De janvier 2005 à décembre 2009, le blog avait été visité par 165367 personnes qui avaient consulté 425 994 pages.

communicationLa fermeture, puis l’ouverture du nouveau blog ont entraîné une chute d’audience qui remonte progressivement. Le blog est consulté actuellement, en moyenne, par 100 personnes par jour. La majorité des consultations viennent de France, mais des consultations régulières émanent des pays francophones( Canada, Belgique, Suisse), puis  des Etats-Unis, d’Afrique du Sud, de la Tunisie, du Maroc. Sans doute des français expatriés à l’étranger. J’aimerais d’ailleurs bien les connaître.

En animant le blog, je poursuis plusieurs objectifs qui se sont mis en place progressivement et qui, je m’en aperçois tous les jours, ne sont pas toujours faciles à réaliser car communiquer de cette façon demande de la prudence, de la diplomatie tout en restant authentique. Exercice de haute voltige qui concourt ainsi, chemin faisant, à travailler sur soi. J’apprends la tolérance et à ne pas être trop réactif car je ne partage pas toujours tout ce qui se dit dans les commentaires Mais heureusement vous êtes plusieurs à m’accompagner dans cette démarche et, sans vous, je n’irais pas bien loin.  

Parmi les objectifs que je me suis fixé :

- Créer, quasi quotidiennement, un espace de réflexion, un RDV, très court ou chacun vient puiser ce qu’il veut en toute liberté.

- Plutôt que d’émettre des théories, parler de nos expériences de vie, nos ressentis, nos rencontres, coups de cœur, nos émotions parce que c’est en vivant tout cela que nous apprenons, évoluons, tirons les leçons. C’est lorsque nous sommes touchés dans notre intégrité, que nous avons de grandes chances de nous transformer. On peut le regretter mais c’est ainsi….

- Diffuser un peu de théorie, bien sûr, en proposant des enseignements ou des réflexions de maître spirituels.

- Valoriser l’art à chaque fois que cela est possible. Plusieurs d’entre vous pratiquent une activité artistique que ce soit la peinture, la sculpture, la musique et la poésie. Le blog est fait pour mettre en valeur tout cela.

-Et plus ambitieux encore ! Tenter de créer une communauté d’esprit entre tous ceux qui cherchent et s’interrogent sur le sens de la vie.

Daniel

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:09 - Informations - Commentaires [55] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Pourquoi le blog "Les voies de l'âme" ?

    À Alain...

    Comme je comprends cette douleur! J`ai accompagné mon père dans cette bataille entre la vie et la mort...(mais où commence la vie exactement?) Le plus dur est de voir ceux qu`on aime souffrir, nous attendons avec soulagement la fin de cette souffrance puisqu`il n`y a plus d`espoir.

    Un peit texte que j`avais écrit à mon père ( traduction du portugais):

    «Le silence»

    Aujourd`hui, il pleut dans mon coeur mais ce n`est pas qu`une pluie de larmes, c`est aussi une pluie de souvenirs....ça mouille, c`est froid mais c`est aussi réparateur…

    Le silence se perd dans l`immensité de ton absence…

    Ton absence est silence...
    Le temps n`est plus le temps mais
    solitude d`une présence.

    J`ai perdu ce temps à te chercher au-delà de la raison...
    Maintenant je comprends que tu n`es pas parti,
    tu es juste absence de présence.

    Tu fais partie de moi comme je fais partie d`un tout...
    Ton silence est mon silence,
    notre silence celui de tous.

    Je regrette en silence
    le temps passé
    mais ce regret reste seul
    dans la solitude du présent.


    Le présent est l`espoir secret du silence...
    Je l`entends murmurer dans mes nuits silencieuses,
    il me parle.

    Un silence fait de peines
    mais où les larmes se baignent dans les mots du souvenir.

    Le silence m`apporte ta présence...
    L`attente du geste se perd dans ton regard qui m`apporte
    tous les gestes d`amour enfermés dans le temps.

    L`instant de la mémoire
    est bien plus que le temps infini
    avec toutes ses heures.

    Tu n`appartiens à aucun lieu
    à aucun temps.
    Tu appartiens à l`éternité,
    à l`intemporalité.»

    Une douce journée à tous!

    Posté par manuela, 30 décembre 2010 à 11:17 | | Répondre
  • comme c'est beau manuela...
    "appartenir à l'éternité!!!!!" trop juste aussi.

    Posté par sylviesissi57, 30 décembre 2010 à 20:21 | | Répondre
  • Manuela

    Vous avez été très touchée par la mort de votre papa mais vous saviez déjà que la mort est un bardo (entre deux).
    Ce qui est difficile à supporter est de voir la souffrance, en totale impuissance sinon d'être présent, le plus souvent possible.

    Lorsque l'on SAIT, le silence est le moteur de l'esprit qui se souvient, qui fait verser les larmes et qui surtout propose la Rencontre perpétuelle.
    Nous avons du mal avec nos projections car nous nous attachons aux apparences, notamment l'enveloppe charnelle.

    L'esprit de votre Papa est en vous indéfiniment, au travers du silence dont avez su faire un espace de méditation. Votre papa s'y engouffre avec le plaisir d'un père dans le giron de sa propre fille.
    Votre silence pour lui est un accueil d'amour et une offrande.

    Je vous remercie Manuela.
    Je n'oublie pas que vous êtes GRATITUDE, lyonnaise et qu'il est possible que nous nous rencontrions un jour... avec Eve Lyne et Isa.

    "Tu appartiens à l'Intemporalité", l'espace infini de l'esprit où Tout est possible.

    Posté par Alain Thomas, 31 décembre 2010 à 00:54 | | Répondre
  • La dame en blanc de Fatima

    Pour l'heure, cher Alain, ton coeur est à Léon Bérard...
    Il est question de cerveau et non de l'esprit.
    Chacun oeuvre dans son domaine.
    Respect et vigilance...
    Présence silencieuse, un peu comme un rayon de soleil qui conduit à entrer dans la lumière.
    Il me semble que Manuela est au Portugal, elle est au centre de la Mission de Mamydou en ce qui concerne Fatima.

    Tu sais, Alain...

    La petite Lucie, qui voyait et entendait.
    La dame en blanc demandait de réciter le chapelet.
    Lucie a transmis des messages au pape...
    Elle est partie à plus de 90 ans.
    Il y a eu des phénomènes lumineux dans le ciel de Fatima.

    Pour Gratitude, c'est Martine...
    Elle m'a envoyé de très belles images.
    Moi, je suis encore très misèrable avec l'ordi...
    Défois, je bloque, je fais des essais ...
    Je reste émerveillée de belles images que je reçois et de ne pas savoir mieux faire.
    Bon, tout ça c'est pas bien grave.
    Pensée pour cette journée d'accompagnement avec Marie Joseph.

    On ne s'habitue jamais à voir partir les corps inertes et froids.
    Celà demeure une épreuve de notre humanité, malgré nos acquis.

    Posté par Eve Lyne, 31 décembre 2010 à 06:07 | | Répondre
  • Frédérique, enfant de Fatima

    C'est bien, tu remets les choses dans l'ordre.
    Manuela, Martine, Gratitude sont des enfants de Mamydou.
    Nous le devenons aussi.

    Frédérique est bien vivante.
    Dans le silence, il est question d'habituer son esprit non pas à l'attachement au corps, à ceux qu'elle aime et qui l'accompagnent, mais à la Libération vers la Lumière au moment du Grand Passage.
    Dans ce cas, lors de son départ, il s'agit de l'aider à ne pas se retourner et à exprimer secrètement la Joie de la voir partir.

    Encore faudra-t-il être présent au moment douloureux !

    Il y a eu des phénomènes lumineux dans le ciel de Fatima.
    Sans aucun Doute.

    Posté par Alain Thomas, 31 décembre 2010 à 08:00 | | Répondre
« Premier   1  2 
Nouveau commentaire